Andros, Fondateur de la SPD

    Partagez

    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Messages : 392
    Date d'inscription : 05/10/2014

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 9 Nov - 22:10

    Voilà le chapitre 15.



    Eglise de Reefside.
    Tommy vient d'arriver au baptême. On peut voir de nombreuses têtes connues : Connor, Ethan, Cassidy, Devin, Hayley, Elsa, Anton Mercer, mais aussi Shane, Cam, Xander, Rose et Will. Et, bien entendu, il y a les heureux parents, Trent et Kira. Kira tient le bébé dans ses bras. Tommy s'approche d'eux.


    Kira : Bonjour, Docteur O.

    Tommy : Bonjour. (désignant le bébé) Alors, voilà donc ma filleule ?

    Trent : Eh oui. (à sa fille) Tu vois, Emma, c'est lui qui va être ton parrain.

    Tommy (à Emma) : Bonjour, jolie demoiselle.

    Une voix derrière Tommy : Eh, mais c'est notre docteur. A moins que tu préfères commandant ?

    Tommy se retourne et se retrouve nez à nez avec Adam.

    Tommy (étonné) : Adam. Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Kira : Je l'ai invité.

    Tommy
    : Je ne savais pas que vous vous connaissiez.

    Adam : On a même fait équipe pendant une courte période. C'est toute une histoire.




    Base de la SPD terrestre.
    Angela est dans le labo de Kat M. Cette dernière arrive.


    Kat M : Les zords sont quasiment prêts maintenant.

    Angela : Ah. Très bien.

    Kat M : Dites-moi. Vous comptez rester encore combien de temps ici ?

    Angela : Je resterai tant qu'on aura besoin de moi.

    Kat M : On n'a jamais eu besoin de vous. Et vous êtes venue soi-disant pour m'aider à réparer les zords. Maintenant qu'ils le sont, vous pourriez penser à repartir.

    Soudain, elle s'arrête en regardant une table où se trouvent plusieurs appareils.

    Kat M : Vous avez touché à quelque chose sur cette table ?

    Angela : Non, pourquoi ?

    Kat M : C'est là que j'avais laissé le nouveau morpher rouge. Et il n'y est plus. Vous êtes là depuis combien de temps ?

    Angela (faisant semblant de ne pas comprendre): D'après vous, trop longtemps.

    Kat M
    : Oh, arrêtez. C'est très sérieux. Un morpher expérimental a été volé.

    Angela : Ou vous l'avez simplement perdu.

    Kat M : Je ne perds jamais rien. Et surtout pas quelque chose qui m'a demandé autant de travail. Vous êtes là, dans le labo, depuis combien de temps ?

    Angela : Environ une demi-heure.



    Galaxie du Grand Chien. Andros vient d'arriver dans l'Astro Megaship Mark II. Il entre dans le poste de pilotage où se trouvent Maya, Damon et Alpha 7.

    Damon : Andros. Tu t'en es sorti.

    Andros : Evidemment, qu'est-ce que tu crois ?

    Maya : Est-ce que tu as trouvé ce que tu entendais ?

    Andros : Oui. C'était un homme, prisonnier des Troobians apparemment. Mais je n'ai pas pu l'aider. Je me suis retrouvé face à Omni.

    Maya : Omni ? Le dieu des Troobians ?

    Damon : Alors il existe vraiment ?

    Andros : De toute évidence, oui. Mais il y a des choses plus urgentes dont on doit s'occuper. (à Alpha 7) Alpha, tu as réussi à ramener l'armure ?

    Alpha 7 : Oui. Elle est en sécurité dans la soute. Et elle n'a subi aucun dommage.

    Andros : Bon, très bien.

    Andros s'assied devant les commandes et allume l'ordinateur.

    Andros : J'ai trouvé pas mal de trucs intéressants dans l'ordi de Gruumm. Mais le plus important, c'est ce logiciel.

    Damon : Quel logiciel ?

    Andros : Un logiciel qui lui permet de repérer chaque vaisseau troobian. Comme ça, il peut constamment savoir ce que ses soldats sont en train de faire. Apparemment, cet idiot n'avait pas pensé que ça pouvait nous servir à nous aussi.

    Maya : Mais, attends. Tu veux dire que tu as récupéré ce logiciel ?

    Andros : Oui. Je l'ai mis sur Internet et, maintenant, je n'ai plus qu'à le télécharger depuis mon site.

    Damon : Ton site ? Tu as un site internet ?

    Andros : Ben, oui. Pas toi ?



    La Terre. Eglise de Reefside.
    La cérémonie du baptême est déjà bien avancée. Le prêtre verse l'eau bénite sur le front d'Emma.
    Dans l'assistance, Will entend quelque chose.


    Will (à Rose qui est à côté de lui) : Il y a un problème.

    Rose : Quoi ?

    A ce moment précis, plusieurs monstres pénètrent dans l'église en perçant des trous dans les murs. Aussitôt, la plupart des gens présents commencent à paniquer.

    L'un des monstres : Désolé d'interrompre votre petite cérémonie mais on doit tuer quelques uns d'entre vous. Ce monstre scrute la salle et voit Tommy.

    Le monstre : Ah. Il est là.

    Trent (à Tommy) : Dans quoi vous vous êtes encore fourré ?

    Tommy : TRANSMUTATION DEMANDEE.

    Xander : ATTENDEZ.

    Tout le monde le regarde. Il s'approche du chef des monstres.

    Xander : Ecoutez. C'est peut-être pas la peine de mettre tout ce bazar. On doit pouvoir trouver un terrain d'entente. Je m'appelle Xander.

    Sans même lui répondre, son interlocuteur lui assène un violent coup de pied qui le propulse de l'autre côté de la nef. C'est alors qu'une sorte de tourbillon vient frapper le monstre et l'envoie à terre. Les autres monstres se tournent vers celui qui vient d'attaquer leur chef, c'est-à-dire vers Shane.

    L'un des monstres : A L'ATTAQUE.

    Tommy : TRANSMUTATION DEMANDEE. ZEO RANGER V ROUGE.

    Adam : TRANSMUTATION DEMANDEE. MASTODONTE.

    Tommy et Adam se transmutent. Ils se jettent ensuite dans la bagarre. Shane, Cam, Connor, Ethan et Trent, bien qu'ils n'aient plus de morphers, font de même.

    Will : Bon sang, si seulement on avait nos morphers.

    Rose : Il nous reste nos pouvoirs.

    Elle devient invisible.
    Kira fait apparaitre son morpher à son poignet mais Anton lui saisit l'avant-bras.

    Anton : Ne faites pas ça.

    Kira : Anton, je suis la seule à avoir retrouvé mes pouvoirs.

    Anton : Je sais mais, si vous les utilisez ici, vous dévoilez à tous les invités que vous êtes une ranger.

    Plus loin, Xander se remet.

    Xander : Il faudrait vraiment que j'arrête avec mon "plan Xander", moi.

    Il sort son morpher.

    Xander : POUVOIR MAGIQUE. FORCE MYSTIQUE.

    Xander se transmute.





    Base terrestre de la SPD. Salle de commandement. Wes, Aïsha, Kat H et Rocky sont là. Kat M arrive.


    Kat M : Commandant, le nouveau morpher rouge a été volé.

    Wes : Quoi ? Comment ça volé ?

    Kat M : Je l'avais laissé dans mon labo et il n'y est plus.

    Kat H : Et les quatre autres morphers ? Vous pouvez les terminer ?

    Kat M : Pas sans le rouge. Avec cette histoire de zords sabotés, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'en occuper.

    Le communicateur de Wes bippe. Il répond.

    Wes : Oui ?

    Tommy : Wes, j'ai besoin d'aide, ici. On est attaqués.

    Wes : Mais où tu es ?

    Tommy : Toujours au baptême, dans l'église de Reefside.

    Wes : Bon, on arrive.

    Il raccroche.

    Wes (à Kat M) : On verra cette histoire de morpher plus tard.

    Wes, Aïsha, Kat H et Rocky quittent la pièce en courant.
    Quelques secondes plus tard, ils quittent la base dans un vaisseau spatial. Merrick les regarde s'éloigner depuis la fenêtre de sa chambre. Il sourit et ouvre une valise dans laquelle il prend un coquillage identique à celui que Toxica utilisait pour invoquer les putrids. Puis, la valise se transforme en monstre.


    Le monstre : Alors, ça y est ? C'est le moment ? Je commençais à trouver le temps long, moi.

    Merrick : Désolé. Maintenant, ils sont partis. Mais il reste les rangers de la Time Force. Il faudra faire avec.

    Merrick prend le coquillage et fait apparaitre des putrids.



    Galaxie du Grand Chien. Poste de pilotage de l'Astro Megaship Mark II.
    Andros, Maya, Damon et Alpha 7 regardent l'écran de contrôle où on peut voir plusieurs points lumineux sur fond noir.


    Andros : Vous voyez, la majorité des vaisseaux sont dans cette galaxie. Il y en a aussi dans le système solaire. Mais, ce qui m'étonne, c'est celui-là.

    Il désigne l'un des points lumineux.

    Andros : Tout à l'heure, il était sur la planète Calderon. Je ne vois pas ce qu'il a pu aller faire là-bas.

    Maya : Qu'est-ce qu'il y a sur cette planète ?

    Andros : Rien. Cette planète est entièrement déserte.

    Damon : Donc, tu ne sais pas ce qui aurait pu intéresser Gruumm là-bas ?

    Andros : Je n'en ai aucune idée.

    Il observe l'écran.

    Andros : Si le vaisseau poursuit sa trajectoire, il devrait passer près d'Eltar. Je vais prévenir Birdie.



    La Terre. Base de la SPD terrestre.
    Le monstre et les putrids sont passés à l'attaque. Les agents de la SPD se défendent bien et les combats sont assez équilibrés. Tout à coup, Jen, Trip, Katie et Lucas apparaissent et font face au monstre.


    Jen : Bon, la fête est finie.

    Elle montre son badge de la Time Force.

    Jen : Time Force. Tu es en état d'arrestation.

    Le monstre (moqueur): Vous êtes sûr que vous avez l'autorité nécessaire pour intervenir à cette époque ?

    Lucas : On s'en fiche. Toi, tu ne l'as pas.

    Le monstre : Si tu le dis.

    Il attaque.

    Jen, Trip, Katie et Lucas : TEMPS POUR TIME FORCE.

    Ils se transmutent. Le combat commence.

    Lucas : CHRONO-SABRES.

    Il donne un coup de sabre au monstre mais ce dernier le bloque sans problème et met Lucas au tapis d'un coup de cornes.

    Katie (sortant son blaster): V4.

    Trip (sortant lui aussi son blaster): V3

    Ils tirent mais le monstre encaisse le choc à nouveau sans le moindre dommage.

    Jen : ACCELERATION TEMPORELLE.

    Jen se met à tournoyer telle une toupie et donne ainsi au monstre plusieurs coups de chrono-sabres. Cette fois, le monstre semble touché.
    Karone observe la scène de loin. Merrick arrive derrière elle.


    Merrick : Alors, comme on se retrouve.

    Karone : C'est toi qui a fait entrer ce monstre ? C'est un Org, je suppose.

    Merrick : Eh oui. Et, cette fois, tu ne pourras pas t'en sortir.

    Karone se retourne alors que Merrick fait de nouveau apparaitre des putrids grâce au coquillage de Toxica.

    Merrick (aux putrids) : Saisissez-là.

    Les putrids attaquent Karone mais cette dernière sait se défendre.
    Pendant ce temps, les rangers Time Force continuent d'affronter l'Org. Jen voit que les putrids attaquent Karone.


    Jen (désignant Karone) : Trip, va l'aider.

    Trip : D'accord.

    Trip se précipite vers Karone et les putrids, laissant ses trois équipiers s'occuper de l'Org. Ce dernier réussit à mettre Lucas et Katie à terre. Il tend alors la main vers Jen et cette main se transforme en canon. Soudain, deux rayons laser viennent le frapper, le faisant tomber et l'empêchant d'attaquer Jen. Le ranger rouge SPD surgit alors, venant aider les rangers Time Force.

    Lucas: Qui c'est celui-là?

    Katie: J'en sais rien.

    De leur côté, Trip et Karone ont le dessus sur les putrids. Merrick sort son morpher.

    Merrick : FORCE ANIM

    Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase. Karone a bondi et lui a asséné un magistral coup de pied en plein visage, lui faisant lâcher son morpher. Elle s'empare du morpher grâce à sa télékinésie mais les putrids se jettent sur elle. Elle les bloque dans leur course en faisant apparaître un champ de force mais Merrick profite de ce répit pour s’enfuir en courant.

    Trip : Il s'enfuit.

    Jen : Rattrapez-le.

    Le ranger rouge SPD : Je m'en occupe.

    Il part à la poursuite de Merrick, laissant les autres rangers aux prises avec le Org et les putrids.



    Planète Eltar. Base de la SPD d'Eltar.
    Fowler Birdie est assis devant un bureau. Une sonnerie retentit alors. Birdie allume l'écran de son ordinateur et Andros apparait dessus.


    Andros : Bonjour, Commandant Birdie.

    Birdie : Tiens, tiens... Qu'est-ce que vous voulez, vous ?

    Andros : Un vaisseau troobians va bientôt passer à proximité d'Eltar.

    Birdie : Ah oui ?

    Andros : je voudrais que vous l'interceptiez.

    Birdie : Attendez une minute. J'ai peut-être raté un épisode mais il me semblait que vous n'étiez plus commandant suprême de la SPD.

    Andros : Et alors ?

    Birdie : Alors, je ne vois pas pourquoi je devrais encore suivre vos ordres.

    Andros (se contenant pour ne pas s'énerver): Ce que je vous demande, c'est de faire votre travail. Ce vaisseau est particulièrement suspect. Il vient de la planète Calderon.

    Birdie : Qu'est-ce que ça peut faire ? Il n'y a rien sur Calderon.

    Andros : Justement. Je ne vois pas ce que ce vaisseau est allé y faire. Il y a quelque chose de louche là-dessous.

    Birdie : Je vais demander l'avis du commandant suprême.

    Birdie coupe la communication.



    La Terre, base de la SPD terrestre.
    Merrick est seul dans un coin isolé de la base. Il regarde son reflet dans une vitre. C'est de nouveau Zen Aku qui apparaît. Mais, à côté de lui, on peut également voir l'image de Merrick lui-même. Mais c'est l'image de Zen Aku qui est le reflet de Merrick et l'image de Merrick n’est le reflet de rien. Alex est caché dans un coin et regarde Merrick. Il semble hésiter à se montrer. Le ranger rouge SPD arrive alors.


    Le ranger rouge SPD (pointant ses pistolets - qui ne sont pas les mêmes que ceux de Jack - sur Merrick): Tu es en état d'arrestation.

    Merrick : Et toi, tu es qui pour prétendre m'arrêter ?

    Le ranger rouge SPD : Je suis le ranger rouge SPD.

    Merrick : Ben voyons.

    Les yeux de Merrick changent alors de couleur pour devenir entièrement noirs.

    Merrick : Allez, calme toi. Je ne suis pas ton ennemi. Pose ces pistolets.

    Le ranger rouge SPD : Je...

    Il lâche ses pistolets.

    Merrick : Voilà, c'est bien.

    Le ranger rouge s'écroule sur le sol et rétromute mais l'image change trop vite pour qu'on ait le temps de voir de qui il s'agit. Gros plan sur le visage de Merrick.

    Merrick : Alors ça, c'est une surprise. Je n'aurais jamais pensé que c'était toi.

    Soudain, Alex se montre.

    Alex : Laisse-le.

    Alex remonte sa manche, laissant apparaitre un chronomorpher.

    Alex : TEMPS POUR TIME FORCE.

    Alex se transmute alors. Il porte un costume au design identique aux autres costumes des rangers Time Force mais les couleurs et la façon dont elles sont réparties sur le costume rappellent plutôt la tenue de Shadow ranger de Doggie Crugger.

    Alex : Time Force Shadow ranger, prêt.
    avatar
    horus1296
    Mighty Morphin Ranger
    Mighty Morphin Ranger

    Féminin Scorpion Coq
    Messages : 91
    Date de naissance : 16/11/1981
    Date d'inscription : 23/10/2014
    Age : 35
    Localisation : Lyon

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par horus1296 le Lun 10 Nov - 9:30

    La suite, la suite , la suite....


    _________________
    La victoire est au bout du chemin pour celui qui tient bon.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Lun 10 Nov - 22:09

    Il suffit de demander.Wink
    Chapitre 16, donc.


    Base terrestre de la SPD.
    Alex vient de se transmuter en Time Force Shadow ranger sous les yeux de Merrick. Près d'eux se trouve étendu sur le sol celui qui, quelques secondes plus tôt, portait le costume de ranger rouge SPD. Lors de sa rétromutation, son corps avait rapetissé pour reprendre sa taille normale. C'est Sky Collins.


    Merrick (à Alex) : Mais qu'est-ce que c'est que ce costume ? Je ne l'ai jamais vu.

    Alex : Ce ne sont pas tes affaires. (désignant Sky d'un signe de tête) Qu'est-ce que tu lui as fait ?

    Merrick : Trois fois rien. Je l'ai juste endormi.

    Alex sort son badge de la Time Force et le tend vers Merrick.

    Alex : Tu es en état d'arrestation.

    Merrick : Parce que tu crois que je vais te suivre gentiment ?

    Alex : Je crois que tu n'as pas vraiment le choix. Tu n'as même plus ton morpher.

    Soudain, une silhouette lumineuse sort d'une vitre et Mirloc saisit Alex par le cou.

    Merrick : Qui es-tu ?

    Mirloc : Ton sauveur.

    Mirloc projette Alex à l'autre bout de la salle. Puis il se tourne vers Merrick, ouvre les panneaux sur sa poitrine et aspire Merrick à l'intérieur des miroirs.

    Ailleurs dans la base, les rangers Time Force sont toujours en train d'affronter l'Org. Mais ce dernier semble avoir bien du mal à tenir le choc.


    Jen : PUISSANCE MAXIMALE.

    Jen passe les doigts sur la lame de son chrono-sabre et la lame devient lumineuse. Jen frappe l'Org avec et ce dernier s'écroule au sol, inanimé.

    Pendant ce temps, Alex a repris le combat contre Mirloc et dégaine son arme.


    Alex : SABRE SHADOW.

    C'est le vrai sabre shadow, celui de Crugger. Alex frappe Mirloc avec mais ce dernier réussi à bloquer le coup. Puis il donne un grand coup de poing à Alex qui recule sous le choc mais ne tombe pas. Mirloc lance alors des éclairs qui frappent Alex et l'envoient à terre.

    Alex : Mais qu'est-ce que tu veux à la fin ?

    Mirloc : Oh, pas grand chose.

    Mirlos se tourne vers Sky, toujours inconscient.

    Alex : Attends. Qu'est-ce que tu vas lui faire ?

    Mirloc ouvre ses panneaux et aspire Sky dans ses miroirs. Au même moment, Jen, Trip, Katie et Lucas arrivent sur les lieux.

    Mirloc (aux nouveaux arrivants) : Trop tard. J'ai le rejeton d'Astronema et, si elle veut le récupérer, elle devra faire ce que je lui dirai.

    Mirloc se transforme en lumière et disparait dans une vitre.

    Jen (regardant Alex) : Alex ?

    Alex se relève.

    Alex : Rétromutation.

    Il rétromute.

    Lucas (à Alex) : Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

    Alex : Le ranger rouge... C'était le petit Sky.

    Jen : Le fils de Wes ?

    Alex : Oui. Merrick l'a hypnotisé et endormi. Puis, ce monstre est arrivé. Il a aspiré Merrick puis Sky dans des espèces de miroirs. Je n'ai rien pu faire.

    Trip : Des miroirs... Alors c'est surement lui ce fameux Mirloc qui a volé le Q-Rex.

    Alex : Oui, sans doute.



    Eglise de Reefside.
    Les monstres se regroupent. Ils sont désormais en difficultés car face à eux se trouvent sept power rangers transmutés (Tommy, Adam, Xander, Wes, Kat H, Aïsha et Rocky) plus huit autres combattants (Shane, Cam, Connor, Ethan, Kira, Trent, Will et Rose).


    Le chef des monstres : Je crois qu'on peut se replier maintenant. On leur a laissé assez de temps.

    Les monstres disparaissent.

    Connor : Ils ont filé.

    Adam (à Tommy) : Qui c'étaient ?

    Tommy : Je n'en sais rien.

    Adam : C'est pourtant après toi qu'ils en avaient.

    Le communicateur de Wes bippe. Il répond.

    Wes : Oui ?

    Karone (d'une voix étouffée): Wes ? C'est Karone. Il s'est... passé quelque chose.

    Wes : Quoi ?



    Dans un endroit isolé, Mirloc sort d'une flaque d'eau, ouvre ses panneaux et libère Merrick.

    Mirloc : Tu vas bien ?

    Merrick : Qui es-tu ? Et qu'est-ce que tu me veux ?

    Mirloc : A toi ? Rien du tout. C'est juste que toi et moi avons le même objectif.

    Merrick : C'est-à-dire ?

    Mirloc : Astronema. J'ai été engagé pour la supprimer.

    Merrick : Engagé par qui ?

    Mirloc : Peu importe. Ecoute. Pourquoi on ne s'allierait pas, toi et moi ?

    Merrick (hésitant): Qu'est-ce que tu me proposes ?

    Mirloc : Tu as beaucoup d'alliés comme cette créature à la base ?

    Merrick : Une dizaine. Tous des Orgs.





    Dans une sorte d'autre dimension, Sky est en train de pleurer. Il a beau essayer de bouger, il est tenu immobilisé par une force invisible. Soudain, une voix féminine s'élève.

    La voix : Sky ? Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Sky tourne la tête vers la voix et reconnait Tori à quelques mètres de lui. Elle semble elle aussi immobilisée.

    Sky : Tori ? C'est toi ? Tu sais où on est ?

    Tori : Plus ou moins. Tout ce que je sais, c'est qu'un criminel que je voulais capturer m'a aspirée dans une sorte de miroir. Je suis là depuis longtemps maintenant. Mais toi, comment tu t'es retrouvé ici ?

    Sky (continuant de pleurer): Je sais pas. Cet homme, Merrick, il avait les yeux tout noirs. Il m'a dit de poser mes pistolets.

    Tori (très étonnée) : Tes pistolets ? Parce que tu as des pistolets, toi ?

    Sky (honteux) : Je... Je les ai volés. Alex, le ranger venu du futur, voulait prendre son morpher à Papa. Il refusait de m'écouter. Alors, je me suis dit que si j'étais un power ranger moi aussi, il serait bien obligé de tenir compte de mon avis. Et j'ai volé le morpher sur lequel Kat travaillait.

    Flashback.

    On voit Sky prendre le morpher dans le labo de Kat M.


    Sky : SPD, L'ARME DE LA LOI.

    Sky se transmute en ranger rouge SPD. Comme pour Justin, la transmutation le fait grandir.

    Fin du flashback.


    Sky : Et maintenant, je sais pas ce qu'il va m'arriver.

    Tori : Ne t'inquiète pas. Les autres rangers vont venir nous sauver.

    Mais le visage de Tori n'était pas aussi rassurant que ses paroles. Visiblement, elle ne croyait pas un mot de ce qu'elle venait de dire.



    Tommy, Wes, Kat M, Aïsha et Rocky sont dans un vaisseau spatial, en route pour la base de la SPD terrestre. Personne ne dit un seul mot. Soudain, le communicateur de Tommy bippe. Wes sursaute en l'entendant. Tommy répond.


    Tommy : Allô.

    Birdie : Monsieur, ici le commandant Birdie de la base d'Eltar.

    En entendant cela, Wes semble déçu.

    Tommy : Oui ? Qu'est-ce qu'il y a ?

    Birdie : Andros m'a demandé d'intercepter un vaisseau troobian qu'il juge suspect. Je voudrais savoir ce que vous en pensez.

    Tommy : Ce que j'en pense ?

    Birdie : Voulez-vous que je l'intercepte ou pas ?

    Tommy : Ben, oui. S'il est suspect, il est suspect. Pourquoi vous me demandez ça ?

    Birdie : C'est que j'avais pensé... Comme ça vient d'Andros...

    Tommy : Ecoutez, Commandant Birdie. Si ce vaisseau pose problème, vous faites ce que vous avez à faire et puis c'est tout. Vous n'avez pas besoin de ma permission pour ça.

    Tommy met fin à la communication.



    Pendant ce temps, les créatures qui avaient attaqué le baptême se réunissent dans un étrange édifice qui semble très ancien et totalement coupé de la lumière du jour.


    L'un des monstres : Ils ne sont pas là. Ce n'est pas normal. Ils auraient dû avoir largement le temps de la tuer et de revenir.

    Un autre monstre : Ne t'en fais pas. Il y avait les rangers Time Force là-bas. Ils ont dû leur faire perdre du temps.

    Le premier monstre : Justement. Ces rangers ont peut-être réussi à les battre.

    Une voix venant de l'entrée : Oui et non.

    Merrick entre, suivi de Mirloc.

    Merrick : Je serais surement derrière les barreaux en ce moment même sans l'intervention de notre nouvel ami.

    L'un des Orgs (car ce sont bien des Orgs) : Mais qui est-ce ?

    Mirloc : Je suis un chasseur de primes. On m'a offert une belle somme en échange de la tête d'Astronema. Alors, quand j'ai vu que je n'étais pas le seul à m'occuper de ça, je me suis dit qu'on pourrait unir nos forces.

    Le Org : Eh, mais on ne te connait pas. Qu'est-ce qui nous prouve qu'on peut te faire confiance ?

    Mirloc : Rien du tout. Mais ce serait dommage pour vous de vous priver de mon aide. Regardez ce que j'ai là.

    Mirloc ouvre ses panneaux et laisse apparaitre Sky dans un des miroirs.

    Mirloc : Ce charmant bambin est le fils d'Astronema. Avec lui comme otage, on n'aura aucun mal à supprimer sa mère.

    Le Org : On pourrait tout aussi bien t'éliminer et récupérer le gamin.

    Mirloc : Oh, vous risquez d'avoir du mal.

    Mirloc fait alors une démonstration de ses pouvoirs en entrant et en sortant de plusieurs surfaces réfléchissantes.
    Tandis que les Orgs sont impressionnés, Merrick s'éloigne.


    Une voix : Tu vas trop loin, Zen Aku.

    Merrick/Zen Aku
    : Comment ça trop loin ?

    Le vrai Merrick (car c'est lui) : J'ai accepté de te laisser agir pour que tu punisses Astronema. Pas pour que tu kidnappes un enfant de cinq ans.

    Merrick/Zen Aku : Allez, ne t'inquiète pas. Je ne lui ferai pas de mal à ce petit.

    Le vrai Merrick : Je te préviens que s'il lui arrive quoi que ce soit, je

    Merrick/Zen Aku : Tu quoi ? Tu ne peux plus rien faire. Tu m'as laissé reprendre le contrôle et maintenant, c'est moi qui décide.

    Le vrai Merrick : Peut-être bien. Mais ce corps est encore le mien. Si tu peux agir à ta guise, c'est seulement parce que je le veux bien.

    Merrick/Zen Aku : Je pourrais te faire disparaitre si je le voulais vraiment. Alors ne prends pas tes grands airs. Toi et moi, on est une équipe, que ça te plaise ou non.



    Animarium.
    La princesse Shayla vient d'assister à la scène en la regardant dans la fontaine sacrée.


    Shayla : Merrick...



    Base de la SPD terrestre. Tommy, Wes, Karone, les deux Kat, Aïsha, Rocky, Alex, Jen, Trip, Katie et Lucas sont dans la salle de commandement.

    Wes : Comment c'est arrivé ?

    Alex : Merrick avait hypnotisé Sky. Puis cette créature, le fameux Mirloc sans doute, il est sorti de nulle part et les a emmenés tous les deux. J'ai essayé de l'arrêter mais...

    Jen : Tu n'as rien à te reprocher, Alex. Tu as fait ce que tu pouvais.

    Wes fixe alors Alex d'un regard noir, comme pour démentir les propos de Jen.

    Kat M (à Wes) : Commandant, on a une transmission d'origine inconnue.

    Wes : Voyons ça.

    Kat M allume un écran et le visage de Merrick apparait dessus.

    Merrick : Je vois que tout le monde s'est réuni.

    Wes : Où es tu ? Et qu'est-ce qui est arrivé à Sky ?

    Merrick : Il va bien, du moins pour l'instant. Maintenant, son sort va dépendre de sa maman.

    Karone : Vous voulez que je me rende, je suppose.

    Merrick : Bingo. Si vous refusez, je vous enverrai tous les jours un petit morceau de votre fiston. Rendez-vous demain à 16 h au mémorial des anciens guerriers. Vous en profiterez pour me ramener mon morpher. Bien sûr, vous venez seule et sans arme. Je pense que ce n'est pas la peine de vous préciser quels risques vous prenez si vous essayer de jouer au plus fin.

    Tommy : Et Mirloc dans tout ça ?

    Merrick : Mon nouvel ami ? Il est ici, avec moi.

    Merrick recule un peu et Mirloc se montre.

    Tommy (à Mirloc): A quoi vous jouez, vous ? Qu'est-ce que vous venez faire dans cette histoire ?

    Mirloc : Les affaires mon cher monsieur, les affaires.

    Kat M : Et Tori Hanson ? Qu'est-ce que vous avez fait d'elle ?

    Mirloc : Qui ? Ah, oui. Cette petite ranger bleue... Bah, si je suis de bonne humeur, je vous la rendrai peut-être. On verra.

    Merrick (à Karone) : Demain, à 16h, au mémorial des anciens guerriers, avec mon morpher, seule et sans arme.

    Fin de la communication.

    Tous se tournent vers Karone.


    Aïsha : Qu'est-ce que vous comptez faire ?

    Karone : A votre avis ? Je vais faire ce qu'ils me demandent.

    Trip : Mais ils vont vous tuer. Vous le savez.

    Karone : Et alors ?

    Wes : Il doit bien y avoir une solution.

    Karone : Pas question de prendre le risque. Mon fils... Mon fils est en danger parce que je suis Astronema. Je le sauverai coûte que coûte. Si je dois y rester, tant pis.

    Elle venait de parler sur un ton tel qu'aucune contestation n'était envisageable, un ton qu'elle n'avait pas employé depuis dix ans. Elle venait de parler comme Astronema. Tandis que tous la regardent, elle sort de la salle. Wes s'écroule sur un siège et s'enfouit le visage dans les mains. Jen semble vouloir lui parler mais ne trouve rien à dire et un silence pesant s'installe dans la salle. C'est finalement Tommy qui le rompt.

    Tommy : Il faut appeler les rangers Force Animale. Ils connaissent Merrick et les Orgs mieux que personne.

    Katie : C'est quand même incroyable. On a combattu les Mutorgs aux côtés de Merrick. Et maintenant... Je n'aurais jamais pensé qu'il soit capable de faire une chose pareille.

    Une voix venue de nulle part : Il ne l'est pas. Mais Zen Aku, lui, l'est.

    La princesse Shayla apparait alors dans une gerbe de lumière.

    Rocky : Qui êtes-vous ? Et comment êtes-vous entrée ici ?

    Jen : C'est la princesse Shayla. C'est elle qui avait rassemblé les rangers Force Animale.

    Shayla : Merrick a autrefois été obligé de partager son corps avec un duc des Orgs appelé Zen Aku. Les rangers Force Animale ont vaincu ce Org deux fois. Mais il semble qu'il ait de nouveau pris le contrôle de l'esprit de Merrick.

    Lucas : Ecoutez princesse. Je ne veux pas vous faire de peine mais il est tout aussi bien possible que Merrick soit lui-même.

    Shayla : Non. Je l'ai espionné grâce à la fontaine sacrée de l'Animarium. Il se parlait à lui-même. Il y avait bel et bien une seconde personnalité qui, elle, était contre cette prise d'otage.

    Tommy : Et vous pensez que c'était le vrai Merrick ?

    Shayla : J'en suis certaine.

    Aïsha : Alors on a peut-être une chance. Il suffirait que Merrick reprenne le dessus sur Zen Aku pour sauver Sky, Karone et Tori.

    Shayla : Et Merrick.

    Aïsha (gênée): Oui, et Merrick.

    Wes se lève et quitte la salle. Jen s'apprête à le suivre.

    Alex : Jen, laisse-le.

    Jen s'arrête et se tourne vers Alex, étonnée.

    Alex : Il a besoin d'être seul avec sa femme, pour lui dire adieu au cas où... au cas où.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Kouryuu
    Alien Ranger
    Alien Ranger

    Masculin Capricorne Chat
    Messages : 144
    Date de naissance : 23/12/1987
    Date d'inscription : 08/11/2014
    Age : 29

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Kouryuu le Mar 11 Nov - 22:12

    Très intéressante cette fanfiction. On voit qu'il y a un sacré travail de recherche sur la continuité.

    J'aime également beaucoup le fait que tu rendes les rangers plus humains, en leur donnant certains défauts qui ne sont pas forcément incohérents avec leur personnalité habituelle dans la série. Je pense par exemple à l'ambition de Tommy ou le fait de ne vivre que pour son travail pour Andros, notamment...
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mar 11 Nov - 22:31

    Kouryuu a écrit:Très intéressante cette fanfiction.
    Merci.Very Happy

    Kouryuu a écrit:On voit qu'il y a un sacré travail de recherche sur la continuité. 
    Pas tant que ça, en fait. 
    Il y a bien sûr certaines choses que j'ai dû vérifier et des épisodes que j'ai revu exprès pour ça mais juste pour quelques détails par-ci par-là. 
    J'utilise toutes les saisons mais je me concentre sur les personnages des saisons que j'apprécie particulièrement, que j'ai souvent revues et que je connais assez bien d'avance.

    Kouryuu a écrit:J'aime également beaucoup le fait que tu rendes les rangers plus humains, en leur donnant certains défauts qui ne sont pas forcément incohérents avec leur personnalité habituelle dans la série.  
    Ce n'était pas vraiment intentionnel. C'est plutôt quelque chose qui découle de la construction de l'histoire. Mais, si ça te plait, tant mieux.Wink

    Kouryuu a écrit:Je pense par exemple à l'ambition de Tommy 
    Ah zut. Dans ma tête, Tommy n'agit pas par ambition mais bien parce qu'il estime être le plus à même de gérer la crise déclenchée par la révélation sur Astronema/Karone.Embarassed



    Dans la foulée, voilà le chapitre 17. Bonne lecture.


    Base terrestre de la SPD.
    Salle de commandement. Wes vient de quitter la pièce.


    Tommy (à la princesse Shayla) : Est-ce que vous avez prévenu les rangers Force Animale ?

    Shayla : Non. Je ne peux plus les contacter. Quand j'ai perdu mon collier, certains de mes pouvoirs ont commencé à disparaître petit-à-petit.

    Kat M : Ce n'est pas grave. Cole Evans et Danny Delgado sont des membres réservistes de la SPD. Je vais les appeler. Ils pourront sans doute facilement contacter les autres.

    Gros plan sur le visage de Jen. Elle semble réfléchir quelques secondes. Puis, elle s'approche de Trip.

    Jen (murmurant) : Trip, viens avec moi.

    Jen et Trip sortent de la pièce.

    Trip : Qu'est-ce qu'il y a ?

    Jen : Ecoute. Tout va dépendre de toi. Il faut que trouves Merrick et Sky avec ton cristal.

    Trip : Jen, tu sais que ce n'est pas si simple. Je ne contrôle pas complètement mon pouvoir. Je suis loin d'être sûr de pouvoir y arriver.

    Jen : Essaie quand même, s'il-te-plait.

    Trip ferme les yeux et se concentre pour utiliser le pouvoir de son cristal. Il voit une image de Merrick dans le vieil édifice où il a rejoint les Orgs.

    Trip : Je ne vois pas Sky. Mais je sais où est Merrick.

    Jen : Où ?

    Trip : Dans un bâtiment très vieux, antique même. Enterré en dessous de la ville.

    Jen : Enterré ?

    Trip : Oui. On a peu de chances d'y entrer sans se faire repérer.

    Jen : Il y a une solution. Mais...

    Trip : Mais quoi ?

    Jen : Ce n'est peut-être pas très raisonnable de faire ça.



    Un endroit inconnu. Une personne dont on ne voit pas le visage est assise devant un écran sur lequel Mirloc apparait.

    Mirloc : Tout se passe très bien, madame. Dans moins de 24h, Astronema sera morte.

    La personne mystérieuse : Vous ne croyez pas que vous êtes un peu trop confiant ?

    Mirloc : Ne vous en faites pas. Elle n'osera jamais essayer de me rouler tant que j'aurais son fils.

    La personne mystérieuse : Ah oui ? Et qu'est-ce que vous en savez ?

    Mirloc : J'ai l'habitude de ce genre de situation. Faites-moi confiance.



    Galaxie du Grand Chien. L'Astro Megaship Mark II.

    Andros, Maya, Damon et Alpha 7 sont dans le poste de pilotage.


    Alpha 7 : Andros, nous avons une transmission de la Terre.

    Andros : Voyons ça.

    Alpha 7 appuie sur un bouton et Kat M apparait sur un écran.

    Andros : Tiens, Kat. Salut.

    Kat M : Andros, il se passe des choses graves sur Terre.

    Andros : Qu'est-ce qu'il y a ?

    Kat M : C'est Merrick. Il a enlevé Sky.

    Andros : Quoi ?

    Kat M : Il s'est allié à Mirloc et ils l'ont enlevé. Ils veulent que Karone se livre à eux demain sinon, ils le tueront.

    Gros plan sur le visage d'Andros qui semble avoir du mal à digérer cette nouvelle.

    Kat M : Elle doit aller seule au mémorial des anciens guerriers de Force Animale demain à 16h.

    Andros : Je viens tout-de-suite.

    Il coupe la communication.

    Maya (à Andros) : Je viens avec toi.

    Damon : Et moi aussi.

    Andros : Non. Il faut que quelqu'un reste ici pour découvrir qui est cet homme qu'Omni garde prisonnier. Je vous laisse le Megaship. Vous pourrez utiliser l'Astro Megazord en cas de besoin.

    Andros quitte alors la pièce et se rend aux tubes de lancement. Il saute dans le tube rouge et, quelques secondes plus tard, il est sur son surf galactique, en route pour la Terre.


    La Terre.
    Une petite maison dans une paisible banlieue américaine. Danny Delgado est au téléphone.


    Danny : D'accord, Kat. J'appelle les autres et j'arrive.

    Il raccroche et se met à composer un numéro. Mais il est interrompu par une voix féminine.

    La voix : Alors, c'est reparti. Ils ont une nouvelle mission pour toi.

    Danny se tourne vers la personne qui vient de parler. C'est une femme d'une trentaine d'années. Elle tient dans ses bras une toute petite enfant de même pas deux ans.

    Danny : Oui. Mais, là, c'est particulier ; ça concerne tous les rangers Force Animale.

    La femme : C'est toujours particulier. Je commence à en avoir assez. Il serait temps que tu quittes la SPD pour de bon.

    Danny : Je croyais qu'on avait trouvé un bon compromis. Je ne fais pas partie d'une équipe régulière mais je reste réserviste.

    La femme : Disons que c'était un premier pas.

    Danny : Ecoute, je n'ai vraiment pas le temps de discuter de ça maintenant. Il faut que j'y aille.

    Il se dirige vers la porte. Mais, soudain, un sosie de son interlocutrice apparait devant la porte en question, lui barrant le passage.

    Le sosie : Tu crois que j'ai quitté la SPD pour que tu y entres ?

    Danny : Ecoute, on a déjà eu cette conversation.

    La femme (désignant sa fille): Tu pourrais au moins penser à Elizabeth. Tu veux qu'elle apprenne un jour que son père est mort dans une ridicule mission soi-disant héroïque ?

    Danny : Il faut vraiment que je parte. Alors laisse-moi passer s'il-te-plait.

    D'un air très énervé, elle fait disparaitre son double, laissant Danny sortir.



    Base de la SPD terrestre.
    Karone observe l'horizon, songeuse. Soudain, quelqu'un l'interpelle.


    La personne en question : Karone.

    Karone se tourne alors vers Laïos.

    Karone : Papa ?

    Laïos : Je suis venu dés que j'ai su. Qu'est-ce que tu comptes faire ?

    Karone : Me rendre. Qu'est-ce que je peux faire d'autre ?

    Laïos : Tu n'y penses pas. Tu ne comprends donc pas ce qui t'attend ? Ils vont vouloir te tuer. C'est sûr.

    Karone : Je le sais bien. Mais il n'y a pas d'autre solution pour sauver Sky.

    Laïos : Non. Il est hors de question que je te laisse faire une chose pareille.

    Karone : Parce que tu as une meilleure idée ?

    Laïos : Euh... Eh bien...

    Karone : C'est bien ce que je pensais.




    Salle de commandement. Wes, Alex, Tommy, Rocky, Aïsha, les deux Kat, la princesse Shayla, Cole, Danny, Taylor, Max et Alyssa sont là.

    Taylor : Zen Aku serait revenu ?

    Shayla : Apparemment.

    Max : Comment c'est possible ? On l'avait pourtant détruit.

    Cole : Il y a quelques temps, j'avais vu Merrick parler tout seul. Je m'étais demandé ce qu'il lui arrivait.

    Alyssa : Merrick m'avait dit que Zen Aku était de retour.

    Tous se tournent vers elle, étonnés.

    Alyssa : Je ne sais pas comment ça s'est fait mais Zen Aku était auprès de Merrick depuis des années.

    Taylor : Et tu ne nous l'avais pas dit ?

    Alyssa : Merrick disait qu'il n'y avait plus de danger, que Zen Aku était devenu inoffensif.

    Taylor : Et tu as cru ça ?

    Alyssa : J'ai sans doute été trop confiante.

    Wes: Alors, qu'est-ce qu'on fait ?

    Tommy : On va aller à ce fameux mémorial avant le rendez-vous. On se cachera et on observera ce qu'il se passera à l'arrivée de Karone.

    Wes : Attends, tu rigoles ? Tu n’as rien de mieux à proposer qu'"observer" ?

    Tommy : Ben... Non. Tant qu'ils tiendront Tori et Sky, il faudra bien être prudents.

    Soudain, une lumière rouge se dégage d'une poche de la veste de Cole tandis qu'un cri d'oiseau se fait entendre. Cole sort alors le cristal du zord faucon de sa poche.

    Cole : Oui, zord faucon ?

    De nouveaux cris d'oiseau, venus du cristal, retentissent.

    Kat H : Qu'est-ce qu'il dit ?

    Cole : Il y a quelques temps, il a survolé la forêt noire et il a vu d'étranges lumières sous les feuillages des arbres.

    Rocky : La forêt noire ? Qu'est-ce que c'est ?

    Shayla : C'est dans cette forêt que se trouve la tombe dans laquelle Zen Aku avait été enfermé il y a 3000 ans.

    Taylor : Je vais aller voir. J'y trouverai peut-être un indice.

    Max : Je t'accompagne.



    Dans un lieu inconnu, les cinq robots rangers d'Eltar se battent avec des krybots.

    Robot TJ : Justin, va prendre les commandes.

    Robot Justin : D'accord.

    Le robot Justin défonce l'entrée du poste de pilotage. Le pilote, un krybot bleu, se lève de son siège et lui tire dessus mais le robot Justin bloque le tir en utilsant son turbo blaster comme bouclier. Puis, avec ce même blaster, il abat le krybot. Ensuite, il prend les commandes et contacte le robot TJ avec son communicateur.

    Robot Justin : C'est bon. Je maîtrise le vaisseau.

    Robot TJ : Et nous, on a eu tous les krybots. Tu peux nous ramener sur Eltar.

    Le robot TJ s'approche alors d'un krybot bleu fonctionnant encore mais très sérieusement endommagé et maintenu par les robots Carlos et Cassie.

    Robot TJ : Quant-à toi, tu vas nous dire ce que vous faisiez sur Calderon.

    Le krybot bleu : On devait juste aller chercher une cargaison venant de la mine.

    Robot TJ
    : La mine ? La mine de quoi ?

    Le krybot : Je ne sais pas ce que c'est. (il désigne des caisses) Tout ce que je peux vous dire, c'est que l'empereur Gruumm tient beaucoup à cette cargaison.

    Le robot Ashley s'approche des caisses et s'apprête à les ouvrir.

    Robot Cassie
    : Ashley, c'est risqué. Il a peut-être menti.

    Robot Ashley : Les krybots ne sont pas assez intelligents pour improviser une histoire.

    Elle ouvre la caisse et sort une poignée de son contenu : de la poudre jaunâtre.

    Robot Ashley
    : Mais qu'est-ce que...



    Base terrestre de la SPD.
    Tommy est sur une balustrade à l'intérieur de la base. Il a le regard fixe et semble perdu dans ses pensées. Soudain, une voix s'adresse à lui.


    La voix : Tommy ?

    Tommy se tourne vers son nouvel interlocuteur et a la surprise de constater qu'il s'agit de Billy.

    Tommy : Billy ? Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Billy : Je suis venu te poser cette même question, justement.

    Tommy : Quoi ?

    Billy : Tu es commandant suprême de la SPD. Ta place est à la base de Sirius. Or, voilà plusieurs jours que tu es ici.

    Tommy : Tu ne sais donc pas ce qu'il se passe ? L'empereur Gruumm a décidé de s'attaquer à la Terre. Ses soldats ont volé le Quantasaurus Rex et on ne sait même pas pourquoi. Les nouveaux zords delta ont été sabotés et, à en juger par les vidéos de surveillance, ce serait Jason le coupable.

    Billy : Je suis au courant. Mais je ne pense pas que ce soit une raison pour que tu restes sur Terre. Tu dois diriger une police qui intervient dans plusieurs galaxies. Tu ne peux pas t'occuper que de la Terre.

    Tommy (étonné) : Tu voudrais que je parte en laissant les choses comme ça ?

    Billy : Tu sais, pas mal de monde voit d'un mauvais œil ta nomination au poste de commandant suprême. Et, depuis cette histoire avec Astronema, certains gouvernements se méfient sérieusement de la SPD. Les dirigeants de KO 35 et d'Inquiris, en particulier. Si jamais...

    Tommy : Si jamais quoi ?

    Billy (gêné) : C'est assez délicat mais... Imagine que les Troobians réussissent. Qu'ils s'emparent de la Terre. Et que tu sois tué au cours des affrontements.

    Tommy (étonné) : Continue.

    Billy : Il faudrait alors élire un nouveau commandant suprême pour la SPD. Andros voudrait surement récupérer la place mais, pour beaucoup de monde, ce serait intolérable. S'il y a une nouvelle lutte de pouvoir pour la place de commandant suprême, vu la situation actuelle, je doute que la SPD puisse continuer à agir après. Surtout si Andros est impliqué.

    Tommy : Je te rassure. Je n'ai pas l'intention de mourir.

    Billy : Je suis sérieux, Tommy. Je n'ai pas à te donner d'ordres mais j'espère que tu sais ce que tu fais.



    Un hangar de la base. La machine à remonter le temps avec laquelle les rangers Time Force sont arrivés est entreposée là. Jen et Trip sont à l'intérieur de la machine. Jen a, dans les mains, un étrange objet cylindrique se terminant par une sphère à l'une de ses deux extrémités. Wes, Katie et Lucas entrent alors.

    Wes (avec peu de conviction) : Alors, qu'est-ce que c'est ta solution ?

    Jen (montrant l'objet qu'elle tient) : C'est ça.

    Lucas (reconnaissant l'objet) : Mais, c'est...

    Trip : Oui, la machine à remonter le temps de Ransik.

    Katie : Jen, qu'est-ce que cette machine fait ici ?

    Jen : Je l'ai amenée. J'espérais qu'on n'aurait pas à s'en servir mais c'est le seul moyen.

    Wes : Le seul moyen de quoi ?

    Jen : Le seul moyen d'entrer dans le repère de Merrick pour l'empêcher de tuer Karone et Sky.

    Lucas : Je ne comprends pas.

    Trip : Grâce à mon cristal, j'ai découvert où était Merrick. Il est dans une sorte de base souterraine antique. On ne pourra pas y entrer sans être repéré. Sauf si on y arrive depuis un autre espace-temps.

    Jen : Je propose qu'on utilise cette machine pour retourner au 31ème siècle. Là-bas, on ira dans cette fameuse base. Et, une fois à l'intérieur, on utilisera la machine pour revenir à la date d'aujourd'hui. On arrivera dans le repère de Merrick sans qu'on nous ait vus arriver.

    Trip : Mais, évidemment, on risque d'arriver en présence de Merrick, de Mirloc ou d'un autre. On sera alors immédiatement repérés.

    Wes : Mais on aura au moins l'avantage de l'effet de surprise.

    Jen : Exactement. Ils s'attendent surement à ce qu'on essaye de libérer Sky sans sacrifier Karone mais ils ne penseront jamais à ce qu'on s'introduise dans leur quartier général comme ça. On devra faire vite mais je crois que c'est la seule solution.

    Katie (à Jen): Alex ne serait jamais d'accord pour qu'on fasse un truc pareil. Tu le sais.

    Lucas : Et alors ? On n'est pas obligés de lui en parler.

    Katie esquisse un petit sourire.

    Katie : Ok. Je suis partante.

    Wes : Vous êtes vraiment tous prêts à faire ça pour sauver Karone ? Alors que, pour vous, c'est une criminelle ?

    Trip: Bien sûr qu'on y est prêts.

    Katie : Nos livres d'Histoire peuvent dire ce qu'ils veulent. On sait que, si tu l'aimes, c'est qu'elle le mérite.

    Lucas: Et après tout ce qu'on a traversé, ce n'est pas un voyage dans le temps de plus qui va nous faire peur.

    Jen se contente de faire un signe de tête pour acquiescer.

    Wes : Merci. Merci à vous quatre. (à Jen) Et surtout à toi.

    Jen : Alors, c'est réglé. On part. Rapprochez-vous de moi.

    Ils se rapprochent. Jen appuie sur un bouton et les cinq rangers Time Force disparaissent, emportés vers le 31ème siècle.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Jeu 13 Nov - 0:21

    Voilà le chapitre 18. Un de mes préférés. Wink
    Bonne lecture.




    Le mémorial des anciens guerriers d'Animaria. Tommy, Rocky, Aïsha, Kat H, Cole et Alyssa se sont mis en position, chacun dissimulé dans une cachette.

    L'espace, orbite terrestre. Un satellite observe la Terre. Sur ce satellite, on peut lire les lettres "SPD".

    La base de la SPD terrestre. Kat M est devant un écran de contrôle où on peut voir le site du mémorial, en vue de dessus. A côté de Kat M se trouvent Danny, Alex, Billy, Laïos, la princesse Shayla et Circuit.

    Au mémorial, Tommy parle dans son communicateur.


    Tommy : C'est bon ? Vous avez la vue complète ?

    Kat M : Oui, ça va. Je vois parfaitement le site.

    Tommy : Toujours aucune nouvelle de Wes ?

    Kat M : Non.

    Shayla : Je me demande où il a pu passer quand même. J'espère qu'il ne va pas faire quelque chose d'inconsidéré.

    Alex : S'il ne manquait que lui... Je n'arrive pas à mettre la main sur mes rangers. Les connaissant, ils ont dû nous préparer un plan foireux.

    Circuit : Pourquoi tu dis ça ?

    Alex : Parce que, pour qu'ils aient disparu tous les quatre en même temps que Wes, et vu la situation, c'est évident qu'ils vont tenter quelque chose sans nous et que, si ce n'était pas foireux, ils nous auraient prévenus.

    Tommy : Alors, raison de plus pour être encore plus vigilants.

    Laïos : On devrait être là-bas nous aussi.

    Alex : Allons, ça n'aurait servi à rien qu'on y aille tous. Il vaut mieux suivre les événements d'ici et intervenir si ça tourne mal.




    Karone arrive devant le mémorial des guerriers. Elle serre dans sa main droite le morpher de Merrick. Elle regarde autour d'elle : aucun signe de Merrick ou Mirloc.

    Karone : MERRICK, TU M'ENTENDS ? JE SUIS LA, COMME PREVU ET J'AI TON MORPHEUR. QU'EST-CE QUE TU ATTENDS POUR TE MONTRER ?

    Une voix moqueuse se fait alors entendre.

    La voix : Hé hé... Tu es donc bien venue comme je le pensais. Mais tu n'aurais pas dû. Dépose le morpher devant le mémorial et recule.

    Karone obéit. C'est alors que le sol se met à trembler.

    Tommy : Kat, qu'est-ce qu'il se passe ?

    Kat M : Je n'en sais rien. Je ne détecte rien de particulier.

    C'est alors que des miroirs sortent du sol, par centaines.

    Laïos : On y va, cette fois.

    Une intense lumière sort d'un miroir et aspire le morpher de Merrick. Puis, Mirloc apparait dans un autre miroir, devant Karone.

    Mirloc : J'imagine que les autres rangers sont là, tout près, à nous épier.

    Karone : Non, pas du tout. J'avais dit que je viendrais seule et je suis venue seule.

    Mirloc : Mmh... Ils sont peut-être venus sans te le dire. De toute façon, peu importe. Tu veux retrouver ton fils ?

    Karone : Bien sûr. Je suis là pour ça.

    Mirloc : Alors, tu vas faire ce que je dis.

    Mirloc ouvre alors les panneaux sur son torse, révélant les miroirs qui se trouvent derrière.

    Mirloc : Tu vas entrer là-dedans.

    Karone : Où ça ?

    Mirloc : Dans mes miroirs. Il te suffit de les toucher et tu seras aspirée dedans. Tu as le choix. C'est ça ou oublier ton fils.

    Tommy : Ok, cette fois, on intervient.

    Tommy, Rocky, Aïsha, Kat H, Cole et Alyssa sortent de leurs cachettes respectives. Cole tire alors sur Mirloc avec son lion-blaster mais ne réussit qu'à briser un miroir : il avait tiré dans un reflet.

    Cole : Zut. Comment on peut le trouver avec tous ces jeux de miroirs ?

    Aïsha : Il faut essayer de s'y retrouver. Qu'est-ce qu'on peut faire d'autre ?

    Elle tire à son tour mais se trompe elle aussi.

    Mirloc (à Karone) : Prends vite une décision. Plus tu attends et plus Sky risque de mourir.

    Karone pose alors la main sur un miroir de Mirloc et est aspirée à l'intérieur.

    Mirloc : Ah, ah, ah. Vous êtes vraiment nuls, power rangers.

    Et il disparait dans un miroir.

    Rocky : C'est pas vrai. On n'a quand même pas été aussi mauvais.

    Alyssa : Si. C'est vrai et on a bien été aussi mauvais.

    Dans son repère souterrain, Merrick/Zen Aku fait les cent pas, visiblement nerveux. Il a son morpher dans la main. Dans la pièce se trouvent plusieurs miroirs. Soudain, l'image de Mirloc apparait dans l'un d'eux.

    Mirloc : Je te les envoie.

    Merrick/Zen Aku : Très bien. Je suis prêt. FORCE ANIMALE.

    Merrcik/Zen Aku se transmute. Les miroirs se mettent alors à briller et d'intenses lumières se dégagent de chacun d'entre eux. Les lumières convergent au centre de la pièce et font apparaitre Karone et Sky.

    Sky : MAMAN.

    Sky se jette dans les bras de Karone.

    Karone : N'aie pas peur, tout va bien se passer maintenant.

    Merrick/Zen Aku : Ah oui, vraiment ?

    Il pointe alors sur eux son épée lunaire. C'est alors qu'un rayon laser vient frapper Merrick/Zen Aku qui s'écroule au sol. Les cinq rangers Time Force (transmutés) se montrent alors. Wes se précipite vers Karone et Sky.

    Wes : Vous allez bien ?

    Karone : Oui, ça va.

    Pendant ce temps, Jen, Trip, Katie et Lucas pointent leurs blasters sur Merrick/Zen Aku.

    Jen : Tu es en état d'arrestation, Merrick.

    Merrick/Zen Aku : Je ne crois pas, non.

    Plusieurs Orgs tombent alors du plafond et passent à l'attaque.

     


    Pendant ce temps, Taylor et Max marchent dans la forêt noire. Ils arrivent finalement devant la tombe scellée de Zen Aku.


    Max : On a peut-être eu tort de venir. Je vois rien d'anormal.

    Taylor : Eh bien moi, si. Regarde cette tombe. Il n'y a rien qui te choque ?

    Max : Euh... Non.

    Taylor : Pour libérer Zen Aku, Naysor avait ouvert la tombe.

    Max (comprenant) : Et là, elle est de nouveau fermée.

    Taylor : Le zord faucon a dû survoler la forêt pile au moment où ça se passait, d'où les lumières.

    Max : Mais pourquoi on aurait voulu refermer cette tombe ? A moins que...

    Taylor : Qu'il y ait quelqu'un d'autre à l'intérieur.

    Max : Qu'est-ce qu'on fait ? On l'ouvre ?

    Taylor : Il faudrait. Mais je sais pas comment on pourrait faire. Naysor avait dû attendre la pleine lune pour y arriver et, nous, on n'a pas vraiment le temps pour ça.

    Max : Naysor n'avait pas les cristaux des zords animaux.

    Taylor : Quel rapport avec les cristaux ?

    Max : Réfléchis. La première fois que cette tombe a été scellée, c'était grâce au pouvoir des cristaux que détenaient les anciens guerriers. En utilisant nos cristaux à nous, on peut peut-être inverser la magie qu'ils ont utilisée. Et rouvrir la tombe du coup.

    Taylor : Mouais... On peut essayer.

    Ils sortent leurs cristaux d'animaux et les tendent vers la tombe. La pierre tombale commence à bouger et, finalement, la tombe s'ouvre. Deux silhouettes en sortent.

    Taylor : Oh, c'est pas vrai. Mais qu'est-ce que vous faites là, vous deux ?



     
    Le combat fait rage entre les rangers Time Force et les Orgs.

    Lucas : ACCELERATION TEMPORELLE.

    Il se met à tournoyer et à frapper les Orgs grâce à la vitesse acquise.

    Jen : CHRONO-FRAPPE.

    Elle inflige la chrono-frappe à un Org qui sous le choc, s'écroule et reste à Terre.

    Katie : V4.

    Elle s'apprête à tirer mais un Org réussit à donner un coup de pied dans le blaster, déviant ainsi le tir qui va frapper le plafond.
    Un bruit sourd se fait entendre.


    Sky : Qu'est-ce que c'est ?

    Le plafond commence alors à se fissurer, à partir de l'endroit où il a été touché.

    Jen : OH NON.TOUT VA S'ECROULER.

    Effectivement, des morceaux du plafond commencent à tomber. Karone tend alors les bras et fait apparaître un champ de force pour soutenir le plafond.

    Karone : C'est trop lourd. Je ne vais pas tenir.

    Soudain, elle sent que le poids qu'elle retient semble devenir plus léger, comme si elle n'était plus seule à le supporter mais que quelqu'un d'autre avait rajouté un second champ de force. Karone se tourne alors vers la seule personne qui, à sa connaissance, pourrait faire ça.

    Karone : Sky...

    Sky : Tu n'y arriveras pas toute seule.

    Karone : C'est vrai. Ecoute. On n'aura pas le temps de sortir. Il faut repousser le plafond jusqu'en surface. C'est le seul moyen.

    Sky : D'accord.

    La mère et le fils concentrent alors leurs deux champs de force au maximum pour repousser les débris vers le haut.

    Haut-dessus, à la surface, des passants commencent à sentir le sol trembler, prennent peur et s'éloignent en courant de l'épicentre du séisme.


     

    Dans la forêt noire, Taylor et Max voient Toxica et Jindrax sortir de la tombe de Zen Aku.


    Jindrax (étonné) : C'est vous ? Alors vous êtes vivants ?

    Max (étonné lui aussi) : Ben... Pourquoi on le serait pas ?

    Toxica : Ce n'est pas très étonnant, tout compte fait.

    Taylor : Qu'est-ce qu'il vous est arrivé ?

    Toxica : C'est Merrick qui nous a enfermés ici. Il nous avait dit que vous, Cole, Alyssa et Danny aviez été tués par... Comment elle s'appelle déjà ?

    Jindrax : Astronema.

    Toxica : C'est ça. Alors on a essayé de la capturer mais on a été repoussés par un autre power ranger.

    Jindrax : D'après Merrick, lui et ses équipiers étaient des complices d'Astronema.

    Toxica : Alors on a rassemblé un commando d’Orgs pour repasser à l'attaque. Mais Merrick nous a attaqués et enfermés dans cette tombe.

    Max : Je commence à comprendre. Il s'est servi de vous pour recruter ces Orgs et vous a piégés ensuite ici, dans cette tombe.

    Taylor : Dont le pouvoir peut retenir des ducs des Orgs. Oui, ça colle. Mais il y a quand même quelque chose qui cloche. Zen Aku est lui aussi un duc des Orgs. Il aurait pu faire obéir les Orgs sans vous.

    Jindrax : Zen Aku ?

    Max : Oui, apparemment, il aurait réussi à reprendre le contrôle de l'esprit de Merrick.

    Toxica : Ce n'est pas possible. Ma corne réagit à la présence des Orgs. Si j'avais eu en face de moi un duc des Orgs, je l'aurais senti. Zen Aku n'était pas là. Je peux vous l'assurer.




    Base de la SPD terrestre. Kat M est toujours en communication avec Tommy.

    Tommy : Vous ne les trouvez nulle part ?

    Kat M : Non, j'ai visualisé toute la ville, aucune trace.

    Tommy : Ils n'ont pourtant pas pu aller bien loin.

    Kat M : Mais qu'est-ce que c'est que ça ?

    Tommy : Quoi ?

    Kat M : Mes instruments signalent une sorte de mini-tremblement de terre au milieu de la ville. Mais c'est pourtant impossible sur la côte est des Etats-Unis.

    Tommy : Ce sont eux. J'en suis sûr. Trouvez-moi l'épicentre de ce tremblement de terre.

     



    Pendant ce temps, Karone et Sky continuent  de repousser le plafond vers le haut et, finalement, ils atteignent la surface. Dans un immense fracas, les débris sont projetés à l'air libre. Le repère des Orgs est désormais à ciel ouvert, dans un grand trou. Sky tombe alors au sol, inconscient.

    Wes : SKY.

    Karone : Il s'est évanoui. Il a fait un très gros effort.

    L'un des Orgs (à un autre Org) : Qu'est-ce qu'on fait, maintenant ?

    L'autre Org : A ton avis ? Les deux ducs nous ont ordonné d'aider le ranger lunaire à vaincre Astronema. Alors on va le faire.

    Ce Org sort alors un coquillage et s'en sert pour invoquer des putrids.

    Le Org (aux rangers) : Rendez-vous.

    Katie : Sans Karone et Sky, vous étiez ensevelis avec nous.

    Le Org : Peu importe. Nous avons des ordres de nos ducs. PUTRIDS, ATTAQUEZ.

    Le combat reprend. Mais, avec le renfort des putrids, les Orgs prennent vite le dessus. C'est alors que Tommy arrive dans le trou en bondissant et qu'il terrasse le Org qui avait invoqué les putrids d'un coup de son sabre laser.

    Wes : Tommy ?

    Tommy : Je crois qu'il était temps qu'on arrive.

    Rocky, Billy, Kat H, Aïsha, Cole, Danny, Alyssa, Alex, Laïos et la princesse Shayla sautent à leur tour dans le trou. Ils sont tous transmutés, à part la princesse bien sûr.

    Shayla : Je connais cet endroit. C'était le repère de Naysor autrefois. C'est ici que Merrick avait pris le masque de Zen Aku, la première fois.

    Laïos se précipite vers Karone et Sky.

    Laïos : Tout va bien ?

    Karone : Oui. Sky est juste évanoui.

    Tommy se tourne vers les Orgs.

    Tommy : Bon, maintenant, vous allez nous dire où on peut trouver Mirloc.

    Mais, derrière lui, le Org qu'il croyait avoir vaincu se relève, brandissant une lourde épée.

    Kat H
    : TOMMY, DERRIERE TOI.

    Tommy se retourne pour voir le Org prêt à le pourfendre sans qu'il ait le temps de riposter. Mais il est sauvé par l'arrivée d'un bolide descendu du ciel qui percute le Org et l'assomme, le laissant incapable de se relever cette fois. C'est Andros, sur son surf galactique.

    Andros : Désolé d'arriver si tard.

    Laïos : Comment tu nous as trouvés ?

    Andros : Un trou de cette taille en pleine ville, ce n'est pas très discret, surtout vu du ciel.

    Les Orgs semblent ne plus savoir quoi faire, visiblement intimidés par le nombre de leurs adversaires. Mais Merrick/Zen Aku, lui, n'est pas prêt à s'avouer vaincu. Et il pointe son arme sur Karone et Sky, s'apprêtant à tirer. La voix du vrai Merrick retentit alors dans sa tête.

    Le vrai Merrick : Qu'est-ce que tu fais ? Tu m'avais promis d'épargner le garçon.

    Merrick/Zen Aku
    : J'ai menti.

    Il tire alors sur Karone et Sky mais la princesse Shayla bondit devant eux. Elle tient dans sa main un objet qui brille d'une étrange lueur verdâtre et cet objet bloque le tir de Merrick/Zen Aku.

    Merrick/Zen Aku : Qu'est-ce que...

    La princesse ouvre alors la main et dévoile l'objet qu'elle tient : le cristal du zord cerf.

    Shayla : Zen Aku, c'est terminé pour toi.

    D'étranges lumières sortent du cristal et viennent entourer Merrick/Zen Aku. Ce dernier semble immobilisé et tombe à genoux.

    Shayla : Te souviens-tu, Zen Aku ? Le zord cerf a le pouvoir de capturer les esprits orgs. Cette fois, tu vas quitter ce corps définitivement.

    Un Org (à ses compagnons): Il faut l'aider.

    Soudain, une voix autoritaire se fait entendre.

    La voix : NON. NE BOUGEZ PAS.

    Toxica vient d'arriver, suivie de Jindrax, Taylor et Max.

    Toxica : MOI, TOXICA, DUCHESSE DES ORGS, JE VOUS ORDONNE DE CESSER LE COMBAT.

    Les Orgs obéissent à leur duchesse. La princesse Shayla s'approche de Merrick, totalement immobile. Elle se met elle aussi à genoux.

    Shayla : Merrick ? Merrick, tu m'entends ?

    C'est alors qu'il la saisit par le cou.

    Le vrai Merrick : PRINCESSE.

    Merrick/Zen Aku
    : Oh ça oui, je t'entends. Ton bidule ne m'a strictement rien fait.

    Tommy : SAISISSEZ-LE.

    Merrick/Zen Aku : N'approchez pas. Ou j'étrangle cette belle princesse.

    Tous les rangers s'arrêtent net dans leur mouvement.

    Le vrai Merrick : Je t'interdis de toucher à ma princesse.

    Shayla : Comment ? Comment as-tu pu résister au pouvoir du cerf ?

    Toxica : Ce n'est pas un Org. C'est pour ça que ça n'a pas marché.

    Alyssa : Pas un Org ? Mais qui c'est alors ?

    Merrick/Zen Aku : Bien sûr que si je suis un Org.

    Shayla : J'ai compris. Merrick, réveille-toi. Tu n'es pas Zen Aku. Il a disparu définitivement. Il n'existe que dans ta tête.

    Merrcik/Zen Aku : Tais-toi.

    Shayla : Ton esprit a été lié au sien pendant si longtemps qu'il n'est plus capable de fonctionner sans ce lien. Alors ton inconscient a créé une seconde personnalité pour remplacer Zen Aku.

    Merrick/Zen Aku
    (resserrant son étreinte) : Je t'ai dit de te taire.

    Plusieurs rangers s'avancent alors pour intervenir mais la princesse leur fait signe de ne pas bouger.

    Le vrai Merrick : Je ne te laisserai pas lui faire du mal.

    Merrcik/Zen Aku : Tu n'es pas assez fort pour m'en empêcher alors fiche-moi la paix.

    Soudain, la princesse Shayla commence à chanter tout doucement la chanson qu'elle chantait au zord cerf, avec Merrick qui l'accompagnait à la flûte. Petit-à-petit, Merrick commence à relâcher son étreinte et il finit par la lâcher complètement. Il dépose les mains au sol et rétromute.

    Merrick : Princesse...

    Shayla : Merrick, tu es redevenu toi-même.

    Merrick : ATTENTION, PRINCESSE.

    Il se relève et pousse la princesse sur le côté alors qu'un éclair sort d'un miroir, atteint l'endroit où se trouvait la princesse et vient frapper Merrick qui s'écroule.

    Shayla : MERRICK.

    Mirloc sort alors du miroir d'où était parti l'éclair et il se tourne vers Karone et Sky. Karone se dresse alors devant Sky pour le protéger. Andros appuie sur un bouton de son morpher et un tout petit objet en est éjecté pour être propulsé sur le dos de Karone. Mirloc ouvre les panneaux sur son torse et aspire Karone dans ses miroirs.

    Wes : V1.

    Il tire sur Mirloc mais ce dernier évite son tir en disparaissant dans un miroir.

    Trip : C'est pas vrai. On va jamais réussir à l'avoir, celui-là.

    Alex (tendant sa main droite vers le ciel): EXCEPTIO LUCIS.

    D'étranges lumières sortent de sa main et foncent vers le ciel, pour ensuite se répandre sur la ville.

    Jen : Qu'est-ce que c'était ?

    Alex : J'ai jeté un sort qui perturbe la propagation de la lumière. Normalement, ça devrait empêcher Mirloc de se déplacer dans les miroirs. Il n'est surement pas loin. Mais le charme ne dure pas longtemps. Il faut vite le retrouver.

    Jen : "Sort" ? "Charme" ? Mais de quoi tu parles ?

    Alex : De magie.

    Wes : Donc on peut encore rattraper Mirloc ?

    Alex : Oui.

    Lucas (se tournant vers Trip) : Trip ? Tu vois quelque chose ?

    Trip : Non. Je n'ai aucun signal.

    Andros : Alors on se sépare en petits groupes et on cherche. S'ils sont toujours en ville, on va bien les trouver.

    Il s'éloigne sur son surf galactique.

    Alex : C'est lui qui donne les ordres ? Ah bon.

    Wes : Katie, tu veux bien ramener Sky à la base ?

    Katie : Ok, je m'en occupe.

    Les rangers s'en vont (ainsi que les Orgs). Seuls restent la princesse Shayla et Merrick qu'elle tient, blessé, dans ses bras.

    Merrick : Princesse Shayla, je suis désolé.

    Shayla : Ne le sois pas. En fait, c'est ma faute à moi. Je n'aurais jamais dû te demander de vivre dans ce monde qui n'est plus le tien. Merrick, veux-tu venir vivre sur l'Animarium avec moi ?

    Merrick : Oh oui, princesse.

    Shayla : Alors allons-y.

    Une gerbe de lumière enveloppe alors Merrick et la princesse et les emporte vers l'Animarium.

    Andros est sur son surf. Il allume son communicateur.


    Andros : Kat ? Tu m'entends ?

    Kat M : Oui.

    Andros : J'ai mis un mouchard dans le dos de Karone. Tu dois pouvoir la repérer avec les satellites.

    Kat M appuie sur quelques boutons.

    Kat M : Je ne détecte rien.

    Andros : C'est sans doute parce qu'elle est dans cette autre dimension. Il faudrait qu'il la fasse sortir.

    Sur le toit d'un immeuble, Mirloc est en train de paniquer.

    Mirloc : Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Pourquoi je ne peux plus entrer dans les miroirs ?

    Il sort un appareil de sa poche et appuie sur un bouton.

    Mirloc : Madame, les rangers m'ont eu. Je n'arrive plus à utiliser mon pouvoir. Ils vont sans doute bientôt arriver et me capturer.

    Une voix venant de l'appareil : Et Astronema ?

    Mirloc : Je la tiens.

    La voix : Alors, qu'est-ce que vous attendez pour l'éliminer ?

    Mirloc : Rien, madame.

    Il raccroche, ouvre ses panneaux et fait sortir Karone de la dimension réfléchissante.

    Mirloc : Cette fois, c'est fini.

    Base de la SPD terrestre.

    Kat M : J'ai un signal.

    Elle appuie sur quelques boutons et une image de Karone et Mirloc, vue du ciel, apparait sur l'écran.

    Kat M : Oh non. Il va la tuer.

    Andros : TIRE. FEU SUR MIRLOC AVEC LA PUISSANCE MAXIMALE DES LASERS.

    Kat M appuie sur d'autres boutons et l’un des satellites de la SPD envoie des rayons lasers qui vont frapper Mirloc avant que ce dernier ait lancé son attaque. Cela provoque une explosion sur le toit de l'immeuble. En voyant l'explosion, Andros change la direction de son surf et fonce vers l'immeuble.
    Plus loin, Wes et Alex circulent dans la ville sur leurs motos vector respectives (ah oui, je ne l'avais pas dit mais Alex a une moto vector shadow). Ils voient eux aussi l'explosion.


    Wes (tendant le doigt vers l'immeuble) : Là-bas.

    Ils se dirigent alors eux aussi vers l'immeuble.

    Sur le toit, Mirloc se relève péniblement et fait face à Karone.


    Mirloc : Je ne sais pas comment tu as fait ça mais ça ne te sauvera pas.

    Andros apparait alors sur son surf, en saute et donne à Mirloc un coup de spiro-sabre.

    Karone : ANDROS.

    Andros (à Karone): Va-t-en d'ici. Je m'occupe de lui.

    Karone : Je ne peux pas te laisser.

    Andros : Tu n’as pas ton morpher. Fais ce que je te dis.

    Karone obéit et s'en va par les escaliers tandis que le combat entre Andros et Mirloc continue. Andros sort son astro-blaster et tire sur Mirloc mais ce dernier évite le tir et lance un éclair qu'Andros esquive lui aussi.
    En bas de l'immeuble, des gens s'enfuient en criant alors que des débris causés par le combat tombent de toutes parts. Wes et Alex arrivent à ce moment devant l'immeuble. Wes descend de sa moto et court vers l'entrée de l'immeuble. On reconnait alors la scène du flashback de l'épisode 24 de SPD.


    Alex : ATTENDS.

    Wes se retourne. Alex désigne deux personnes coincées sous des décombres.

    Alex : Aide-moi à les faire sortir.

    Wes : Mais... Ah, et zut.

    Wes et Alex dégagent alors les deux personnes et Wes les aide à s'éloigner (autre image montrée dans le fameux flashback).
    Karone sort alors de l'immeuble. Wes se précipite vers elle et la serre dans ses bras. Alex s'approche d'eux.


    Alex (à Karone) : Où est Mirloc ?

    Karone : Sur le toit. Avec Andros.

    Alex entre dans l'immeuble et Wes part derrière lui.
    Sur le toit de l'immeuble, le combat fait rage. Mirloc saisit le bras gauche d'Andros et un bruit sourd résonne tandis d'Andros se tord de douleur en criant.


    Andros : AAAAAAAAH !

    Mirloc vient de lui casser le bras. De sa main droite, Andros réussit à tirer sur Mirloc avec son astro-blaster. Mirloc recule sous le choc. Andros appuie ensuite sur le bouton 03 de son battlizer.

    Andros : RANGER ROUGE CUIRASSE.

    Andros se transforme en ranger rouge cuirassé.

    Andros : MISSILES CUIRASSES.

    Andros lance ses missiles cuirassés sur Mirloc mais celui-ci les aspire à l'intérieur de ses miroirs.

    Andros : Je rêve !

    Mirloc : Allez. Assez joué.

    Andros est alors à son tour aspiré dans les miroirs de Mirloc. Au même moment, Wes et Alex arrivent sur le toit.

    Alex : C'est pas vrai. Il l'a eu lui aussi.

    Wes : SUPER GUERRIER ROUGE.

    Wes se transforme en super guerrier rouge.

    Mirloc : Allez, approchez.

    En bas, devant l'immeuble, plusieurs autres rangers sont arrivés : Tommy, Billy, Taylor, Danny, Rocky et Aïsha.

    Taylor (à Karone) : Alors ils sont là-haut tous les trois avec Mirloc ?

    Karone : Oui.

    Tommy : Allez, on fonce.

    Il court vers l'entrée, suivi de ses équipiers mais, soudain, un homme tombe du toit. Il a le torse transpercé par sa propre épée. Au même moment, Jen et Trip arrivent devant l'immeuble sur leurs motos vector, juste à temps pour voir la scène.

    Jen (d'une voix étouffée) : Oh non...

    L'homme touche lourdement le sol et Karone se précipite vers lui en hurlant son nom.

    Karone : WEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES !


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    lynn41
    Mighty Morphin Ranger
    Mighty Morphin Ranger

    Féminin Lion Chat
    Messages : 11
    Date de naissance : 18/08/1987
    Date d'inscription : 22/10/2014
    Age : 29

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par lynn41 le Ven 14 Nov - 0:01

    décidément je me lasse pas de ta fic!!vivement la suite et impatiente d'en arriver au chapitres inédit Very Happy
    avatar
    Ranger Bleu
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Lion Buffle
    Messages : 409
    Date de naissance : 15/08/1997
    Date d'inscription : 26/10/2014
    Age : 19
    Localisation : Vosges

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Ranger Bleu le Ven 14 Nov - 19:53

    J'en suis au chapitre 8 et j'adore!
    Bravo à toi Wink
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Sam 15 Nov - 0:24

    Merci à vous deux.
    Et désolé de ne pas avoir mis de chapitre hier. Je me doutais qu'il y aurait des jours où je ne pourrais pas. Maintenant, c'est fait.tongue
    Enfin bon... Voilà le chapitre 19.
    Bonne lecture.


    Wes vient de toucher le sol. Karone s'est précipitée vers lui. Les autres rangers regardent, choqués. Wes a le torse transpercé par sa propre épée. La visière de son casque est brisée.

    Karone : Wes ! Wes, parle-moi.

    Wes entrouvre alors les yeux mais ne parvient pas à formuler un mot.

    Karone : Wes...

    Elle prend alors en mains l'épée de Wes pour la retirer.

    Trip : NON. Surtout ne faites pas ça. C'est le meilleur moyen d'aggraver l'hémorragie.

    Tommy : Il faut aller aider Andros et Alex. Allons-y.

    Il s'élance dans l'immeuble, suivi de Billy, Taylor, Danny, Rocky et Aïsha. Trip ne les suit pas. Il s'est approché de Wes et Karone. Quant à Jen, elle reste totalement immobile, comme tétanisée.

    Sur le toit, le combat entre Alex et Mirloc se poursuit. Mirloc tente d'aspirer Alex dans ses miroirs mais Alex réussit à éviter les rayons en bondissant par-dessus son adversaire. Il essaie alors de lui asséner un coup de sabre shadow mais Mirloc parvient à le parer en frappant le poignet d'Alex.


    Mirloc : Allez, laisse tomber. Ce n'est pas à toi que j'en veux.

    Alex : Mais, moi, je t'en veux.

    Tommy et les autres arrivent à ce moment sur le toit.

    Tommy : ALEX.

    Mirloc se tourne alors vers les nouveaux arrivants, tournant ainsi le dos à Alex. Ce dernier en profite pour le frapper de son sabre. Mirloc, blessé, tombe à genoux sur le sol. Alex lui place alors son sabre sous la gorge.

    Alex : Maintenant, tu vas libérer tes prisonniers. Allez.

    Hésitant, Mirloc obéit tout de même et fait sortir Andros et Tori de ses miroirs. Alex l'assomme ensuite d'un coup de poing.
    Tandis que Danny, Aïsha et Billy vont aider Andros et Tori, Rocky et Taylor saisissent Mirloc inconscient.


    Tommy (à Alex) : C'était plutôt fourbe. Vous l'avez frappé dans le dos.

    Mais Alex n'a pas écouté Tommy. Il bondit du toit et touche le sol à côté de Wes, Karone, Jen et Trip.

    Alex : Il est... ?

    Trip: Non. Mais presque.

    Alex (à Karone) : Ecartez-vous.

    Karone : Qu'est-ce que vous allez faire ?

    Alex : Pila sanationis.

    Une étrange sphère en verre (similaire à celle qui avait permis à Alex de sauver Mr Collins) apparaît alors soudainement dans la main d'Alex. Alex place la sphère dans la main droite de Wes.

    Alex : Allez, Wes. Accroche-toi.

    Gros plan sur Jen (toujours immobile).

    L'épée est expulsée du corps de Wes. Du sang coule mais très peu compte tenu de l'importance de la blessure. Blessure qui se referme d'ailleurs partiellement. Mais la sphère de verre, jusque là transparente, devient soudainement noire.


    Alex : Voilà. C'est tout ce que je pouvais faire.



    Quelques heures plus tard, dans l'hôpital de la base terrestre de la SPD, Wes est au bloc opératoire. Dans la salle d'attente, il y a Karone, Jen, Trip, Cole, Kat H, Lucas et Laïos. Soudain, Mr Collins entre précipitamment dans la pièce, suivi de Katie et Sky.

    Mr Collins : Comment va-t-il ?

    Laïos : On ne sait pas. Les médecins s'occupent de lui.

    Sans dire un mot, Sky s'approche de Karone et se serre contre elle.




    Plus loin, dans le même hôpital, Andros se fait soigner son bras cassé. Un médecin vient de lui mettre un plâtre.


    Le médecin : Voilà. Je suppose que ce n'est pas la peine de vous dire que vous devez faire attention et être patient en attendant que ça guérisse.

    Andros : Merci, j'ai l'habitude. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'incident m'arrive.

    Le médecin : Bon, hé bien vous voilà libre. Vous pouvez partir.

    Andros : Je vous remercie.

    Andros sort et se retrouve nez à nez avec Alex.

    Alex : Bonjour. Je vous attendais. Nous n'avons pas encore été présentés, je crois.

    Andros : En effet, mais je crois que je sais déjà qui vous êtes.

    Alex (tendant la main vers Andros) : Alex.

    Andros (lui serrant la main) : Andros.

    Andros : On m'a dit que c'était vous qui aviez capturé Mirloc.

    Alex acquiesce de la tête.

    Andros : Alors, je vous dois sans doute la vie.

    Alex : Oui mais vous n'avez pas à me remercier pour ça. En fait, ce n'est qu'un juste retour des choses.

    Andros : Qu'est-ce que vous voulez dire ?

    Alex : Peu importe.




    Salle de commandement de la SPD terrestre. Tommy est en ligne avec Birdie. Rocky, Aïsha et Circuit sont également présents.

    Birdie : Apparemment, ce vaisseau devait simplement transporter cette poudre.

    Tommy : Mais qu'est-ce qu'ils comptaient en faire ?

    Birdie : Nous n'en savons rien. Il semble que les convoyeurs eux-mêmes l'ignoraient.

    Aïsha : Vous avez fait analyser cette poudre ?

    Birdie : Bien sûr. Mais nous n'avons rien trouvé de spécial. Ce serait juste de la poudre de sirium.

    Circuit : Quoi ? Vous avez bien dit de la poudre de sirium ?

    Birdie : Oui.

    Tommy (à Circuit) : C'est inquiétant ?

    Circuit : C'est le moins qu'on puisse dire. Dans le futur, cette poudre est utilisée pour fabriquer les cristaux de trizirium. Ils constituent une source d'énergie gigantesque. Ce sont eux qui font fonctionner les megazords de la Time Force. Si les Troobians ont l'intention d'utiliser une arme qui se sert des cristaux de trizirium comme source d'énergie, ça va vraiment faire mal. Même au 31ème siècle, on n'a rien trouvé de plus puissant.

    Aïsha: Mais bien sûr. Si les zords de la Time Force fonctionnent avec ces cristaux et que les Troobians veulent s'en servir, ça explique qu'ils aient volé le Q-Rex. Ils avaient sans doute besoin de l'étudier.

    Rocky : Mais si ces cristaux ne sont fabriqués que dans le futur, comment les Troobians ont pu apprendre leur existence ?

    Circuit : Il y a sept ans, le Docteur Zaskin avait découvert comment les fabriquer grâce aux expériences qu'il avait faites sur le morpher quantum. Mais, normalement, Mr Collins avait décidé de faire disparaitre toute trace de cette découverte pour que les cristaux ne soient fabriqués qu'à la date prévue.

    Aïsha : On ne désinvente pas quelque chose. Quand on a fait une découverte, il y a toujours des fuites et d'autres se mettent à la copier. C'est inévitable.

    Birdie (à Tommy): Alors qu'est-ce que vous proposez ?

    Tommy ne répond pas. Il semble réfléchir. Rocky prend alors la parole.

    Rocky (à Tommy) : Tommy, ils ont peut être ces cristaux mais, nous, on a tous les power rangers avec nous.

    Tommy : Qu'est-ce que tu veux dire ?

    Rocky : Il faut tous les appeler. Tous ensemble, on ne fera qu'une bouchée de ces robots. Gruumm veut la guerre, alors on va la lui donner et en profiter pour en finir avec lui et son empire une bonne fois pour toutes.

    Tommy ne répond pas. Il semble hésitant. Il appuie alors sur un bouton des appareils de communication.

    Tommy : Docteur Manx ?

    Kat M (depuis son labo): Oui, Monsieur ?

    Tommy : Est-ce que vous avez récupéré le morpher expérimental ?

    Kat M : Oui, Sky l'avait toujours sur lui.

    Tommy : Alors lancez la fabrication des quatre autres morphers.

    Kat M : C'est déjà fait.

    Tommy : Ah... Très bien.

    Il coupe la communication.

    Rocky : Tu comptes mettre en place la nouvelle équipe maintenant ?

    Tommy : Oui. Je pense qu'on a assez attendu.

    Il se tourne vers Aïsha.

    Tommy : C'est toi qui as suivi la progression des cadets de l'école, non ?

    Aïsha : Oui, c'est moi.

    Tommy : Alors dis-moi quels sont les meilleurs et présente-les moi.



    Andros entre dans la salle d'attente où se trouvent Karone, Sky, Jen, Trip, Cole, Kat H, Katie, Lucas, Laïos et Mr Collins. Son regard croise celui de Laïos mais ni l'un ni l'autre ne réagit. Andros s'approche de Karone, qui tient Sky dans ses bras.

    Andros (à Karone): Il est là-dedans depuis combien de temps ?

    Karone (qui était visiblement perdue dans ses pensées) : Combien de temps ? Euh... Je ne sais pas trop.

    Trip : Bientôt trois quarts d'heure.

    Le Docteur Félix entre à ce moment dans la salle.

    Mr Collins : Alors, Docteur ?

    Dr Félix : Son état est stable. Pour le moment en tout cas. Sa colonne vertébrale a été brisée et sa moelle épinière très endommagée. Il ne pourra plus jamais remarcher.

    Gros plan sur le visage horrifié de chacune des personnes présentes. Andros pause sa main droite sur l'épaule gauche de Karone.

    Dr Félix : Son poumon droit a été transpercé et quasiment charcuté. Il a fallu procéder à l'ablation. Le choc de la chute a aussi causé des liaisons cérébrales dont on ne peut pas encore évaluer les conséquences. Mais le pire, c'est que son cœur a été touché et qu'il s'est arrêté. Nous avons réussi à le faire repartir mais son cerveau a été privé d’oxygène pendant un laps de temps non négligeable. Il y aura sans doute des séquelles à ce niveau même s’il se remet.

    Mr Collins : Si ?
    Gros plan sur Jen.

    Dr Félix : On a fait ce qu'on pouvait. A présent, tout dépend de lui. Il faut qu'il résiste.

    Gros plan sur Andros.

    Flashback du combat l'opposant à Mirloc.
    On voit Mirloc casser le bras d'Andros, puis aspirer les missiles cuirassés dans ses miroirs et enfin y aspirer Andros lui-même.
    Fin du flashback.


    Andros : Excusez-moi.

    Il sort.

    Andros (en pensée) : Si j'avais gagné contre Mirloc, ça ne serait pas arrivé.

    Il croise deux cadets en train de bavarder.

    L'un des cadets: Alors, ça y est? Ils ont été choisis?

    L'autre cadet
    : Il parait. A partir d'aujourd'hui, on a cinq nouveaux power rangers.

    En entendant cela, Andros, interpelle les deux cadets.

    Andros: Excusez-moi. De quoi parlez-vous?




    Salle de commandement de la base.
    Tommy, Billy et Aïsha sont là. Face à eux, au garde à vous, se tiennent Charlie, Cliff et trois autres cadets : un garçon blond, une fille asiatique et un alien avec des défenses de morse. Une pile d'uniformes se trouve posée à côté de Tommy.


    Tommy : Vous savez déjà pourquoi vous êtes là. Nous avons besoin d'une nouvelle équipe de power rangers et vous êtes les cinq meilleurs cadets de l'école. Cela fait plusieurs années que vous vous préparez à ce jour. Aujourd'hui, vous devenez officiellement des power rangers. En ce moment, le Docteur Manx termine la fabrication de vos morphers. Vous les recevrez dés qu'elle aura terminé. Mais voici déjà vos nouveaux uniformes, correspondant chacun à votre couleur.

    Tommy prend les uniformes et les donne à leurs nouveaux propriétaires. Tout d'abord, il remet l'uniforme bleu à l'alien, puis le rose à la fille asiatique, le vert à Cliff et le jaune au garçon blond. Enfin, il s'arrête devant Charlie et lui donne l'uniforme rouge.

    Tommy (à Charlie) : Vous êtes la première femme ranger rouge. Félicitations.

    Charlie (étonnée) : La première ? Mais non. Pas du tout.

    Tommy : Quoi ?

    Billy : Elle a raison. Il y en a déjà eu une sur la planète KO 35. Elle s'appelait Gaia, je crois. Et c'était

    La porte s'ouvre avant que Billy ait fini sa phrase et Andros entre dans la pièce.
    Il regarde les cinq cadets et son regard reste figé un instant sur l'uniforme rouge que Charlie a dans les mains.


    Andros : Alors, c'était vrai.

    Tommy : De quoi tu parles ?

    Andros (visiblement très énervé): Il faut qu'on parle, toi et moi. TOUT DE SUITE.

    Aïsha : Mais, qu'est-ce qu'il te prend ?

    Tommy regarde Andros fixement et dit finalement :

    Tommy : Très bien. (aux autres personnes présentes) Laissez-nous.

    Aïsha, Billy et les nouveaux rangers sortent de la pièce et referment la porte derrière eux.

    Billy (à Aïsha) : Puisqu'on s'est fait mettre à la porte, on pourrait leur montrer les zords. Qu'ils voient ce qu'ils vont piloter.

    Aïsha : Ouais, pourquoi pas ? Allez, venez.

    Charlie : Euh... Partez devant. Je vous rejoins tout-de-suite.

    Ils s'éloignent. Charlie, restée seule, colle une oreille sur la porte pour écouter Andros et Tommy.




    Dans la partie de la base servant d'hôpital, Jen et Trip passent devant l'entrée de la chapelle (ben, oui ; c'est aux Etats-Unis donc il y a des chapelles dans les hôpitaux). A l'intérieur, Jen voit Mr Collins, agenouillé, faisant visiblement une prière.


    Jen (à Trip): Excuse-moi. Je vais rester un peu ici.

    Jen entre dans la chapelle et, sans prononcer un mot, elle va à côté de Mr Collins et se met dans la même position de prière.



    Salle de commandement de la base.


    Andros : C'est quoi cette histoire de nommer rangers des cadets de l'école ?

    Tommy : Ben... C'était le but de leur formation, non ? Devenir des power rangers.

    Andros: Mais pas maintenant. Ils sont tous beaucoup trop jeunes.

    Tommy (étonné) : Trop jeunes ? Le plus jeune a le même âge que moi quand je suis devenu ranger.

    Andros : C'est bien ce que je dis. C'est trop jeune.

    Tommy : Et toi, tu es devenu ranger à quel âge ? Rappelle-moi.

    Andros : A quatorze ans.

    Tommy : Tu étais plus jeune que moi.

    Andros : Justement. Je suis bien placé pour savoir que c'est trop jeune. On ne devrait pas avoir à se battre pour protéger une planète quand on a quinze ans.

    Tommy : C'est quoi ton problème ? Zordon a toujours recruté des power rangers très jeunes. Justin n'avait que onze ans.

    Andros : Mais je ne suis pas Zordon.

    Tommy : Et moi, je ne suis pas toi.

    Andros (se contenant pour ne pas s'énerver) : Ecoute... Tu as bien vu ce qui est arrivé à Wes. Il est entre la vie et la mort en ce moment même. Tu veux vraiment que ces cinq gamins passent leur temps à se battre au risque de se retrouver dans le même état ? Voire pire ? Et Charlie... Charlie ranger rouge. Pour le chef de l'équipe, tu aurais au moins pu choisir un ranger expérimenté capable de guider les autres. Au lieu de ça, tu veux que Charlie fasse ses premières armes en tant que ranger avec cette responsabilité.

    Tommy : Andros, ça me coute de te dire ça mais de quoi tu te mêles ? C'est à moi de décider. Toi, ça ne te regarde plus.

    Andros : Si, ça me regarde. Parce que je tiens beaucoup à Charlie et que je ne veux pas qu'elle se fasse tuer. Tu connais son passé ?

    Tommy : Je sais qu'elle a perdu ses parents quand Dark Specter a attaqué KO 35.

    Andros : Oui. Elle avait à peine quatre ans. Si je n'avais pas été là, elle aurait été tuée elle aussi. Ensuite, je l'ai emmenée sur Inquiris pour qu'on s'occupe d'elle. Charlie est quasiment le symbole vivant de ce pourquoi les power rangers existent : une innocente jeune fille qui a tout perdu par la faute des forces du mal mais qu'on a pu secourir. La raison d'être des power rangers est d'offrir un avenir meilleur aux gens comme elle. La priver de sa jeunesse et l'envoyer au front en première ligne, c'est tout le contraire.

    Tommy : A t'entendre, on croirait que je veux l'envoyer en mission suicide.

    Andros : S'il lui arrive quoi que ce soit...

    Tommy : Mais il ne lui arrivera rien. Elle est prête.

    Andros : Ouais, c'est ça... Je vois que ta décision est prise, de toute façon.

    Tommy : Oui.

    Andros fixe Tommy d'un air furieux.

    Andros : Cette histoire n'est pas terminée. J'ai encore beaucoup d'appuis dans la SPD. J'avais décidé de te laisser occuper tranquillement mon poste mais maintenant, tu peux compter sur moi pour te compliquer la tâche au maximum.

    Andros se tourne vers la porte et l'ouvre avec sa télékinésie. L'ouverture de la porte fait alors tomber la petite curieuse qui écoutait et qui ne s'attendait visiblement pas à ce qu'Andros ouvre la porte de cette façon.

    Andros : Tiens... Ce n'est pas bien d'écouter aux portes, tu sais.

    Charlie : Désolée.



    Tommy : Où sont les autres ?


    Charlie : Ils sont allés voir les zords.


    Tommy : Je vais les rejoindre.

    Tommy sort de la pièce, laissant Andros et Charlie seuls.

    Andros : Bon... On dirait que tu vas être ranger rouge. Tu es contente ?

    Charlie : Oui. Mais je vois que, toi, tu ne l'es pas.

    Andros : Je pense que ça aurait pu attendre encore quelques temps. Le jour où je suis devenu un ranger, j'étais fou de joie moi aussi. Mais, ensuite, je me suis rendu compte que c'était ingrat comme vie. Je ne voudrais pas qu'un jour, tu regrettes d'avoir passé tes plus belles années à risquer ta vie.

    Charlie : Je ne savais pas que tu m’aimais autant.

    Andros : Voyons Charlie, bien sûr que je t’aime. Tu


    Charlie (le coupant) : Oh, Andros. Moi aussi je t'aime.

    Charlie dépose alors un baiser sur les lèvres d'Andros.

    Andros (repoussant Charlie) : Charlie, qu'est-ce que tu

    Une voix furieuse se fait alors entendre, venant de la porte laissée ouverte par Tommy.

    La voix : ANDROS.

    Andros et Charlie se tournent vers la nouvelle venue, c'est-à-dire Cassie (eh oui, elle a bien choisi son moment pour se pointer).

    Andros : Cassie...

    Cassie se retourne et s'éloigne sans rien dire.

    Andros : Attends.

    Il veut la rattraper mais Charlie le retient en lui saisissant le bras droit (celui qui est valide donc).

    Charlie : Qu'est-ce que tu fais ? Tu as dis que tu m'aimais.

    Andros (se dégageant) : Je t'aime comme on aime une petite sœur. C'est tout. Bon sang, Charlie. J'ai treize ans de plus que toi. Qu'est-ce que tu t'imaginais ?

    Andros part à la poursuite de Cassie, laissant Charlie seule.

    Charlie : C'est à cause d'elle. Je la hais. JE LA HAIS.

    Charlie commence à sangloter et murmure :

    Charlie : Je la tuerai.



    Au même moment, dans la chambre de Wes, l'électroencéphalogramme devient plat, avec le bip caractéristique.

    Plus loin, le Dr Félix constate qu'un appareil se trouvant dans sa poche est en train de bipper.


    Dr Félix : Oh non...

    Il s'élance alors en courant vers la chambre de Wes.



    Ailleurs dans la base, Trip a une vision. Il voit la chambre de Wes.


    Trip : Qu'est-ce que...





    Dans un couloir de la base, Andros a rattrapé Cassie.


    Andros : Cassie, attends. Laisse-moi t'expliquer.

    Cassie : C'est écœurant. Ce n'est qu'une gamine.

    Andros : C'est elle qui m'a embrassé. Et je l'ai repoussée tout de suite. Tu l'as bien vu.

    Cassie : Qu'est-ce que je suis pour toi ?

    Andros : Quoi ?

    Cassie : La dernière fois qu'on s'est vu, tu t'es servi de moi pour blesser ton père et, ensuite, tu es parti faire la chasse aux Troobians sans me le dire. Tu ne répondais même pas quand j'essayais de t'appeler. Si Maya ne m’avait pas prévenue, je n'aurais pas su où te trouver aujourd'hui. Et là, je te trouve en train de te faire lécher la pomme par cette minette. Alors je veux savoir ce que je suis à tes yeux.

    Andros : Cassie...

    Cassie : C'est bon. J'ai compris. Cette fois, c’est fini entre nous.

    Elle s'en va, tandis qu'Andros reste figé, ne sachant que faire.
    Soudain, une voix se fait entendre dans sa tête.


    La voix : Andros, tu m'entends ?

    Andros : Papa ? Qu'est-ce que tu veux ?

    Laïos : C'est à propos de Wes.

     

     

    Pendant ce temps, Trip entre dans la chapelle où Jen et Mr Collins sont toujours en train de prier.

    Trip : C'est terminé.

    Jen et Mr Collins se retournent.

    Mr Collins : Terminé ?

    Jen (la voix tremblante) : Wes est mort ?

    Trip : Oui. Cette fois, ça y est. Wes est mort.


    Dernière édition par Timespace le Sam 15 Nov - 23:57, édité 1 fois


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Sam 15 Nov - 23:55

    Chapitre 20.



    La nouvelle vient de tomber : Wes est mort. Un silence de plomb s'est abattu sur la base terrestre de la SPD, silence à peine troublé par les sanglots d'un petit garçon qui vient de perdre son père. Sky est blotti contre Karone qui s'efforce de rester digne dans ce terrible moment. Laïos, Katie, Lucas et Cole sont à côté d'eux, ne sachant pas quoi leur dire. Andros apparait sur le pas de la porte et observe Karone et Sky. Puis il s'éloigne tandis que Tommy et Alex arrivent à leur tour sur les lieux.

    Andros erre dans les couloirs, en proie à de sombres pensées.


    Andros (en pensée) : Pourquoi tout tourne toujours mal autour de moi ?

    Flashback.
    On voit la scène de l'enlèvement de Karone par Darkonda.

    Autre flashback.
    C'est la bataille sur KO 35. Zhane se jette sur un monstre pour protéger Andros et le monstre explose.

    Autre flashback.
    Toujours durant cette bataille, Andros voit sa mère être jetée dans le vide par un autre monstre.

    Autre flashback.
    Dans la salle de commandes de l'Astro Megaship Mark I, Andros, Cassie, TJ, Carlos, Ashley et Alpha 6 sont réunis autour du système de communication.


    Karone : Qu'est-ce qu'ils t'ont fait, Ecliptor ?

    Ecliptor : La même chose qu'ils te feront bientôt, princesse.

    Karone : Je t'en prie, Ecliptor. Arrête.

    Andros : KARONE !

    Ashley : Qu'est qu'il se passe ?

    Alpha 6 : Son signal a été coupé.

    Autre flashback.
    Dans la forteresse noire, Andros vient de mettre Ecliptor au tapis.


    Zordon : Andros, écoute-moi. C'est ton devoir en tant que power ranger de sauver l'univers. Vas-y maintenant.

    Andros brise le tube de Zordon d'un coup de spiro-sabre.

    Autre flashback.
    Andros, TJ, Carlos, Ashley, Léo, Maya, Damon et Kaï courent vers une sorte d'étrange champ de force rougeâtre à côté duquel Cassie se tortille sur le sol. Kendrix est à l'intérieur du champ de force. Elle brise le glaive de l'enfer d'un coup de sabre quasar. Quelques secondes plus tard, le spectre de Kendrix fait face aux personnes présentes.


    Léo: Kendrix.

    Maya: Kendrix...

    Kendrix : C'est mieux ainsi. Je serai toujours près de vous.

    Autre flashback.
    Andros et Ashley sont dans un lieu inconnu


    Ashley : C'est terminé. C'est Zhane que j'aime.

    Autre flashback.
    Encore un lieu inconnu. Andros est maintenant avec Tykwa.


    Andros : Tu me prends pour un idiot ? Tu t'es servi de moi depuis le début.

    Autre flashback.
    On est maintenant dans la base de Sirus.


    Dex : Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, permettez-moi de vous présenter le nouveau commandant suprême de la SPD : Tommy Oliver.

    Autre flashback.
    Dans le vaisseau de Gruumm, Andros est à genoux face à Omni qui déchaine ses éclairs contre lui. Andros regarde l'homme qu'Omni garde prisonnier.


    Andros : Désolé. Mais je ne peux pas t'aider maintenant. Je reviendrai.

    Andros regarde le morpher sur son poignet et, par télékinésie, il appuie sur les touches 3 (deux fois), 5 et Ej en criant :

    Andros : A MOI LES POWER RANGERS.

    Andros se transmute en ranger rouge de l'espace.

    Andros : SPIRO-SABRE.

    Avec son spiro-sabre, Andros envoie un éclair qui frappe l'œil d'Omni.

    Omni : AAAAH.

    Omni cesse d’envoyer ses propres éclairs. Andros sort son astro-blaster et tire sur un mur, le perçant. L'appel d'air aspire Andros à l'extérieur du vaisseau.

    Autre flashback.
    Andros est aspiré dans les miroirs de Mirloc.

    Autre flashback.
    Andros et Cassie sont dans un couloir de la base se la SPD terrestre.


    Cassie : C’est fini entre nous.

    Autre flashback.
    La scène qu'on vient de voir, avec Sky qui pleure dans les bras de Karone.

    Fin des flashbacks.


    Andros : Je crois qu'il est temps d'arrêter les frais.

    Le visage d'Andros prend une expression décidée et il commence à avancer d'un pas plus vif.



     
    Dans la chambre de Wes, Alex s'approche du corps.

    Alex : Tu vois, Wes... Tu aurais dû m'obéir il y a sept ans et reprendre Biolab. Pfff... Quel gâchis!




    Ailleurs dans la base, Charlie est assise dans des escaliers, seule. Kat H arrive alors derrière elle.


    Kat H : Charlie ? Qu'est-ce que tu fais assise ici ?

    Charlie : Bah... Rien du tout.

    Kat H s'assied à côté de Charlie et regarde son visage.

    Kat H : Mais tu as pleuré.

    Charlie : Juste un peu.

    Kat H : Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

    Charlie : Rien, rien...

    Kat H : C'est un chagrin d'amour, c'est ça ?

    Charlie : Pourquoi vous dites ça ?

    Kat H : Tu es une fille de seize ans. Qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ?

    Charlie ne répond pas.

    Kat H : Tu veux en parler ?

    Charlie : Je préfère pas.

    Kat H : Tu as tort. Ce genre de choses, je connais.

    Charlie : Si je vous raconte, vous allez vous moquer de moi.

    Kat H : Vu le chaos dans ma propre vie sentimentale, je serais assez mal placée pour ça. Allez... Dis-moi.

    Charlie : Je suis amoureuse d'Andros.

    Kat H : Ah. Ben, tu vois. Je ne me moque pas.

    Charlie : Et, lui, il trouve ça aberrant. Il m'a pas traitée de folle mais c'était pas loin.

    Kat H : Tu sais, tu n'es ni la première ni la dernière adolescente à flasher sur un homme plus âgé. Il va t'arriver la même chose qu'à toutes les autres : ça te passera et tu rencontreras un garçon de ton âge avec qui tu roucouleras pendant un certain temps. Et ensuite, il y en aura d'autres. Jusqu'à ce que tu tombes sur le bon. Jolie comme tu es, tu dois avoir une foule de prétendants, non ?

    Charlie : Vous ne comprenez pas. Quand j'étais à l'orphelinat sur Inquiris, il n'y avait qu'une chose qui m'apportait du réconfort : les visites d'Andros. Je n'avais plus rien et plus personne, à part celui qui m'avais sauvée quand... ce jour-là. Andros est mon seul point de repère dans la vie.

    Kat H : Charlie... Tu n'es plus une petite fille. Il faut que tu vives ta propre vie. Et ce n'est pas en t'accrochant à Andros que tu pourras te construire.

    Charlie ne répond rien.




    Pendant ce temps, Cassie s'est isolée dans un coin de la base. Elle parle dans son communicateur.


    Cassie : Voilà. On en est resté là.

    Maya : Alors, tu ne lui a pas dit.

    Cassie : Je sais. J'ai eu tort de monter sur mes grands chevaux comme ça mais j'en ai marre d'être la cinquième roue du carrosse. J'ai vraiment l'impression qu'il se fiche de moi.

    Maya : Mais c'est pas ça le plus important. Il faudra bien que tu lui annonces.

    Cassie : Honnêtement, je commence à hésiter.

    Maya : Comment ça hésiter ?

    Cassie : Andros n'arrive même pas à gérer sa propre vie, ces temps-ci. Alors tu l'imagines avec un bébé ?

    Maya (choquée) : Mais, Cassie, que ça te plaise ou non, Andros est le père de cet enfant. Tu n'as pas le droit de le lui cacher.




    Pendant ce temps, Andros arrive devant une porte.

    Andros : A moi les power rangers.

    Andros se transmute. Puis, il prend son astro-blaster et tire sur le système d'ouverture de la porte afin de l'ouvrir. Il entre ensuite. Andros est désormais face à Mirloc. Ce dernier est étendu, inanimé et couvert de chaines.

    Andros : Par ta faute, ma sœur est veuve et mon neveu orphelin. Je ne peux pas faire en sorte que ça ne soit pas arrivé. Mais je peux faire en sorte que ça n'arrive pas à d'autres. Tu ne feras plus jamais de mal à personne.

    Andros fait alors apparaître le spiro-sabre dans sa main droite. Puis il le lève au-dessus de Mirloc. Au moment où le sabre s'abat, une voix résonne derrière Andros.

    La voix : FORCE ANIMALE.

    Au même moment, une silhouette bondit et frappe le spiro-sabre avec une dague, bloquant ainsi le coup d'Andros et lui faisant lâcher le spiro-sabre qui est envoyé à l'autre bout de la pièce. Andros reconnait alors celui qui vient de sauver Mirloc.

    Andros : Cole ?

    Cole : Qu'est-ce que tu fais ?

    Andros : A ton avis ?

    Cole : Alors, tu avais vraiment l'intention de le...

    Andros : Evidemment.

    Cole : Tu te rends compte de ce que tu fais ? Tu allais commettre un meurtre, ni plus ni moins.

    Andros : Je sais. Mais il faut bien mettre ce type hors d'état de nuire, sinon il fera d'autres victimes, encore et encore.

    Cole : Qu'est-ce que tu racontes ? Il a été capturé. Il va passer le reste de sa vie en prison et on n'en entendra plus parler.

    Andros : Ne sois pas ridicule. Avec son pouvoir, il peut s'évader de n'importe quelle prison dés qu'il veut.

    Cole : Là, il ne s'est pas évadé. On le garde prisonnier.

    Andros : Evidemment, il a été bourré de somnifères. C'est pour ça qu'il ne peut pas s'enfuir. Sinon, ça ferait belle lurette qu'il serait parti. Et on ne va pas le droguer pendant cinquante ans, si ?

    Cole : Ce n'est pas une raison pour le tuer.

    Andros : Bien sûr que si. Si on le laisse vivre, il s'enfuira et continuera tranquillement à tuer des innocents. Il est trop dangereux pour qu'on le laisse en vie.

    Cole : Regarde-le. Il est complètement assommé, incapable de se défendre. Et il n'a même pas été jugé. Si tu le tues maintenant, tu ne vaudras pas plus cher que lui.

    Andros : Pourquoi ? Parce que j'aurais mis fin à la carrière d'un tueur à gages ?

    Cole : Il est venu pour tuer ta sœur parce qu'elle a commis des crimes de guerre. Et, toi, tu veux le tuer parce que c'est un assassin. Tu peux me dire où est la différence ?

    Andros : Tu compares... Il tue les gens suivant la somme qu'on lui propose en échange. C'était juste pour ça qu'il voulait tuer Karone. Et Wes, lui, n'avait rien à se reprocher. Mirloc l'a pourtant tué sans aucune hésitation. C'est pour ça que je veux l'empêcher de continuer. Je t'assure que ça ne me fais pas plaisir. Je préfèrerais qu'il y ait un autre moyen mais, avec quelqu'un qui a de tels pouvoirs, c'est la seule solution.

    Cole reste silencieux quelques secondes, puis répond à Andros.

    Cole : Tu ne le sais surement pas. Mes parents ont été tués par le maître des Orgs quand j'étais encore bébé. J'ai été recueilli par une peuplade vivant dans la jungle. Avec eux, j'ai appris à quel point toute vie était précieuse. Et quand, des années plus tard, je me suis retrouvé face au maître des Orgs, j'ai décidé de lui pardonner. Je savais qu'il pourrait s'en prendre à d'autres mais j'ai quand même choisi de ne pas m'abaisser à son niveau.

    Andros : On m'avait dit que, toi et les autres rangers de Force Animale, vous aviez détruit le maître des Orgs, pourtant.

    Cole : C'est vrai. Parce qu'il nous a attaqués de nouveau après ça. Il voulait conquérir la planète entière. On ne l'a détruit que parce qu'on était au pied du mur.

    Andros : Eh bien voilà. Là, c'est pareil.

    Cole : Ah, parce que tu trouves que tu es au pied du mur ? Mirloc est vaincu et incapable de bouger le petit doigt.

    Andros : Justement, Si on attend qu'il puisse le bouger à nouveau, ce sera trop tard.

    Cole : Andros... Le maître des Orgs a continué ses crimes mais je ne regrette pas de l'avoir épargné quand je l'ai fait. Ce que je regrette, c'est de l'avoir tué même si je sais que c'était la seule chose à faire et que j'y étais obligé. Toi, tu n'es obligé à rien du tout pour l'instant. Alors, je t'en prie... Ne fais pas ça. Je suis bien placé pour savoir à quel point le fait d'avoir tué quelqu'un est un fardeau dur à porter.

    Gros plan sur Andros.

    Flashback.
    On revoit tous les monstres tués par les mégazords au cours de la saison de l'Espace. Et, surtout, on voit le moment où Andros brise le tube de Zordon.
    Fin du flashback.


    Andros : Je le sais sans doute bien mieux que toi.

    Andros tend sa main droite vers son spiro-sabre et le récupère par télékinésie. Il s'apprête alors de nouveau à frapper Mirloc avec.

    Cole : ARC FAUCON.

    Andros s'interrompt dans son mouvement car Cole le menace désormais avec son arc.

    Andros : Tu n'es pas sérieux.

    Cole : Je ne peux pas te laisser commettre un assassinat sous mes yeux.

    Andros : Tu n'oserais tout de même pas...

    Cole : Je n'en ai aucune envie mais s'il le faut, je le ferai.

    Andros : Et tout ça pour protéger cette vermine...

    Cole : C'est comme ça que j'ai été élevé. Chaque vie est précieuse.

    Andros : Même la mienne ?

    Cole ne dit rien.

    Andros : Parfois, je me dis que non.

    Andros tente alors le tout pour le tout et abat son sabre sur Mirloc mais, avant que le coup atteigne Mirloc, une flèche fend les airs. Andros lâche son spiro-sabre qui roule sur le sol, le sol sur lequel du sang se répand.

    La flèche de Cole a frappé Andros au milieu du torse. Andros tient encore debout malgré sa blessure mais il titube.


    Andros : Si je ne l'avais pas ralentie avec ma télékinésie, elle m'aurait transpercé.

    Cole : Andros, calme toi. On va te soigner.

    Pour toute réponse, Andros appuie sur le bouton 03 de son battlizer et se transforme en ranger rouge cuirassé.

    Cole : Qu'est-ce que tu fais ?

    Andros fait apparaitre sur son avant-bras droit l'étrange appareil violet dont il s'était déjà servi à la fin d’In Space puis il tend le bras vers Cole. L'appareil violet émet alors des ondes qui propulsent Cole contre le mur. Sous le choc, il rétromute.

    Andros : Surf galactique.

    Le surf galactique rouge entre dans la pièce en transperçant un mur et vient se placer juste à côté d'Andros. Tandis qu'il rétromute de sa tenue de ranger rouge cuirassé à sa tenue normale de ranger rouge de l'espace, il s'écroule sur le surf.

    Andros : Il y a à peine quelques semaines, j'étais une icône... le grand chef des power rangers. Comment est-ce que j'ai pu en arriver là ?

    Le surf s'envole, emportant Andros.

    Cole (peinant pour se relever) : ANDROS. OU EST-CE QUE TU VAS ?

    Mais Andros ne répond pas et disparait à l'horizon.
    Quelques cadets de la base, attirés par le bruit, entrent alors dans la pièce.


    L'un des cadets : Monsieur Evans ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

    Cole : Je crois qu'on peut dire que j'ai pas assuré.

    Quelques minutes plus tard, Cole est dans la salle de commandement de la SPD, avec Tommy, Aïsha, Rocky, Kat M, Laïos, Trip et Alex. Cassie est également présente mais se tient en retrait, sur le pas de la porte.

    Laïos (à Cole) : Tu es malade ? Tu as tiré sur Andros pour protéger Mirloc ?

    Cole : Je sais bien que ça peut paraître choquant. Mais je ne pouvais pas laisser Andros faire ça.

    Laïos : Et pourquoi pas ?

    Cole : J'aurais dû le laisser commettre un meurtre d'après vous ? Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit. Vous croyez que c'est ça être un power ranger ? Regarder les gens se faire tuer sans lever le petit doigt ?

    Laïos : Tu as tiré sur mon fils...

    Cassie pose sa main droite sur son ventre.

    Tommy : Cole, je comprends ton point de vue, même si je peux difficilement cautionner ton geste. Mais, maintenant, ce qui compte, c'est de retrouver Andros.

    Aïsha : Où il a pu aller à ton avis ?

    Tommy : Qu'est-ce que j'en sais, moi ? Vu qu'il est blessé, il veut sans doute aller quelque part où se faire soigner mais ça pourrait être n'importe où.

    Cole : Je ne... suis pas sûr mais il apparemment, il ne voulait pas se faire soigner ici. Et...

    Flashback
    On revoit le face à face entre Andros et Cole. Andros n'a pas encore été frappé par la flèche.


    Cole : Chaque vie est précieuse.

    Andros : Même la mienne ?

    Andros : Parfois, je me dis que non.

    Fin du flashback.

    Tommy : Et quoi ?

    Cole : Non, rien.

    Laïos : Si tu sais quelque chose de plus, tu as intérêt à nous le dire.

    Cole : J'ai déjà dit tout ce qu'il s'était passé. Il n'y a rien d'autre.





    Dans l'espace, Andros est étendu sur son surf galactique. Il approche son communicateur de sa tête.

    Andros : Déclenchement de la procédure AcmZ.


    Dans la salle de commandement de la SPD terrestre.

    Kat M (à Tommy) : Monsieur, nous recevons une transmission. Elle vient des ordinateurs du quartier général sur Sirius. Et c'est en code omega.

    Trip : Qu'est-ce que ça veut dire ?

    Rocky : Que ça a été envoyé par un agent de la SPD qui a atteint l'échelon omega.

    Trip : Et il y en a combien ?

    Rocky : Deux. Andros et Billy.

    Un écran s'allume sans que personne ne l'ait allumé et le visage d'Andros apparait dessus.

    Andros : Bonjour. Je m'appelle Andros. Je suis le power ranger rouge de l'espace ou, tout du moins, je l'étais au moment où j'ai fait cette vidéo.

    Alex : Alors, il s'est décidé. Dans le futur, cet enregistrement n'a été découvert que plusieurs années après sa mort.

    Trip : Alex. Tu as déjà vu ça ?

    Alex : Eh oui.

    Les personnes présentes sont loin de se douter que la même transmission a été envoyée à toutes les bases de la SPD et que de nombreuses autres personnes sont en train de regarder cette vidéo : Carlos, Doggie et ses hommes sur Sirius, Birdie et les robots rangers sur Eltar, Zhane et Ashley sur KO 35, Dex, Zarius, Dannaïs, Farria, Alpha 5 et Ferbus sur Edenoï, Dimitria et Viscéron sur Inquiris, Léo, Kaï, Kendrix et Mike sur Mirinoï, Maya, Damon et Alpha 7 dans l'Astro Megaship Mark II, les cinq aliens rangers sur Aquitar, Trifos sur Triforia et probablement bien d'autres encore.
    Les haut-parleurs se sont aussi allumés tous seuls dans chaque recoin de chaque base, permettant à toutes les personnes se trouvant dans les bases d'entendre ce qu'Andros a à révéler. Ainsi, Karone, Sky, Charlie et ses nouveaux équipiers, Kat H, Billy, Jason, Jen, Katie , Lucas, Danny, Taylor, Max, Alyssa, Tori, Circuit et d'autres (désolé pour ceux que j'ai oubliés) sont tous en train d'écouter.


    Andros : Si vous regarder ceci, c'est soit que quelque chose d'inattendu s'est produit, soit que je suis mort. Ceci est une confession. Je vous ai menti à tous, probablement pendant des années, sur les circonstances réelles de la mort de Zordon. J'ai fait croire qu'il avait été tué par Ecliptor. C'était faux. Quand je suis arrivé au poste de pilotage de la forteresse noire, j'y ai trouvé Zordon, prisonnier. Il m'a dit que les forces du mal avaient conquis tout l'univers et qu'il n'y avait plus qu'un seul moyen de les arrêter. Il fallait détruire son tube pour libérer une vague d'énergie capable d'anéantir l'armée toute entière.

    Laïos : Oh non...

    Andros : Dans un premier temps, je n'ai pas voulu mais j'ai été attaqué par Astronema puis par Ecliptor et, finalement, j'ai fait ce que Zordon me demandait. J'ai brisé son tube. En faisant ça, j'ai libéré l'énergie qui a détruit l'armée de Dark Specter. Et c'est comme ça que Zordon est mort. Je n'avais pas le courage d'assumer ce que j'avais fait. Il n'y avait aucun témoin et Ecliptor faisait un bon coupable. C'était si facile... Je savais que personne ne penserait à mettre en doute ma version des faits. Alors voilà. Voilà comment le power ranger rouge de l'espace a tué le guide des power rangers et a dupé tous ses pareils.

    L'écran s'éteint. La vidéo est terminée.

    Laïos : Ce n'est pas possible.


    La maison d'Andrew Hartford (vous ne vous y attendiez pas à ça, hein ?). Une ombre étrange s'approche de la porte d'entrée et sonne. La porte est ouverte par Spencer.

    Spencer : Oh, mon dieu.

    Face à lui se tiennent Tyzonn et Vella. Tyzonn est couvert de blessures et ne tient debout que grâce à l'aide de Vella.


    Andros, toujours étendu sur son surf, arrive sur la Lune, en vue de l'ancien palais de Rita et Zedd. Soudain, un éclair vient frapper le surf et Andros réussit de justesse à s'y agripper et à ne pas tomber. Il regarde l'endroit d'où est venu l'éclair et voit un objet ressemblant à un surf galactique mais avec un design bien différent de ceux qu'on connait. Un design semblant sortir tout droit d'un mauvais film d'horreur. Sur ce surf se trouve un monstre qu'Andros reconnait aussitôt.


    Andros : Lui ? Ici ?

    Le monstre lance un second éclair sur Andros. Cette fois, Andros lâche son surf et tombe vers le sol lunaire. Pendant sa chute, il appuie par télékinésie sur le bouton 03 de son battlizer et se transforme en ranger rouge cuirassé, ce qui lui permet de bloquer sa chute en se propulsant vers le palais. En même temps, il envoie ses missiles cuirassés à son agresseur. Ce dernier réussit à éviter le premier mais est touché par le second et tombe à son tour de son surf. Andros, lui, entre en grand fracas dans l'ancienne salle du trône de Zedd en percutant (et en brisant) la balustrade au passage. Sur le sol lunaire, le monstre se relève tandis que, dans la salle du trône, Andros rétromute de sa tenue de ranger rouge cuirassé à sa tenue normale de ranger rouge de l'espace. Il est étendu par terre, immobile, et le sol se recouvre du sang qui s'écoule de sa blessure.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 16 Nov - 20:25

    Voilà le chapitre 21.
    Bonne lecture.



    Base de la SPD terrestre.
    Une chambre d'hôpital. Tyzonn est étendu sur un lit. Vella lui tient la main. Dans la chambre sont également présents Spencer, Tommy et Rocky.


    Spencer : Mr Hartford et son fils sont partis depuis plusieurs semaines en expédition en Israël. Alors j'ai pensé qu'il valait mieux vous l'amener.

    Tommy : Et vous avez bien fait.

    Tommy se tourne vers Tyzonn et Vella.

    Tommy : Qu'est-ce qu'il vous est arrivé exactement ?

    Vella : Mercure a été attaqué par des robots.

    Tyzonn : Il y en avait de trois sortes. Des noirs avec une tête en forme d'œuf, des bleus avec une croix à la place du visage et des oranges avec des espèces de piquants.

    Tommy : Ce sont bien des krybots ; ça correspond à leur description.

    Vella : Et ils étaient commandés par une femme brune qui portait une combinaison violette, noire et blanche, avec un casque intégral.

    Rocky : Sans doute celle qui nous avait attaqués quand on cherchait Tori.

    Tyzonn : J'ai essayé de résister en utilisant mes pouvoirs mais je me suis surestimé. On a réussi à s'échapper de justesse.

    Tommy : Vous savez pourquoi ils vous ont attaqués ?

    Vella : Non, mais ils avaient l'air très intéressés par une construction ancienne.

    Tyzonn : C'est vrai. Ils y sont allés directement, comme s'ils savaient qu'elle était là. Et ils ont établi leur base là-bas.

    Rocky : Et qu'est-ce que c'était, cette construction ?

    Tyzonn : On ne sait pas.

    Vella : C'est un monument extrêmement ancien. Sans doute de plusieurs milliers d'années. Personne sur Mercure ne sait qui l'a construit ni à quoi il servait.

    Tommy : On est bien avancé avec ça.

    Rocky : Tommy, tu te souviens de cette histoire de cristaux de je-sais-plus-quoi dont nous a parlé Circuit ? On a supposé que les Troobians voulaient s'en servir comme source d'énergie pour une arme. Peut être que l'arme en question se trouvait dans ce mystérieux édifice. Peut-être même qu'il a été construit exprès pour la cacher.

    Tommy : C'est très hasardeux comme théorie. Mais, si tu as raison, ça veut dire qu'ils peuvent attaquer la Terre d'un jour à l'autre. Et si ces cristaux sont aussi puissants que le dit Circuit...

    Rocky : On ne peut plus se permettre d'attendre.

    Tommy : Je sais.



    Espace de détente à l'intérieur de la base.

    Karone est assise à un bar, seule devant une bouteille de vodka à moitié vide.

    Alex entre dans la pièce.


    Alex : Je vous dérange ?

    Karone (complètement saoule) : Tiens, tiens... Alex. Qu'est-ce que vous me voulez ?

    Alex : Juste voir comment vous allez.

    Karone : Bof... ça se voit non ?

    Elle tend la bouteille à Alex.

    Karone : Vous en voulez ?

    Alex : Non merci.

    Karone : Vous avez tort.

    Alex : Vous pensez que votre fils aimerait vous voir comme ça ?

    Karone : Mmmh... Non, sans doute pas. Oh, mais je suis bête ! Il ne me voit pas ; ça tombe bien.

    Alex : Vous pensez vraiment que ça sert à quelque chose de vous mettre dans cet état ?

    Karone : Vous êtes marrant, vous. Vous débarquez d'une autre époque et vous venez me faire la morale alors que vous me connaissez même pas.

    Alex : On s'est rencontré il y a très peu de temps mais je vous connais déjà un peu.

    Karone (moqueuse): Ah oui. C'est vrai. On vous a parlé de moi en cours d'Histoire. C'est bien la version où Andros me tue qu'on vous a racontée ? Je l'adore, celle-là.

    Alex : En fait, non. Mais il suffit que je vous voie maintenant pour comprendre bien des choses sur vous.

    Karone (toujours moqueuse) : Ah oui ? Et quoi par exemple ?

    Alex : Votre mari vient de mourir. Et votre frère a disparu avec une flèche dans la poitrine. Dans cette base, vous êtes sans doute la personne qui a le plus besoin d'être réconfortée. Et qu'est-ce que vous faîtes ? Vous vous dépêchez de mettre votre fils au lit pour vous isoler dans un coin et vous saouler. Toute seule.

    Karone : Pfff... Je suis pas toute seule. Vous êtes là. Et qu'est-ce que vous en déduisez de tout ça, Monsieur le psy ?

    Alex : Que vous ne voulez pas ennuyer les autres avec votre chagrin. Parce que, malgré toutes les années qui se sont écoulées, vous avez toujours honte vis-à-vis d'eux à cause de votre passé. Vous avez l'impression de déjà pouvoir vous estimer heureuse qu'ils vous acceptent. Alors vous essayez de vous faire remarquer le moins possible.

    Karone (désormais sérieuse): Mais qu'est-ce que ça peut vous faire tout ça ? Pourquoi vous êtes venu me voir ?

    Alex : C'est sans doute parce que je sais ce que c'est d'avoir constamment l'impression de ne pas être à sa place, ou plutôt de ne pas avoir de place du tout.

    Karone : Ah bon.

    Karone se lève et passe tendrement ses bras autour du coup d'Alex.

    Karone : C'est gentil de vous inquiéter pour moi.

    Alex saisit les poignets de Karone pour défaire cette étreinte.

    Alex : Karone, je lui ressemble, c'est tout. Je ne suis pas Wes revenu d'entre les morts.

    Karone (visiblement déçue) : Je sais...



    Dans un autre secteur de la base, Cassie est accoudée à un balcon.

    Elle semble songeuse.


    Une voix venue de derrière elle : Cassie.

    Elle se retourne pour découvrir Laïos.

    Cassie : Oh. C'est toi.

    Laïos : Tu es inquiète pour lui ?

    Cassie : Evidemment. Pas toi ?

    Laïos : Si, bien sûr. Mais, tu sais, là, je ne sais plus trop où j'en suis. Je viens d'apprendre que mon fils avait tué mon père.

    Cassie ne dit rien.

    Laïos : Est-ce que tu le savais ?

    Cassie : Non.

    Laïos : Tu sais, ça m'a fait un choc de vous voir ensemble tous les deux.

    Cassie : Je m'en doute. Si j’avais su que vous étiez père et fils...

    Laïos (prenant la main de Cassie dans la sienne) : Oui ? Quoi ?

    Cassie (dégageant sa main) : Je suis enceinte.

    Laïos : Tu es quoi ?

    Cassie : Enceinte. Et tu es le grand-père de mon enfant. Félicitations, Papy.





    Bon, on va arrêter ici la partie soap-opera.
    Salle de commandement de la SPD terrestre. Les deux Kat, Alyssa, Lucas, Trip et Circuit sont là. Trip est assis, dans une sorte de transe. Son cristal brille. Au bout d'un moment, il cesse de briller.


    Lucas : Alors ?

    Trip : Rien à faire. Je n'arrive pas à le trouver.

    Kat H : Il doit bien être quelque part pourtant.

    Alyssa sort son morpher et s'en sert de téléphone.

    Alyssa : Taylor ? Tu n'as rien trouvé ?

    Taylor est transmutée et est en train de survoler la ville.

    Taylor : Non, rien. Pas la moindre trace d'Andros. Il a dû partir loin.

    Alyssa : Dans son état, ça aurait été risqué.

    Taylor : Tu veux mon avis ? Je pense qu'il est mort. Et, au fond, c'est peut-être mieux comme ça.

    Tommy entre dans la salle de commandement, suivi de Rocky.

    Tommy : Toujours rien ?

    Kat M : Non, rien.

    Alyssa (à Taylor) : Je te rappelle.

    Tommy : Il va falloir rassembler tout le monde.

    Kat H : Qui ça tout le monde ?

    Rocky : Tout le monde, tout le monde.

    Tommy : On va appeler tous les power rangers qui ont encore des pouvoirs. Gruumm a envoyé des troupes sur Mercure et il a une source d'énergie supérieure à tout ce que, nous, on a.

    Trip : Les cristaux de Trizyrium, hein ?

    Tommy : Oui. On ne peut pas perdre plus de temps. On va rassembler toutes nos forces, reprendre la planète Mercure et se débarrasser de ces Troobians une bonne fois pour toutes. Allez... On les appelle tous.



    Dans les minutes qui suivent, des appels partent de la base terrestre de la SPD vers de multiples destinations. Chacun des power rangers ayant encore des pouvoirs est contacté.

    Angel Grove. Le dojo d'Adam.
    Adam est en train de montrer une prise à quelques élèves quand Alpha 6 entre dans la pièce.


    Alpha 6 : Adam, nous avons un appel de la base de la SPD.


    L'espace, Astro Megaship Mark II.
    Maya, Damon et Alpha 7 sont dans la salle des commandes, en liaison avec la Terre.
    Aïsha est sur l’écran de contrôle.

    Aïsha : Vous pensez pouvoir arriver rapidement ?

    Alpha 7
    : Ce Megaship est encore plus rapide que l'ancien. Le voyage ne prendra que quelques heures.


    Mirinoï. Les jets jammers rouge, bleu et rose décollent de la base de la SPD de Mirinoï.


    Mariner Bay, base des rangers de Sauvetage Eclair.
    Les sept rangers sont au garde à vous devant le capitaine Mitchell.


    Capitaine Mitchell : Nous allons à New Tech City.


    Base de la SPD d'Aquitar.
    Delphine est assise devant un bureau. Cestro est à côté d'elle.


    Kat H : C'est pourquoi vous êtes attendus sur Terre de toute urgence.


    Briarwood, le Rock Porium.
    Xander, Vida, Madison et Chip s’affairent. Soudain, le morpher de Xander se met à bipper..


    Une église. Dans la sacristi, TJ range une soutane dans une penderie. Il porte un costume noir avec un col romain. Son communicateur se met à bipper. Il répond.


    TJ : Allô ?

    Kat M : Père Théodore ? Ici le docteur Manx.



    La Lune, le palais de Rita et Zedd.
    Andros est étendu dans la salle du trône de Zedd, blessé. Il sait que son ennemi ne va pas tarder à arriver pour l'achever. Il réussit péniblement à se relever. En titubant, il se dirige vers la sortie de la salle.
    Quelques minutes plus tard, c'est le monstre qui l'avait attaqué qui entre dans la salle du trône. Son regard se fixe aussitôt sur le sang qui orne le sol. La trainée de sang constitue une parfaite piste pour suivre Andros à la trace et le monstre part à sa poursuite sans se presser, probablement convaincu qu'il n'ira pas loin de toute façon.
    Andros entre dans l'ancien laboratoire de Finster. Face à lui se trouve le fameux monstromatic qui servait à donner vie aux monstres et aux patrouilleurs de Rita. Il remarque une photo posée sur une table. Elle représente Tommy, revêtu de son costume de ranger blanc mighty morphin (sans casque). On a gribouillé sur la photo, faisant à Tommy une moustache et une barbichette, sans doute l'œuvre de Rita ou d'un de ses sbires. Andros prend la photo et la regarde avec étonnement.


    Andros : Ce costume... Et c'est Tommy qui le porte. Pourtant, Zordon m'avait dit...

    C'est alors que, venant du fond du couloir par lequel Andros est arrivé, un inquiétant bruit de pas résonne.

    Andros : Si je ne trouve pas un moyen de le retarder, je ne pourrai même pas atteindre les grottes.

    Andros regarde autour de lui et remarque, sur les étagères, quelques figurines représentant des monstres.

    Andros : Mais bien sûr.

    Moins d'une minute plus tard, le poursuivant d'Andros entre à son tour dans la pièce.

    Le monstre : Mais qu'est-ce que c'est que ça ?

    Face à lui se tiennent une dizaine de créatures monstrueuses. Une de plus sort du monstromatic. Ces monstres se jettent alors sur lui.
    Pendant ce temps, Andros descend péniblement un long escalier en colimaçon. Sa main droite presse sa blessure. Il semble tenir à peine debout. Soudain, il rate une marche et tombe dans l'escalier. Une fois en bas, il se relève.


    Andros
    : Bon, au moins, je suis arrivé en bas.



    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Kouryuu
    Alien Ranger
    Alien Ranger

    Masculin Capricorne Chat
    Messages : 144
    Date de naissance : 23/12/1987
    Date d'inscription : 08/11/2014
    Age : 29

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Kouryuu le Lun 17 Nov - 7:31

    Toujours aussi sympa cette fic, je ne m'en lasse pas. 

    TJ reconverti comme curé ? Ca fait bizarre XD
    avatar
    horus1296
    Mighty Morphin Ranger
    Mighty Morphin Ranger

    Féminin Scorpion Coq
    Messages : 91
    Date de naissance : 16/11/1981
    Date d'inscription : 23/10/2014
    Age : 35
    Localisation : Lyon

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par horus1296 le Lun 17 Nov - 10:05

    C'est encore plus prenant qu'un bon bouquin!!!!  Hate de lire la suite!!!


    _________________
    La victoire est au bout du chemin pour celui qui tient bon.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Lun 17 Nov - 22:26

    Merci à vous deux. Je suis content d'avoir de nouveaux lecteurs assidus à qui ça plait autant qu'à ceux qui me suivaient sur les autres forums.


    Kouryuu a écrit:TJ reconverti comme curé ? Ca fait bizarre XD
    Hé, hé... Oui, c'est quelque chose qui m'est venu comme ça.
    Dès le début, j'avais attribué un rôle précis à chacun des autres rangers de l'espace. Andros était commandant suprême (en tout cas au début), Carlos était commandant en second, Zhane était commandant de la base de KO 35 et Ashley travaillait avec lui. Quant à Cassie, elle était directrice du programme de protection des témoins de la SPD.
    Il ne restait que TJ. Je n'avais pas d'idée pour lui. Son cas m'a posé un vrai problème. Finalement, au lieu de me creuser la tête pour lui trouver une place bidon, j'ai choisi de faire la démarche inverse et de lui faire complètement changer de vie. 
    Grâce à ça, il se retrouve en retrait et à l'écart des querelles, devenant une sorte de point de repère pour les autres. Je trouve que ça lui va bien: il a suffisamment de maturité et même de sagesse pour ça contrairement à beaucoup d'autres.


    Sur ce, voici le chapitre 22. Un des plus intenses. Bonne lecture.


    Andros vient d'arriver dans une sorte de grotte. Il commence à avancer. Soudain, le seigneur Zedd (sous sa forme monstrueuse) apparaît.

    Zedd : Que fais-tu ici ?

    Andros : Je viens pour le champ de force.

    Zedd : Le champ de force ? Celui qui protégeait le Zéo Cristal ?

    Andros acquiesce de la tête.

    Zedd : AH AH AH AH... C'est trop drôle. Tu t'es aventuré exprès ici, dans les grottes de la désillusion, pour t'exposer à ce champ de force alors que le Zéo Cristal n'est même plus à l'intérieur ? Tu es encore plus bête que les autres rangers.

    Andros : Le pouvoir de ce champ peut me soigner.

    Zedd : Oui, ou te détruire si tu n'as pas le cœur assez pur. Je sais de quoi je parle.

    Andros : Bien sûr que non, tu n'en sais rien. Tu n'es qu'une illusion.

    L'illusion représentant Zedd disparaît.
    Une autre image apparaît alors derrière Andros. Cette fois, c'est Tommy.


    Tommy : Il avait beau être une illusion, il avait raison. Ce champ de force détruira toute personne mal intentionnée. Il a bien failli me détruire à cause de mes actions en tant que ranger vert. Et pourtant je n'étais même pas responsable puisque j'avais agi sous hypnose. Tu crois vraiment que tu seras pardonné pour toutes tes manigances et tes cachotteries ? Tu crois que tu seras pardonné pour avoir tué Zordon ?

    Andros : Je n'en sais rien.

    Tommy : Eh bien, bonne chance. Ou plutôt bon courage. Il va t'en falloir pour te jeter dans ce champ qui te détruira. Et si tu ne le fais pas, tu mourras quand même. Avec tes blessures, tu ne tiendras pas longtemps. Que tu entres ou non dans le champ de force, d'ici quelques heures, je serai débarrassé de toi et la SPD sera vraiment à moi.

    L'image de Tommy disparaît.
    Andros fait quelques pas avant de se trouver face à une autre image, celle de Darkonda.


    Darkonda : Alors, petit ranger rouge ? On vient faire face à ses actes ? Tu espères que le champ de force va t'absoudre ?

    Andros : Et pourquoi pas ?

    Darkonda : J'ai toujours été persuadé que tu aurais été bien plus à ta place en étant des nôtres.

    Andros : Qu'est-ce que tu racontes ?

    Darkonda : Dommage que Dark Specter ait choisi ta sœur pour devenir son bras droit. S'il t'avait choisi toi, tu serais aujourd'hui l'empereur de cet univers.

    Andros : TAIS-T...

    Andros se met à tousser et du sang jailli de sa blessure à la poitrine.

    Darkonda : Oh, on dirait que tu faiblis de plus en plus. Mais puisque nous avons encore un peu de temps avant que tu passes définitivement l'arme à gauche, que dirais-tu de papoter un peu avec moi ?

    Andros : Je dois atteindre le champ de force.

    Darkonda : Mais oui. Bien sûr. Allez, suis-moi. On y va.

    Darkonda commence à avancer. Andros le suit.

    Darkonda : Alors, par quoi on commence ? Ah oui. Je sais.

    Deux petites silhouettes apparaissent devant eux. Ce sont Andros et Karone quand ils étaient petits. Ils sont en train de jouer avec une sorte d'étrange balle en utilisant leur télékinésie.

    Darkonda : De tous tes souvenirs, c'est le plus ancien à avoir de l'importance. Normalement, là, j'arrive et je prends ta sœur. Mais, aujourd'hui, on va faire différemment, pour changer un peu.

    Darkonda s'élance vers les deux enfants. Il écarte Karone d'un coup de pied et saisit Andros, puis s'éloigne en l'emportant.

    Andros enfant : AAAAH...

    Karone enfant : ANDROS !

    Andros adulte : DARKONDA ! REVIENS ICI TOUT-DE-SUITE.

    La petite Karone disparaît. Andros avance pour rattraper Darkonda et le petit Andros, même s'il sait qu'il peut à peine mettre un pied devant l'autre.
    A un tournant, Andros se retrouve nez-à-nez avec Zhane. Ce dernier porte son costume de ranger argenté (sans le casque) et est accompagné de deux superbes jeunes femmes.


    Zhane : Andros ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Tu as l'air dans tous tes états.

    Andros : Zhane...

    Andros regarde Zhane et les deux filles. Il comprend alors de quand date ce souvenir.

    Andros : Nous venons juste de recevoir nos morphers, c'est ça ?

    Zhane : Bien sûr. Et, tu sais, je commence à trouver que la vie de power ranger a de sérieux avantages.

    Pendant qu'il disait ça, l'une des deux filles lui faisait un bisou sur la joue.

    Andros : Pour toi, peut-être. Mais pas pour moi. Depuis le début, c'est comme ça. Tu es l'idole des foules et tu as toutes les filles à tes pieds alors que moi, je suis le petit intello qui reste toujours tout seul et qui n'intéresse personne.

    Zhane : C'est pas vrai.

    Andros : Bien sûr que si. Je n'avais jamais eu de petite amie avant Ashley. Et, même elle, elle t'a préféré.

    Les deux filles qui accompagnaient Zhane disparaissent et Ashley apparaît à leur place.

    Ashley (à Andros): N'essaie pas de me faire passer pour la méchante. Si je t'ai quitté, c'est parce que c'était infernal de vivre avec toi.

    Andros : Je t'aimais pourtant.

    Ashley : Oh non. Ou en tout cas, tu ne m'aimais pas autant que ta belle carrière de power ranger. Tu passais ton temps à travailler, sans jamais t'occuper de moi. J'ai choisi Zhane parce que lui, il savait être là pour moi.

    Zhane : Désolé, mon vieux. Tu aurais été aussi populaire que moi si tu l'avais voulu mais tu as préféré t'emmurer dans le travail en refusant de t'ouvrir aux autres. Je n'y peux rien si tu as fais ce choix-là.

    Soudain, Kat Manx apparaît et s'adresse à Zhane d'un ton plein de reproches.

    Kat M : Qu'est-ce que tu racontes ? Ça n’a rien d’un choix.

    Kat M prend Andros dans ses bras.

    Kat M (à Zhane) : Evidemment, un fier-à-bras comme toi ne peut pas comprendre. C'est naturel pour toi de parader et de t'amuser avec les autres. Mais, pour les gens comme Andros et moi, ce qui est naturel, c'est de rester cloitré et de travailler. Beaucoup de gens pensent que c'est un choix. Mais pas du tout.

    Ashley (à Kat M) : Si tu le comprends si bien, pourquoi tu n'es plus avec lui, toi non plus ?

    Andros : On n'a jamais vraiment été ensemble. En fait, on s'est vite rendu compte qu'on se ressemblait trop pour être autre chose que des amis. Et ça reste ma rupture la plus paisible.

    Une voix résonne derrière Andros.

    La voix : C'est sûr que la notre ne risque pas de briguer cette place.

    Andros : Tykwa... Je me demandais quand tu allais te montrer.

    Tykwa : Je t'ai manqué ?

    Andros : Non. A chaque fois que je te vois, j'ai envie de te pulvériser.

    Tykwa : Vraiment ? Je croyais pourtant que tu m'aimais.

    Andros : Tu n'étais avec moi que parce que c'était bon pour ton image. Sans moi, tu n'aurais jamais été élue présidente.

    Tykwa : Mais on était bien ensemble, non ?

    Andros : A la fin, j'ai bien cru qu'on allait s'entretuer.

    Tykwa : Ah oui ? Comme ça, tu veux dire ?

    Tykwa donne un coup de pied à Andros, le faisant tomber.

    Andros : Tu n'es qu'une arriviste. Je sais bien que ce n'est pas quelqu'un comme toi qu'il me faut. Il me faut quelqu'un qui soit capable à la fois de m'aimer et de m'accepter tel que je suis.

    Cassie se penche alors vers Andros tandis que Zhane, Ashley, Kat M et Tykwa disparaissent.

    Cassie : Et tu aurais voulu que je sois ce "quelqu'un", n'est-ce-pas ?

    Andros : Oui.

    Cassie : Mais tu sais maintenant que ce n'est pas le cas. Et tu sais aussi qui est l'homme idéal pour moi, non ?

    Laïos apparaît derrière Cassie et la prend dans ses bras.

    Andros : NON, ça suffit.

    Cassie et Laïos disparaissent.
    Andros est toujours au sol, la main sur sa blessure. Et s'il abandonnait ? S'il se laissait aller pour sombrer dans le repos éternel ? L'enjeu vaut-il la peine d'endurer tout cela ? Mais il voit soudain face à lui un power ranger rouge. Un power ranger qui porte la tenue du fiveman rouge. Andros se relève alors tandis que le fiveman disparaît. Non, il ne va pas abandonner comme ça. Il est encore trop tôt. Il recommence donc à avancer, se demandant quels autres subterfuges les grottes de la désillusion vont utiliser contre lui.
    Soudain, un monstre apparaît devant lui. Il brandit une épée et s'apprête à le frapper. Mais Zhane surgit et se jette sur le monstre.


    Zhane : ANDROS. FUIS.

    Zhane et le montre tombent et le monstre explose. Andros regarde Zhane étendu sur le sol, inanimé. Il sait bien que ce n'est encore qu'une illusion. A ce moment, des pleurs se font entendre et Zhane disparaît pour faire place à Charlie, une Charlie de quatre ans, en larmes.

    Andros voudrait s'approcher d'elle mais il n'ose pas avancer. Charlie disparaît à son tour tandis que Darkonda apparaît derrière Andros.

    Darkonda : Tu ne dis rien ? Je pensais que le fait de revoir la pire journée de ta vie te ferait un peu plus d'effet. Oh, mais suis-je bête. Tu n'as pas encore revu le moment le plus important.

    Andros comprends aussitôt de quoi parle Darkonda. Darkonda claque des doigts et Andros, sachant pertinemment ce qu'il va se passer, ferme les yeux. Comme il le pensait, le bruit d'une chute se fait entendre.

    Darkonda : Allez, ouvre les yeux.

    Andros : Non, Hors de question.

    Darkonda : Pfff... Tu n'es pas drôle. Mais ça ne devrait pas m'étonner après tout que le fifils à sa maman refuse de la regarder morte. Je n'ai jamais rien vu de plus pitoyable.

    Andros : Pourquoi pitoyable ?

    Darkonda : Je sais bien que les humains ont tendance à s'attacher à leurs parents et à pleurer toutes les larmes de leur corps quand ils meurent mais, toi, tu es vraiment ridicule avec ça. A te voir, on croirait que tu es le premier à qui ça arrive.

    Andros : Comment tu oses dire ça ?

    Une voix féminine : Il n'a pas tort pourtant.

    Andros se tourne vers la personne qui vient de parler, c'est-à-dire vers Karone.

    Andros : Karone ? Qu'est-ce que tu veux dire ?

    Karone : Toi et moi, on a été séparés quand on était tout petits. Et pourtant, tu m'as recherchée pendant des années sans jamais te décourager. Je me suis souvent demandé pourquoi tu m'aimais tant alors qu'au fond, on se connaissait à peine. Et j'ai fini par comprendre. C'était à cause de Maman. Elle te manquait. Et qui pouvait lui ressembler plus que moi qui suis sa fille ? C'est pour ça que tu voulais tant me retrouver. D'une certaine façon, c'était elle que tu voulais retrouver à travers moi.

    Andros : Non, c'est faux. Personne ne pourrait la remplacer, pas même toi.

    Karone : Pourtant, depuis le tout début, tu essaies de préserver ton petit monde et tu résistes désespérément à toute évolution. Comme Maman n'était plus là, j'étais censée combler le vide qu'elle laissait. Et tu ne voulais pas faire équipe avec les rangers terriens parce qu'ils s'immisçaient dans ton univers.

    Darkonda : Et c'est là qu'on en arrive à la partie la plus intéressante.

    Un grand tube de verre apparaît. A l'intérieur se trouve la tête de Zordon.

    Andros : Zordon... Grand-père ?

    Zordon : Tu sais ce que tu dois faire, Andros.

    Andros : Non. Pas question.

    Darkonda : Oh mais si. Question.

    Le spiro-sabre apparaît dans la main de Darkonda et ce dernier le tend à Andros.

    Darkonda : Allez, vas-y. Je sais que tu en meurs d'envie.

    Andros : Pas du tout.

    Karone : Alors pourquoi tu l'as fait la première fois ?

    Andros : Parce que... Parce que l'armée de Dark Specter avait conquis l'univers et que c'était le seul moyen de la détruire.

    Laïos apparaît derrière Andros.

    Laïos : C'est pour ça que tu l'as tué ?

    Andros : OUI.

    Laïos : C'était vraiment ça, la raison ?

    Andros : MAIS OUI !

    Darkonda : La raison ? Tu veux dire le prétexte, non ?

    Andros : Le prétexte ?

    Laïos : En fait, ça t'arrangeait bien qu'il meure.

    Andros : Qu'est-ce que tu racontes ? Pourquoi j'aurais voulu sa mort ?

    Zordon : Pour pouvoir prendre ma place.

    Andros : Quoi ?

    Laïos : Regarde ce qui est arrivé ensuite. Tu as rassemblé les power rangers. Tu as fondé la SPD et tu en es devenu le chef. Tu commandais une force d'intervention qui agissait dans plusieurs galaxies. Tu devais aimer avoir autant de pouvoir, non ?

    Andros : Oui. Oui c'est vrai.

    Laïos (désignant Zordon) : Et si lui avait toujours été là, tu penses que ça aurait été possible ? Que tu aurais pu devenir le grand chef des power rangers ? Même s'il t'avait laissé faire joujou avec ta super police, ça aurait toujours été vers lui que tout le monde se serait tourné. Même si tu avais été le chef officiellement, concrètement, tu aurais, au mieux, été une sorte de sous-chef.

    Andros : Je ne voulais pas le tuer. Au contraire. J'ai toujours voulu le sauver depuis le jour de sa capture.

    Karone : Oui, bien sûr que tu voulais le sauver. Mais tu n'en avais aucune envie. Evidemment, tu l'aurais sauvé si tu avais pu. Mais tu espérais que tu n'y arriverais pas. Et tout s'est passé comme tu l'espérais. A un détail près : tu n'aurais jamais imaginé avoir à le tuer toi-même.

    Darkonda : Mais tu as eu de la chance. Personne ne t'a vu. Alors tu as quand même pu organiser ta petite prise de pouvoir comme si de rien n'était. C'était très fort. Même moi, je n'aurais pas fait mieux. D'ailleurs, je n'ai pas fait mieux.

    Laïos: Tu avais besoin de ça. Parce que celui qui a le pouvoir est quelqu'un dont les autres ont besoin. Et qu'ils ne peuvent pas abandonner. Le pouvoir était ta garantie qu'on ne te tournerait pas le dos. Que tu ne te retrouverais pas à nouveau seul comme pendant les deux ans qui ont séparé la bataille sur KO 35 de ta rencontre avec les rangers terriens.

    Andros : Ce n'est pas vrai.

    Ashley, Kat M, Tykwa et Cassie apparaissent.

    Ashley : Bien sûr que si. Tu as terriblement peur de la solitude.

    Kat M : C'est presque devenu un besoin vital pour toi de savoir que tu n'es plus seul.

    Tykwa : C'est à ça que te servent les femmes ; ça te rassure d'avoir quelqu'un à côté de toi dans ton lit.

    Cassie : Et, aujourd'hui, tu as peur qu'on te tourne le dos. Car ton beau projet de rendre les autres dépendants de toi est tombé à l'eau. A cause de cet homme.

    Cassie désigne Tommy, qui vient d'apparaître, vêtu de l'uniforme de commandant suprême de la SPD.

    Tommy : Tu n'imaginais pas, quand tu as tué Zordon, qu'il existait sur la Terre un ranger comme moi, capable de te faire de l'ombre. Mais pas de chance. J'étais là.

    Andros : Allez-vous-en. Tous.

    Tommy : Qu'est-ce que tu as dans la main ?

    Tommy saisit la main d'Andros et prend ce qui était à l'intérieur : la photo gribouillée de Tommy en ranger blanc.

    Tommy : Qu'est-ce que tu fais avec cette photo ?

    Ne faisant pas attention à Tommy, Andros se tourne vers Zordon.

    Andros : Zordon... Je veux dire Grand-père... C'est toi ? Tu lui as donné le pouvoir du ranger blanc mighty morphin ? Alors que tu me l'avais promis à moi ?

    Zordon ne répond pas.

    Andros : Et, ensuite, tu m'as raconté que le pouvoir avait été détruit. Pourquoi tu as fait ça ? Parce que tu le trouvais meilleur que moi ?

    Zordon : Andros, s'il-te-plait, ne m'oblige pas à répondre à cette question.

    Darkonda : Allez, je crois qu'il est temps qu'on s'en aille pour te laisser seul avec un visage familier.

    Ashley, Kat M, Tykwa, Cassie, Karone, Zordon, Laïos, Tommy et Darkonda disparaissent.
    La brume qui recouvre le sol de la grotte commence alors à bouger et une nuée s'élève face à Andros. Une silhouette se dessine dans la brume puis en sort lentement. Cette personne porte une tenue de cuir, avec, sur le buste, une sorte de protection de métal. Ses cheveux longs sont violets. Et, dans sa main, se trouve un sceptre se terminant par un losange. Bref, cet individu est vêtu et équipé exactement comme Astronema. Mais ce n'est pas Astronema. Sa silhouette est clairement celle d'un homme. Et quand les traits de son visage deviennent visibles, Andros le reconnait : c'est... lui-même.


    Andros/Astronema : Qu'est-ce que tu en dis ?

    Andros : Qu'est-ce que c'est que ça ?

    Andros/Astronema : Pourquoi es-tu étonné ? Tu as bien vu Darkonda me kidnapper tout à l'heure, non ?

    Andros : Alors tu es...

    Andros/Astronema : Ce que tu serais devenu si Dark Specter avait été assez malin pour te choisir toi au lieu de cette pauvre Karone. Alors, qu'en penses-tu ? Tu n'aurais pas aimé être moi ?

    Andros : Non. Pas du tout.

    Andros/Astronema : Pas la peine de mentir. Tu sais bien que tout aurait été bien plus facile pour toi. Tu aurais pu t'emparer de cet univers sans t'encombrer de toutes ces simagrées de power rangers et de SPD. Et tu n'aurais pas été remplacé par un pseudo-paléontologue qui a sans doute trouvé son diplôme dans une pochette surprise. Mais, comme tu es moi, je vais te faire un cadeau.

    Tommy réapparaît, fermement maintenu par deux quantrons.

    Andros/Astronema (à Andros) : Allez, élimine-le.

    Andros : Quoi ?

    Andros/Astronema : Je sais bien que rien ne te ferait plus plaisir.

    Andros sort son astro-blaster et le pointe vers Tommy.

    Tommy : Andros, tu ne vas pas faire ça ? Il n'y a pas si longtemps, on était amis toi et moi.

    Andros : Oh non. Quand on est amis, on se respecte. Et toi, tu ne m'as jamais respecté.

    Tommy : Mais si.

    Andros : Non. Les rangers dino tonnerre en sont la preuve. Tu as rassemblé cette équipe sans m'en parler. Tu as même essayé de me cacher l'existence des dino cristaux.

    Tommy ne répond pas.

    Andros : Tu as monté mon propre grand-père contre moi : il t'a donné à toi le pouvoir qu'il m'avait promis. Mais ça ne te suffisait pas. Tu m'as pris ma place de commandant suprême de la SPD. Tu m'as pris tout ce que j'avais construit. Et, à cause de toi, les autres ont l'impression de ne plus avoir besoin de moi. Ils pensent que tu peux faire mieux que moi. Alors que tu fais n'importe quoi.

    Charlie apparaît sous sa forme d'enfant.

    Charlie : Il veut même m'envoyer moi me battre.

    Andros (à Tommy): Je voudrais que tu n'ais jamais existé.

    Andros/Astronema : Allez, c'est ça. Vas-y, tue-le.

    Andros : Si tu disparaissais, je pourrais enfin reprendre la place qui me revient. Donc...

    Andros baisse son arme.

    Andros/Astronema : Pauvre mauviette.

    Il lance, avec son sceptre, un éclair qui frappe Tommy et les deux quantrons. Tous trois disparaissent.

    Andros : Pourquoi tu as fait ça ?

    Andros/Astronema
    : Il fallait bien que quelqu'un le fasse. Pfff... Tu me fais pitié. Regarde-toi. Tu as déjà un pied dans la tombe et tu t'accroches encore à ces stupides valeurs que tes idiots de parents t'ont inculquées. Alors que tu aurais pu abattre ton pire ennemi. Si seulement tu avais été moi... Tu serais un empereur au lieu d'être un raté. Regarde.

    Soudain, le décor change et Charlie disparaît. Andros et son alter ego sont toujours dans la grotte mais ils sont désormais face au champ de force dans lequel se trouvait autrefois le Zéo Cristal.

    Andros/Astronema : Vas-y. Entre dans le champ de force. Ce sera la fin du plus pathétique power ranger de l'Histoire. Dés que tu seras à l'intérieur, tu seras vaporisé. Car, même si tu t'obstines à ne pas le reconnaître, tu sais aussi bien que moi que tu n'as pas le cœur assez pur pour qu'il te soigne. J'en suis la preuve.

    Andros (sanglotant): Tu mens.

    Une voix derrière Andros : RANGER ROUGE. ARRETE DE PLEURNICHER.

    Andros se retourne et voit Ecliptor approcher.

    Andros : Ecliptor...

    Andros/Astronema
    : Mêle-toi de tes affaires. Tu n'as rien à faire ici.

    Ecliptor ignore cette remarque et fait face au vrai Andros.

    Ecliptor : Si c'est ta sœur qui a été choisie, ce n'était pas pour rien. Dark Specter l'a choisie elle parce qu'il savait pertinemment que, malgré ton jeune âge, ça aurait été impossible de te corrompre.

    Andros/Astronema
    : Ne sois pas ridicule. Il est assoiffé de pouvoir encore plus que Dark Specter lui-même.

    Ecliptor : Vouloir le pouvoir, ce n'est pas quelque chose de condamnable. Ce qui est condamnable, c'est d'être prêt à faire le mal pour l'obtenir. As-tu, une seule fois dans ta vie, fait quelque chose de mal pour obtenir une quelconque forme de pouvoir ?

    Andros : J'ai tué Zordon. Mon propre grand-père.

    Ecliptor : Mais tu devais le faire de toute façon, non ? S'il y avait eu une autre solution, tu ne l'aurais pas tué. Même si ça t'arrangeait qu'il meure, ce n'est pas pour ça que tu l'as tué.

    Andros : C'est vrai.

    Andros/Astronema : Peuh... S'il est si incorruptible, alors qu'est-ce que je suis, moi ?

    Andros : Tu es une illusion. Voilà ce que tu es.

    Andros/Astronema disparaît.

    Ecliptor : Maintenant, entre dans le champ de force. Et tu sauras si le pardon t'a été accordé ou non.

    Ecliptor disparait. Andros commence à avancer mais sa vision se trouble. Même le fait de respirer lui demande de grands efforts. Et, finalement, il tombe.
    TJ apparait alors devant lui.


    TJ : Le chemin de la rédemption est parsemé d'épines, mon ami. N'abandonne pas maintenant que tu es si proche du bout.

    TJ disparaît.
    Andros sait ce qui l'attend s'il ne se lève pas : il perdra conscience pour ne plus jamais se réveiller. Mais il ne veut pas se laisser aller et tente de se relever. Hélas, ses jambes ne lui obéissent plus. Avait-il épuisé ses forces au point de ne même plus pouvoir faire bouger son propre corps ?
    Soudain, il sent que quelqu'un le soulève et le fait avancer. L'une des illusions essaierait de le sauver ? Il ne peut pas voir de qui il s'agit tellement sa vision est trouble. Mais il sait que les derniers mètres le séparant du champ de force sont en train d'être franchis.


    Une voix féminine : Quand tu les verras, sois gentil de dire à ta sœur et à son adorable fils à quel point je les aime.

    Andros sent alors que son corps est déposé sur le socle du Zéo Cristal, à l'intérieur du champ de force. Sa vision se fait alors un peu plus claire et il a le temps de voir, pendant à peine une seconde, celle qui vient de le sauver. Une femme d'une cinquantaine d'années, aux cheveux blonds. Elle porte la tenue du fiveman rouge sans le casque. Et elle disparaît tandis qu'Andros l'appelle.

    Andros : MAMAN.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mar 18 Nov - 22:38

    Voici le chapitre 23.



    Dans le palais de Zedd, le combat fait rage. Le monstre qui avait attaqué Andros est aux prises avec ceux créés avec le monstromatic. Il est largement supérieur à tous ses adversaires mais il est un peu dépassé par le nombre de ses ennemis. Il transperce l'un d'eux d'un coup d'épée. Un autre lance un éclair qu'il évite facilement mais un troisième en profite pour lui foncer dessus et le projeter contre un mur.

    Le monstre
    : Il faut que je sorte d'ici.

    Il lance des éclairs sur ses adversaires, les tenant à distance quelques secondes. Il en profite pour se précipiter vers le balcon d'où Rita observait la Terre dans la saison 1. Une fois arrivé, il saute hors du palais et atterrit sans problème sur le sol lunaire.

    Le monstre : S'il pense pouvoir m'échapper, il se trompe. Gruumm voulait sa tête mais tant pis! Moi, je vais l'enterrer vivant.

    Le monstre se met alors à grandir, jusqu'à atteindre une taille supérieure à celle du palais. Il commence alors à démolir ce dernier à grands coups d'épée.

    Dans les grottes de la désillusion, Andros est à côté du champ de force. Il semble tenir debout sans la moindre difficulté. Les parois de la grotte se mettent à trembler. Andros appuie sur le bouton 03 de son battlizer.

    Andros : RANGER ROUGE CUIRASSE.

    En surface, le palais s'écroule, tuant au passage les monstres sortis du monstromatic.



    Sur un satellite de Jupiter, la base du Mega Voyager. Une grande porte s'ouvre sur un immense tunnel à l'intérieur duquel avance un vaisseau spatial que l'on ne voit pas bien.



    Base terrestre de la SPD.
    A côté de la base, on peut voir Pyramidis, si grande qu'elle ne peut entrer à l'intérieur. De nombreux power rangers sont arrivés. Dans les couloirs, on peut reconnaitre, entre autres, Zack, Kira, Adam, Léo, Ronny, Dax, Tanya, Xander, Madison, Chip, Vida, Kendrix ou encore Kaï.

    Salle de commandement. Tommy, Léo, Trifos, Rocky, Aïsha, les deux Kat, Alex et Charlie sont là. Le Capitaine Mitchell et les sept rangers de Sauvetage Eclair viennent d'arriver.


    Tommy (au Capitaine Mitchell) : Merci d'avoir répondu à notre appel.

    Capitaine Mitchell : C'est normal. Après tout, vous aviez répondu au nôtre.

    Eric : Où est Wes ?

    Kat H : Oh mon Dieu... C'est vrai que tu ne sais pas.

    Eric : Que je ne sais pas quoi ?

    Aïsha : Eric... Wes est mort.

    Les rangers de Sauvetage Eclair marquent tous un temps d'arrêt.

    Eric (l'air de croire qu'on lui fait une mauvaise blague) : Wes... mort ?

    Tommy : C'est vrai, Eric.

    Eric : Mais...

    Carter : Comment c'est arrivé ?

    Alex : Il a été tué par un criminel qu'il affrontait.

    Un silence de plomb s'abat sur la pièce, silence finalement rompu par Kat M.

    Kat M : Eh, les capteurs ont détecté une source d'énergie inconnue.

    Tous se tournent vers elle sauf Eric qui ne bouge pas.

    Kat M : On dirait que ça se dirige vers la Lune. J'essaie d'avoir une image avec les satellites.

    Un écran s'allume, montrant un vaisseau en tous points identique au Delta Megaship.

    Tommy : C'est le Delta Megaship.

    Kat H : Je croyais qu'il avait été détruit.

    Léo : Il a été détruit. Une fois, Andros m'avait parlé de le reconstruire. Mais je ne savais pas qu'il l'avait fait finalement.

    Tommy : Andros...

    Rocky : C'est peut-être pas lui.

    Aïsha : Et qui tu veux que ce soit ?

    Alex : Alors on sait ce qu'il nous reste à faire : on suit ce megaship et il nous conduira à Andros.

    Trifos : Je peux emmener tout le monde avec Pyramidis.

    Léo : Je peux y aller par mes propres moyens.

    Charlie : Qu'est-ce qu'on attend ?

    Tommy (à Charlie) : Toi, tu restes ici.

    Charlie : Quoi ? Mais

    Tommy : Ton morpher n'est pas encore prêt.

    Charlie : Bien sûr que si il est prêt. Il a même déjà été utilisé.

    Tommy : Mais il n'est pas disponible tant que les quatre autres ne sont pas finis.

    Charlie semble mécontente.
    Les personnes présentes sortent de la pièce, à l'exception de Charlie et d'Eric.


    Eric : Ce n'est pas possible.

    A l'extérieur, Léo contacte Kendrix et Kaï.

    Léo : On a peut-être retrouvé Andros.



    La Lune. Le palais de Zedd n'est plus qu'un tas de ruines.

    Le monstre
    : Adieu, Andros !

    Le nouveau Delta Megaship apparait alors à l'horizon et descend vers le sol lunaire. Il se transforme en megazord et se pose.

    Le monstre : Qu'est-ce que c'est ?

    En guise de réponse, le megazord le mitraille, le faisant tomber. Des débris du palais commencent alors à s'élever dans les airs (ou plutôt dans le vide puisqu'on est sur la Lune). Et Andros sort de dessous, revêtu de sa tenue de ranger rouge cuirassé et utilisant son appareil violet pour écarter les débris.

    Le monstre (se relevant) : Andros ? Tu es toujours vivant ?

    Andros : Oui. Et plus que jamais.

    Andros va se poser sur la tête du megazord.

    Andros :Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles, je te présente le Delta Megazord Mark II.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Mark II ou Mark LVIII, ça ne te sauvera pas. Je suis venu exprès pour te tuer et je le ferai. Comme j'ai tué ta mère il y a douze ans.

    Andros : Si elle avait eu son morpher ce jour-là, elle t'aurait écrabouillé.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles (d'un ton dédaigneux): Mmh... Tu peux toujours y croire si ça te fait plaisir.

    Andros : MISSILES CUIRASSES.

    Deux missiles cuirassés vont frapper Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles. Ce dernier chancèle sous le choc mais parvient néanmoins à rester debout.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Ce n'est pas avec ça que tu pourras me battre.

    Sur ces mots, il lance un éclair vers Andros.

    Andros : BOUCLIER CUIRASSE.

    Le bouclier cuirassé se met en place et bloque net l'attaque. Le Megazord bondit ensuite et donne un coup de pied à Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles qui est ainsi propulsé en arrière. Quand il se relève, il est frappé de plein fouet par un rayon doré. Andros se tourne alors vers la direction d'où vient ce rayon et voit arriver Pyramidis, suivi des jets jammers rouge, rose et bleu. Au bout de quelques secondes, Pyramidis vient se poser à côté du Delta Megazord Mark II.

    Léo : CREATURES GALACTIQUES.

    Apparaissent trois créatures galactiques : le lion, le gorille et le lynx. Léo, Kaï et Kendrix bondissent de leurs jets jammers pour monter sur les têtes respectives de leur créature galactique.
    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles se relève difficilement pour se retrouver cerné par les trois créatures galactiques.


    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Je suis obligé de partir mais on se reverra.

    Une gerbe de lumière enveloppe Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles et ce dernier en ressort, sous sa taille normale, et sur son véhicule qui ressemble à un surf galactique.

    Kendrix : Il faut le rattraper.

    Andros : Non. Laissez tomber. Son surf est plus rapide que n'importe lequel de nos véhicules. De toute façon, on ne va surement pas tarder à en entendre parler à nouveau.

    Quelques minutes plus tard. Tous les power rangers présents sont descendus de leurs zords et sont sur le sol lunaire. Andros est face à Tommy, Trifos, Rocky, Aïsha, Kat H, Carter, Ryan, Dana, Joël, Kelsey et Chad, qui viennent de descendre de Pyramidis. Léo, Kaï et Kendrix semblent hésitants, ne sachant quelle attitude adopter. Trifos s'avance vers Andros.

    Trifos : Nous avons tous vu ta vidéo.

    Andros : Je m'en doute. C'est pour ça que je vous l'ai envoyée.

    Trifos : Tu as tué Zordon. Tu as protégé Astronema. Tu t'es servi de nous pour mettre en place la SPD. Tu as tout construit sur des mensonges. Sans compter que tu as essayé de commettre un meurtre dans la base de la Terre il y a à peine quelques heures. Et le plus important...

    Andros s'attend au pire.

    Trifos : Tu as sauvé l'univers tout entier.

    Andros (étonné) : Quoi ?

    Trifos : Si tu n'avais pas brisé ce tube, nous serions sans doute tous morts aujourd'hui. Surtout moi.

    Flashback.
    De nombreux monstres sont présents sur le sol d'une planète inconnue. Rita et Zedd sont parmi eux. Trifos est fermement maintenu par deux monstres. Un monstre s'approche de lui et lève son épée pour le tuer.


    Un autre monstre : Qu'est-ce que c'est ?

    Une grande vague de lumière descend du ciel et pulvérise tous les monstres. Seuls Rita et Zedd sont épargnés et transformés en humains.
    Fin du flashback.


    Trifos : Ces dernières années, je n'ai pas vraiment fait partie de tes supporters alors que tu m'avais sauvé la vie sans même que je le sache. Aujourd'hui, j'ai deux choses à te dire : merci de nous avoir tous sauvés... et pardon pour mon attitude envers toi.

    Trifos tend la main à Andros.

    Trifos : On fait la paix ?

    Andros serre la main de Trifos.

    Andros : On fait la paix.

    Léo, Kaï, Kendrix, Kat H et même Rocky et Aïsha se précipitent vers eux, dans une sorte de liesse. Léo prend Andros par les épaules.

    Léo : Tu nous as fait peur, tu sais.

    Tommy et les rangers Sauvetage Eclair n'ont pas bougé d'un pouce. Alex, lui, s'approche de Tommy.

    Alex (à Tommy) : Vous ne dites rien ?

    Tommy : Non. Porter en triomphe l'homme qui a tué Zordon, c'est un peu trop dur pour moi.

    Kaï (à Andros) : On nous avait dit que tu étais blessé mais tu as l'air en forme.

    Andros : Pour faire court, je suis allé faire un petit tour dans les grottes de la désillusion.

    Rocky : Et qui était ce monstre ?

    Andros : Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles.

    Tout le monde : Quoi ?????

    Andros : C'est son nom : Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles.

    Aïsha : Wow... Ses parents étaient sans doute des gens intéressants.

    Andros : Il faisait partie des troupes qui avaient envahi KO 35 il y a douze ans. Je ne l'avais plus revu depuis et, là, il est arrivé sans crier gare pour essayer de me tuer.

    Tommy : Bon, ça suffit. Il est temps de rentrer à la base.



    Base de la SPD terrestre, quelques minutes plus tard.
    Andros, Tommy, Trifos, Rocky, Aïsha, Kat H, Carter, Ryan, Dana, Joël, Kelsey, Chad, Léo, Kaï et Kendrix entrent dans la base par la grande porte. Les employés de la base et les rangers présents ont les yeux rivés sur Andros, certains avec une expression enjouée, d'autres d'un air réprobateur. Bien vite, le petit groupe se disperse et Andros n'est plus accompagné que de Trifos, Léo, Kendrix et Kaï.


    Kendrix (à Andros) : Tu sais, je crois qu'il faudrait que tu ailles voir Cassie.

    Andros (l'air triste): Pour lui dire quoi ? Vu comment elle est remontée contre moi...

    Une voix venant de derrière eux : ANDROS.

    Ils se retournent et Charlie saute au cou d'Andros.

    Charlie : Tu es vivant. J'ai eu tellement peur.

    Andros (la repoussant délicatement) : Euh... C'est gentil de ta part.

    Le visage d'Andros adopte soudain une expression figée car il vient de voir Laïos, en train de s'approcher d'eux. Laïos s'arrête face à Andros.

    Laïos : Tu vas bien ?

    Andros : Oui.

    Laïos : Bon...

    Sans rien ajouter, Laïos s'éloigne.





    L'espace. Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles est sur son surf. Il sort un petit appareil, l'allume et Gruumm apparait sur un écran.

    Gruumm : Alors ? Il est mort ?

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles
    : Non. Je n'ai pas réussi.

    Gruumm (pas étonné du tout): Et je suppose que tu as une bonne excuse.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : C'était bien parti mais d'autres rangers sont arrivés. Je ne pouvais pas m'y attendre : je ne comprends même pas comment ils nous ont trouvés.

    Gruumm (s'énervant): TAIS-TOI ! Si je m'écoutais, je te vaporiserais.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles
    : Vous savez, j'ai raté cette fois mais je peux réessayer.

    Soudain, le tentacule d'Omni avec l'œil au bout se montre sur l'écran, à côté de Gruumm.

    Omni : Non. Ce ranger qui est venu me défier directement aurait mérité un châtiment particulier mais on ne peut pas se permettre de perdre davantage de temps. Ici, les troupes sont prêtes pour l'attaque et, sur Terre, Slate a tout mis en place. Ce n'est plus qu'une question d'heures maintenant. J'aurais préféré avoir la tête de ce... cet Andros avant. Mais tant pis. Il subira le même sort que tous les autres.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Que dois-je faire alors, Maître Omni ?

    Omni : Rejoins Morgana sur Mercure. On suit le plan comme prévu.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : A vos ordres.

    Gruumm coupe la communication et Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles change la direction de son surf.

    Base terrestre de la SPD, le lendemain matin.
    Karone sort de sa chambre avec une tête de déterrée. Elle croise Jen.


    Jen : Alors, vous avez cuvé ?

    Karone : Quoi ?

    Jen : Alex m'a dit que vous vous étiez saoulée hier soir. Je trouve ça vraiment nul.

    Karone : Qu'est-ce que ça peut vous faire ?

    Jen : Evidemment, je comprends que vous aillez envie d'oublier. Moi aussi, si j'étais responsable de la mort de mon mari, je le vivrais mal.

    Karone : Qu'est-ce que vous voulez dire ?

    Jen : Ben quoi ? Sans vous, Wes ne se serait pas battu contre Mirloc. Tout ce qui est arrivé est votre faute.

    Karone : Comment osez-vous

    Jen : Comment j'ose quoi ? Dire ses quatre vérités à une pauvre poivrote ?

    Karone : TAISEZ-VOUS !

    Karone essaie de donner un coup de poing à Jen mais cette dernière n'a aucun mal à le bloquer et elle jette Karone à terre.

    Jen : Pff... Je me demande vraiment ce que Wes a bien pu vous trouver.

    Jen commence à s'éloigner mais s'arrête un instant.

    Jen : Au fait, votre frère est revenu.

    Karone (se relevant) : C'est vrai ? Il va bien ?

    Jen : Mieux que vous.



    Ailleurs dans la base, dans une salle d'entrainement au tir, Andros est avec Kat M. Il a dans les mains les deux pistolets que Jack utilise dans la saison SPD.

    Kat M : Tu es prêt ?

    Andros : Tu peux y aller.

    Kat M libère des cibles mouvantes, identiques à celles vues dans l'épisode 9 de SPD. Andros les abat toutes avec les pistolets.

    Andros : C'est bon. Ils marchent parfaitement.

    Kat M : Alors je vais pouvoir les ajouter à l'équipement de Charlie. Merci de les avoir testés pour moi.

    Andros : Je t'en prie.

    Cassie entre dans la pièce.

    Cassie : Je vous dérange ?

    Kat M : Non, non. Justement, on avait fini. J'allais partir.

    Kat M s'en va, laissant Andros et Cassie seuls. Ils restent silencieux quelques secondes, puis Cassie rompt le silence.

    Cassie : J'ai bien cru que je t'avais perdu.

    Andros : Je croyais que tu ne voulais plus de moi.

    Cassie : C'est pas ça. Mais, parfois, j'ai du mal à te suivre.

    Andros : Tu veux dire qu'il y a encore une chance pour nous deux ?

    Cassie : Pour nous deux, je ne sais pas. Mais...

    Andros : Mais quoi ?

    Cassie : Il y a quelque chose qu'il faut que je te dise.

    Andros : Je t'écoute.

    Cassie : Eh bien voilà, je

    Soudain, Karone entre dans la pièce et interrompt Cassie dans sa phrase.

    Karone : Andros. Tu es bien là.

    Andros (voyant sa tête): Karone... Dans quel état tu es ?

    Karone : Non, c'est rien. Juste la gueule de bois. Où tu étais passé ?

    Andros : C'est toute une histoire. Et j'ai un message pour toi et pour Sky.

    Karone (étonnée) : Un message ? De qui ?

    Andros : Allez, viens. Il faut que je te raconte.

    Andros et Karone sortent, laissant Cassie seule.

    Cassie : Bon... Ben ça sera pour plus tard.


    Dernière édition par Timespace le Sam 9 Jan - 1:15, édité 2 fois


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 392
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mer 19 Nov - 22:36

    Voici le chapitre 24.
    Vu ce qu'il m'attend dans les jours qui viennent, je ne sais pas si je pourrai mettre des chapitres demain et après-demain et je suis sûr et certain que je ne pourrai pas en mettre Samedi et Dimanche. Donc ne vous étonnez pas si le chapitre 25 n'arrive que Lundi. Désolé pour ce contretemps.
    Bonne lecture.



    Un vaisseau spatial sur lequel figurent les lettres "SPD" vient de se poser devant la base terrestre de la SPD. Les cinq robots rangers d'Eltar en descendent. A l'intérieur de la base, Andros et Karone les regardent depuis une fenêtre.

    Andros : Bizarre...

    Karone : Qu'est-ce qui est bizarre ?

    Andros : Je me demande ce qu'ils font là. Déjà, hier, j'avais été un peu étonné de voir tant de rangers rassemblés dans la base. Surtout Léo, Trifos, Kaï et Kendrix. Normalement, ils devraient être sur leurs planètes. Et là, les robots rangers d'Eltar.

    Karone : Alors, là, je peux pas te renseigner.

    Andros : Il se passe quelque chose de louche ici.

    Karone : Dis, je voulais te demander... Tu sais, ce ranger du futur qui ressemble à Wes... Alex. Qu'est-ce que tu penses de lui ?

    Andros (étonné): Karone... Il ressemble à Wes. C'est tout.

    Karone : Tu crois vraiment que c'est tout ? Il a le même ADN que Wes. Tu penses que ce n'est qu'une coïncidence ? Réponds-moi franchement.

    Andros hésite un instant.

    Andros : Non. Je ne pense pas. C'est déjà incroyable que deux individus aient le même ADN. Mais que les autres rangers Time Force tombent sur Wes comme par hasard en poursuivant Ransik alors qu'ils venaient tout juste de quitter Alex en l'an 3000 et qu'ils ont justement besoin de l'ADN d'Alex pour activer leurs morphers, c'est carrément surréaliste.

    Karone : Tu as l'air d'y avoir bien réfléchi.

    Andros : Bien sûr. Dés que j'ai su pour cette histoire d'ADN identique, je me suis demandé d'où ça pouvait venir.

    Karone : Et d'où ça vient, à ton avis ?

    Andros : Je n'en sais rien. Par contre, ce dont je suis sûr, c'est qu'Alex, lui, le sait parfaitement.

    Karone : Pourquoi ?

    Andros : Il savait parfaitement que son morpher ne pouvait fonctionner qu'avec son ADN. Et il l'a quand même donné à ses équipiers alors que, sans son ADN, ils ne pouvaient rien en faire. La seule explication possible, c'est qu'il savait que les autres allaient rencontrer Wes en poursuivant Ransik.

    Karone : C'est logique. Et ça colle avec ce que pense... (elle s'interrompt, respire profondément et reprend sa phrase) avec ce que pensait Wes.

    Andros a envie de demander ce que pensait Wes mais n'ose pas, voyant que ce n'est pas évident pour Karone de parler de son mari qu'elle vient de perdre.
    Il voit soudain, avec étonnement, Delphine et Joël descendre un escalier à l'autre bout du couloir.


    Andros : Delphine est là aussi.

    Delphine et Joël s'approchent.

    Joël (regardant Andros et Karone): Tiens... Luke Skywalker et la princesse Leia.

    Andros (ne comprenant pas) : Quoi ?

    Karone : Il fait allusion à des personnages de films très connus sur Terre.

    Delphine (à Andros) : Je pensais que vous n'oseriez plus vous montrer après votre grande révélation d'hier.

    Andros : Eh bien, vous aviez tort. Et qu'est-ce que vous faites ici, d'abord ?

    Delphine : Je ne vois pas en quoi ça vous regarde.

    Elle se tourne alors vers Karone.

    Delphine : Quant-à vous, n'espérez pas mes condoléances pour votre époux.

    Karone : Oh, mais je n'espérais rien du tout.

    Delphine utilise alors ses pouvoirs contre Karone. Des ondes bleutées s'abattent sur Karone. Aussitôt, Andros tend la main et utilise sa télékinésie pour repousser les ondes mais Delphine augmente leur intensité. C'est alors qu'une toute petite boule de feu fend les airs et vient frapper Delphine. La boule est si petite qu'elle ne cause aucun dommage à Delphine mais l'oblige tout-de-même à cesser ce combat psychique avec Andros.

    Delphine : Qu'est-ce que c'est ?

    Comme pour répondre à la question de Delphine, Léo se montre.

    Léo (à Delphine) : A ton avis, Delphine ?

    Delphine : De quoi te mêles-tu, toi ?

    Delphine se concentre, faisant de nouveau apparaître des ondes bleutées autour d'elle. Voyant cela, Léo fait apparaître une boule de feu dans sa main.

    Léo : L'eau contre le feu ? Ça te tente ?

    Joël (se plaçant entre Delphine et Léo) : Bon, arrêtez. Je crois que ça suffit pour aujourd'hui.

    Delphine fait disparaître sa lueur bleue, tourne le dos aux autres personnes présentes et s'éloigne. Joël s'éloigne également.

    Karone(à Léo) : Merci.

    Léo : De rien.

    Andros : Elle ne rigolait pas. C'était de l'énergie extrêmement puissante. Il faudra se méfier d'elle.

    Un grand bruit de moteur se fait entendre à ce moment, venant d'au-dessus. Andros, Karone et Léo regardent le plafond et peuvent voir, à travers une baie vitrée, l'Astro Megaship Mark II descendre du ciel.

    Andros : Et eux aussi, maintenant.

    Léo : Qu'est-ce qu'il y a ?

    Andros : Léo, comment ça se fait que tu sois là ?

    Léo : Quoi ?

    Andros : Il y a de plus en plus de rangers qui arrivent dans cette base, même ceux qui viennent de planètes très éloignées. Au début, je ne me suis pas vraiment posé de questions. Mais, là...

    Léo : Tommy a convoqué tout le monde ici.

    Andros : Comment ça "tout le monde" ?

    Léo : Tous les power rangers. De toutes les bases, les réservistes et mêmes ceux qui ne font pas partie de la SPD.

    Andros : Tu te fiches de moi ?

    Léo : Non.

    Andros : Il est devenu fou ou quoi ?

    Andros s'en va en courant. Au détour d'un couloir, il rencontre Cassie et Ashley.

    Andros : Ashley ? Tu es là toi aussi ? C'est Tommy qui t'a fait venir ?

    Ashley : Oui, c'est ça.

    Andros : Et je suppose que Zhane aussi est là.

    Ashley : Oui. Mais et toi ? On s'est inquiété quand tu nous as envoyé cette vidéo.

    Andros : Je vais bien, merci.

    Il s'apprête à repartir mais Cassie le retient par la manche.

    Cassie : Attends. Il faut que je te parle.

    Andros : On verra ça plus tard.

    Et il repart, de nouveau en courant.

    Cassie : ANDROS ! C'EST IMPORTANT.

    Mais il est déjà loin et ne l'a pas entendue.

    Cassie : Oh, mais c'est pas vrai.

    Ashley (hésitante) : Euh... Je sais que ça ne me regarde pas mais...

    Cassie : Je suis enceinte, si tu veux tout savoir.

    Ashley : Enceinte... D'Andros ?

    Cassie : Ben, oui. De qui d'autre ?

    Ashley : Et il ne le sait pas ?

    Cassie : Non. Pas encore.

    Ashley (s'énervant) : Et qu'est-ce que tu attends pour lui dire ?

    Cassie : J'essaie. Mais tu as bien vu. Il ne m'écoute même pas.

    Ashley, bizarrement en colère, saisit Cassie par le col.

    Ashley : Je te préviens que si tu ne lui dis pas, c'est moi qui le ferai.

    Cassie, étonnée, ne dis rien. Ni Cassie ni Ashley ne remarque qu'elles sont observées par la fille asiatique que Tommy a choisie pour être la nouvelle ranger rose.

    Espace de détente de la base. Laïos est en train de prendre un café. Charlie entre dans la pièce et s'approche de lui.


    Charlie : Excusez-moi.

    Laïos : Oui ?

    Charlie : Je voudrais vous parler.

    Laïos : De quoi ?

    Charlie : De Cassie Chan.

    Laïos : Ah. Pourquoi ?

    Charlie : On m'a dit que vous aviez eu une... histoire avec elle.

    Laïos : Pas vraiment, non. Quand on s'est rencontrés, il y a eu... quelque chose. Mais il ne s'est jamais rien passé entre nous, en fait.

    Charlie : Et ça ne vous dérange pas de savoir qu'elle est maintenant avec votre fils ?

    Laïos (méfiant) : Je peux savoir en quoi ça te concerne ?

    Charlie : Eh bien...

    C'est alors que Cestro entre dans la pièce.

    Laïos : Allons bon... Regardez un peu qui est là.

    Cestro : Bonjour, Laïos.

    Laïos ne répond pas.

    Cestro : Tu as un problème ?

    Laïos : Disons que je n'ai pas vraiment apprécié le fait que tu arrêtes ma fille.

    Cestro : Il fallait bien que je fasse mon travail.

    Laïos : Mais tu aurais pu me dire ce qu'il s'était passé. C'est ta sœur qui m'a prévenu. Toi, tu ne m'en as même pas parlé.

    Charlie : Euh... Vous vous connaissez ?

    Laïos : Oui. Le père de Cestro et moi avons autrefois fait partie de la même équipe de power rangers, sur KO 35.

    Gros plan sur le visage de Charlie.
    Flashback.
    Charlie regarde la photo que Sky tient dans les mains, représentant l'équipe de rangers portant les tenues des fivemen. Le jaune est un Aquitarien.
    Fin du flashback.



    Pendant ce temps, Nick, Udonna et Leanbow arrivent devant la base. Xander vient à leur rencontre.

    Xander : Vous voilà. Ça faisait longtemps.

    Nick : Bof, pas tant que ça.

    Xander : Toi, oui, pas tant que ça. Mais Leanbow et Udonna, je les ai pas vus depuis...

    Udonna : Deux ans.

    Xander : C'est ça.

    Leanbow (admirant la base) : C'est quand même incroyable que, dans le même monde, il puisse exister à la fois des endroits comme ça et comme la forêt de Briarwood...

    Xander : Allez, venez ! Je vais vous présenter au commandant suprême de la SPD.

    Ils entrent dans la base. A l'intérieur, en marchant, ils croisent Alex.

    Alex (passant à côté d'eux sans s'arrêter) : Bonjour, Udonna.

    Nick, Xander, Udonna et Leanbow surpris, se tournent vers Alex qui continue d'avancer comme si de rien n'était et sans les regarder.

    Nick (à Udonna) : Tu connais cet homme ?

    Udonna : Pas du tout. Je ne l'ai jamais vu de ma vie.

    Leanbow (à Xander) : Qui est-ce ?

    Xander : Je ne le connais pas vraiment. Tout ce que je sais, c'est qu'il vient du futur, que c'est un power ranger et qu'il est le sosie du dernier commandant de cette base. Il parait même qu'ils avaient le même ADN.

    Udonna : Comment ça "avaient" ?

    Xander : Le commandant dont je vous parle est mort hier.

    Nick : Mais c'est pas possible que deux personnes aient le même ADN. Ou alors c'est des jumeaux... ou des clones.

    Xander : Qu'est-ce que tu veux que je te dise, moi ?



    La salle d'entrainement au tir. Charlie semble très énervée et tire sur les cibles un peu sans réfléchir, comme pour se passer les nerfs. Sa nouvelle équipière en rose entre dans la pièce.

    Charlie : Tiens, Rachel... Qu'est-ce que tu veux ?

    Rachel : Rien de spécial. Tu as l'air bien remontée, dis donc. Tu veux tuer quelqu'un ou quoi ?

    Charlie : Pour chaque tir, je m'imagine que c'est ta cousine la cible.

    Rachel : Ah oui... Tu n'arrives pas à t'y faire qu'elle ait séduit ton Andros à toi, pas vrai ?

    Charlie : Tu te moques de moi, là ?

    Rachel : Un peu. Et, encore, tu ne sais pas tout.

    Charlie : Qu'est-ce que tu veux dire ?

    Rachel : Mmh... Vu qu'on est dans la même équipe maintenant, on est censé se serrer les coudes mais, tu vois, j'ai pas trop envie de te dire ce que je viens d'apprendre.

    Charlie pointe alors son arme vers Rachel.

    Charlie : Fais attention. Ne me nargue pas trop.

    Rachel : Allez... Je vais te le dire. Mais baisse ça. Tu risques d'avoir un tel choc que le coup pourrait bien partir tout seul.

    Charlie baisse son arme.

    Rachel : Cassie est enceinte.




    Salle de commandement. Tommy, Adam, Rocky, Trifos, Carter, Aurico et Kaï sont présents. Andros entre alors dans la pièce en courant.

    Tommy : Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

    Andros (à Tommy): Léo m'a dit que tu avais convoqué tous les power rangers ici. Est-ce que c'est vrai ?

    Aurico : En effet. C'est pour cette raison que nous sommes là.

    Tommy : Gruumm a envahi Mercure. C'est toute une planète qu'il va falloir reprendre. Il nous faut toutes les forces dont on dispose.

    Andros : Et les autres planètes alors ?

    Tommy : Quoi les autres planètes ?

    Andros : Aquitar, Mirinoï, KO 35, Triforia, Eltar... Tu les laisses toutes sans défense ?

    Rocky : Attends... Ça ne va pas prendre cent ans de reprendre Mercure. Ensuite, tout le monde rentrera à sa place.

    Andros : Envahir KO 35 ou Eltar, ça ne prend pas cent ans non plus. J'en sais quelque chose.

    Tommy : Dis donc, ça va être comme ça pour chaque décision que je prends ? Tu vas faire irruption ici en me disant qu'il aurait fallu faire le contraire ?

    Andros (ironique): En principe non puisque tu ne vas pas rester ici tout le temps, pas vrai ? Tu ne devrais même pas être là. Ta place est sur Sirius, pas ici.(il désigne alors Aurico et Trifos) Et leur place à eux n'est pas ici non plus.

    Trifos : Calme-toi. C'est vrai que ça me gêne de laisser Triforia sans défense. Mais il faut bien aller là où on a besoin de nous.

    Andros : Trifos, franchement... Vu le nombre de power rangers qu'il y a déjà sur Terre, tu crois vraiment que c'est ici qu'on a le plus besoin de toi ?

    Trifos : Euh...

    Andros : Mais c'est qui l'abruti qui a eu une idée pareille ?

    Rocky : Moi. C'est moi l'abruti qui a eu une idée pareille. Ça te dérange ?

    Andros : Oui, ça me dérange. Parfaitement.

    Rocky : Eh ben... C'est dommage. Mais, tu vois, tu n'as plus ton mot à dire. Et ce n'est pas parce que tu as sauvé l'univers une fois que c'est toujours toi qui a raison. Alors, arrête un peu ton cinéma ; ça devient fatigant.

    Tommy (à Andros) : Et on n'a pas de leçon à recevoir de toi.

    Andros : Qu'est-ce que tu veux dire, là ?

    Tommy : Que me faire dire ce que je dois faire par l'homme qui a tué Zordon, je trouve ça assez incroyable.

    Un lourd silence s'installe dans la pièce.

    Andros : Ah voilà! On y est.


    Rocky (à Andros) : Maintenant, ça suffit. Va-t-en.

    Andros : Sinon ?

    Rocky (mettant son zéonizer bien en évidence) : Eh bien... On verra.

    Gros plan sur le visage étonné d'Adam.

    Andros obtempère et s'apprête à sortir de la pièce. Mais il s'arrête soudain et se tourne vers Tommy.


    Andros : Au fait... Il y a autre chose dont je voulais te parler.

    Tommy : Quoi encore ?

    Andros : Je préfèrerais qu'on voit ça tous les deux.

    Tommy (méfiant) : Bon... D'accord.

    Tommy et Andros sortent de la pièce. Andros met alors sa main droite dans sa poche et en sort une photo qu'il donne à Tommy.

    Andros : J'ai trouvé ça dans le palais de Zedd.

    Tommy regarde la photo qui le représente, vêtu de sa tenue de ranger blanc, avec barbichette et moustache gribouillées.

    Tommy : C'est toi, les moustaches et la barbichette ?

    Andros : Non. Je l'ai trouvée comme ça.

    Tommy : Et qu'est-ce qui te chagrine avec cette photo?

    Andros : Le costume que tu portes. Qu'est-ce que c'est ?

    Tommy : Ma tenue de ranger blanc mighty morphin.

    Andros : Je croyais que tu étais ranger vert à l'époque où tu étais un mighty morphin.

    Tommy : Au début, oui. Mais, ensuite, Zordon m'a donné le pouvoir de ranger blanc.

    Andros serre les poings.

    Andros : Et... Tu l'as toujours ?

    Tommy : Non. J'ai toujours le médaillon du tigre blanc mais il est en morceaux. Et celui du faucon en poussière.

    Andros : Ah bon. Donc c'est un pouvoir que tu as perdu.

    Tommy : Et tu vas me le reprocher, ça aussi ?

    Andros : Non.




    Laboratoire de Kat Manx. Elle y est et Charlie et ses quatre équipiers sont avec elle.

    Kat M : Cette fois, ça y est. Vos morphers sont bel et bien prêts.

    Elle désigne alors les cinq morphers déposés sur un plateau. Elle prend alors le plateau en question et passe devant chacun des cinq nouveaux rangers. Elle donne tout d'abord un morpher à Cliff.

    Kat M
    : Cliff.

    Puis elle en donne un à l'alien aux défenses de morse.

    Kat M : Beevor.

    Puis, à Rachel.

    Kat M : Rachel.

    Puis au garçon blond.

    Kat M : Yvan.

    Et enfin à Charlie.

    Kat M : Et Charlie. Vous voilà vraiment des rangers à présent. Félicitations.



     
    A l'extérieur, une boule de lumière orange descend du ciel et se pose devant la base. Tommy, Carlos, Rocky, Aïsha, Kaï, Carter, Trifos, Delphine, Jen, Cole, Nick et Xander sortent de la base en courant pour accueillir le nouveau venu. La boule de lumière disparait, faisant place à Dex.

    Tommy : Majesté... Vous êtes venu.

    Dex : Bien sûr. Je suis toujours prêt à défendre ma planète d'adoption. J'aime la Terre autant qu'Edenoï.


     

    Salle de commandement de la base. Kat H, Billy et Vella sont devant un écran où on peut voir un grand bâtiment, vu de dessus.

    Vella : Voilà, c'est ça. C'est là-dedans qu'ils sont.

    Kat H : Billy, tu vois ce que je vois ?

    Billy : J'en ai bien l'impression, oui.

    Sur le toit du bâtiment se trouve gravé en grand un insigne arborant la lettre Z.





    Planète Mercure, à l'intérieur du bâtiment en question. Morgana est entourée de plusieurs monstres, dont Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles. Elle est en train de dessiner.


    Morgana : Voilà, j'ai fini.

    Un monstre sort de son dessin.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Alors, on peut y aller maintenant ?

    Morgana : Tout dépend de ce que tu veux dire par "y aller".

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Quoi ?

    Morgana : L'Empereur Gruumm a donné des ordres formels. Toi, tu resteras ici pendant l'attaque.

    Tapeinos Apeiletikos Poneros Euteles : Mais...

    Morgana : Ne t'inquiète pas. On la libèrera, ta fiancée.

    Morgana ramasse un cristal jaune posé à côté d'elle et se lève. Elle se dirige vers une grande machine. Elle s'arrête devant et sort de sa poche un appareil de communication qu'elle allume.

    Morgana : Nous sommes prêts, grand empereur.

    Gruumm : Parfait. Alors, vas-y.

    Morgana : Maintenant ?

    Gruumm : Oui. Maintenant.

    Morgana place le cristal à l'intérieur de la machine.

    Morgana : C'est parti.


    Dernière édition par Timespace le Jeu 27 Nov - 23:04, édité 1 fois


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.

    Contenu sponsorisé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil - 18:31