Andros, Fondateur de la SPD

    Partagez

    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Messages : 399
    Date d'inscription : 05/10/2014

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mer 29 Oct - 23:48

    jaydenshiba730 a écrit:Il me semble que le père de sky meurent des main de Mirloc mais etant que le père esr Wes il ne peut pas mourir vu qu'il reapparait dans super Megaforce idem pour Karone meme si on ne sait pas si elle meuren.
    Je ne vais pas tout te raconter à l'avance. Laughing
    Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il n'y aura incohérence ni avec SPD ni avec Super Megaforce. Je sais précisément comment faire cohabiter l'histoire du père de Sky et les cameos de Super Megaforce.
    avatar
    jaydenshiba730
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Lion Chat
    Messages : 352
    Date de naissance : 30/07/1999
    Date d'inscription : 18/10/2014
    Age : 18
    Localisation : Vendée

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par jaydenshiba730 le Mer 29 Oct - 23:56

    Interessant^^ cela donne envie :-)


    _________________
    ''It' s Morphin Time '' 
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Jeu 30 Oct - 0:07

    jaydenshiba730 a écrit:Interessant^^ cela donne envie :-)
    Euh... Oui, bon... Ne t'attends pas à un truc génial à ce sujet quand même. C'est plus une excuse que j'ai bidouillée pour que ça colle. Mais bon... Ça colle.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Jeu 30 Oct - 23:17

    Voilà le chapitre 5.
    Bonne lecture.


    Planète Sirius, quartier général de la SPD, cellule de Karone. Karone pense sans cesse à ce qu'il vient de se passer. Va-t-elle subir le même sort que Divatox ? Et, si elle meurt, que deviendra son petit Sky ? Wes sera-t-il à la hauteur pour l'élever seul ? Un garde entre, accompagné d'une personne dont on ne nous montre pas le visage.

    Le garde : Madame Collins, votre avocate est arrivée.

    L'avocate : Bonjour Karone.

    Karone : Bonjour Kendrix.



    La Terre, chez Tommy Oliver.

    Kira : Alors, vous êtes d'accord ?

    Tommy : Bien sûr. C'est un très grand honneur pour moi.

    Kira : Merci. Trent va être ravi.

    Quelqu'un frappe à la porte.

    Tommy : Excuse-moi.

    Il va ouvrir et se retrouve nez-à-nez avec Kat H.



    Planète KO 35. Plusieurs agents de la SPD entrent dans un entrepôt. Zhane et Ashley sont parmi eux, transmutés.

    Zhane : Soyez prudents. Avec lui, il faut s'attendre à tout.

    Un agent : Oui, commandant.

    Une ombre se déplace derrière des caisses. Ashley la remarque.

    Ashley : LANCE-PIERRES STELLAIRE.

    Son tir fait mouche et Broodwing s'écroule sur le sol. Alors qu'il se relève, Zhane lui saute dessus.

    Zhane : SUPER SILVERIZER.

    Zhane donne deux coups de super silverizer à Broodwing qui tombe à nouveau pour ne pas se relever cette fois.



    La Terre, chez Tommy.


    Kat H (entrant sans y avoir été invitée) : Salut. Il faut que je te parle.

    Elle voit Kira.

    Kat H : Oh. Bonjour.

    Kira
    : Bonjour.

    Tommy : Kira Mercer, Katherine Hillard, mon ex-femme.

    Kira : Ah. Votre ex-femme...Vous voulez peut-être que je vous laisse.

    Kat H (d'un ton hostile) : Peut-être. Je vous remercie.

    Kira sort. Kat H et Tommy restent seuls.

    Kat H : Elle est un peu jeune pour toi, non ?

    Tommy : Quoi ? Tu insinues que... C'est une de mes anciennes élèves. Elle vient d'avoir un bébé et elle est venue me demander d'être le parrain.

    Kat H : De toute façon, je m'en fiche. Ecoute, je sais que Rocky et Aïsha t'ont appelé. De quoi vous avez parlé ?

    Tommy : Eh bien...

    Kat H : Ils t'ont demandé de te présenter pour être commandant suprême de la SPD, c'est ça ?

    Tommy : Oui.

    Kat H : Et ?

    Tommy : Et je ne sais pas. Je n'en reviens toujours pas de ce qu'Andros a fait. Il faut peut-être remanier la SPD.

    Kat H : J'en étais sûre. Tu vas accepter. Seulement, écoute-moi bien. Tu n'es pas encore élu et je ferai tout pour que tu ne le sois pas.

    Elle se dirige vers la porte.

    Tommy : Katherine, attends. C'était il y a des années. Tu ne crois pas que tu pourrais essayer de ne plus m'en vouloir ?

    Kat H : Ne plus t'en vouloir ? On s'était promis fidélité pour la vie et je t'ai trouvé avec Kimberly sur le canapé du salon. Tu pardonnerais ça toi ?

    Il ne dit rien et elle part.



    Planète Sirius, cellule de Karone.


    Kendrix : Il faut absolument convaincre le conseil que tu as été forcée à faire tout ça.

    Karone (baissant les yeux): Le problème, c'est que ce n'est pas tout-à-fait vrai.

    Kendrix : Il faudra les convaincre quand même. Tu m'as dit que, pendant un temps, tu étais sous l'emprise d'un lavage de cerveau ?

    Karone : Oui. Dark Specter m'avait fait implanter un appareil dans la tête pour contrôler mon cerveau.

    Kendrix : Et qu'est devenu cet appareil ? Si on pouvait le montrer au procès, ça aiderait beaucoup.

    Karone : Il a été détruit. Mais les plans doivent encore être dans l'ordinateur de la Forteresse Noire.

    Kendrix : Et où se trouve-t-elle ?

    Karone : Je ne sais pas. Seul Andros le sait. Après ma défaite, il a caché la forteresse quelque part sur Terre.

    Kendrix : Bon. Je verrai ça avec lui.



    La Terre. Merrick est devant le mémorial des anciens guerriers. Il parle à ses compagnons disparus.

    Merrick : Cette fois, ça y est. J'ai livré cette femme à la justice. Elle va être jugée et payer pour ses crimes. Pourtant, je me pose des questions. Je n'arrête pas de penser à ce que Wes m'a dit à propos de Zen Aku.

    Zen Aku apparaît.

    Zen Aku : Ce sont deux situations complètement différentes. Nous étions sous l'emprise du pouvoir du masque. Astronema, elle, avait tout son libre-arbitre.

    Merrick : Oui. Tu as sans doute raison.

    Cole (arrivant) : Merrick ? Tu parles tout seul ?

    Zen Aku n'est plus là.

    Merrick : Euh...Oui.

    Cole : Wes m'a raconté ce qu'il s'est passé, avec Karone.

    Merrick : Ah. Tu es au courant.

    Cole : Pourquoi tu as fait ça ?

    Merrick (étonné) : Fait quoi ? La dénoncer ?

    Cole : Oui. La dénoncer.

    Merrick : Cole, elle a sans doute tué Zordon. Mais, évidemment, toi tu t'en fiches. Tu n'as pas connu Zordon.

    Cole : Je ne l'ai peut-être pas connu mais je sais que c'est grave de tuer quelqu'un. Seulement, Karone s'était repentie. Elle regrette vraiment tout ce qu'elle a fait et elle menait une vie normale.

    Merrick : C'était justement ce à quoi je pensais.



    Planète KO 35. Base de la SPD de KO 35. Zhane est à son bureau. On frappe à la porte.

    Zhane: Entrez.

    Un agent entre.

    L'agent : Mon commandant, Broodwing a parlé. Les armes ont étés commandées par un certain Mirloc. Ce serait une espèce de chasseur de primes ou de tueur à gages. Broodwing devait les lui livrer sur Terre.

    Zhane : Sur Terre ?

    L'agent : Oui, mon commandant.



    Planète Sirius. Le bureau qui était encore, il y a peu, celui d'Andros mais qui est maintenant occupé temporairement par Carlos. Un bip est émis par l'ordinateur. Carlos appuie sur un bouton et Zhane apparaît sur l'écran.

    Carlos : Oui, Zhane ?

    Zhane : On a capturé un type qui devait livrer des armes sur Terre. Je sais que, normalement, j'aurais dû appeler Wes directement mais étant donné la situation, j'ai pensé que...

    Carlos : Tu as bien fait. D'après ce que m'a dit Kat, c'est la pagaille à la SPD terrestre. Wes essaie de faire bonne figure mais il est tellement inquiet pour Karone qu'il n'arrive à se concentrer sur rien. Eric a quitté l'équipe et les trois autres sont en train de magouiller on ne sait trop quoi. Qu'est-ce que c'est, cette histoire d'armes ?

    Zhane : Elles auraient été payées par une sorte de tueur à gages. Il les attend sur la Terre.

    Carlos : Bon, envoie-moi les coordonnées exactes. Je chargerai un réserviste de s'occuper de ça. Salut.

    Il coupe la communication. Il se lève de son siège et se dirige vers un coffre encastré dans un mur de la pièce. Il fait la combinaison et ouvre le coffre. A l'intérieur, des morphers. On reconnait notamment le transmutateur de Zack, les zéonizers de Tommy et Tanya et le morpher turbo de Justin. Carlos prend le morpher de Justin mais s'arrête soudain dans son mouvement.

    Carlos : Non...Pas lui.

    Il repose le morpher et referme le coffre. Puis, il retourne devant son écran.



    La Terre, Blue Bay Harbor, une petite boutique d'articles de surf. Tori ferme la porte de sa boutique : la journée est finie. Soudain, son communicateur bippe. Elle répond.

    Tori : Oui ?

    Carlos : Mademoiselle Hanson ? Ici le général Valerte. J'ai une mission pour vous.



     
    Toujours la Terre. Au dessus de l'océan. L'Astro Megaship Mark II apparaît dans le ciel. Salle de pilotage de l'Astro Megaship Mark II.

    Alpha 7 : Andros, nous approchons de la forteresse.

    Andros : Merci, Alpha.

    Andros appuie sur quelques boutons et la Forteresse Noire sort de l'eau. Quelques minutes plus tard, Andros est dans la salle de pilotage de la Forteresse Noire. Il allume l'ordinateur.

    Andros : Voyons voir ça.

    Il fouille un peu le disque dur et finit par trouver ce qu'il cherchait.

    Andros : Voilà.


     

    Maison des Collins. Quelques heures plus tard.
    Wes et Andros sont dans le salon.


    Wes : Alors, qu'est-ce qui t'amène ?

    Andros : Je suis allé à la Forteresse Noire. Alors, tant que je suis sur Terre, j'en profite pour passer.

    Wes : Qu'est-ce que tu es allé faire à la Forteresse Noire ?

    Andros : J'ai récupéré les plans de l'appareil que Dark Specter avait utilisé pour contrôler Karone. Kendrix veut les montrer pendant le procès.

    Wes : J'aurais pu aller les chercher si tu m'avais dit où était la forteresse.

    Andros : Ecoute, je t'ai déjà dit que

    Wes (le coupant) : Je sais, je sais...Il y a des choses qui doivent rester secrètes.

    Wes s'assied.

    Wes : Alors ? Comment ça se présente ?

    Andros : Je ne sais pas trop. Delphine votera contre Karone, ça c'est sûr. Pour Trifos, je ne me fais pas trop d'illusions. Il m'en veut tellement d'avoir choisi Carlos comme bras droit plutôt que lui...Tu aurais dû voir sa tête pendant la réunion pour me limoger. Il était aux anges.

    Wes : On peut quand même compter sur Léo ?

    Andros : Evidemment. Pour l'instant, ça fait deux voies contre une. Il faudra convaincre les autres.

    Wes : Et qui dirigera le procès ?

    Andros : La dernière fois, c'était Trifos donc, normalement, cette fois, c'est le tour de Kimberly.

    Une petite voix : Tonton Andros ?

    C'est Sky. Il est en pyjama.

    Wes
    : Sky...Pourquoi tu es debout ? Tu devrais dormir à cette heure-ci.

    Sky : J'y arrive pas. Je pense à Maman.

    Wes : Oh, champion...

    Wes se lève et prend Sky dans ses bras.

    Sky (les larmes aux yeux) : Papa, je sais qu'elle va bientôt être jugée. J'ai peur qu'elle ne revienne pas.

    Andros : Ecoute-moi, Sky. On a bien préparé sa défense. Tout va très bien se passer. Elle sera libérée et elle reviendra.

    Wes : Tu vois ? Allez, viens. Je vais te raconter une histoire pour t'aider à t'endormir.

    Wes monte les escaliers en tenant toujours Sky dans ses bras.


     

    Chez Tommy. Tommy est avec Billy.


    Tommy : Alors, qu'est-ce que tu en penses ? Tu crois que je devrais accepter ?

    Billy : Il y a le pour et le contre. C'est sûr qu'on ne peut pas se permettre de donner la place à n'importe qui. Trifos en rêve mais il n'est pas à la hauteur. Il y a pas mal d'autres candidats tous plus insignifiants les uns que les autres.

    Tommy : Et Andros ? Tu penses qu'il peut abandonner son poste aussi facilement ?

    Billy : Il a été limogé à cinq voies contre deux. Il faudrait un sacré retournement de situation pour qu'il puisse être réélu. Mais, pour répondre à ta question, non. Je ne pense pas qu'il va abandonner. C'est sûr qu'il va tenter sa chance à nouveau.

    Tommy : C'est un peu normal. Après tout, c'est lui qui a fondé la SPD.

    Billy : Franchement, j'aimerais bien me présenter moi aussi.

    Tommy : Toi ?

    Billy : Oui. Mais je ne le ferai pas. Je n'ai pas assez de prestige pour passer. Entre Trifos et moi, je pense que le choix serait vite fait. Kim et Delphine voteraient sans doute pour moi mais les autres...

    Tommy : Pourtant, c'est vrai que tu ferais un parfait commandant suprême.

    Billy : Merci.

    Tommy : Alors, d'après toi, qu'est-ce qu'il faut faire ?

    Billy : L'avenir de la SPD est plutôt incertain. Il nous faut un commandant suprême qui soit vraiment à la hauteur de sa tâche et qui soit respecté par tous les agents. A part toi, je ne vois personne qui réunisse ces deux critères.



    Planète Sirius. Kendrix est dans un bureau et regarde les plans qu'Andros a ramenés de la Terre. On frappe à la porte.

    Kendrix : Entrez.

    Carlos entre.

    Carlos : Alors, tu es prête ?

    Kendrix : Oui. C'est un cas difficile mais je pense que ça devrait aller.

    Carlos : Eh bien, j'ai une nouvelle qui pourrait tout changer.

    Kendrix (inquiète) : Quoi ?

    Carlos : Je viens d'apprendre que Dimitria ne sera pas présente au procès. Elle pensait pouvoir finir sa mission à temps pour être là mais elle va avoir besoin d'un peu plus de temps, donc...

    Kendrix : Et elle a donné procuration à quelqu'un ?

    Carlos : Je suppose. Ce serait bien la première fois qu'un membre du conseil raterait une délibération sans donner procuration.

    Kendrix : Donc l'un des membres aura deux voies et on ne sait pas lequel.

    Carlos : Voilà.




    Toujours sur Sirius, la chambre d'Andros. Andros et Cassie sont assis l'un à côté de l'autre sur le lit d'Andros.

    Andros : C'est demain...

    Cassie : Oui. Mais, tu verras. Elle sera acquittée.

    Andros (faisant un petit sourire triste) : Merci mais je ne suis pas un gamin. Tu ne sais pas plus que moi ce qu'il va se passer.

    Cassie ne dit rien.

    Andros : Il y a quelque chose qu'il faut que je te dise. Quand Dark Specter a attaqué ma planète, un de ses monstres a capturé ma mère. J'ai essayé de la sauver mais je n'ai pas réussi. Il l'a tuée sous mes yeux. Depuis, je n'arrête pas de me dire : "Si j'avais agi différemment ce jour-là, j'aurais peut-être pu la sauver".

    Cassie : Andros...

    Andros : J'ai tout fait pour la sauver mais j'ai échoué. Aujourd'hui, c'est Karone que j'essaye de sauver par tous les moyens. Ma mère est morte à cause de mon incompétence. Je ne supporterai pas que ma sœur meure elle aussi à cause de mes erreurs.

    Cassie : Andros, écoute-moi. Tu es le meilleur de tous les power rangers. Tu n'as rien à te reprocher ni pour ta mère ni pour Karone. C'est normal que tu sois malheureux mais je t'interdis de penser que c'est ta faute. Tu as fait de ton mieux pour ta mère. Et, pour Karone aussi. Tu n'as absolument rien fait de mal.

    Andros : Rien fait de mal...Si tu savais...

    Cassie : Si je savais quoi ?

    Andros : Cassie, tu ne peux même pas imaginer ce que je vous cache à tous.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Ven 31 Oct - 23:32

    Voici le chapitre 6.
    Un grand moment ce chapitre.Wink



    Planète Sirius, cellule de Karone. Karone est avec Kendrix.

    Karone : Il reste combien de temps ?

    Kendrix : Encore une bonne demi-heure.

    Karone : Une demi-heure...

    Un garde arrive et ouvre la porte de la cellule.

    Le garde : Madame Collins, vous avez de la visite.

    Karone : De la visite ?

    Wes et Sky entrent. Sky se jette dans les bras de sa maman dés qu'il la voit.

    Sky : MAMAN.

    Karone : Mon poussin…

    Wes approche et Karone et lui s'embrassent.

    Kendrix : Je vous laisse. Vous avez encore un peu de temps avant le début du procès.

    Kendrix sort.

    Karone (à Wes) : Tu es sûr que c'est une bonne idée que Sky assiste à ça ?

    Sky : C'est moi qui ai voulu Maman. Je sais que c'est très dur pour toi et je voulais pouvoir te soutenir.


     

    Une demi-heure plus tard, une salle d'audience. Un grand nombre d'individus sont rassemblés. De toute évidence, de nombreux peuples sont représentés. Il y a beaucoup de têtes connues : les rangers de l'espace, les rangers de l'autre galaxie, les rangers d'Aquitar, Kat M, Billy, Tommy, Trifos, ou encore Merrick. Au fond de la salle se trouve une rangée de sept bureaux dont trois sont occupés, un par Delphine, un autre par Léo et le dernier par Trifos. Quatre personnes entrent dans la pièce. Ce sont Karone, Kendrix, Sky et Wes. Des murmures se font entendre à leur arrivée. Karone et Kendrix vont s'assoir à une table située juste en face des sept bureaux tandis que Sky et Wes vont sur un banc juste derrière où se trouve déjà Andros.

    Andros (à Karone) : Courage ; ça va aller.

    Une autre personne arrive. C'est Kimberly. Elle s'assied à l'un des sept bureaux, celui qui se trouve au centre de la rangée.

    Kimberly : Un peu de silence, s'il-vous-plait. L'audience n'est pas commencée mais je vous prie de respecter le lieu où vous êtes.

    Un bruit de pas se fait entendre et deux personnes entrent.

    L'une des deux personnes : Aïe, Aïe, Aïe, Aïe, Aïe. Ils sont déjà tous là, Votre Majesté. Vous êtes le dernier arrivé.

    L'autre personne : Il en faut bien un de toute façon.

    La première personne (comme vous vous en doutez) est un robot Alpha. En le regardant, on constate qu'il s'agit d'Alpha 5.Tandis qu’il va s'assoir à côté de Billy, l’individu qu’il a appelé « Votre Majesté » se dirige vers le fond de la salle et s'assied à l'un des sept bureaux. Cet homme est Dex, le Masked Rider.

    Kimberly : C'est parfait. Le conseil est maintenant au complet.

    Devant les mines d'incompréhension du public, elle reprend.

    Kimberly : L'un des membres du conseil est actuellement en mission, d'où son absence. (elle désigne Dex). Sa majesté le roi Dex a reçu une procuration pour voter à sa place. Quant-au dernier membre (elle fixe Andros), il a été exclu de cette délibération.

    Un brouhaha s'élève de l'assemblée.

    Kimberly : SILENCE.

    Le brouhaha cesse.

    Kimberly : Bien. Nous pouvons commencer. Nous sommes ici pour juger Karone Collins, également connue sous le nom d'Astronema. Elle est accusée d'avoir causé directement ou indirectement la mort de nombreuses personnes et d'avoir envahi l'univers entier il y a dix ans maintenant. Elle aurait, à l'époque, fait partie de l'armée de Dark Specter. L'accusée reconnait-elle les faits ?

    Kendrix : Ma cliente reconnait les faits, Madame. Néanmoins, elle ne reconnait pas sa responsabilité dans les actes qu'elle a commis.

    Kimberly : Tiens donc...

    Kendrix : Madame Collins a été enlevée alors qu'elle n'était qu'une toute petite fille sur ordre de Dark Specter. Ce dernier l'a ensuite faite élever par l'un de ses guerriers. Elle a été forcée à devenir un membre de son armée. Un jour, devant les horreurs qu'on lui demandait de commettre, elle a déserté et a rejoint les power rangers de l'espace. Par la suite, elle a malheureusement été capturée de nouveau et a subi un lavage de cerveau. Ce n'est qu'après qu'elle a mené, bien malgré elle, le grand assaut de cette armée.

    Kimberly : La parole est à la partie civile.

    Aurico se lève.

    Aurico : Maître Morgan, vous prétendez que Dark Specter a forcé Madame Collins à le rejoindre. C'est bien ça ?

    Kendrix : En effet.

    Aurico : Et pourquoi donc aurait-il fait cela ?

    Kendrix : Pardon ?

    Aurico : Dark Specter avait déjà toute une armée qui lui était dévouée corps et âme. Pourquoi se serait-il encombré d'une petite fille qui n'avait pas envie de le servir ? Ne lui aurait-il pas été plus facile de recruter quelqu'un qui avait soif de pouvoir et qui désirait ardemment devenir un général de son armée ?

    Kendrix : Je suppose que si.

    Aurico : Alors, pourquoi a-t-il choisi Madame Collins ?

    Kendrix : Je ne sais pas ce qu'il avait dans la tête.

    Aurico : Mais peut-être que Madame Collins, elle, le sait.

    Tous regardent Karone, attendant sa réponse mais elle ne dit rien.

    Kimberly : Madame Collins ? Je crois que c'était une question.

    Karone : Je n'en sais rien. Je ne sais pas pourquoi Dark Specter m'a choisie.

    Aurico : Voilà qui est ennuyeux. Ne trouvez-vous pas ?

    Kendrix : Nous avons ici la preuve que Madame Collins a été victime d'un lavage de cerveau.

    Kendrix sort de sa sacoche plusieurs feuilles de papier.

    Kendrix : Ce sont les plans de l'appareil qui a été utilisé pour contrôler son cerveau.

    Elle les donne à Kimberly qui les montre aux autres membres du conseil.

    Aurico : Puis-je voir ceci ?

    Kimberly : Tenez.

    Elle lui donne les plans.

    Aurico : Maître Morgan, même si cet appareil est réellement fonctionnel, rien ne prouve qu'il ait été utilisé sur madame Collins.

    Kendrix : Des milliers de témoins l'ont vue avec quand elle a attaqué la Terre.

    Aurico : Et où sont ces témoins ?

    Kendrix : Pour la plupart, ils sont sur Terre mais certains sont ici même. J'appelle à la barre Farkus Bulkmeyer et Eugene Skullovitch.

    Bulk et Skull se lèvent alors et s'approchent.

    Kendrix (désignant Karone) : Reconnaissez-vous cette femme ?

    Bulk : Ouais. C'est bien Astronema.

    Skull : Ouais, comme il dit.

    Kendrix : Si je ne m'abuse, vous l'avez vue sur Terre quand la planète a été envahie. C'est bien ça ?

    Ils acquiescent de la tête.

    Kendrix reprend alors les plans des mains d'Aurico et les donne à Bulk.


    Kendrix : A présent, regardez bien ces plans et dites-nous si oui ou non elle portait ce dispositif quand vous l'avez vue.

    Ils regardent attentivement.

    Skull : Oui. Elle l'avait.

    Bulk : Oui. J'en suis sûr moi aussi.

    Léo (prenant la parole sans crier gare) : Moi aussi, je peux le confirmer. J'étais présent ce jour-là.

    Kendrix : Je vous remercie. Je n'ai pas d'autres questions.

    Kimberly (à Aurico) : Voulez-vous également interroger les témoins ?

    Aurico : Oui, madame.

    Il se tourne vers Bulk et Skull.

    Aurico : Vous dites que madame Collins était bien équipée de cet appareil. Mais pouvez-vous être sûr que l'appareil était en train de fonctionner ?

    Bulk et Skull se regardent.

    Skull : Euh...Non, pas vraiment.

    Bulk : On n'en sait rien.

    Aurico se tourne vers Léo. Ce dernier ne dit rien et baisse les yeux.

    Kendrix (à Aurico) : Vous ne pensez tout de même pas que ma cliente avait mis exprès cet appareil pour pouvoir ensuite prétendre avoir agi sous son influence ?

    Aurico : Et pourquoi pas ?

    Kendrix : A ce moment, l'univers entier était à ses pieds. Sans cette vague d'énergie inexpliquée, elle règnerait sur nous tous. Elle n'avait aucune raison de penser qu'elle serait un jour capturée et jugée.

    Kimberly (à Aurico): Avez-vous d'autres questions à poser aux témoins ?

    Aurico : Je n'en ai pas, madame.

    Kimberly (à Bulk et Skull) : Dans ce cas, vous pouvez regagner vos sièges.

    Ils regagnent leurs sièges.
    Le temps passe. Les témoins défilent.


    Ashley : Darkonda allait nous tuer mais elle l'en a empêché.

    TJ : Je ne lui faisais pas confiance. Elle avait dit de suivre les velocifighters mais j'ai changé de direction. Résultat, on s'est écrasés. J'ai vraiment été bête ce jour-là.

    Carlos : On l'avait enchaînée dans la salle des machines pendant tout le voyage et elle n'a pas hésité à risquer sa vie pour nous sauver.

    Cassie : Elle est allée à la Forteresse Noire en sachant parfaitement qu'elle risquait de ne pas en revenir vivante, pour sauver la Terre.

    Zhane : Quand je l'ai vue avec cet appareil, j'ai vraiment eu très peur. Elle était...si pâle. On aurait dit un zombi.

    Maya : Trakeena était en train de gagner.

    Kaï : Karone est arrivée et nous a sauvés.

    Damon : Grâce à elle, on a pu utiliser les lumières d'Orion.

    On en arrive finalement à Andros.

    Aurico : Si je ne m'abuse, vous et madame Collins êtes frère et sœur.

    Andros : En effet.

    Aurico : Pouvez-vous nous raconter dans quelles circonstances vous avez découvert ce lien de parenté ?

    Andros : Elle et moi, nous...nous battions. Et elle a perdu le collier qu'elle portait.

    Andros sort son propre collier.

    Andros : J'ai exactement le même.

    Il l'ouvre. On peut voir les photos qui sont à l'intérieur.

    Andros : C'est elle et moi quand nous étions petits.

    Aurico : Si j'ai bien compris, c'est après cette découverte qu'elle a soi-disant subi un lavage de cerveau.

    Andros : C'est après cette découverte qu'elle a effectivement subi un lavage de cerveau.

    Aurico : Et après ? Comment a-t-elle été "libérée" ?

    Andros : Je me suis introduit dans la Forteresse Noire, le jour où l'armée de Dark Specter a été détruite.

    Aurico : Racontez-nous cela.

    Andros : Je la cherchais. Je voulais la libérer. J'ai réussi à entrer dans la salle de pilotage de la forteresse. J'y ai découvert Zordon. Puis, elle est arrivée. Nous nous sommes battus. Elle m'a envoyé un éclair avec son sceptre mais je me suis protégé avec mon spiro-sabre. L'éclair a ricoché et l'a frappée elle. Puis elle s'est écroulée. J'ai cru qu'elle était morte. C'est à ce moment-là qu'Ecliptor est arrivé.

    Aurico : Qui ça ?

    Andros : Ecliptor. C'était le soldat de Dark Specter qui s'était chargé d'élever Karone. En la voyant sur le sol, il est entré dans une rage folle. Il m'a sauté dessus en jurant de me faire payer ça. Mais j'ai eu le dessus. Il était blessé mais toujours aussi furieux. Alors, il a dit "Tu m'as pris mon princesse. Je te prends ton maître". Il a lancé un éclair sur Zordon, brisant ainsi son tube. Zordon était mort. Ensuite, il y a eu cette fameuse vague d'énergie. Ecliptor et tous les quantrons qui étaient dans la forteresse ont été détruits. Je suis rentré sur Terre à bord de la forteresse. Je pensais encore que Karone était morte. Je l'ai emmenée à l'extérieur et, là, elle s'est réveillée et tout son attirail d'Astronema a disparu, y compris le dispositif qui la contrôlait.

    L'image change. Karone elle-même est maintenant interrogée.

    Kendrix : Quel est votre souvenir le plus ancien de votre enfance ?

    Karone : C'est le moment où j'ai été kidnappée. Darkonda m'a attrapée et m'a emmenée.

    Kendrix : Donc, vous ne vous souvenez de rien avant ? Quand vous viviez avec vos parents et votre frère.

    Karone : Non. Absolument rien. Je n'arrive même pas à me rappeler des visages de mes parents.

    Kendrix : En somme, avant de rejoindre les rangers de l'espace, vous ne connaissiez rien d'autre que ce que vous viviez aux côtés de Dark Specter et d'Ecliptor ?

    Karone : Oui. Pour moi, tout le monde était égoïste et personne ne se souciait des autres. Et puis, un jour, je me suis introduite dans l'Astro Megaship après avoir pris l'aspect d'Ashley grâce au pouvoir d'un de mes monstres. Le hasard a fait que c'était, ce jour-là, l'anniversaire d'Ashley et Alpha 6 m'a donné son cadeau pour elle. Je n'arrivais pas à comprendre ce geste, mais je n'ai pas arrêté d'y penser ensuite. Et, un peu plus tard, l'un de mes monstres m'a attaquée parce que je l'avais involontairement blessé. Et Zhane est venu à mon secours. Il m'a sauvée, moi qui étais sa pire ennemie. Je me suis posée de plus en plus de questions. Ecliptor m'avait dit que les power rangers avaient tué mes parents et mon frère, mais comment alors l'un d'eux pouvait-il en arriver à m'aider ? Et puis, Andros m'a dit qui j'étais. J'ai d'abord refusé d'y croire mais je me suis vite rendue à l'évidence. J'ai changé de camp. Dark Specter a lancé cet astéroïde sur la Terre et je suis allée à la Forteresse Noire pour le reprogrammer. Là, j'ai été surprise par Ecliptor. Il m'a attaquée et...et je ne sais plus. Je me suis réveillée sur Terre, alors que tout était fini.

    Kendrix
    : Et, à partir de là, vous avez toujours combattu pour le bien, n'est-ce-pas ?

    Karone : Oui. Andros m'a demandé d'aider les rangers de l'autre galaxie. Je n'ai pas hésité une seconde. J'y suis allée et je suis moi-même devenue une ranger. J'ai vécu d'incroyables aventures en tant que ranger, plus incroyables encore qu'en tant qu'Astronema. Quand Terra Venture est arrivée sur Mirinoï, j'ai replanté le sabre quasar dans la pierre et je suis partie. Je suis allée sur Sirius où Andros et les autres rangers de l'espace avaient fondé la première base de la SPD. Et je suis devenue un agent de la SPD. J'ai été envoyée sur Terre pour inspecter le travail de la SPD de là-bas. C'est là que j'ai rencontré Wesley Collins. Nous nous sommes mariés et, il y a quelques semaines à peine, nous vivions encore heureux avec notre petit garçon, Shyuler.

    Kendrix : Mais les rangers d'Aquitar ont découvert votre identité.

    Karone : Oui. Ils sont venus sur Terre pour m'arrêter.

    Kendrix : Et qu'avez-vous fait ?

    Karone : Je me suis rendue. Je n'ai pas opposé de résistance.

    Kendrix (aux membres du conseil) : Voilà, Messieurs, Dames. Vous savez tout à présent de Karone Collins. Elle a commis des erreurs mais elle a tout fait pour les réparer et je ne peux que vous demander d'être indulgents avec elle. Son sort repose désormais uniquement entre vos mains.

    Kimberly : Je vous remercie, maître Morgan.

    Kendrix va s'assoir.
    Aurico se lève.

    Aurico : Depuis tout à l'heure, on nous dit que madame Collins a été forcée de mal agir et qu'elle regrette ses actes. Mais personne n'a apporté l'ombre d'une réponse à la question que j'ai posée au début de ce procès. (s'adressant à Karone) Pourquoi Dark Specter vous aurait-il forcée à le rejoindre ? Il n'avait absolument pas besoin de vous.

    Karone ne dit rien.

    Aurico : Vous ne savez pas quoi dire ? Je vais vous simplifier la tâche. Dites la vérité. C'est vous qui avez choisi de rejoindre Dark Specter. Vous n'avez été forcée à rien du tout. Quant au lavage de cerveau, il n'a jamais eu lieu. Et si vous avez rejoint les rangers de l'autre galaxie puis la SPD, c'est parce que vous ne saviez plus quoi faire de votre vie.

    Karone : Euh...Je...

    Aurico : Votre histoire était bien montée mais malheureusement, Madame, elle ne tient pas debout.

    Aurico (aux membres du conseil) : Je n'ai pas d'autres questions.

    Aurico retourne s'assoir.

    Kimberly : Bien. Je crois qu'il n'y a pas grand-chose à ajouter. Puisque tous les témoignages ont été entendus, je propose de procéder au vote sans plus attendre.

    Une voix venant du public : ATTENDEZ.

    C'est le ranger fantôme. Gros plan sur le visage étonné de Cassie. Le ranger fantôme s'avance devant le conseil.

    Le ranger fantôme : Je voudrais, moi aussi, témoigner dans cette affaire.

    Kimberly : Monsieur, vos exploits sont connus de toutes les personnes ici présentes mais vous êtes aussi un grand mystère pour nous tous. Vous devez comprendre que votre témoignage ne pourra pas être pris en compte si vous ne nous révélez pas votre identité.

    Le ranger fantôme : Mais j'ai l'intention de vous la révéler.

    Il se tourne vers le public et retire son casque. Son visage est celui d'un homme qui semble avoir environ cinquante ans.
    En voyant ce visage, Zhane, stupéfait, se tourne vers Andros.


    Andros (encore plus stupéfait que Zhane) : Quoi ? C'est toi ? Pendant tout ce temps, c'était toi le ranger fantôme ?

    Le ranger fantôme (baissant la tête et détournant le regard pour ne pas croiser celui d'Andros) : Oui, Andros. C'est bien moi.

    Kimberly : Qui êtes-vous ?

    Le ranger fantôme : Je m'appelle Laïos.

    Dex : Laïos ? Mon grand-père m'a parlé de vous. Vous n'êtes pas le fils de Zordon ?

    Laïos : En effet.

    Andros : Qu'est-ce que tu dis ? Tu es le fils de Zordon ?

    Laïos (se tournant vers Andros) : Oui.

    Kimberly (à Laïos): Et d'où connaissez-vous Madame Collins ?

    Laïos : Je suis son père.

    Karone (se levant) : Quoi ?

    Wes regarde Andros.

    Laïos (à Karone) : C'est la vérité.

    Karone regarde, à son tour, Andros.

    Andros : C'est vrai. C'est bien lui.

    Laïos (aux membres du conseil) : Il y a plus de trente ans maintenant, j'ai quitté ma planète natale Eltar pour aller sur KO 35. C'est là que j'ai rencontré la femme de ma vie. Je suis resté avec elle, sur sa planète. Nous nous sommes mariés et avons eu deux enfants, Andros et Karone. Malheureusement, Karone a été enlevée. Je l'ai cherchée en vain pendant des années tout en faisant de mon mieux pour élever Andros. Quand Dark Specter a attaqué KO 35, j'ai eu très peur, vraiment très peur. Alors, je me suis enfui...en laissant derrière moi ma femme et mon fils. Je suis retourné sur Eltar. Quelques mois plus tard, mon père Zordon est revenu après être resté captif sur Terre pendant 10000 ans. Il m'a donné les pouvoirs du ranger fantôme et m'a envoyé sur Terre aider les power rangers turbo. Une fois ma mission accomplie, je suis revenu sur Eltar. Et c'est là que Dark Specter a attaqué. Mais avant de lancer son attaque, il nous a contactés pour nous révéler qu'Astronema était Karone.

    Laïos se tourne vers Aurico.

    Laïos : C'est pour cela que Dark Specter voulait avoir Karone dans son camp. Il savait que ni mon père ni moi n'oserions lui faire du mal. Et ça a parfaitement fonctionné : Karone a capturé mon père. Après ça, je me suis battu contre l'armée de Dark Specter jusqu'à ce fameux jour où elle a été anéantie.

    Kimberly : Mais pourquoi vous ne vous montrez que maintenant ? Pourquoi n'avez-vous pas rejoint vos enfants plus tôt ?

    Laïos : J'avais honte. Comment aurais-je pu revenir vers Andros après les avoir abandonnés à Dark Specter, lui et sa mère ? Je ne voulais pas me montrer aujourd'hui mais la vie de ma fille est en jeu et je crois que seul mon témoignage pouvait la sauver.

    Kimberly : Bon, je vous remercie.

    Laïos va se rassoir.

    Kimberly : Nous allons à présent procéder au vote.

    Léo : Innocente.

    Delphine : Coupable.

    Trifos : Coupable.

    Kimberly :...Innocente.

    Tout le monde regarde alors Dex. Tous savent qu'il a non seulement sa voix mais aussi celle de Dimitria ce qui veut dire que sa décision donnera la majorité absolue à l'un des deux camps.

    Dex : Innocente.

    Une terrible vague de protestation s'élève du public.

    L'un des extra-terrestres présents : Cette femme a rasé des planètes entières. Comment pouvez-vous faire cela ?

    Léo : Le verdict a été rendu de façon tout-à-fait régulière. Il n'y a pas lieu de protester.

    Presque toutes les personnes présentes quittent la salle, visiblement très en colère. Parmi eux, les rangers d'Aquitar, Trifos et Merrick. Ceux qui restent se réjouissent de l'heureuse issue de ce scrutin. Enfin...Presque tous. Deux personnes semblent beaucoup moins euphoriques que les autres : Cassie, qui semble très mal à l'aise, et Andros qui s'isole dans un coin de la salle.



    Gros plan sur le visage d'Andros.
    Flashback.
    On voit Andros briser le tube de Zordon d'un coup de spiro-sabre.
    Fin du flashback.


    Andros (se murmurant à lui-même) : Mon grand-père...C'était mon grand-père. Et je l'ai tué.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Sam 1 Nov - 21:37

    Pas de commentaire? Tant pis.

    Chapitre 7.


    Planète Sirius. Salle d'audience.

    Karone : J'en reviens pas. Je n'aurai plus jamais à me cacher et j'ai retrouvé mon père.

    Laïos : Et je n'ai pas l'intention de repartir.

     


    Un hangar de la base. Astro Megaship Mark II. Andros entre dans la salle de pilotage. Il s'assied devant l'écran de contrôle et enfouit son visage dans ses mains.

    Flashback.


    Zordon : Andros, écoute-moi. C'est ton devoir en tant que power ranger de sauver l'univers. Vas-y maintenant.

    Andros brise le tube de Zordon.

    Fin du flashback.


    Andros : Je ne peux pas leur dire. Non, je ne peux pas.

    La porte s'ouvre. Alpha 7 entre.

    Alpha 7
    : Andros, Tommy demande à te voir.

    Andros (peu intéressé) : Tommy ? Qu'est-ce qu'il veut ?

    Alpha 7 : Je ne sais pas. Il dit que c'est très important.

    Andros : Bon, eh bien fais-le entrer.

    Alpha 7 sort et revient peu après avec Tommy.

    Tommy : Bonjour Andros.

    Andros : Bonjour.

    Tommy : Tu dois être content. Tu as retrouvé ton père et ta sœur est blanchie.

    Andros : Oui...C'est pour me dire ça que tu voulais me voir ?

    Tommy : Non. En fait, je voulais te parler des élections.

    Andros : Quelles élections ?

    Tommy (étonné) : Celles pour le nouveau commandant suprême.

    Andros : Ah oui, c'est vrai. Ils m'ont limogé. Je n'y pensais même plus avec tout ça.

    Tommy : Qu'est-ce que tu vas faire ?

    Andros : Quelle question. Me représenter bien sûr.

    Tommy : Andros, tu as été limogé à cinq voies contre deux. Qu'est-ce qui te fait croire que tu peux gagner cette fois ?

    Andros : Ils ont acquitté Karone ; ça prouve qu'ils ont changé d'avis.

    Tommy : Et si tu es réélu ?

    Andros : Quoi si je suis réélu ?

    Tommy : Andros, ne sois pas naïf. Tu as bien vu comment le public a réagi quand Karone a été acquittée. Les gens ne te pardonneront jamais de l'avoir cachée. Si tu es réélu, ça se passera mal.

    Andros (suspicieux): Où tu veux en venir ?

    Tommy : Je me présente.

    Andros : Quoi ? Mais tu n'as jamais voulu t'impliquer dans la SPD.

    Tommy : Oui, mais c'était parce que je pensais que je ne servirai à rien.

    Andros : Comment ça ?

    Tommy : Tu avais tellement tout bien organisé...Je n'avais pas ma place là-dedans.

    Andros (d'un ton hostile): Et maintenant, tu l'as ?

    Tommy : Andros, écoute, ce n'est pas contre toi. Mais je pense que c'est la meilleure chose à faire.

    Andros : Pas contre moi ? TU VEUX ME FAUCHER MA PLACE ET TU ME DIS QUE CE N'EST PAS CONTRE MOI ?

    Tommy : Pour la moitié de la galaxie, tu n'es plus digne de confiance. Il faut assurer l'avenir de la SPD.

    Andros : Je pensais que tu étais mon ami.

    Tommy : Mais je le suis.

    Andros : Ouais, tu as une curieuse façon de le montrer. Maintenant, sors d'ici espèce de traitre.



    Espace, vaisseau de Grumm. Morgana entre dans la pièce où se trouvent Grumm et Benaag.

    Grumm : Alors ?

    Morgana : Ils l'ont acquittée.

    Grumm : Tu te moques de moi ?

    Morgana : Absolument pas. Et ce n'est pas tout. Son cher papa s'est montré et a révélé à tout le monde qui il était.

    Benaag : C'est inquiétant. Si ils l'ont acquittée,

    Grumm (le coupant) : JE SAIS. Appelle Slate et dis-lui de redoubler d'efforts. On n'aura peut-être jamais plus une occasion pareille. Pas question de la laisser filer.



    Sirius, un couloir de la base. Cassie croise Doggie Crugger.

    Cassie : Doggie, tu as vu Andros ?

    Doggie : Je crois qu'il est dans le Megaship.

    Cassie : Merci.

    Cassie continue d'avancer quand soudain, à un croisement, elle se retrouve nez à nez avec Laïos.

    Laïos : Cassie, je suis content de te voir.

    Cassie (ne sachant que dire) : Ah oui ?

    Laïos : J'ai beaucoup pensé à toi, tu sais.

    Cassie : Ecoute...

    Laïos : Je comprends. Tu m'imaginais sans doute plus jeune.

    Cassie : Euh...

    Laïos : Alors ? Comment tu vas ?

    Cassie : Oh, euh, ça va.

    Laïos : Tu...as quelqu'un dans ta vie ?

    Cassie : Oui. Oui, j'ai quelqu'un.

    Laïos : Bon, tant mieux. Je suis content pour toi.

    Il s'éloigne.

    Cassie : Ouf...Comment je vais pouvoir lui dire ?

    Elle poursuit son chemin et arrive dans l'Astro Megaship Mark II. Elle se dirige vers la salle de pilotage et entend une petite voix crier.

    La petite voix : AAAAH. ANDROS.

    Une autre petite voix : KARONE.

    Cassie arrive dans la salle de pilotage et trouve Andros en train de regarder l'écran où on peut voir Darkonda emmener la petite Karone.

    Cassie : Andros ?

    Andros (arrêtant la vidéo): Ah, c'est toi.

    Cassie : Pourquoi...Pourquoi tu regardes ça ?

    Andros : Pour rien. Je me demandais juste...Dark Specter a décidé d'enlever Karone parce qu'elle était la petite-fille de Zordon. Mais moi aussi je suis le petit-fils de Zordon. Donc Dark Specter aurait tout aussi bien pu me choisir moi.

    Cassie : Et ?

    Andros : Comment les choses auraient tourné à ton avis ? Tu crois que je serais revenu du bon côté comme Karone ?

    Cassie (inquiète) : Qu'est-ce qui te prend de penser à des choses pareilles ? Je pensais que tu serais content.

    Andros : Je le suis, je t'assure.

    Cassie : Tu as parlé à ton père ?

    Andros : Non. Et toi, tu as parlé à mon père ?

    Cassie (détournant le regard): Oui.

    Andros : Et tu lui as dit pour nous deux ?

    Cassie : Non.

    Silence gêné.

    Cassie : Ce n'est quand même pas à cause de ça que tu ne vas pas le voir ? Andros, ton père est là, ton père que tu n'avais pas vu depuis douze ans.

    Andros : Tu te souviens de ce que je t'ai dit sur ma mère ? Que je n'avais pas réussi à la sauver ?

    Cassie : Oui.

    Andros : Lui, il n’a même pas essayé. Il nous a laissés elle et moi sans aucun scrupule. Et elle est morte. Et j'aurais très bien pu mourir ce jour-là moi aussi. Il n'en avait rien à faire.

    Cassie : Tu ne crois pas que tu exagères ? Il a des remords.

    Andros : Pff, ça c'est ce qu'il a dit et, même si c'est vrai, c'est un peu facile de regretter maintenant.

    Andros remet en marche la vidéo, voulant visiblement mettre ainsi fin à la conversation mais Cassie éteint aussitôt l'écran.

    Cassie : Arrête avec ça. Tu te fais du mal.

    Andros : Et alors ?

    Cassie : Mais qu'est qu'il t'arrive ? Ce n'est pas juste à cause de ton père n'est-ce-pas ?

    Flashback du spiro-sabre en train de s'abattre sur le tube de Zordon (eh oui, encore). Fin du flashback.

    Cassie : Qu'est-ce que tu me caches ?

    Andros : Des tas de choses. Je te l'ai déjà dit.

    Cassie : Et, parmi ces choses, qu'est-ce qui te met dans cet état ?

    Andros : Tu sais que Tommy se présente pour être commandant suprême ?

    Cassie (étonnée par ce brusque changement de sujet): Je m'en fiche. On ne parlait pas de ça.

    Andros : Tu as entendu ce que j'ai dit ? Tommy, soi-disant notre ami, me poignarde dans le dos. Il veut me voler la SPD, la police que j'ai fondée.

    Cassie : Peut-être que ça vaut mieux.

    Andros : Quoi ?

    Cassie : Tu es devenu un ranger il y a quinze ans. Quinze longues années. Et tu n'as jamais fait la moindre pause. Même quand on a scellé nos morphers dans le megaship, tu es parti à la recherche des psycho rangers, sans pouvoirs.

    Andros : Et ça te dérange ?

    Cassie : Tu ne te sens jamais...fatigué ?

    Andros (faisant un petit sourire) : Il n'y a que les rangers terriens qui tournent le dos à leur devoir pour un oui ou pour un non.

    Cassie : Merci bien.

    Andros : Je ne disais pas ça pour toi. D’ailleurs tu es toujours là.




    Couloirs de la base. Karone, Wes, Sky et Laïos avancent.

    Laïos : Je ne sais pas quoi lui dire. Je suis sûr qu'il va m'en vouloir.

    Karone : Il n'a eu aucun problème pour me pardonner à moi. Pourquoi ce ne serait pas pareil avec toi ?

    Ils entendent un bruit de moteur.

    Wes : On dirait que ça vient du megaship.

    Ils se dirigent vers l'origine du bruit et entrent dans le hangar du megaship, juste à temps pour voir ce dernier s'envoler.

    Laïos : Je m'en doutais. Il ne veut pas me voir.



    La Terre, le mémorial des anciens guerriers.

    Merrick : Elle est libre. Ils l'ont acquittée...Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous croyez qu'ils ont eu raison ?

    Zen Aku : Bien sûr que non. Ce conseil ridicule s'est accordé le droit de décider sans demander l'avis des autres. Mais de quel droit ? Hein ?

    Merrick : Ils protègent l'univers. Ils savent qui est dangereux pour nous et qui ne l'est pas.

    Zen Aku : Ben voyons. Ce ne sont que quelques guignols qui se prennent pour je ne sais quoi. Tu ne vas quand même pas laisser les choses comme ça ?

    Merrick : Mais qu'est-ce que tu voudrais que je fasse ?

    Zen Aku : Laisse-moi revenir.

    Merrick : Non. Hors de question.

    Zen Aku : Il le faut. Moi seul peux lui faire payer tout ce qu'elle a fait.

    Merrick : Cole pense qu'il faut lui pardonner.

    Zen Aku : Cole est un idiot. Tu crois vraiment que toutes les victimes d'Astronema partagent son point de vue ? Laisse-moi m'en occuper, Merrick. Je te jure que je vais tout arranger.



    La Terre, devant la maison des Collins.
    Karone, Wes, Sky et Laïos arrivent.


    Karone : Voilà, c'est ici.

    Laïos (impressionné): C'est magnifique.

    Mr Collins sort de la maison et s'avance vers eux.

    Mr Collins (à Karone): Bienvenue chez vous, Karone.

    Karone : Merci. Franchement, hier, je n'y croyais pas.

    Wes : Laïos, je vous présente mon père. Papa, voici Laïos.

    Mr Collins (lui tendant la main) : Je suis ravi de vous rencontrer.

    Laïos : Moi aussi.

    Mr Collins : Venez. Je vais vous faire visiter.

    Sky (saisissant la main de Laïos): Ah, non. C'est moi qui vais lui faire visiter.

    Mr Collins (avec un sourire amusé): Si c'est si important pour toi.

    Laïos (avec le même sourire): Et je suis sûr que tu es un très bon guide.



    La base terrestre de la SPD, le lendemain. Wes arrive devant la porte de la salle de commandement. Quand il entre, il est accueilli par une volée d'applaudissements. On remarque que Rocky et Aïsha n'applaudissent pas avec beaucoup de ferveur.

    Wes (étonné): Houlà...En quel honneur ?

    Kat H : On sait tous que Karone a été libérée hier.

    Kat M : Vous pensez bien que j'ai tout raconté dés mon arrivée.

    Wes : Donc, vous ne m'en voulez plus pour vous avoir menti ?

    Kat H : Bien sûr que non. Vous vouliez protéger votre femme. On ne peut pas vous reprocher ça.

    Wes (le visage radieux) : Merci.



    Base de la SPD de KO 35. Bureau de Zhane. Zhane est assis à son bureau. Ashley est à côté de lui. Sur un écran, on peut voir Tykwa (pour ceux qui ne s'en souviennent pas, c'est la commandant en second des « rebelles » de KO 35).


    Tykwa : Vous pourriez au moins faire semblant d'être désolés.

    Zhane : Karone est notre amie, Madame la présidente. On ne pouvait pas l'abandonner.

    Tykwa : Vous vous rendez compte de la situation dans laquelle vous m'avez mise ? En témoignant en sa faveur, vous avez avoué que vous étiez ses complices.

    Ashley : Ses complices ?

    Tykwa : Parfaitement. Ses complices. Quand elle nous a attaqués, elle a provoqué la mort de dizaines d'entre nous. Je n'ai pas fait faire de sondage mais, si on demandait aux habitants de KO 35 qui est leur personnalité préférée, je doute qu'Astronema arrive en tête. Déjà, plusieurs ministres m'ont dit de demander à vos supérieurs que vous soyez remplacés.

    Zhane : Et vous allez le faire ?

    Tykwa : Pas pour l'instant. Mais avec les élections qui approchent, je ne peux pas me permettre de laisser trainer cette histoire trop longtemps. Vous devez vous débrouiller pour regagner la confiance de la population au plus vite sinon je ne pourrais plus vous soutenir.

    Zhane : Je comprends, Madame. Je comprends.

    Tikwa coupe la communication.

    Ashley (imitant, ou plutôt parodiant, Tykwa) : "Vous devez vous débrouiller pour regagner la confiance de la population au plus vite sinon je ne pourrais plus vous soutenir." Non mais quel culot. Qu'est-ce qu'elle en sait d'abord que les gens ne nous font plus confiance ?

    Zhane : Je peux la comprendre. Elle a peur de ne pas être réélue.

    Ashley : C'est pas une raison. Non mais pour qui elle se prend ?

    Zhane : Pour la présidente de la république de KO 35. Voilà pour qui elle se prend.

    Ashley : Mouais...

    On frappe à la porte.

    Zhane : Entrez.

    Cassie entre.

    Ashley : Cassie. Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Cassie : Je voulais te voir.

    Quelques minutes plus tard, Cassie et Ashley sont seules.

    Ashley : Alors, qu'est-ce qu'il y a ?


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    jaydenshiba730
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Lion Chat
    Messages : 352
    Date de naissance : 30/07/1999
    Date d'inscription : 18/10/2014
    Age : 18
    Localisation : Vendée

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par jaydenshiba730 le Dim 2 Nov - 14:48

    J'ai l'intention de regarder in space sa va faire bizarre maintenant^^


    _________________
    ''It' s Morphin Time '' 
    avatar
    Zurcliptor
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Poissons Serpent
    Messages : 790
    Date de naissance : 25/02/1989
    Date d'inscription : 27/09/2014
    Age : 28
    Localisation : Belgique (province de Liège)

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Zurcliptor le Dim 2 Nov - 16:05

    Au contraire jaydenshiba, tu vas apprécier la saison encore plus Wink

    Toujours un réel plaisir de redécouvrir cette fic Smile
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 2 Nov - 19:32

    jaydenshiba730 a écrit:J'ai l'intention de regarder in space sa va faire bizarre maintenant^^
    Bon visionnage bizarre. Wink


    Zurcliptor a écrit:Au contraire jaydenshiba, tu vas apprécier la saison encore plus Wink

    Toujours un réel plaisir de redécouvrir cette fic Smile
    Tu veux dire que ma fic te fait apprécier In Space encore plus? Ooooh...
    Merci beaucoup.

    Bon, tant que j'y suis, voilà le chapitre 8.





    Planète KO 35. Base de la SPD de KO 35.

    Cassie : Je voudrais te poser une question un peu...personnelle.

    Ashley : Vas-y. Je vais pas te manger.

    Cassie : Voilà...Je voudrais savoir pourquoi tu as quitté Andros.

    Ashley (étonnée) : Pourquoi ?

    Cassie : Parce que lui et moi...on est plus ou moins ensemble.

    Ashley (stupéfaite) : Toi et Andros ?

    Cassie : Ben...Oui.




    La Terre. Base de la SPD terrestre. Kat M est dans son laboratoire. Wes et Sky entrent.

    Wes : Bonjour, Kat.

    Kat M : Bonjour, commandant. (voyant Sky) Oh. Sky. Bonjour.

    Sky : Bonjour, Kat.

    Kat M : Mais qu'est-ce que tu fais ici, toi ?

    Wes : Il me harcèle depuis des mois pour que je l'amène une journée. Alors, voilà. J'ai fini par céder.



    Planète KO 35. Andros erre dans les rues d'une ville. Il s'arrête devant une maison. Cette maison est bien différente des autres. En effet, elle est en ruines alors que les autres sont toutes très bien entretenues. Andros entre dans la maison après avoir ouvert la porte grâce à un système de reconnaissance d'empreintes digitales, bizarrement toujours opérationnel. Il monte à l'étage. Soudain une voix résonne dans sa tête.

    La voix : Andros...

    Andros : Zhane, tu sais que je n'aime pas communiquer par télépathie.

    Zhane : Oui, je sais. Mais tu ne réponds pas quand on t'appelle par communicateur.

    Andros : Je veux juste être un peu seul.

    Zhane : Pourquoi tu es revenu ici ? Tu crois qu'il te suffit de pousser cette porte pour que tout redevienne comme avant ?

    Andros : Je peux quand même revenir chez moi si j'en ai envie, non ?

    Zhane : Tu n'étais pas revenu depuis douze ans. Je sais que tu ne t'es jamais vraiment remis de ce qu'il s'est passé mais il serait temps que tu l'acceptes.

    Andros : Tu n'as pas tout vu. Quand tu as été battu, ça a continué. C'est même là que ça a été le pire. On pouvait sentir l'odeur de la chair brûlée. Il y avait des morts et des mutilés partout. J'ai sauvé une petite fille de 4 ans qui sanglotait sur les cadavres de ses parents. Et quelques minutes plus tard, ma mère est morte et c'est moi qui me suis mis à sangloter.

    Zhane : Mais qu'est-ce que tu espères ? Que ta mère soit là à t'attendre ?

    Andros : Ne dis pas de bêtises. J'avais envie de revenir. C'est tout.



    La Terre. Le labo de Kat M. Wes se trouve au milieu d'un cercle entouré par toutes sortes d'appareils. Kat M et Sky sont assis à quelques mètres de lui. Kat M est devant un écran de contrôle.

    Kat M : Tout est prêt. C'est quand vous voulez.

    Wes a dans la main un morpher identique à ceux de l'unité B de la SPD en 2025. Il tend le bras devant lui en criant :

    Wes : SPD, L'ARME DE LA LOI.

    Wes se transmute alors en ranger rouge SPD unité B. Sky ne dit rien mais semble fasciné. Kat M observe toutes sortes de relevés sur son écran.

    Kat M : Tout a l'air normal. Comment vous sentez-vous ?

    Wes : Très bien.



    Base de la SPD de KO 35.

    Cassie : Il est bizarre en ce moment. Après le procès, j'ai cru qu'il serait content mais c'est pire. Et il ne veut pas me dire ce qu'il a.

    Ashley : Andros a beaucoup de mal à se confier. Il garde toujours tous ses problèmes pour lui.

    Cassie : Je sais. Mais je ne l'avais jamais vu comme ça. Il regardait l'enlèvement de Karone et se demandait ce qu'il se serait passé si c'était lui qui avait été enlevé. Et il nous cache des choses. Il le reconnait sans la moindre gêne.

    Ashley : Et quand tu lui demandes des explications ?

    Cassie : Il me parle de la SPD.

    Ashley : C'est tout-à-fait lui. Il se cache derrière son rôle de ranger. C'était déjà comme ça quand il était avec moi. C'est pour ça que j'ai rompu.

    Cassie : Comment ça ?

    Ashley : Quand j’ai commencé à m’intéresser à lui, j’ai eu toutes les peines du monde à le faire sortir de sa coquille. Mais, au bout du compte, ce n’était pas assez. Andros n'arrêtera jamais. Il a grandi en rêvant de devenir un ranger. Pour nous, les Power Rangers ne sont qu'un moyen, parmi d'autres, de rendre l'univers plus sûr. Mais, pour Andros, c'est déjà une fin en soi.

    Cassie : Il fait passer son devoir de ranger avant tout...

    Ashley: Oh non ! Souviens-toi comment il a réagi quand il a découvert qu'Astronema était Karone. Il s'en fiche de son devoir de ranger.

    Cassie (ne comprenant pas) : Mais alors...Pourquoi il continue ?

    Ashley : Parce qu'il ne sait pas vivre autrement.


     

    La maison en ruines. Andros entre dans une pièce. Une pièce vide, avec des lézardes tapissant les murs. Andros ouvre un tiroir et en sort un petit appareil. Il l'allume et des hologrammes apparaissent. Ils représentent les jetman en train d'affronter un monstre.


    Flashback.
    La même pièce. Mais elle est en parfait état et ressemble à une chambre d'enfant. Sur les murs, des posters représentant les liveman, les bioman, les jetman, les flashman, etc... Andros, enfant, est assis sur son lit dans les bras de sa maman. Ils sont en train de regarder le même hologramme.
    Fin du flashback.


    Andros regarde toujours l'hologramme et une larme coule sur sa joue.



    La Terre. Base de la SPD terrestre. Wes, Sky et Kat M sortent du labo.

    Wes (à Kat M) : Eh bien, il ne me reste plus qu'à vous féliciter. Ce nouveau morpher est une merveille.

    Kat M : Merci. J'y ai passé du temps.

    Wes : Je sais. Mais maintenant, le plus dur est fait. Pour fabriquer les quatre autres, il suffira de réutiliser les mêmes plans que pour celui-là, à quelques détails prêt.

    Un homme s'approche d'eux et fait le salut de la SPD.

    L'homme : Commandant, nous avons une transmission du général Vallerte.

    Wes (à l'homme): Oh. Je vous remercie, cadet.

    Sky et Wes entrent dans le bureau de ce dernier et Wes allume le système de communication.



    Planète Edenoï. Les Edenoïtes ont reconstruit leurs villes qui avaient autrefois été dévastées par le Comte Dregon. La planète semble désormais avoir retrouvé sa prospérité d'antan. Dimitria se téléporte devant les portes du palais royal.


    Un garde : Qui va-là ?

    Dimitria : Ne me reconnaissez-vous donc pas ?

    Elle montre son visage, un visage identique à celui de Divatox.

    Le garde : Oh, oui. Vous êtes Dimitria.

    Dimitria : Puis-je voir le Roi Dex ?

    Quelques minutes plus tard, Dimitria est avec Dex.

    Dimitria : Pourquoi avez-vous fait ça ?

    Dex : J'ai pensé qu'elle méritait une seconde chance.

    Dimitria : Vous rendez-vous compte que vous avez utilisé ma voix pour acquitter notre pire ennemie? Croyez-vous vraiment que j'aurais fait le même choix si j'avais été présente ?

    Dex ne dit rien.



    La Terre. Base de la SPD terrestre. Bureau de Wes.

    Wes est en pleine communication avec Carlos. Sky est à côté de lui.

    Wes : Et on n'a aucune nouvelle d'elle ?

    Carlos : Non. Je n'aurais jamais dû l'envoyer seule.

    Wes : C'est une ranger. Elle est censée savoir gérer ce genre de choses. C'est qui ce Mirloc ?

    Carlos : En fait, on ne sait pas grand-chose à son sujet. Il ne fait parler de lui que depuis peu de temps mais il parait qu'il aurait travaillé pour Scorpius à une époque.

    Wes : Bon, ben on va s'en occuper. Et retrouver Tori.

    Wes coupe la communication.

    Sky : Tu vas t'en aller ?

    Wes : Oui, il faut que j'aille voir ce qu'il s'est passé.

    Sky : Et si tu m'emmenais avec toi ?

    Wes (surpris) : Tu veux venir ?

    Sky : Oui.

    Wes : Mais c'est très dangereux. Tu es beaucoup trop petit.

    Sky semble mécontent.

    Wes : Tu vas me promettre d'être bien sage jusqu'à ce que je revienne. D'accord ?

    Sky (après un temps d'hésitation) : D'accord.



    L'espace. L'Astro Megaship Mark II approche de la Terre.




    Quelques heures plus tard. Le centre d'entrainement de la SPD terrestre. De jeunes gens portant des uniformes semblables à ceux de l'unité D en 2025 sont en train de s'entrainer. Un garçon de 15/16 ans arrive.


    Le garçon : Eh, il parait qu'Andros est ici.

    Une fille du même âge environ : Où ici ?

    Le garçon : Ici à la base.



     
    Le labo de Kat M, Andros est avec cette dernière et Sky.

    Kat M : On se demandait tous où tu étais parti.

    Andros : J'avais besoin d'être un peu seul.

    Sky : Maman et Papy Laïos étaient inquiets pour toi.

    Andros : Tu sais, ton grand-père et moi, on a des problèmes.

    Sky : Il faut que tu ailles le voir, alors.

    Andros : C'est pour ça que je suis venu. Mais je voulais d'abord parler à Wes.

    Kat M : Il vient juste de partir en mission avec le reste de l'équipe.

    Andros : Tant pis. Il y a quand même ici quelqu'un qui peut me renseigner. (à Sky) Alors, dis-moi, qu'est-ce que tu penses de ton nouveau grand-père ?

    Sky : Ce que j'en pense ?

    Andros : Oui.

    Sky : Ben...Il est gentil.

    Andros : Ta mère, qu'est-ce qu'elle en pense ?

    Sky : Elle est toute contente qu'il soit là.




    Wes, Aïsha, Rocky et Kat H sont sur une plage déserte.

    Aïsha (à Wes): Tu es sûr que c'est là ?

    Wes : C'est l'endroit que m'a indiqué Carlos.

    Kat H : Bon, ben cherchons.

    Ils se séparent.

    Rocky : EH. VENEZ-VOIR ICI.

    Les autres accourent. Rocky leur présente le sabre brisé de Tori. Un moment de silence.

    Aïsha : S’il l'avait tuée, il aurait laissé son corps ici.

    Wes : Mais pourquoi il l'aurait emmenée, même vivante ?

    Soudain, des krybots apparaissent.

    Kat H : Qu'est-ce que c'est que ça ?

    Morgana se montre.

    Morgana : Tiens, tiens, tiens...Quatre petits rangers à la recherche de leur amie.

    Wes : Qui êtes-vous ?

    Morgana : Peu importe. A L'ATTAQUE.

    Les krybots se ruent sur les rangers. Le combat commence mais les rangers sont vite dépassés par le nombre.

     
    Wes : Bon, on passe aux choses sérieuses. TEMPS POUR TIME FORCE.

    Aïsha, Rocky et Kat H : TRANSMUTATION DEMANDEE.

    Aïsha: SMILODON.

    Kat H: ZEO RANGER 1, ROSE.

    Rocky: ZEO RANGER 3, BLEU.

    Le combat reprend, avec cette fois l'avantage du côté des rangers. Morgana se rue alors sur Wes et lui inflige un coup qui le propulse à plusieurs mètres.

    Kat H : WES.

    Elle veut aller l'aider mais elle est elle-même très occupée par des krybots. Morgana plaque Wes au sol.

    Morgana (à Wes) : Dans quelques semaines, Gruumm aura conquis votre planète. Qu'est-ce que tu préfères ? Je te tue tout-de-suite ou je te laisse vivre jusqu'à l'invasion ?

    Wes ne répond pas.

    Morgana : Bon, alors je te tue tout-de-suite.

    Aïsha lance soudain une de ses dagues sur Morgana, libérant ainsi Wes. Wes se relève et fait apparaître son blaster.

    Wes : V1.

    Il tire sur Morgana qui encaisse le coup tant bien que mal. Quant aux krybots, ils sont désormais à peu près tous en morceaux.

    Morgana (aux krybots restants) : On se replie.

    Morgana et les krybots disparaissent.

    Rocky : Bon. Je crois qu'on a un sérieux problème.




    Base de la SPD terrestre. Andros erre dans un couloir de la base. Soudain, une voix l'interpelle.


    La voix : Andros.

    Andros se retourne et voit la jeune fille qui s'entraînait tout à l'heure.

    Andros : Charlie...Bonjour.

    Ils se font la bise.

    Charlie (plaisantant) : Tu pensais pouvoir venir ici sans me voir ?

    Andros : Désolé. En ce moment, je me sens un peu paumé.

    Charlie : Je m'en doute. Comment ça se présente l'élection ?

    Andros : Pff...Je ne sais pas trop. En face de moi, j'ai Tommy. Ce n'est pas rien.

    Charlie : Tommy ? Tommy Oliver ? Il se présente contre toi ?

    Andros : Eh oui.

    Charlie : C'est équerrant.

    Andros : Malheureusement, tout le monde n'est pas de ton avis.

    Charlie : Ils ne vont quand même pas te préférer cette espèce de... de ranger à mi-temps ?

    Andros : Tu sais, la moitié des power rangers lui vouent un véritable culte. Je n'aurais pas pu avoir un pire adversaire.

    Soudain, une autre voix se fait entendre.

    La voix : Tiens, tiens, tiens...Regardez un peu qui est là.

    C'est Rocky. Lui et les trois autres rangers viennent d'apparaître au bout du couloir.

    Wes : Andros ?

    Andros : Bonjour.

    Rocky (d'un ton hostile): Qu'est-ce que vous faites là ?

    Wes (réprobateur): Rocky!

    Silence.

    Wes (à Andros) : Il faut que j'appelle Léo tout-de-suite. Je reviens.

    Wes s'éloigne.

    Aïsha (à Andros): Alors, où vous étiez passé ?

    Andros : Je voulais m'isoler un peu, c'est tout.

    Rocky : Vous isoler ? Et pourquoi ?

    Andros : Pour faire le point.

    Rocky (soupçonneux): A propos de ?

    Kat H : Arrête, Rocky, ça suffit.

    Rocky : De quoi tu te mêles?

    Aïsha : Arrêtez.

    Ils se taisent.

    Aïsha (à Andros) : Vous comptez vous représenter pour être commandant suprême?

    Andros : Oui.

    Rocky (moqueur) : Contre Tommy ? Vous n'avez aucune chance.

    Kat H (ignorant ce qu'a dit Rocky) : Moi, je vous soutiens.

    Andros (étonné) : C'est vrai ?

    Kat H : C'est vrai.

    Rocky : Tu le soutiens uniquement parce que c'est Tommy l'autre candidat.

    Kat H : Peut-être... Et alors ?


     

    Quelques heures plus tard, une voiture s'arrête devant la maison des Collins. Andros, Wes et Sky en descendent.
    Wes et Sky avancent vers la maison mais Andros ne bouge pas.
    Wes et Sky s'arrêtent.


    Wes (à Andros): Il faudra que tu lui parles tôt ou tard.

    Andros : Je sais, mais...

    Sky : Tu es bien venu pour ça ?

    Andros) : Oui... Oui.

    Wes : Allez, viens.

    Andros : Non. Je ne peux pas.

    Silence.

    Andros : Je ne peux pas.

    Andros s'éloigne. Alors qu'il est de dos, il dit doucement :

    Andros : Surf galactique. A moi les power rangers.

    Andros se transmute et son surf galactique arrive. Il monte dessus, décolle et disparaît dans le ciel.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mar 4 Nov - 0:06

    Voilà le chapitre 9.



    L'espace. Une sonde filme la surface d'une planète proche.


    Base de la SPD de Mirinoï. Léo et Kaï sont devant un écran où on peut voir des krybots en train de s'affairer. La scène est filmée de dessus et les krybots ne semblent pas se rendre compte qu'ils sont filmés.


    Kaï : C'est ridicule. S'ils veulent envahir la Terre, pourquoi se rassemblent-ils aussi loin du Système Solaire ? Je sais bien que la galaxie du Grand Chien est la galaxie la plus proche de la Voie Lactée, mais c'est quand même très loin.

    Léo : J'en sais rien moi. D'après Wes, cette femme lui a dit que Gruumm aurait conquis la Terre dans quelques semaines.

    Kaï : En tout cas, on peut être sûr qu'ils manigancent quelque chose.

    Léo : Bon, je vais envoyer Maya et Damon là-bas. Comme ça, on sera fixés.



    Planète Terre, le jardin des Collins. Laïos observe le ciel étoilé. Karone arrive.

    Karone : Qu'est-ce-que tu regardes ?

    Laïos : La constellation du Grand chien. Demain, il y a l'élection du commandant suprême de la SPD. Donc, Andros sera sur Sirius.

    Karone : Et tu vas y aller, j'espère.

    Laïos : Justement, j'hésite. S'il ne veut pas me voir, est-ce-que ça vaut bien le coup que je lui coure après en espérant lui parler ?

    Karone : Tu le connais aussi bien que moi, et même beaucoup mieux. Tu crois vraiment qu'il est capable de faire le premier pas ?

    Laïos : Non, sans doute pas.

    Karone : Alors, il faut que ce soit toi qui le fasses. Va sur Sirius demain. Tôt ou tard, tu finiras bien par réussir à lui parler.

    Laïos : Tu as surement raison.



    Planète Sirius. Andros et Cassie marchent dans un couloir et arrivent devant des portes. Ils s'arrêtent devant.

    Andros : Tu sais ce qu'il y a derrière ces portes ?

    Cassie (étonnée de la question) : Ben, oui. La salle de réunion du conseil.

    Andros : Oui. Mais c'est aussi l'endroit où ma vie va se jouer demain matin.

    Cassie : Ta vie ? Tu y vas un peu fort, là. Un commandant suprême va être élu. Tu ne vas pas jouer à la roulette russe.

    Andros : Non, évidemment. Mais quand même...

    Cassie : Allez, viens.

    Andros : Non.

    Cassie : Non ? Pourquoi ?

    Andros : Je reste ici.

    Cassie : Ici, dans le couloir ?

    Andros : Oui. Je vais attendre le début de la séance.

    Cassie (stupéfaite) : Mais c'est demain. Tu ne vas pas passer la nuit là ?

    Andros : Si.

    Cassie : Mais enfin...

    Andros : Je ne peux pas passer devant ces portes comme ça alors que c'est là que ça va se passer.

    Cassie (ne sachant pas trop comment réagir) : Bon, euh... A demain alors ?

    Andros : Oui, à demain. Bonne nuit.

    Cassie : Ben... Toi aussi.

    Andros : Merci.

    Cassie s'éloigne.




    Le spatioport de la base, le lendemain. Un vaisseau spatial se pose. En sortent plusieurs personnes dont Tommy Oliver, Jason Lee Scott et Rocky DeSantos.


    Jason : Eh ben... Elle est impressionnante cette base.

    Rocky : Evidemment. C'est pas le quartier général pour rien.

    Tommy : Je ne suis venu qu'une fois, mais je crois que la salle de réunion est par là.
    Les trois prirent la direction indiquée par Tommy.




    Andros est toujours face aux portes de la salle de réunion du conseil. Il reste immobile devant. Doggie passe dans le couloir. En voyant Andros, il s'arrête.

    Doggie : Monsieur? Qu'est-ce-que vous faîtes ici ?

    Andros (ne se retournant pas et continuant de fixer la porte) : J'attends.

    Doggie : Vous attendez ? Mais quoi ? Le début de la délibération ?

    Andros : Oui.

    Doggie : Mais c'est dans plus de deux heures.

    Andros : Je sais. Je suis resté là toute la nuit.

    Doggie : Toute la nuit ? Mais pourquoi ?

    Andros : Je ne sais pas. J'en avais besoin.

    Doggie : Mais vous n'avez pas dormi ?

    Andros : Oh non. Comment pourrais-je dormir ? Aujourd'hui, c'est tout l'avenir de la SPD, et accessoirement le mien, qui va se jouer. Soit je retrouverai ma place, soit je serai définitivement mis au placard et la SPD sera à Tommy Oliver.

    Doggie : La SPD ne sera jamais ni à Tommy Oliver ni à personne d'autre. C'est nous qui appartenons à la SPD et pas la SPD qui appartient à l'un de nous.

    Andros : Peut-être... Mais il y aura toujours quelqu'un qui la dirigera. Pendant neuf ans, ça a été moi. Et ça ne doit pas changer. Du moins, pas maintenant. Et pas comme ça.

    Cassie, Zhane et Ashley marchent dans les couloirs de la base.

    Ashley : Et il a passé toute la nuit devant les portes ?

    Cassie : Oui, enfin je suppose. Je ne suis pas restée à côté de lui pour vérifier qu'il restait bien là.

    Zhane : Ce n'est pas la première fois qu'il fait quelque chose de ce genre. Il a passé la moitié de sa jeunesse à regarder en boucle la vidéo de l'enlèvement de Karone. Et vous vous souvenez quand Terra Venture était dans la Galaxie Perdue ?

    Ashley (à Cassie): Il ira mieux une fois réélu.

    Cassie : Si il l'est.




    Tommy, Jason et Rocky passent devant les portes de la salle de délibération. Andros est toujours là.

    Andros (à Tommy): Tiens, tiens... Tu ne t'es pas dégonflé finalement ?

    Jason : Qu'est-ce que ça veut dire ?

    Andros (regardant Jason) : Ah oui. Le ranger rouge mighty morphin... Comment tu t'appelles déjà ?

    Jason semble étonné par la question.

    Rocky (à Andros): Si tu as quelque chose sur le cœur, tu n'as qu'à le dire.

    Tommy (à Jason et Rocky) : Laissez tomber. Vous voyez bien qu'il nous provoque. Venez.

    Tommy, Jason et Rocky s'éloignent.





    Petit-à-petit, plusieurs vaisseaux arrivent. Bientôt, tous les membres du conseil sont là : Kimberly, Delphine, Léo, Dex, Trifos, et Dimitria (et Andros bien sûr). Enfin les portes de la salle de délibération s'ouvrent et les sept membres ainsi que Tommy entrent à l'intérieur. Les sept membres et Tommy s'asseyent autour d'une table ronde.

    Dex : Bonjour à tous. (il désigne Tommy) Notre invité ne connait peut-être pas le fonctionnement du conseil. (à Tommy) Nous faisons un roulement pour savoir qui préside chaque réunion et c'est mon tour aujourd'hui.

    Tommy : Je le savais déjà.

    Dex : Bien. Je suppose que vous savez tous pourquoi nous sommes là.

    Léo : Evidemment qu'on le sait tous.

    Dex : Bon. (Il désigne Tommy et Andros) Les deux candidats sont là. Avez-vous quelque chose à dire avant qu'on procède au vote ?

    Tommy : Je pense que notre galaxie est à un tournant de son histoire. Les Troobians sont une menace constante. Et il n'y a pas qu'eux. Des centaines de criminels sévissent partout. La SPD est en mesure de les combattre mais elle a besoin d'être dirigée par quelqu'un en qui la population a confiance. Je ne remets pas en cause la bonne volonté d'Andros ni ses compétences mais la moitié de la galaxie se méfie de lui depuis cette histoire avec sa sœur. Sans vouloir paraître prétentieux, je pense avoir fait mes preuves et être parfaitement en mesure de diriger la SPD.

    Kimberly : Je suis d'accord. Je suis bien placée pour savoir que Tommy prendrait son rôle vraiment à cœur et qu'avec lui, il n'y aura aucun souci à se faire. Je suis sure qu'il réussira même à nous débarrasser de Gruumm.

    Trifos (à Andros) : C'est vrai que toi, tu ne t'en ais jamais vraiment sorti face à Gruumm. En dix ans, il a détruit une vingtaine de mondes habités.

    Andros : C’est vrai. Je n’ai pas encore réussi à le mettre hors d’état de nuire. Mais ça viendra. Rappelez-vous. Il n’y a pas si longtemps, vous disiez la même chose à propos du Général Venjix.



    Dimitria : Etes-vous sûr d’avoir choisi un bon exemple ?


    Andros : Qu’est-ce que tu veux dire ?


    Tommy : Je pense qu’elle veut dire que c’était moi qui dirigeais la mission au cours de laquelle Venjix a été vaincu.


    Andros : Mais c’est moi qui l’ai initiée.
     
    Kimberly : Il y a bientôt quinze ans, j’ai combattu Rita Repulsa et le Seigneur Zedd aux côtés de Tommy. Parfois, j’ai pensé qu’il serait impossible de les battre mais Tommy m'a prouvé le contraire. Et il a aussi battu le roi Mondo et Divatox.

    Andros (un petit sourire ironique aux lèvres) : « Battu » tu as dit ?

    Tommy : C'est vrai non ? Mes équipiers et moi, nous les avons battus.

    Andros : Eh bien va demander aux habitants de la galaxie de Vica ce qu'ils en pensent. Si tu leur dis que Rita et Zedd étaient battus quand ils les ont attaqués, tu risques de te faire traiter de fou.

    Delphine : Ce n'est peut-être pas Tommy qui les a mis hors d'état de nuire mais ce n'est pas vous non plus que je sache.

    Gros plan sur le visage d'Andros.
    Flashback.
    Andros brise le tube de Zordon et on voit l'énergie détruire ou purifier toute l'armée de Dark Specter.
    Fin du flashback.


    Andros : Non mais je n’ai pas eu l’occasion de les affronter avant qu'ils rejoignent Dark Specter. Sinon, j'aurais réussi. J’en suis sûr.

    Trifos : Ben voyons...

    Tommy : Je te rappelle que Zordon avait fixé trois règles pour les power rangers et la deuxième est de ne pas attaquer l'ennemi sans qu'il attaque avant.

    Trifos (à Andros): Tu critiques ce qu'a fait Tommy. Mais si on parlait un peu de ce que toi tu as fait ?

    Andros : D'accord. Allons-y. Je suis devenu un ranger il y a quinze ans. J'ai combattu l'armée de Dark Specter pendant cinq ans. Parfois avec des équipiers mais aussi seul à une époque. Je me suis emparé de la forteresse noire. J'ai retrouvé les psycho rangers et le général Venjix. J'ai capturé Gasket et Archerina. J'ai fondé la SPD. J'en ai implanté des bases sur des dizaines de planètes. Sur Eltar, sur Edenoï, sur Tangar, sur Triforia... J'ai rassemblé des combattants d'élite venus de six galaxies différentes. Je n'ai peut-être pas vaincu Gruumm ni sauvé toutes les planètes qu'il attaquées mais je peux vous assurer que, sans moi, on ne parlerait pas d'une vingtaine de planètes détruites mais de plusieurs centaines.

    Trifos : Tu as oublié de dire « J'ai caché Astronema pendant dix ans en faisant croire qu'elle était morte ».

    Andros ne dit rien mais répond par un regard noir.




    Laïos marche dans les couloirs de la base. Il arrive finalement devant les portes de la salle de délibération. De nombreux agents de la SPD sont aussi devant les portes, attendant l'annonce des résultats. Le regard de Laïos croise celui de Cassie mais cette dernière détourne les yeux et s'en va. Laïos s'approche alors de Zhane.


    Laïos : Bonjour Zhane.

    Zhane : Bonjour.

    Ils se serrent la main.

    Laïos : Ils sont là-dedans depuis longtemps ?

    Zhane : Un bon moment. C'est sans doute presque fini.

    Laïos : Tu as vu Andros ?

    Zhane : Non. Il parait qu'il a passé la nuit devant les portes.

    Laïos (l'air désolé) : La nuit devant les portes... S’il perd, il va être dans un état pas possible. C'est surement le pire moment pour que je lui parle mais il le faut bien.

    Zhane : Attends... Tu veux dire que vous ne vous êtes pas encore vus ?

    Laïos : Eh non. C'est un vrai jeu de piste pour le trouver. S'il n'y avait pas cette élection, je ne saurais même pas où le chercher.

    Soudain, les portes s'ouvrent. Les huit personnes sortent. Andros s'éloigne immédiatement, sans dire un mot. Tout le monde comprend alors.

    Dex : Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, permettez-moi de vous présenter le nouveau commandant suprême de la SPD : Tommy Oliver.

    La moitié des personnes présentes applaudissent. Les autres font une mine dépitée.

    Un peu plus loin dans la base, Cassie erre dans un couloir. Elle entend alors les applaudissements .Aussitôt, elle comprend que la délibération est terminée et elle se dirige vers la salle de réunion.

    Pendant ce temps, Laïos s'est lancé à la poursuite d'Andros dans les couloirs.

    Laïos : ANDROS.

    Andros s'arrête, prend une profonde inspiration et se retourne.

    Andros : Oui ?

    Laïos : Pourquoi tu me fuis à ce point ?

    Andros : Je ne te fuis pas.

    Laïos (incrédule): Tu ne me fuis pas ?

    Andros : Bon, si. Je te fuis.

    Laïos : Pourquoi ?

    Andros : A ton avis ? Tu te rends compte ? Pendant douze ans, j'ai cru que tu étais mort. DOUZE ANS.

    Laïos (baissant la tête): Oui, je sais.

    Andros : Et pendant tout ce temps, tu n'as trouvé aucun moment pour me prévenir que tu étais toujours en vie ?

    Laïos : Je sais... Je n'ai aucune excuse. J'avais peur de ta réaction.

    Andros : Et tu avais raison. Tu nous as laissés Maman et moi sans l'ombre d'un remord.

    Laïos : Il n'y a pas une seule nuit où je ne me réveille pas depuis. Si j'avais su que ce serait aussi dur de vivre avec un tel sentiment de culpabilité, j'aurais, sans hésiter, pris le risque de rester.

    Andros : Pfff... C'est pour ça que tu regrettes ? Pour ton « sentiment de culpabilité » ?

    Laïos : Je ne sais pas quoi te dire. Je suis tellement désolé.

    Andros : Eh bien tant pis pour toi. Ou plutôt tant mieux.

    Andros tourne le dos à Laïos et reprend sa marche. Mais il avance doucement, comme s'il voulait que Laïos le suive. Au détour d'un couloir, il se retrouve nez à nez avec Cassie.

    Cassie : Andros ? Alors ? Comment ça s'est passé ?

    Pour toute réponse, Andros la prend dans ses bras et l'embrasse, alors que Laïos arrive. Cassie remarque alors la présence de ce dernier.

    Cassie : Laïos ?

    Laïos se retourne et s'éloigne sans dire un mot.

    Cassie : Attends.

    Elle part à sa poursuite mais Andros la retient en l'attrapant par le bras.

    Andros : Laisse-le.

    Cassie : Tu l'as fait exprès ? Tu voulais qu'il l'apprenne comme ça ?

    Andros : Peut-être.

    Cassie : Mais qu'est-ce que tu veux, exactement ?

    Andros : Je veux qu'il me laisse tranquille.

    Cassie (se dégageant): Et tu te sers de moi pour ça.

    Elle s'en va.

    Andros (resté seul) : Au fait, j'ai perdu.

    Andros reprend sa marche et arrive à un balcon. Une petite voix l'interpelle.

    La voie : Andros ?

    Andros : Salut, Ashley.

    Ashley : Comment tu te sens ?

    Andros : Ben... Mal.

    Ashley : Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ?

    Andros : La seule chose que je sais faire. Je vais partir, partir et lutter pour essayer de rendre l'univers plus sûr. Léo m'a dit que les Troobians s'étaient rassemblés dans la galaxie du Grand Chien et qu'il avait envoyé Maya et Damon là-bas. Je vais y aller aussi.

    Ashley : Tu n'arrêteras jamais, hein ?

    Andros (avec un petit sourire) : Tu le sais mieux que personne.

    Andros : A MOI LES POWER RANGERS.

    Il se transmute.

    Andros : SURF GALACTIQUE.

    Le surf galactique rouge apparaît. Andros saute dessus et s'en va, disparaissant dans le ciel.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mar 4 Nov - 22:56

    C'est parti pour le chapitre 10.



    Planète Sirius, quartier général de la SPD.
    Tommy, Jason et Rocky suivent Carlos dans les couloirs de la base. Ils arrivent finalement devant une porte que Carlos ouvre.


    Carlos : Voilà. C'est ici.

    Les quatre rangers entrent dans le bureau du commandant suprême de la SPD. Tommy observe en détail l'intérieur de ce bureau qui est désormais le sien. Rocky s'approche du coffre contenant les morphers.

    Rocky (à Carlos): Ils sont là-dedans ?

    Carlos : Oui.

    Jason regarde à son tour le coffre et remarque quelque chose qui l'interpelle au sujet du clavier permettant de faire la combinaison.

    Jason : C'est un clavier alphabétique, pas numérique.

    Tommy : Donc ça veut dire que la combinaison est un mot et pas un code ?

    Carlos : Oui, c'est ça. Vous voulez que j'ouvre ?

    Tommy : Oui, s'il-te-plait.

    Carlos approche du clavier et s'apprête à faire la combinaison mais il s'interrompt avant.

    Carlos (à Jason et Rocky) : Désolé, je ne peux pas ouvrir ce coffre devant vous. Seuls le commandant suprême et son second doivent connaître la combinaison.

    Rocky : Il faut qu'on sorte alors ?

    Tommy : Ecoutez... Si c'est le règlement...

    Jason : Bon, d'accord.

    Jason et Rocky sortent. Une fois seul avec Tommy, Carlos fait la
    combinaison : G.A.I.A.


    Tommy : G.A.I.A ? C'est bizarre comme combinaison. Qui l'a choisie ?

    Carlos : Andros bien sûr.

    La porte s'ouvre, laissant apparaître les morphers contenus dans le coffre. Tommy prend alors son zéonizer.



    La Terre, maison des Collins. Wes, Karone, Sky et Mr Collins sont dans le salon. Karone a un communicateur à la main.

    Karone (à son communicateur): Alors, il a perdu ?

    La voix de Laïos
    (venant du communicateur) : Oui.

    Karone : Tu as pu lui parler ?

    Laïos : Oui, et ça ne s'est pas très bien passé.

    Karone : Qu'est-ce qu'il t'a dit ?

    Laïos : En gros, qu'il ne voulait plus me voir.

    Karone : Il ne le pensait pas.

    Laïos : Oh si. Et il ne s'est pas contenté de le dire. Il a trouvé un moyen très clair de se faire comprendre.

    Flashback.
    Laïos trouve Andros et Cassie en train de s'embrasser.
    Fin du flashback.


    Karone : Qu'est-ce que tu veux dire ?

    Laïos : Rien... Rien du tout.

    Soudain, des éclairs font voler en éclats la porte-fenêtre donnant sur un balcon de la maison Collins. Deux individus apparaissent sur le balcon : Jindrax et Toxica.

    Laïos : Qu'est-ce qu'il se passe ?

    Karone : Je te rappelle.

    Elle raccroche.

    Wes (à Jindrax et Toxica) : Qui êtes vous ? Qu'est-ce que vous voulez ?

    Toxica (désignant Karone) : Nous sommes là pour emmener cette dame.

    Karone : Quoi ? M'emmener ? Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'est-ce que vous me voulez ?

    Toxica : Peuh... Tu n'as pas une petite idée ?

    Sky (à Karone) : Maman, qu'est-ce qu'il se passe ?

    Jindrax (à Karone): Allez, viens avec nous sans faire d'histoires.

    Wes : TEMPS POUR TIME FORCE.

    Il se transmute.

    Wes (à Mr Collins, Karone et Sky) : Allez-vous-en. Je m'occupe de ces deux clowns.

    Mr Collins : Tu es sûr que ça va aller ?

    Wes : Oui.

    Wes : CHRONO SABRES.

    Wes attaque Toxica et Jindrax tandis que Karone, Sky et Mr Collins se dirigent vers la sortie. Toxica pare un coup d'épée de Wes avec son sceptre.

    Jindrax (voyant les trois fuyards) : Pas si vite.

    Jindrax lance un de ses poignards sur Karone mais cette dernière le bloque avec sa télékinésie et le renvoie à Jindrax qui l'esquive de justesse.

    Wes : SUPER GUERRIER ROUGE.

    Wes se transforme en super guerrier rouge.

    Toxica : Ce n'est pas avec ça que tu vas m'impressionner.

    Toxica lance des éclairs sur Wes avec son sceptre mais Wes les dévie à coups d'épée. Jindrax essaie alors de percer la cuirasse de Wes à coups de poignards. Peine perdue. En quelques coups, Wes met ses deux adversaires au tapis.

    Jindrax (à Toxica): On devrait peut-être pas insister.

    Toxica : De toute façon, elle est surement déjà loin.

    Ils se relèvent.

    Toxica (à Wes) : Ce n'est pas fini.

    Toxica et Jindrax disparaissent.



    Planète Sirius, quartier général de la SPD, bureau de Tommy. Tommy, Jason et Rocky sont là.


    Rocky (à Tommy) : Est-ce que tu comptes garder Carlos comme second ?

    Tommy : Il a toujours fait du bon travail. A priori, je ne vois aucune raison de le remplacer.

    Jason (à Rocky) : Tu voudrais la place, c'est ça ?

    Rocky : Mais... Non. Pas du tout. C'était une question comme ça. (à Tommy) Je me demande juste ce que tu vas changer.

    Tommy : Ben... Franchement, je ne sais pas trop. Le conseil compte sur moi pour éliminer Gruumm. Il va falloir que je mette en place de nouvelles structures si je veux y arriver. Mais il faudrait déjà que je sache ce qui fonctionne mal maintenant. Je crois que je vais commencer par faire un bilan de la situation actuelle et, après, je déciderai.

    Rocky: Qu'est-ce que tu veux dire par faire un bilan ? Tu vas visiter toutes les bases ?

    Tommy : C'est une idée. Comme ça, je pourrai vraiment me faire une idée.

    Jason (avec un petit sourire moqueur) : Déjà, la base de la Terre a un mauvais point.

    Rocky : Pourquoi ?

    Jason (toujours moqueur) : Parce que tu es là. Tu fais partie de l'équipe terrestre. Normalement, tu devrais être sur Terre.

    Rocky (faisant semblant d'être vexé) : Oh, ça va... J'y retourne dans même pas une heure. La Terre aura bien continué de tourner en mon absence.



    Base de la SPD terrestre, le lendemain. Une chambre. Karone range des vêtements dans une armoire. Sky est assis sur le lit.

    Sky : On va rester longtemps ici ?

    Karone : Je ne sais pas. La maison a été endommagée et, en plus, on ne serait pas en sécurité là-bas. On ne sait pas quand ces deux monstres peuvent revenir. Dans cette base, on est en sécurité. Mais on risque d'être coincés ici un moment.

    Sky (avec un petit sourire) : Tu sais, ça ne me déplait pas vraiment d'être là.

    Le bureau de Wes. Wes est devant son écran d'ordinateur. Des images de diverses créatures défilent à l’écran.

    Wes : Pff... Ils n'y sont pas, évidemment.

    Une sonnerie retentit. Il allume un écran et Carlos apparait dessus. Wes et Carlos se font le salut de la SPD.

    Wes : Mon général.

    Carlos : Commandant, je vous appelle pour vous prévenir de la tournée des bases de la SPD.

    Wes (ne comprenant pas) : La tournée des bases ?

    Carlos : Oui. Notre bien-aimé (insistant sur le "bien-aimé" pour bien montrer que c'est ironique) commandant suprême a décidé de visiter chaque base. La visite de la base terrestre est prévue pour après-demain.

    Wes : Quoi ? Après-demain ? C'est une blague ?

    Carlos : Pas du tout.

    Wes souffle.



    L’espace. Galaxie du Grand Chien. L'Astro Megaship Mark II est dans l'espace. Les Jet Jammers jaune et vert approchent. Quelques minutes plus tard, Maya et Damon arrivent dans le poste de pilotage de l'Astro Megaship Mark II. Andros est là. Maya et Damon font le salut de la SPD.


    Andros (faisant un petit sourire) : Vous savez, vous n'avez plus à faire ça maintenant. Je ne suis plus votre supérieur.

    Maya (gênée) : C'est vrai.

    Damon : Mais c'est quoi ta place maintenant ? Tu fais toujours partie de la SPD quand même ?

    Andros : Plus ou moins. Je suis toujours membre du conseil d'administration mais je n'ai plus aucun poste.

    Maya : Et... Comment tu le prends ?

    Andros : Je n'ai pas très envie d'en parler. Dites-moi plutôt ce qu'il se passe ici. Vous savez ce préparent les Troobians ?

    Damon : Pas exactement. Mais ils ont l'air de se préparer pour une véritable guerre.

    Maya : Il y a des milliers de krybots. Et ils ont des robots géants.

    Andros : Broodwing... C'est surement lui qui les leur a donnés avant d'être arrêté. Vous avez vu Gruumm ?

    Maya : Non. C'est Benaag qui dirige les soldats. Mais le vaisseau est là. Gruumm doit être à l'intérieur.

    Andros : Bon, la première chose à faire, c'est de le faire sortir de son trou. Je veux être sûr que c'est bien lui qui est derrière tout ça.

    Maya : Pourquoi ça ne serait pas lui ?

    Andros : Des krybots se manifestés sur Terre. Ils étaient avec une femme qui a dit à Wes que Gruumm voulaient envahir la Terre. Mais, pour envahir la Terre, il faudrait qu'ils y aillent et, là, ils en sont très très loin.

    Damon : Et qu'est-ce que ça veut dire à ton avis ?

    Andros : Je n'en sais rien mais peut-être que ce rassemblement-là n'est pas dû à Gruumm si, lui, il vise la Terre.

    Damon : Tu penses que Benaag se serait rebellé contre lui ?

    Maya : Si c'était le cas, Gruumm ne s'occuperait pas de la Terre. Il se serait rué ici pour éliminer les traitres, surtout s'ils lui avaient volé son vaisseau.

    Andros : Oui... Tu as sans doute raison. Bref, on est dans le brouillard complet. Il va falloir assurer et découvrir ce qu'il se passe. Avant que les Troobians attaquent leur cible... quelle qu'elle soit.



    Deux jours plus tard. NewTech City. Un vaisseau spatial approche de la base de SPD terrestre.

    Une salle d'entraînement, à l'intérieur de la base. Plusieurs cadets sont là dont Charlie. Kat M est avec eux.


    Kat M : Vous êtes prêts ? Je mets en route le Simudeck.

    Aussitôt, les cadets se retrouvent dans un paysage rocheux, sans signe de vie apparent, à part un tout petit peu d'herbe. Mais ce n'est pas là que se situe la différence la plus importante.

    Un cadet : Mais qu'est-ce que c'est que cette planète ? J'ai l'impression de peser des tonnes.

    Kat M : C'est normal. Cette planète a une gravité phénoménale.

    Soudain, des patrouilleurs semblables à ceux de Rita apparaissent.

    Un autre cadet : Des patrouilleurs ? C'est une blague ? D'habitude, on s'entraîne avec des quantrons. A quoi ça rime de nous faire affronter des patrouilleurs ?

    Charlie : Je crois que je sais. Les patrouilleurs sont en réalité des petits bouts d'argile. Ils sont donc beaucoup plus légers que nous ou que des robots comme les quantrons. Sur une planète pareille, ils sont avantagés.

    Les patrouilleurs passent à l'attaque. Le combat est déséquilibré. Bien vite, tous les cadets sont à terre sauf Charlie.

    Kat M : La simulation est terminée.

    La pièce reprend son aspect normal.

    Haut-parleurs : Votre attention, s'il-vous-plait. Le vaisseau de commandement suprême est en vue. Tout le personnel est attendu à l'aire d'atterrissage.

    Charlie : Et voilà... Il va falloir aller faire des courbettes devant ce clown.

    Le cadet qui s'étonnait de devoir combattre des patrouilleurs : Bon, ça va. On sait que tu ne l'aimes pas mais, que ça te plaise ou non, c'est lui qui commande. Il faut t'y faire.

    Kat M : Cliff a raison, Charlie.

    Charlie semble mécontente.




    Aire d'atterrissage de la base. Le vaisseau de commandement se pose. Tout le personnel de la base est réuni. Wes est juste devant le vaisseau. Aïsha, Rocky et Kat H sont derrière lui. La porte du vaisseau s'ouvre. Tommy en sort, suivi par Jason.


    Wes (faisant le salut de la SPD) : Monsieur.

    Le reste du personnel de la base fait également le salut, sauf Charlie. Cliff, qui est à côté d'elle, lui donne un discret coup de coude. Elle soupire et fait le salut, visiblement vraiment à contrecœur. Mais Tommy ne la remarque même pas : il regarde Kat H dont le visage reste impassible. Tommy détache finalement son regard d'elle.

    Tommy (à Wes) : Bonjour commandant. (Tommy regarde tous les gens au garde à vous) Je vois que vous vous êtes préparés à mon arrivée. Mais ce n'était pas la peine d'en faire autant. Je ne suis pas là pour vous évaluer mais juste pour voir comment fonctionne la base.

    Jason (à Tommy, tout bas) : C'est l'armée ici. Toujours en rajouter, ça fait partie du jeu.

    Quelques minutes plus tard, Tommy et Jason sont guidés dans la base par Wes et Kat M. Ils arrivent dans un grand hangar où se trouvent les cinq zords delta.

    Wes : Ces zords viennent tout juste d'être terminés. Ils sont destinés à la nouvelle équipe qui sera bientôt mise en place.

    Tommy : Oui... J'ai vu quelque chose concernant ce projet dans les dossiers d'Andros. Je crois que les morphers ne sont pas au point, non?

    Kat M : Oh si. Ils le sont. Le morpher rouge est déjà en parfait état de marche. Les autres sont en cours de fabrication mais la technologie mise en jeu est parfaitement maîtrisée. Dans quelques jours à peine, les cinq morphers seront prêts à l'emploi.

    Un espace de détente à l'intérieur de la base (là où on a vu Jack, Sky, Syd, Z et Bridge trainer de temps en temps). Charlie est en train de jouer aux fléchettes. Une photo de Tommy est collée sur la cible. Charlie rate tous ses tirs. Cliff est assis à quelques mètres d'elle.

    Charlie : Dire qu'on est sous les ordres de cette ordure. Moi, ça me tue.

    Cliff : Tu y vas fort là non ? Qu'est-ce qu'il t'a fait pour que tu le détestes autant ?

    Charlie : A moi rien. Mais il a piqué sa place à Andros. Et ça, je ne le lui pardonnerai jamais.

    Cliff : Ton Andros, il a fait croire à la mort d'Astronema. C'est limite une trahison.

    Charlie s'interrompt alors dans son jeu. Elle fixe Cliff d'un air furieux.

    Charlie : Qu'est-ce que tu viens de dire, là ?

    Cliff (hésitant): Ben... Qu'il avait fait croire à la mort d'Astronema.

    Charlie : Après ça. Tu as parlé de trahison.

    Cliff : Euh... Ouais, mais

    Charlie : Tu ne parles plus jamais d'Andros comme ça, c'est clair ?

    Cliff : Mais qu'est-ce qu'il te prend ? Pourquoi tu es si...

    Charlie : Si quoi ?

    Cliff : Si... dévouée à Andros.

    Gros plan sur le visage de Charlie.
    Flashback.
    C'est une scène de bataille. Une ville est attaquée par des créatures parmi lesquelles des piranahtrons et des quantrons. Il y a des centaines de corps étendus sur le sol. Une petite fille brune de 3/4 ans est en larmes. Elle serre très fort la main de sa mère morte. Un quantron s'approche d'elle et lève son arme pour la tuer. Soudain, le ranger rouge de l'espace surgit et abat le quantron d'un coup de spiro-sabre.
    Fin du flashback.

    Charlie ne dit rien. Elle se remet face à la cible et lance la fléchette qu'elle avait en main. Cette fois, elle atteint la photo : la fléchette se plante juste entre les yeux de Tommy.





    La nuit est tombée sur la ville.
    Dans la base de la SPD, une silhouette erre dans les couloirs et arrive devant les portes du hangar où se trouvent les zords. Cet individu place son visage devant un système de reconnaissance d’iris mais on ne voit pas son visage. Les portes s'ouvrent et la personne entre.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mer 5 Nov - 23:12

    Voici le chapitre 11.



    Base de la SPD terrestre. Salle de commandement.
    Un cadet est devant les ordinateurs. Il semble s'ennuyer. Une sonnerie retentit. Il appuie sur un bouton.


    Le cadet
    : Allô. Base terrestre de la SPD. Je vous écoute.

    Son interlocuteur : Ici Chad Lee. SOS. SOS. On est attaqués par un bataillon de Troobians.




    Aire d'atterrissage de la base. Le vaisseau de commandement suprême est prêt à partir. Presque tout le personnel est là. Tommy, Jason et Wes arrivent. Ils s'approchent du vaisseau. Tommy et Jason s'apprêtent à monter dedans. Tommy et Wes se font le salut de la SPD.

    Tommy (à Wes) : A bientôt, commandant.

    Wes : Au revoir, monsieur.

    Soudain, le cadet qui avait répondu à Chad arrive en courant.

    Le cadet (à Wes) : COMMANDANT.

    Wes
    : Qu'est-ce qu'il y a ?

    Le cadet : On a reçu un SOS des rangers de Sauvetage Eclair. Ils sont attaqués par des Troobians.

    Wes : Quoi ?

    Tommy : On y va.




    Mariner Bay. Les sept rangers de Sauvetage Eclair (je rappelle qu'Eric les a rejoints) sont aux prises avec une armée de krybots (des normaux, des bleus et des oranges). Carter porte sa trans-Armure.

    Kelsey : Ils sont vraiment trop nombreux. On ne s'en sortira jamais.

    Carter : Les rangers de la SPD vont arriver.

    Eric : Tu parles! Ils vont nous laisser nous débrouiller, oui. Mais on n'a pas encore perdu. MODE MEGA COMBAT.

    Eric endosse alors son armure de mega combat et se rue sur les krybots. En un seul coup, il bat un krybot orange.

    Chad : MEGA BAZOOKA.

    Le mega bazooka bleu apparait et Chad abat trois krybots (un normal et deux bleus) avec.

    Joël : MEGA BAZOOKA.

    Le mega bazooka vert apparait à son tour et Joël utilise sa scie pour couper en deux un krybot orange. Le combat a repris de plus belle mais, rapidement, les rangers doivent de nouveau plier sous le nombre.

    Ryan : Cette fois, on est fichus.

    C'est alors qu'un vaisseau spatial apparait à l'horizon. Au bout de quelques secondes, il passe au-dessus de la zone de combat et six rangers transmutés en sortent en sautant à terre : Tommy (ranger rouge zéo), Jason (ranger rouge mighty morphin), Wes (ranger rouge time force), Aïsha (ranger jaune mighty morphin), Rocky (ranger bleu zéo) et Kat H (ranger rose zéo).

    Tommy (à Carter) : Alors, vous avez besoin d'aide ?

    Carter : On commençait à désespérer.

    Grâce à ce renfort, les rangers prennent vite le dessus. Bientôt, la moitié des krybots sont à terre et en morceaux. Soudain, un robot géant sort de terre et un krybot bleu saute à l'intérieur pour prendre les commandes.

    Carter : Il nous faut le Supertrain Megazord.

    Le Supertrain sort de la nouvelle base de Sauvetage Eclair. Les cinq rangers montent à bord et il se transforme en Supertrain Megazord.

    Eric : Q-REX. LEVE-TOI.

    Le Q-Rex arrive.

    Eric : MODE MEGAZORD.

    Le Q-Rex passe en mode megazord.

    Carter : TURBINE-BLASTER.

    Eric : RAFALE DE MISSILES.

    Le robot reçoit de plein fouet les attaques des deux megazords mais ne bronche pas. Il lève un bras et un rayon laser en sort. Ce rayon frappe le Supertrain Megazord qui s'écroule. Les cinq rangers sont expulsés du cockpit. Le robot lance alors un missile qui vient frapper le Supertrain Megazord (toujours à terre) et le fait exploser.

    Joël : Dites-moi que je rêve. Il n'a pas pu détruire le Supertrain si facilement.

    Dana : On dirait bien que si.

    Pendant ce temps, Les rangers SPD et Ryan ont éliminé les krybots restants.

    Wes (à son communicateur): Kat. On a besoin des delta zords.

    Kat M (depuis son laboratoire): Mais ils n'ont jamais été testés. Et ils n'ont pas été faits pour vous.

    Wes : Je sais. Mais on en a besoin.

    Kat M: Bon, très bien. Je les envoie.

    Elle appuie sur quelques boutons mais rien ne se passe.

    Kat M: Eh ben ?

    Elle appuie sur un autre bouton et le hangar où se trouvent les zords apparait sur un écran. Les zords sont parfaitement immobiles. Kat M fait de nouveau la manipulation pour les faire partir mais, à nouveau, rien ne se passe.

    Kat M (à Wes): On a un problème. Les zords ne répondent pas.

    Wes : Quoi ? C'est une plaisanterie ?

    Eric : Q-REX. MODE DINOSAURE.

    Le Q-Rex repasse en mode dinosaure. Il saisit un bras du robot avec sa puissante mâchoire et l'arrache. Mirloc apparait soudain dans une vitre d'un immeuble et en sort pour sauter sur un toit situé plus bas.

    Aïsha (montrant Mirloc): Regardez. C'est le fameux Mirloc, non ?

    Tommy : Oui. C'est bien lui.

    Mirloc déploie les miroirs qui sont sur son torse. Les rayons qui en sortent piègent alors le Q-Rex et l'aspirent dans les miroirs.

    Eric : Qu'est-ce qu'il a fait à mon Q-Rex ?

    Kat H : C'est sans doute ce qui est arrivé à Tori.

    Mirloc (au krybot qui pilote le robot): C'est bon. On a ce qu'on voulait. On peut partir.

    Mirloc disparait dans une vitre et le robot s'envole.

    Jason : Alors quoi ? C'est fini ?

    Tommy : On dirait bien.




    Quelques minutes plus tard, les onze rangers présents lors de ce combat sont dans la base de Sauvetage Eclair. Le capitaine Mitchell et Angela Fairweather Rawlings sont également présents.

    Capitaine Mitchell (à Tommy) : Je vous remercie de votre intervention.

    Tommy : C'est normal. Après tout, c'est à ça que servent les power rangers, non ?

    Capitaine Mitchell : C'est vrai.

    Ryan : Il n'empêche qu'on s'est fait laminer. Le Supertrain a été complètement détruit. Et Dieu sait ce qu'est devenu le Q-Rex.

    Wes : S'il n'y avait que ça... Ce qui m'inquiète le plus, c'est qu'ils sont partis alors qu'ils avaient l'avantage.

    Rocky : D'après ce qu'a dit Mirloc, ils sont venus pour voler le Q-Rex. Reste à savoir ce qu'ils veulent en faire.

    Eric : Le Q-Rex est le plus puissant megazord de la Time Force. Mais il n'obéit qu'à ma voix. Je ne vois pas à quoi il pourrait leur servir.

    Dana : S'ils savent qu'il vient du futur, ils ont peut-être décidé d'étudier sa technologie.

    Tommy : Pour l'instant, ce n'est pas le plus important. L'urgence absolue, c'est de trouver un moyen de nous défendre contre ce robot. Parce que, là, on n'a aucun zord en état de marche.

    Jason : Et les zéo zords ? On ne pourrait pas se servir d'eux ?

    Kat H : Non. Ils ont été détruits par Gasket il y a neuf ans.

    Ryan (à Wes) : Tout à l'heure, tu as demandé à ce que d'autres zords soient envoyés.

    Wes : Oui, mais ils n'ont pas fonctionné. On ne sait pas encore pourquoi. J'espère que ça sera vite réglé.

    Tommy (à Wes) : Le docteur Manx s'en occupe, j'imagine.

    Wes : Oui. Qui d'autre ?

    Tommy (au capitaine Mitchell): Je sais que les relations entre Sauvetage Eclair et la SPD ont toujours été difficiles mais... (à Angela) Serait-il possible que vous veniez nous aider à résoudre ce problème ?

    Angela (se tournant vers le capitaine Mitchell) : Euh... Je ne sais pas. Notre propre megazord est en morceaux.

    Capitaine Mitchell : Justement. Je pense que vous ne pouvez plus grand chose pour lui.

    Aïsha : Vous voulez dire que vous allez devoir le reconstruire entièrement ?

    Chad : On ne pourra probablement pas. Depuis que la reine Bansheera et ses démons ont été vaincus, le gouvernement ne nous donne plus beaucoup d'argent. Soit disant qu'on est devenus inutiles.

    Carter : D'ailleurs, c'est pour ça que nos autres megazords n'ont jamais été reconstruits. Les fonds nécessaires n'ont pas été débloqués.

    Wes : Je ne suis pas sûr que le docteur Manx appréciera qu'on chamboule ses habitudes.

    Tommy : On a besoin de toute l'aide possible. Plus vite les zords seront en état de marche, mieux ça vaudra.



    Un endroit inconnu. Le Q-Rex est étendu sur le sol et des krybots sont en train de le démonter. Mirloc assiste à la scène. Morgana arrive à côté de lui.

    Morgana : Eh bien, tout s'est très bien passé. L'empereur Gruumm sera content.

    Mirloc : C'était un jeu d'enfant. Ces rangers n'ont même pas compris ce qu'il se passait.

    Morgana : Maintenant, c'est pour bientôt. Tu es prêt pour la suite?

    Mirloc : En fait, non. J'ai un petit quelque chose à faire avant.

    Morgana : Quoi ? De quoi tu parles ?

    Mirloc : Un travail que m'a confié un autre de mes clients.

    Morgana (choquée) : Attends, tu es en train de m'expliquer que tu joues double-jeu ?

    Mirloc : Mais non. Ce que je dois faire pour ce client ne va pas à l'encontre des intérêts de l'empereur Gruumm. Et j'aurai terminé avant le jour J. Ne t'inquiète pas. Tu peux toujours compter sur moi. Il faut juste que je m'absente un jour ou deux.

    Morgana (méfiante) : Je l'espère pour toi. Si tu me trahis ou si tu me déçois, c'est toi qui devras t'inquiéter.

    Mirloc : Oh, ça, je n'en doute pas.



    La base de la SPD terrestre, quelques heures plus tard. Wes conduit Angela au labo de Kat M. Ils arrivent. Kat M est là, devant son écran d'ordinateur.

    Wes : Docteur Manx ?

    Kat M : Oui, commandant ?

    Wes (désignant Angela) : Je viens vous présenter votre nouvelle collaboratrice.

    Kat M (étonnée) : Comment ?

    Angela : Je m'appelle Angela Rawlings Je fais partie des scientifiques de Sauvetage Eclair. On m'a chargée vous aider à mettre les zords en état de marche.

    Kat M : Mais je n'ai pas besoin d'aide.

    Wes : C'est un ordre du commandant suprême.

    Kat M semble mécontente.

    Wes (à Kat M) : Vous avez une idée de ce qui a pu provoquer cette panne ?

    Kat M : Oh oui. Je le sais très exactement. Les zords ont été sabotés.

    Wes (étonné): Quoi ? Sabotés ?

    Kat M : Oui. Et les réparer va sans doute prendre pas mal de temps.

    Angela : C'est pour ça que je suis là.

    Kat M lui adresse un regard hostile.

    Wes : Bon, je vous laisse faire connaissance.

    Il sort et se dirige vers la salle de commandement. Une fois arrivé, il interpelle un cadet.

    Wes : Cadet Carson, j'ai une petite mission pour vous.

    Cadet Carson : Oui, mon commandant ?

    Wes : Apparemment, les delta zords auraient été sabotés. Je voudrais que vous regardiez les enregistrements des caméras de surveillance du hangar.

    Cadet Carson : Très bien commandant.

    Le cadet Carson sort.


    Une voix : Sabotés, hein ?

    Wes se tourne vers l'endroit d'où venait la voix. Il voit Jason.

    Wes : Tu es encore là ? Je croyais que Tommy voulait aller visiter la base de Triforia.

    Jason : Oui, c'était ce qui était prévu mais avec cette histoire de Troobians, il préfère rester un peu sur Terre au cas où on aurait besoin de nous.

    Wes : Ah.

    Jason : A ton avis, qui a pu saboter les zords ?

    Wes : Je n'en sais rien.

    Moment de silence.

    Wes : Excuse-moi. Il faut que j'aille dans mon bureau. Je dois appeler quelqu'un.

    Jason : Et tu ne peux pas le faire d'ici ?

    Wes : Non. Je dois contacter quelqu’un au 31ème siècle.



    Jason (étonné) : Tu peux répéter ?

    Wes : Je dois contacter quelqu’un au 31ème siècle.

    Jason : Euh... Ouais. Tu m'expliques ?

    Wes : Tu sais que mon morpher, celui d'Eric et le Q-Rex viennent du futur ?

    Jason : Oui. Enfin, je l'ai entendu dire.

    Wes : Ils ont été créés au 30ème siècle par la Time Force Police. Mais quatre agents ont remonté le temps pour venir en 2001, à la poursuite de criminels évadés en l'an 3000. C'est grâce à eux qu'Eric et moi sommes devenus des power rangers. Une fois les criminels capturés de nouveau, les quatre rangers du futur sont retournés chez eux. Leur supérieur voulait qu'Eric et moi, nous rendions nos morphers pour qu'ils soient ramenés, ainsi que le Q-Rex, en l'an 3000. Mais les quatre autres rangers étaient contre. Ils ont réussi à le convaincre de nous les laisser. Mais il a exigé que je lui promette de veiller à ce que ni les morphers ni le Q-Rex ne soient employés d'une façon qui pourrait faire empirer le futur. J'ai accepté et je lui ai juré que je le préviendrais si ça tournait mal. Alors voilà... J'ai une promesse à tenir.

    Jason ne dit rien.

    Wes : A plus tard.

    Wes sort de la salle et se rend dans son bureau. Là, il ouvre un tiroir et en sort un étrange petit appareil. Il déploie deux petites antennes et allume l'appareil. Un écran se forme entre les deux antennes et Trip apparaît dessus.

    Trip : Wes. Bonjour.

    Wes : Salut Trip.

    Trip : Tu vas bien?

    Wes : Plus ou moins. J'appelle à cause d'une mauvaise nouvelle.

    Trip : Qu'est-ce qu'il y a ?

    Wes : Tu sais ce que sont les Troobians ?

    Trip : Euh... Oui. C'est un peuple de robots extra-terrestres qui ont fait des ravages à la fin du 20ème siècle et encore plus au début du 21ème.

    Wes : Eh bien, ils ont volé le Q-Rex.

    Une voix venant de l'appareil : QUOI ?????

    Alex arrive sur l'écran à côté de Trip.

    Alex (à Wes) : Vous avez perdu le Q-Rex ?

    Wes : Oui.

    Alex (à Trip) : Et voilà. Je savais que ça finirait mal cette histoire. On aurait dû tout ramener après la capture de Ransik.

    Wes : Pour l'instant, on ne sait pas ce que les Troobians veulent en faire.

    Alex : Mais vous le saurez bien assez tôt ; ça c'est sûr.

    Trip (à Alex) : Alors, qu'est-ce que tu proposes ?

    Alex : A ton avis ? On y va et on récupère le Q-Rex.

    Trip : Qui ça "on" ?

    Alex : Toi, moi, Jen, Katie et Lucas. On y va tous les cinq. (à Wes) Quant-à toi, tu peux te préparer à rendre ton morpher.

    Wes : Je m'en doute.

    Alex (à Trip) : J'appelle les autres. Alex s'éloigne et sort de l'écran.

    Trip : Bon, ben... A tout à l'heure alors.

    Wes : A tout à l'heure.

    Wes éteint l'appareil.

    Une voix derrière Wes : Wes ?

    Wes se retourne et voit Mr Collins entrer dans le bureau.

    Wes : Tu étais là ?

    Mr Collins : Tu avais laissé la porte ouverte. Alors les rangers du futur vont venir ?

    Wes : On dirait bien.

    Mr Collins : Et tu te sens prêt ?

    Wes : Bah... Alex va me reprendre le morpher mais ça fait un moment que je m'y suis préparé.

    Mr Collins : Je ne parle pas de ça.

    Wes : Tu parles de Jen, c'est ça ?

    Mr Collins : Oui.

    Silence.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Jeu 6 Nov - 23:16

    Voilà le chapitre 12.


    Le 31ème siècle. Un circuit de courses de voitures.

    Le commentateur : Kendall est en tête mais Dash est en train de le rattraper.

    Dans les tribunes, Jen, Katie, Circuit et Nadeera regardent la course.

    Nadeera : VAS-Y LUCAS.

    Katie : Quand même... Pauvre Trip qui rate ça.

    Circuit : C'est sûr que c'est dommage mais qu'est-ce que tu veux? Alex avait besoin de lui à la base.

    Le commentateur : Cette fois, ça y est. Ils sont au coude à coude.

    Sur le circuit.

    Dash : LUCAS. TU TE SOUVIENS ? J'AI GAGNE TROIS FOIS.

    Lucas : ET J'AI GAGNE TROIS FOIS.

    Dash : DANS QUELQUES SECONDES, ON AURA LA PREUVE QUE JE SUIS MEILLEUR QUE TOI.

    Lucas : OU QUE C'EST MOI QUI SUIS MEILLEUR QUE TOI.

    Le commentateur : Ils sont sur la dernière ligne droite et aucun des deux ne semble prendre le dessus.

    Jen : ALLEZ LUCAS.

    Katie : TU VAS L'AVOIR.

    Lucas et Dash sont maintenant à quelques dizaines de mètres de la ligne d'arrivée.

    Le commentateur : Et le vainqueur est ... (ils franchissent la ligne) KENDALL.

    Nadeera : OUAIS !

    Elle se précipite hors des tribunes et va rejoindre Lucas. Il est à peine descendu de sa voiture qu'elle lui saute au cou.

    Nadeera : Tu es le meilleur.

    Lucas : Je sais.

    Dash, lui, semble furieux et donne un coup de pied dans un pneu de sa voiture.
    Le morpher de Jen bippe. Elle décroche et un hologramme du buste d'Alex apparait.


    Jen : Qu'est-ce qu'il y a, Alex ?

    Alex : Je vous attends, toi, Katie et Lucas dans une demi-heure à l'aire de lancement temporel.

    Katie (à Alex): Tu veux dire qu'on va voyager dans le temps ?

    Alex : Oui.

    L'hologramme disparait.

    Circuit : Je crois que notre champion va devoir rater la remise de son propre trophée.

    Une demi-heure plus tard, Jen, Katie, Lucas et Circuit arrivent devant la machine à remonter le temps. Alex et Trip sont déjà là.

    Katie (à Alex): Alors tu vas nous dire se qu'il se passe ?

    Alex : Wes vient de nous appeler.

    Gros plan sur le visage de Jen.

    Trip : Lui et Eric se sont fait voler le Quantasaurus-Rex.

    Alex : Alors on va aller réparer leurs bêtises. Et récupérer le Q-Rex et les deux morphers.

    Lucas : Alex, tu sais ce qu'on en pense.

    Alex : Oui. Et je n'aurais jamais dû vous écouter. Maintenant, allons-y.

    Il monte dans la machine à remonter le temps. Jen, Trip, Katie, Lucas et Circuit le suivent.

    Trip (à Lucas) : Comment ça s'est passé la course ?

    Lucas : J'ai gagné.

    Trip : Bravo.

    Une voix-off : Départ dans 10 secondes. 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1.

    Le megazord transdimentionnel frappe la machine à remonter le temps et la propulse dans le vortex.



    An 2008. Devant la base de la SPD terrestre. Tommy, Wes, Jason, Aïsha, Kat H et Rocky semblent attendre quelque chose.


    Rocky (à Wes) : Je ne comprends pas pourquoi tu les as appelés à l'aide.

    Wes : Je ne les ai pas appelés à l'aide. Je les ai prévenus de ce qu'il se passait.

    Rocky : Mouais...

    Un vortex s'ouvre dans le ciel.

    Kat H (à Wes) : C'est ça ?

    Wes : Oui.

    La machine à remonter le temps sort du vortex et, tandis que ce dernier se referme, se pose devant les rangers. La porte de la machine s'ouvre et Alex, Jen, Trip, Katie, Lucas et Circuit en sortent.
    Tommy, Jason, Aïsha, Kat H et Rocky regardent Alex d'un air impressionné.


    Tommy (à Wes) : Wow... Tu avais dit qu'il te ressemblait mais à ce point...

    Alex se place devant Wes sans faire attention aux autres personnes présentes.

    Alex : Alors... On se retrouve enfin.

    Alex tend la main vers Wes. Wes commence à retirer son morpher.

    Tommy : Une minute. Qu'est-ce que ça veut dire, ça ?

    Alex : Eh bien, ça veut dire que Wes me rend ce qui me revient.

    Wes (à Tommy) : Je n'ai pas réussi à protéger le Q-Rex. C'est normal qu'il ne me fasse plus confiance.

    Tommy (à Wes) : Mais tu n'as pas besoin de la confiance de ce type. Tu fais partie de la SPD et on a besoin de toi.

    Alex (à Tommy) : Mais de quoi est-ce que vous vous mêlez ? Et d'abord, qui êtes-vous ?

    Tommy : Je m'appelle Tommy Oliver. Je suis le commandant suprême de la SPD.

    Alex (visiblement étonné) : Vous... Vous êtes Tommy Oliver ? Le Tommy Oliver ?

    Rocky : Lui-même, en chair et en os.

    Alex : Et vous êtes commandant suprême de la SPD ?

    Tommy : Oui.

    Alex : Circuit ? Tu as quelque chose là-dessus ?

    Circuit : Absolument pas. D'après les données que j'ai en mémoire, à la date d’aujourd’hui, la SPD devrait encore être dirigée par Andros.

    Jason : Il a été limogé récemment.

    Trip (à Alex) : C'est sans doute à cause de nos voyages dans le temps que ça a été changé.

    Alex (l'air inquiet) : Oui, sans doute. Mais on verra ça plus tard.

    Il tend de nouveau la main vers Wes.

    Tommy : Eh. Vous ne m'avez pas compris ? Wes gardera son morpher.

    Alex : Son morpher ? Ce morpher appartient à la Time Force.

    Tommy : Pour le moment, la Time Force n'existe même pas. Et la SPD a besoin de Wes en tant que ranger.

    Alex : Je n'en ai rien à faire de la SPD. Je suis ici pour remettre les choses telles qu'elles devraient être et ce morpher ne devrait pas exister à cette époque.

    Lucas : Bon, maintenant, ça suffit, Alex.

    Alex : Comment ça "ça suffit" ?

    Katie : Tu vois bien que tu es le seul ici à vouloir que Wes rende son morpher.

    Alex regarde successivement chacun des rangers présents, l'air très contrarié.

    Alex (à Wes) : J'accepte de te laisser un sursis. Mais je te préviens que, cette fois, je ne repartirai pas dans le futur sans ce morpher. Compris ?

    Wes acquiesce de la tête.

    Quelques minutes plus tard, tout le monde est dans la base de la SPD. Les rangers du présent ont raconté à ceux du futur comment Tommy avait remplacé Andros et comment le Q-Rex avait été volé.


    Katie (à Wes) : Tu as épousé Astronema ?

    Wes : Tu sais qui c'est ?

    Trip : On le sait tous. Elle a marqué profondément l'Histoire. Elle...

    Jen : Elle est considérée comme un terrible criminel contre l'Humanité, style Hitler ou Staline.

    Wes : A ce point-là ?

    Circuit : J'ai trouvé.

    Il fait apparaître sur l'écran de son ordinateur (vous savez, l'ordinateur avec l'écran virtuel dont se servent les rangers time force) des données sur Astronema, dont une représentation d'elle avec son costume en cuir, après son lavage de cerveau.

    Circuit : D'après mes données, Astronema est morte en 1998, tuée par Andros. Cette version des faits n'a jamais été remise en cause dans notre ligne temporelle. Elle avait participé à la bataille sur Eltar. Quand Dark Specter a été détruit, elle s'est autoproclamée impératrice de l'univers entier.

    Wes : Circuit, arrête ça.

    Il éteint l'ordinateur.

    Wes : Elle était sous l'effet d'un lavage de cerveau. Ce n'était pas sa faute.

    Jen, Katie et Lucas ne semblent pas convaincus.

    Trip : Hey! Si Ransik s'est repenti, alors n'importe qui peut le faire.

    Katie : Mouais...

    Lucas : Tu as surement raison.

    Jen reste silencieuse et Alex la regarde du coin de l'œil.

    Tommy : De toute façon, Karone a été acquittée. On ne va pas refaire son procès maintenant en se basant sur des données du 31ème siècle, des données erronées en plus.

    Wes : Voilà.

    Alex : A moins que...

    Wes : A moins que quoi ?

    Alex : Vos nouveaux zords ont été sabotés, n'est-ce pas ?

    Wes : Attends. Tu crois que...

    Aïsha : Je n'y avais pas pensé mais...

    Jason : Mais les zords ont été sabotés alors qu'elle venait juste de s'installer dans la base.

    Rocky (à Wes) : Ces monstres qui vous ont attaqués, tu ne les as pas trouvés dans la liste des criminels fichés par la SPD. Peut-être que ce sont de vieilles connaissances de quand elle était Astronema.

    Tommy : Elle aurait organisé l’attaque afin d’avoir un prétexte pour s'installer dans la base et pouvoir s'approcher des zords ?

    Wes : ARRETEZ! Karone n'avait pas besoin de ça pour venir dans la base. Et vous n'avez pas l'ombre d'un indice.

    Trip : Wes a raison. Vous ne pouvez pas accuser quelqu'un comme ça simplement parce qu'elle a un passé... chargé.

    Silence pesant.

    Jason (aux rangers Time Force) : Bon. Puisqu'on va faire équipe le temps de régler cette histoire, j'aimerais bien savoir ce que vous valez. Si on allait à l'aire d'entrainement, qu'on puisse tous se faire une idée du niveau des uns et des autres ?

    Rocky (moqueur): Dans le genre changement de sujet qui tombe à plat, on peut difficilement faire mieux.

    Jason : Je sais, mais je n'ai rien trouvé d'autre.

    Tommy : Bon, allons-y. Sinon, parti comme c'est, on risque de se battre entre nous pour de bon.

    La plupart des personnes présentes sortent.
    Mais Wes remarque que Jen n'a pas bougé. Il s'approche d'elle.


    Wes : Jen ? Il y a quelque chose qui ne va pas ?

    Jen : Wes... Astronema...

    Wes : Que veux-tu que je te dise ?

    Jen : Tu es heureux avec elle au moins ?

    Wes : Oui. Tout-à-fait.

    Jen : Bon.

    Wes : Et... Et toi ? Tu as quelqu'un ?

    Jen : Non. Il y a eu quelqu'un pendant un temps mais ça n'a pas marché.

    Wes : Ah.

    Alex revient dans la pièce à ce moment.

    Alex : Dites-donc vous deux. On vous attend.

    Jen : On arrive Alex.

    Jen passe devant Alex et sort de la pièce. Wes s'apprête à en faire autant mais Alex se place sur son chemin.

    Alex : Laisse-la tranquille.

    Wes : Quoi ?

    Alex : Elle a assez souffert à cause de toi. Alors laisse-la.

    Wes baisse les yeux, pensant visiblement qu'Alex n'a pas tort.

    Wes : Tu l'aimes toujours, hein ?

    Alex : Plus que jamais.

    Alex se retourne et s'éloigne. Wes le suit.

    Ailleurs dans la base, le cadet Carson est devant un ordinateur et regarde les vidéos de surveillance du hangar des zords, comme Wes le lui avait ordonné. De toute évidence, il n'a encore rien trouvé et commence à en avoir marre. Soudain, son expression change et il regarde l'écran avec plus d'attention.


    Cadet Carson : Oh mon Dieu. Je rêve. Ce n'est pas possible.





    Quelques minutes plus tard, Jen, Wes et Alex arrivent à l'aire d'entrainement de la base. Jason et Lucas sont en train de s'affronter sur un tatami. Mais le combat est clairement inégal et Lucas est vite mis au tapis.

    Lucas : Wouah. Vous êtes vraiment fort, vous.

    Jason (l'aidant à se relever) : Vous n'êtes pas mauvais non plus, vous savez.

    Alex monte sur le tatami.

    Alex (à Jason): A mon tour, si vous voulez bien.

    Jason : Avec plaisir.

    Lucas descend du tatami en fixant Aïsha. Il s'approche d'elle avec son sourire le plus charmeur.
    De leur côté, Jason et Alex se mettent en position de combat. Jason attaque en premier par un coup de pied qu'Alex évite facilement. Alex riposte avec un coup de poing que Jason bloque mais Alex en profite pour lui donner un coup de pied dans les jambes. Jason est ainsi déséquilibré. Alex le saisit et l'envoie à terre. Tommy, Aïsha, Kat H et Rocky regardent Alex d'un air stupéfait. Visiblement, ils n'en reviennent pas de ce qu'ils viennent de voir.


    Alex (à Jason): Pas mal. Mais pas suffisant. Vous êtes loin du niveau exigé d'un power ranger au 31ème siècle.

    Jason (étonné) : J’ai battu Lucas pourtant.

    Alex (faisant un rictus méprisant) : Mmh... Mouais.

    Tommy : Alex, à moi maintenant.

    Rocky (à Tommy): Attends, j'aimerais bien essayer.

    Alex : Si vous voulez, je peux vous prendre tous les deux en même temps.

    Tommy et Rocky font une tête étonnée. Rocky se tourne ensuite vers Tommy avec un petit sourire.

    Rocky (à Tommy) : On lui rabat son caquet à ce prétentieux ?

    Tommy : Avec plaisir.

    Tommy et Rocky montent sur le tatami alors que Jason en descend. Il s'éloigne un peu. Jen s'approche de lui.

    Jen : Jason? Je peux vous parler ?

    Jason : Oui. Jen, c'est ça ?

    Jen : Oui. Cela fait longtemps que j'ai envie de vous rencontrer.

    Jason : Ah oui ? Pourquoi ? Je suis connu au 31ème siècle ?

    Jen : Plus ou moins. Vous êtes cités dans certains livres d'Histoire. Mais ce n'est pas pour ça que je voulais vous connaitre.

    Jason : Pourquoi alors ?

    Jen : On pourrait aller ailleurs ? Je voudrais vous parler en tête-à-tête.

    Jason : Si vous voulez.

    Ils s'en vont tandis que, sur le tatami, Alex affronte Tommy et Rocky. Il semble avoir du mal à tenir le choc mais n'est pas encore battu.
    Le cadet Carson arrive à ce moment à côté du tatami et s'approche discrètement de Wes.


    Cadet Carson (murmurant pour que seul Wes entende): Commandant, je crois savoir qui a saboté les zords mais...

    Wes : Mais ?

    Cadet Carson : Il faudrait que vous veniez voir vous-même. Sinon, vous ne me croirez probablement pas.

    Wes : Bon, je viens.

    Ils s'éloignent.

    Pendant ce temps, le combat se poursuit. Rocky donne un coup de poing à Alex mais ce dernier le bloque et il réussit à renverser Rocky. Tommy essaie de lui donner un coup de pied qu'il évite au prix d'un saut en arrière assez acrobatique. Tommy tente un coup de poing qu'Alex évite en se baissant avant de frapper Tommy en pleine mâchoire, le faisant tituber.


    Tommy (se tenant la mâchoire) : Qu'est-ce qu'il vous prend ? Ce n'est qu'un entrainement.

    Alex : Entrainement ou pas, je m'attendais à mieux de la part des légendaires power rangers mighty morphin. Je suis très déçu.

    Aïsha (à Lucas) : Eh ben... Il est toujours aussi sympathique ?

    Lucas : Oui, toujours. Il n’est jamais aimable. Mais moi, par contre, je le suis toujours, surtout quand j'ai la chance de rencontrer une aussi jolie femme que vous.

    Aïsha sourit.

    Katie (à Lucas) : Dis donc toi, je croyais que tu étais déjà casé.

    Lucas (à Katie) : Mais de quoi je me mêle ?

    Wes et le cadet Carson arrivent dans la salle de commandement. Le cadet Carson met une vidéo en route. On y voit le hangar des zords.
    Gros plan sur Wes. Son visage est d'abord impassible, puis il fronce les sourcils.


    Wes : Mais, c'est...

    Cadet Carson : Oui, ça m'en a tout l'air.

    On nous montre l'écran et on peut voir le visage de l'individu qu'ils regardent. Le visage de Jason.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Sam 8 Nov - 1:06

    Voilà le chapitre 13.


    An 2008. Base de la SPD de la Terre, salle de commandement.
    Wes fixe l'écran, ayant visiblement du mal à en croire ses yeux.


    Cadet Carson : J'ai eu la même réaction que vous.

    Wes : Mais c'est sûr que c'est bien lui ?

    Cadet Carson : Je n'en sais pas plus que vous. Mais si ce n'est pas lui, c'est son frère jumeau.

    Wes : Bon. Il va falloir l'arrêter.

    Tommy, Kat H, Aïsha et Rocky entrent alors. Wes éteint rapidement l'écran.

    Kat H (à Tommy) : Qu'est-ce que tu penses d'eux ?

    Tommy : Ils sont plutôt bons. Mais cet Alex est vraiment... détestable.

    Wes (à Tommy) : Excuse-moi. Tu sais où est Jason ?

    Tommy : Jason ? Non.

    Kat H : Je l'ai vu s'éloigner avec Jen, il y a un moment.

    Wes (étonné) : Avec Jen ?

    Kat H : Oui. Tu étais encore là d'ailleurs.

    Wes : Je n'avais pas remarqué.

    Tommy : Pourquoi tu le cherches ?

    Wes : Non, pour rien. C'est pas urgent.

    Wes sort de la pièce. Etonné, le cadet Carson le rattrape.

    Cadet Carson (à Wes) : Mais qu'est-ce que vous faîtes ? Pourquoi vous ne leur avez pas dit ?

    Wes : Ils sont trop proches de lui.

    Wes appuie sur un bouton de son morpher.

    Jen se balade dans un parc avec Jason quand son morpher bippe. Elle répond et un hologramme du buste de Wes apparait.


    Wes : Jen, tu vas bien ?

    Jen (étonnée) : Ben oui, pourquoi ?

    Wes : Comme ça. Jason est avec toi ?

    Jen : Oui. Il est là, juste à côté de moi.

    Wes : Il est... là ?

    Jen : Je viens de te le dire.

    Wes semble embarrassé. Il appuie sur un autre bouton de son morpher.

    Wes : Ecoute. Il faudra que je te voie quand tu reviendras.

    Jen : Tu veux que je revienne tout-de-suite ?

    Wes : Non. Non, ne te presse pas. A tout à l'heure.

    Wes raccroche.

    Cadet Carson : Vous ne lui avez pas dit à elle non plus.

    Wes : Elle est avec lui. Si je lui avais dit, il aurait su qu'il était découvert.

    Wes appuie de nouveau sur le bouton sur lequel il avait appuyé pendant la conversation et un hologramme représentant un plan de la ville apparait.

    Cadet Carson : Qu'est-ce que c'est ?

    Wes : J'ai profité de l'appel pour localiser le morpher de Jen. En se dépêchant, on peut y aller avant qu'ils soient partis.

    Cadet Carson : Qui ça "on" ?

    Wes appuie de nouveau sur un bouton de son morpher.

    Wes : Trip ? Tu m'entends ?



    Galaxie du Grand Chien. Planète Zentor.
    Andros, Maya et Damon sont aux prises avec des krybots, dont deux oranges. L'un des krybots orange lance un éclair sur Maya qui se retrouve à terre.


    Damon : MAYA.

    Le krybot orange envoie un autre éclair sur Maya mais Damon le dévie d'un coup de sabre quasar. Maya se relève, saute sur le krybot orange et lui coupe la tête avec son sabre.

    Andros (appuyant sur le bouton 03 de son battlizer) : POWER RANGER ROUGE CUIRASSE.

    Andros se transforme en ranger rouge cuirassé et n'a aucun mal à maitriser quatre krybots ordinaires en quelques coups de spiro-sabre. Maya et Damon ont tôt fait eux aussi d'éliminer les krybots ordinaires restants, si bien qu'il ne reste plus que le second krybot orange.

    Andros : MISSILES CUIRASSES.

    Les missiles cuirassés sont lancés et pulvérisent le krybot orange.

    Andros : Rétromutation.

    Il rétromute.

    Maya et Damon
    : Rétromutation.

    Ils rétromutent à leur tour.

    Maya : Il faudra qu'on soit plus prudents. S'ils avaient été plus nombreux, on aurait eu des problèmes.

    Damon : Attends. Cette planète grouille de krybots. On ne peut pas tous les éviter. Et puis, c'est pas en se cachant qu'on réglera quoique ce soit.

    Andros se penche vers les restes du krybot orange vaincu par Maya.

    Maya : Andros ? Qu'est-ce que tu regardes ?

    Andros : Je suis d'accord avec Damon. On est là depuis un moment et on n'a pas avancé d'un pouce. On ne sait même pas si Gruumm est là.

    Maya : Alors qu'est-ce que tu proposes ?

    Andros : Je crois qu'il va falloir prendre de plus gros risques si on veut vraiment savoir ce qui se trame ici.



    La Terre. Base terrestre de la SPD.
    Tommy, Rocky et Aïsha sont dans la salle de commandement. Un cadet s'approche alors de Tommy et fait le salut de la SPD.


    Le cadet : Monsieur, il y a ici un homme qui prétend être un power ranger et qui voudrait vous voir.

    Tommy : Un power ranger ? Lequel ?

    Le cadet : Il m'a dit qu'il était le ranger lunaire.

    Tommy : Bon. Allez le chercher.

    Le cadet sort et revient quelques secondes après avec Merrick.

    Pendant ce temps, Alex marche dans un couloir de la base. Soudain, il est interpelé par une petite voix venue de derrière lui.


    La voix : Eh, Monsieur.

    Alex se retourne et voit Sky.

    Sky : Vous êtes Alex ?

    Alex (étonné): Euh... Oui. Mais comment tu sais ça toi ?

    Sky : Mon père m'a dit que vous lui ressembliez. Et c'est vrai. Mais pas autant que ce qu'il m'avait dit.

    Alex : Ton père ? Oh. Tu es le fils de Wes, c'est ça ?

    Sky : Oui. On m'a dit que vous vouliez lui prendre son morpher. C'est vrai ?

    Alex : Tu as un problème avec ça ?

    Sky : Pourquoi vous voulez lui prendre ?

    Alex : Parce que ce serait trop dangereux de lui laisser. Ce morpher ne devrait pas exister à cette époque.

    Sky : Pourquoi ? Mon père est le meilleur ranger du monde.

    Alex (avec un petit sourire) : Ecoute, mon petit bonhomme. Ton papa n'est pas le véritable ranger rouge time force. D'ailleurs, il ne fait même pas partie de la Time Force. Le seul vrai ranger rouge time force, c'est moi. Et ce que tu en penses ne change rien.

    Alex s'en va.

    Sky : Ce que j'en pense ne change rien ? C'est ce qu'on va voir.





    Dans le parc de NewTech City, Jen et Jason n'ont pas bougé.

    Jason : Quand même, ça me fait bizarre d'imaginer ça.

    Jen : Pour moi aussi, c'est assez spécial mais je pense que ça aurait été dommage que je ne te dise rien.

    Jason : Oui, c'est sûr... C'est sûr.

    Ni l'un ni l'autre n'ont remarqué qu'ils étaient épiés. Wes, Trip, Katie et Lucas sont en position, transmutés, armes à la main et en train de les observer. Ils sont placés en divers endroits du parc et communiquent entre eux via leurs morphers.

    Katie : On attend plus que ton signal, Wes.

    Wes : Est-ce que l'un de vous entend ce qu'ils disent ?

    Lucas : Pas moi. Ils sont trop loin.

    Trip : Pareil pour moi.

    Katie : Idem.

    Wes : Si jamais il lui fait du mal, je le pulvérise.

    Jason s'approche de Jen et passe son bras autour de ses épaules. Une voix furieuse s'élève alors.

    La voix : NE LA TOUCHE PAS.

    C'est Wes qui vient de surgir de sa cachette. Il tire alors, avec son blaster, une rafale qui vient frapper le sol juste aux pieds de Jason.

    Wes : Si tu fais le moindre geste, je viserai plus haut la prochaine fois.

    Jen : Wes, mais enfin qu'est-ce que tu fais ?

    Mais Trip, Katie et Lucas se sont montrés eux aussi et pointent leurs blasters sur Jason.

    Jason : Qu'est-ce que ça veut dire ?

    Katie (à Jen) : Jen, ce type est un traitre. C'est lui qui a saboté les zords de la SPD.

    Jason : Quoi ? Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

    Wes s'approche de Jason et lui donne un coup en plein visage avec le canon de son blaster.

    Jen : WES !

    Wes : Quand je pense que cette ordure a été le premier choix du fameux Zordon comme ranger rouge... (à Jason) Qu'est-ce que tu voulais à Jen, hein ?

    Jen (à Wes): C'est moi qui ai voulu le voir. Alors tu te calmes et tu m'expliques ce qu'il se passe.

    Wes : Katie te l'a déjà dit. C'est un traitre.

    Trip (à Jen) : Il a été filmé en train de saboter les zords.

    Jen (à Jason) : C'est vrai ?

    Jason : Mais pas du tout. Jen, je t'assure que...

    Wes : Bon, ça va. Tu t'expliqueras à la base. Pour l'instant, tu la boucles.

    Quelques minutes plus tard, les rangers time force sont de retour à la base avec Jason. Tandis que Katie et Lucas le conduisent à sa cellule, Wes, Jen et Trip se dirigent vers la salle de commandement.

    Wes (à Jen) : Tu vas voir de tes propres yeux que c'est bien lui.

    Jen : Je te crois. Mais quand même... Jason Lee Scott un traitre...

    Ils arrivent à la salle. En entrant, Wes constate que Tommy, Aïsha et Rocky sont présents.

    Wes : Ah. Vous êtes là ; ça tombe bien. Je vais pouvoir vous montrer la vidéo à tous en même temps.

    Aïsha : Quelle vidéo ?

    Wes appuie sur quelques boutons et la fameuse vidéo de surveillance passe sur un écran.

    Wes : Ce sont des images filmées par une caméra de surveillance dans le hangar des zords. Et, dans quelques secondes, vous allez voir celui qui les a sabotés.

    Tous regardent avec intérêt puis font la même tête incrédule en voyant le visage de Jason.

    Tommy : Jason ? Mais c'est absurde.

    Rocky : Absurde ou pas, c'est bien lui.

    Wes : Je viens juste de l'arrêter. Il est dans une cellule en ce moment.

    Tommy : C'est ridicule. Quelle cellule ? Que j'aille le voir.

    Wes : La cellule...

    Il s'interrompt dans sa phrase car il vient de remarquer la présence, dans un coin de la pièce, de quelqu'un qu'il ne s'attendait pas à trouver là : Merrick.

    Wes (à Merrick) : Qu'est-ce que tu fais là, toi ?

    Aïsha : Il nous a demandé de le cacher.

    Wes : Le cacher ?

    Merrick : Je suis poursuivi par des Orgs.

    Wes (incrédule) : Des Orgs ?

    Merrick : Oui.

    Wes : Je croyais qu'ils avaient tous été vaincus.

    Merrick : La plupart d'entre eux. Et leur maître. Mais il y en a encore qui se promènent par-ci par-là.

    Wes (à Tommy) : Je suppose que c'est toi qui as décidé de l'accueillir.

    Tommy : Oui. C'est bien moi.

    Wes : Et bien sûr, ce que j'en pense n'a pas d'importance. C'est moi qui suis censé diriger cette base pourtant.

    Tommy : Wes, je comprends que tu lui en veuilles mais il y a des choses plus importantes que ce genre de rancunes. Et maintenant, je te prie de me conduire à la cellule de Jason.

    Aïsha : Je viens aussi.

    Rocky : Et moi aussi.

    Wes, Tommy, Aïsha et Rocky sortent. Puis, Jen et Trip sortent à leur tour.
    Une fois seul, Merrick observe son reflet sur un écran. Mais ce n'est pas son image qu'il voit. C’est celle de Zen-Aku.

    Avançant dans les couloirs, suivie de Trip, Jen repense à ce qu'il s'est passé dans le parc. La ferveur avec laquelle Wes a attaqué Jason parce qu'il pensait qu'il allait lui faire du mal. Soudain, elle s'arrête.


    Trip : Qu'est-ce qu'il y a ?

    Jen : Regarde là-bas. Au bout du couloir. C'est elle.

    Trip vit aussitôt de qui Jen parlait : Karone.

    Jen : Trip, je voudrais lui parler seule à seule si tu veux bien.

    Trip : Tu es sûre ?

    Jen : Oui.

    Trip s'en va.

    Jen (à Karone) : Excusez-moi.

    Karone : Oui ?

    Jen : Vous êtes bien Karone Collins, n'est-ce-pas ?

    Karone : Oui. Et vous êtes ?

    Jen : Jen Scott.

    Karone : Ah. Alors, c'est vous Jen Scott. J'ai entendu parler de vous.

    Jen : Surement pas autant que moi j'ai entendu parler de vous. Dans mon monde, l'Histoire ne vous a pas vraiment retenue comme quelqu'un de très recommandable.

    Karone : Et ?

    Jen : Et ça m'étonne un peu de vous découvrir ici en paisible mère de famille.

    Karone : Vous voulez dire de voir Wes marié avec moi, non ?

    Jen ne répond pas.

    Karone
    : Bon, je vais nous éviter le blabla inutile et en venir au fait. Etes-vous amoureuse de mon mari ?

    Jen reste silencieuse quelques secondes et répond finalement.

    Jen : Oui.

    Karone : Et j'ai du souci à me faire ou non ?

    Jen : A priori, non. Tôt ou tard, il faudra que je reparte dans le futur de toute façon. Mais je vous ai à l'œil. Si vous magouillez quelque chose, je serai là. Croyez-moi.

    Karone : Mmh... On verra bien.

    Plus loin, Trip observe la scène grâce à son cristal.

    Trip : Cette histoire va mal finir.



    Galaxie du Grand Chien, le vaisseau de Gruumm, en orbite autour de la planète Zentor.
    Gruumm est sur son trône.
    Un écran apparait, montrant Benaag.


    Benaag : Majesté. Nous avons capturé des power rangers.

    Gruumm : Des power rangers ? Ici ?

    Benaag : Oui, Majesté. Ils disent vouloir vous rencontrer.

    Gruumm : Mmh... Ce sont eux qui veulent me voir ?

    Benaag : Oui.

    Gruumm : Ils ont surement une idée derrière la tête. Ou alors ils sont fous. Mais ce serait dommage de leur refuser ce plaisir. Amène-les ici.

    Benaag : Oui, Majesté.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Sam 8 Nov - 22:56

    Chapitre 14.


    Base de la SPD terrestre. Wes, Tommy, Aïsha et Rocky sont devant la cellule de Jason.

    Tommy : Jason, qu'est-ce qu'il s'est passé ?

    Jason : Je n'en sais rien. (il désigne Wes) Il m'a attaqué avec les autres rangers time force en m'accusant d'avoir saboté les zords.

    Rocky: Tu as été filmé par une caméra de surveillance dans le hangar des zords.

    Jason : Je ne suis allé dans ce hangar qu'une seule fois, pendant la visite de la base.

    Aïsha : De toute façon, il n'aurait pas pu ouvrir les portes. (à Wes) Elles sont programmées pour ne s'ouvrir qu'avec ton iris ou celui de Kat.

    Tommy : Kat ? Hillard ?

    Aïsha : Non, Manx.



    Vaisseau de Gruumm, en orbite autour de la planète Zentor.
    Gruumm est assis sur son trône. Benaag entre dans la pièce, suivi par des krybots (un orange et trois normaux) qui traînent deux prisonniers : Maya et Damon. Ils portent leurs tenues de rangers sans les casques et sont enchaînés. Les krybots les jettent aux pieds de Gruumm.


    Gruumm : Eh bien, eh bien... Qu'est-ce que nous avons là ? Je peux savoir ce que vous faîtes ici ?

    Maya : Et vous ?

    Gruumm ricane.

    Gruumm : A ta place, ma jolie, je ne serais pas aussi insolent. Il parait que vous vouliez me voir. Si vous avez décidé de vous suicider, vous auriez pu trouver quelque chose de moins douloureux.

    Maya et Damon se regardent en se souriant.

    Gruumm (furieux) : QU'EST-CE QUE VOUS FAITES ? VOUS ETES FACE AU PLUS TERRIBLE CONQUERANT DE L'HISTOIRE. VOUS POURRIEZ AU MOINS AVOIR PEUR.

    Soudain, un écran apparait devant le trône et un krybot bleu s'adresse à Gruumm.

    Le krybot bleu : Majesté. Nous avons repéré un power ranger à proximité du vaisseau.

    Gruumm : Quoi ? Encore un ?

    Le krybot bleu disparait de l'écran et une nouvelle image apparait, montrant le ranger rouge cuirassé en train de voler non loin du vaisseau.

    Gruumm : Alors, ça c'est une surprise. (à Maya et Damon) Où est-ce qu'il va ?

    Damon : J'en sais rien moi. (à Maya) Et toi, tu le sais ?

    Maya : Non, pas du tout.

    Gruumm : VOUS DEPASSEZ LES BORNES. DITES MOI TOUT DE SUITE LA VERITE.

    Benaag (à Gruumm) : Majesté, si nous perdons trop de temps à interroger ces deux-là, nous risquons de perdre l'autre de vue.

    Gruumm (essayant de se calmer): Oui, tu as raison. Ce serait dommage de le rater celui-là.

    Benaag : Je donne l'ordre de le capturer ?

    Gruumm : Mmh... Non. Abats-le.

    Le vaisseau de Gruumm lance un laser sur le ranger rouge cuirassé mais ce dernier esquive le tir.

    Gruumm : TIREZ ENCORE.

    Le ranger rouge cuirassé évite plusieurs tirs puis s'éloigne à toute vitesse.

    Gruumm : IL S'ENFUIT. (à Benaag et aux krybots) RATTRAPEZ-LE SINON JE VOUS VAPORISE.

    Le vaisseau se lance à la poursuite du fugitif, s'éloignant de Zentor. Au bout d'un moment, ils arrivent à proximité d'un trou noir. Le ranger rouge s'arrête alors et lance les missiles cuirassés. Les deux missiles frappent le vaisseau.

    Benaag : On est touchés.

    Gruumm : JE SAIS. TIREZ. TUEZ-LE.

    Benaag appuie sur un bouton mais rien ne se passe. Il appuie de nouveau plusieurs fois sans meilleur résultat.

    Benaag : Ses missiles ont sans doute endommagé nos armes.

    Gruumm : Alors, envoie des soldats dehors. Qu'ils me le ramènent. En morceaux.

    Plusieurs véhicules pilotés par des krybots sortent du vaisseau et foncent sur le ranger rouge. Alors qu'ils approchent, ils sont soudain attirés par le trou noir et disparaissent à l'intérieur.

    Gruumm : Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

    Benaag : A mon avis, ce trou noir a une force magnétique qui a attiré le métal des krybots.

    Gruumm : Alors, pourquoi le ranger n'est pas aspiré lui ?

    Damon : Son armure n'est pas en métal.

    Benaag(étonné) : Tu veux dire que cette armure si puissante est en plastique ?

    Damon : Ben, ouais.

    Gruumm s'approche de Damon.

    Gruumm (à Damon) : Tu commences à coopérer. C'est bien. Alors, dis-moi comment je peux l'abattre.

    Damon regarde le krybot orange, derrière Benaag, lever son épée.

    Maya (à Gruumm) : Vous ne pouvez pas. Aucun des vos robots ne pourra s'approcher de lui.

    Gruumm se retourne, visiblement en colère. Le krybot orange baisse vite son arme, sans que Gruumm le remarque. Gruumm se dirige alors vers la sortie de la pièce.

    Benaag : Majesté, où allez-vous ?

    Gruumm : On dit souvent que, quand on veut que les choses soient bien faites, il faut les faire soi-même.

    Quelques minutes plus tard, Gruumm sort du vaisseau, sur sa moto volante.
    Dans le vaisseau, Benaag le regarde s'approcher du ranger rouge mais ce dernier prend la fuite. Gruumm part à sa poursuite. Le krybot orange lance alors un éclair sur Benaag, le laissant assommé. Maya et Damon jettent leurs chaînes au sol ; visiblement, ils n'étaient pas vraiment prisonniers. Ils sortent leurs sabres et attaquent les trois krybots normaux. Ils les mettent en pièces en quelques secondes. Le krybot orange retire alors son casque, révélant le visage d'Andros.


    Damon: Bon, le plus dur est fait.

    Maya : J'ai bien cru qu'on n'y arriverait pas.

    Andros : Dommage que Gruumm soit parti. Si j'avais été plus vif tout à l'heure, on aurait pu l'avoir. Enfin... Allez garder la porte. Je vais essayer d'être le plus rapide possible.

    Maya et Damon sortent. Andros s'assied devant l'ordinateur de bord du vaisseau.

    Andros : Voyons ça.

    Andros appuie sur quelques touches.

    Andros : Voilà.

    Andros fouille les données.

    Andros (il sourit, visiblement étonné): Oh, c'est pas vrai. Mais quel idiot.

    Soudain, son sourire s'estompe.

    Andros : Eh mais... Qu'est-ce qu'il fait là, celui-là ?



    Base de la SPD terrestre, chambre de Sky.
    La porte est entrouverte. Sky est sur son lit, en train de regarder une photo. Charlie arrive à la porte.


    Charlie : Sky ? Je peux entrer ?

    Sky : Si tu veux.

    Charlie (entrant) : Il parait que tu t'es pris la tête avec un ranger du futur.

    Sky : Je lui ai demandé pourquoi il voulait prendre son morpher à Papa.

    Charlie : Et qu'est-ce qu'il t'a dit ?

    Sky : Rien, enfin si mais...

    Charlie : Mais rien de convaincant ?

    Sky : C'est toujours pareil. Quand on est petit, personne ne veut vous parler franchement.

    Charlie voit la photo que tient Sky.

    Charlie : Qu'est-ce que c'est ?

    Sky : C'est mon grand-père Laïos qui me l'a donnée. C'est une photo qui date de l'époque où il était un power ranger sur KO 35.

    Charlie : Ah oui ?

    Elle regarde la photo. On peut y voir cinq rangers portant les tenues des Fiveman, avec leurs casques sous le bras. Laïos est ranger noir. Le ranger jaune est un Aquitarien. Charlie regarde à peine les rangers rose et bleu. C'est le ranger rouge qui attire son attention car c'est une femme, une femme ranger rouge.

    Sky (songeur) : Tout le monde dans ma famille a été un power ranger apparemment.



    Vaisseau de Gruumm.
    Andros est toujours devant l'ordinateur. Sur l'écran apparait alors le trou noir. Andros esquisse un petit sourire. Soudain, il entend une voix.


    La voix : Au secours.

    Andros (très étonné) : Qui est là ?

    La voix : Aidez moi.

    Andros : Où êtes-vous ?

    Maya entre dans la pièce.

    Maya : Andros, qu'est-ce qu'il se passe ?

    La voix : Au secours.

    Andros (à Maya): Tu entends cette voix ?

    Maya : Une voix ? Mais quelle voix ?

    Andros : Une voix qui appelle au secours.

    Maya : Andros, il n'y a personne ici à part toi, Damon et moi... et peut-être quelques krybots qui trainent.

    Andros : Tu ne l'entends pas.

    Maya : Non.

    Damon entre à son tour.

    Damon : Pourquoi c'est si long ?

    Andros : J'ai fini. Il ne reste plus qu'à envoyer le vaisseau dans le trou noir.

    La voix : Par pitié, aidez moi.

    Andros : Là, vous avez entendu ?

    Damon : Entendu quoi ?

    Andros : Il y a quelqu'un ici. Quelqu'un qui a besoin de moi.

    Damon : Mais qu'est-ce que tu racontes ?

    Andros : Allez-vous en tous les deux.

    Maya : Quoi ?

    Damon : Mais et toi ?

    Andros : Je vous rejoindrai plus tard.

    Damon : Non, non, non. Il n'est pas question qu'on te laisse derrière nous sous prétexte que tu entends des voix.

    Andros : Tu ne comprends pas. C'est dans ma tête, comme un contact télépathique. Mais ça n'en est pas un. On dirait plutôt des sortes de prières. Que mon pouvoir me permettrait d'entendre.

    Damon : Ben voyons.

    Maya regarde Andros d'un air hésitant.

    Maya : Viens Damon. On y va.

    Damon : Quoi ? Ne me dis pas que tu crois ces délires.

    Maya : Si. Si Andros veut qu'on le laisse se débrouiller, on doit accepter.

    Damon : Mais... C'est démentiel.

    Maya : Peut-être. Mais c'est comme ça.

    Andros : Ne vous inquiétez pas. Je n'ai pas l'intention de mourir ici. Je vous rejoindrai.



    Base de la SPD terrestre. Tommy, Wes, Alex et Kat H sont là. Tommy regarde en boucle la vidéo accusant Jason.

    Alex (à Tommy) : Vous savez, le visage du saboteur ne va pas changer à force de regarder la vidéo.

    Tommy : Je sais, je sais mais il y a forcément une explication.

    Kat H : Ce n'est pas en t'abrutissant devant ça que tu la trouveras.

    Tommy : Mouais... Tu as surement raison.

    Tommy se lève.

    Tommy : De toute façon, il faut que je parte.

    Wes : Où tu vas ?

    Tommy : A un baptême.

    Kat H : Ah oui. Le bébé de ton élève. Kira... comment déjà ?

    Tommy : Mercer.

    Wes : Mercer ? Comme Anton Mercer ?

    Tommy : Oui. C'est le père de Trent, le mari de Kira. Tu le connais ?

    Wes : Oh oui. Il s'est débrouillé pour mettre Biolab en faillite et l'a racheté à mon père pour une bouchée de pain.

    Gros plan sur le visage d'Alex.

    Tommy (gêné): Ah. Ben, c'est un vieil ami à moi.

    Wes : Tu as de drôles de fréquentations.

    Tommy sort.

    Alex : Wes... Tu as dit que cet homme, Mercer, avait racheté Biolab, c'est bien ça ?

    Wes : Oui.

    Alex serre les poings.

    Alex : Il y a quelque chose que je voudrais savoir. Un jour, je t'ai offert la chance de reprendre Biolab. Pourquoi tu n'as pas voulu ?

    Wes (étonné) : Je pensais que tu avais compris. Ce n'était ni à toi ni à mon père de choisir mon destin mais à moi seul. Et, reprendre Biolab, ce n'était pas ce que j'avais choisi.

    Alex : Ce n'est pas ce que je te demande. Tu as décidé, je sais. Mais pourquoi as tu pris cette décision là ?

    Gros plan sur le visage de Wes. Il ne semble pas savoir quoi répondre.





    Espace, galaxie du Grand Chien.
    Tandis que les Jet Jammers jaune et vert s'éloignent du vaisseau de Gruumm, Andros marche dans les couloirs du vaisseau, guidés par les appels au secours qu'il entend. Il se retrouve bientôt devant une étrange porte qui brille d'une lumière orangée. Andros tend les mains et ouvre la porte grâce à sa télékinésie. Puis, il entre et se retrouve face à une sorte d'énorme bocal contenant une chose ressemblant à un cerveau. Une voix menaçante, n'ayant rien à voir avec celle qu'Andros avait entendue auparavant, s'élève soudain.


    La voix : Qui va-là ?

    Andros se rend compte que cette voix provient du bocal. Un tentacule au bout duquel se trouve un œil se place devant Andros.

    La voix : Eh bien, réponds. De quel droit as-tu pénétré dans cet endroit ?

    Andros regarde un peu la pièce et voit un corps étendu sur le sol. C'est vraisemblablement un homme. Son visage est caché mais Andros comprend instantanément que c'est cet individu qui a envoyé les appels au secours. Il est inanimé, probablement inconscient, mais vivant car on peut voir qu'il respire.

    La voix : Est-ce que, par hasard, tu serais un power ranger pour avoir osé t'aventurer jusqu'ici ?

    Andros : Oui. J'en suis un. Et toi... Tu es Omni. Le dieu du peuple Troobian. Je pensais que tu n'existais pas.

    Omni : Ce qui explique ton inconscience. Si tu avais su que j'étais là, tu aurais aussi su que tu n'avais aucune chance de sortir d'ici vivant.

    Andros (désignant l'homme à terre) : Qui est-ce ?

    Omni : Tu ne le sauras jamais.

    Omni lance soudain un éclair sur Andros mais ce dernier tend les mains devant lui et dévie l'éclair avec sa télékinésie.

    Omni : Tiens, tiens... On dirait que je n'ai pas affaire à n'importe quel ranger.

    Omni fixe intensément Andros.

    Omni : Ce visage. Il ressembla à celui de Zordon. J'ai compris. Tu es le ranger rouge de l'espace.

    Omni lance de nouveau des éclairs qu'Andros dévie de la même façon.

    Andros : Je ne crois pas que tu sois vraiment un dieu. Tu es fort, mais moi aussi. Et je n'ai pas l'intention de perdre contre toi.

    Omni, énervé par tant d'insolence, lance plusieurs éclairs qu'Andros réussi à bloquer, mais pas à dévier.

    Omni : Tu ne résisteras pas longtemps.

    Plus loin dans la galaxie, Gruumm poursuit toujours le ranger rouge cuirassé.

    Gruumm : Il perd du terrain.

    Soudain, Omni le contacte par télépathie.

    Omni : Gruumm, reviens tout de suite au vaisseau.

    Gruumm : Maître Omni. Je suis sur le point de rattraper le ranger rouge de l'espace.

    Omni : Imbécile. Tu poursuis une armure vide.

    Gruumm : Quoi ?

    Omni : Téléguidée sans doute. Le ranger rouge de l'espace est ici, en face de moi.

    Gruumm : Oh, c'est pas vrai !

    Gruumm fait demi-tour.
    Dans le vaisseau, Andros a de plus en plus de mal à tenir. Il entend alors de nouveau la voix qui l'avait appelé au secours.


    La voix : Aidez moi.

    Andros regarde l'homme toujours étendu sur le sol.

    Andros : Il est toujours inconscient. Ce sont des messages par son subconscient.

    Omni augmente la puissance des éclairs et Andros pose un genou à terre tellement il a du mal à garder l'équilibre.

    Andros (regardant l'homme inconscient) : Désolé. Mais, qui que tu sois, je ne peux pas t'aider maintenant. Je reviendrai.

    Andros regarde le morpher sur son poignet et, par télékinésie, il appuie sur les touches 3 (deux fois),5 et Ej en criant :

    Andros : A MOI LES POWER RANGERS.

    Andros se transmute en ranger rouge de l'espace.

    Andros : SPIRO-SABRE.

    Avec son spiro-sabre, Andros envoie un éclair qui frappe l'œil d'Omni.

    Omni : AAAAH.

    Sous l'effet de la douleur, Omni cesse d'envoyer ses propres éclairs. Andros sort son astro-blaster et tire sur un mur, le perçant. L'appel d'air aspire Andros à l'extérieur du vaisseau. L'homme inconscient, lui, est retenu pas un tentacule d'Omni.

    Andros : SURF GALACTIQUE.

    Le surf galactique rouge apparait. Andros monte dessus et disparait dans l'immensité de l'espace.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 399
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 9 Nov - 22:10

    Voilà le chapitre 15.



    Eglise de Reefside.
    Tommy vient d'arriver au baptême. On peut voir de nombreuses têtes connues : Connor, Ethan, Cassidy, Devin, Hayley, Elsa, Anton Mercer, mais aussi Shane, Cam, Xander, Rose et Will. Et, bien entendu, il y a les heureux parents, Trent et Kira. Kira tient le bébé dans ses bras. Tommy s'approche d'eux.


    Kira : Bonjour, Docteur O.

    Tommy : Bonjour. (désignant le bébé) Alors, voilà donc ma filleule ?

    Trent : Eh oui. (à sa fille) Tu vois, Emma, c'est lui qui va être ton parrain.

    Tommy (à Emma) : Bonjour, jolie demoiselle.

    Une voix derrière Tommy : Eh, mais c'est notre docteur. A moins que tu préfères commandant ?

    Tommy se retourne et se retrouve nez à nez avec Adam.

    Tommy (étonné) : Adam. Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Kira : Je l'ai invité.

    Tommy
    : Je ne savais pas que vous vous connaissiez.

    Adam : On a même fait équipe pendant une courte période. C'est toute une histoire.




    Base de la SPD terrestre.
    Angela est dans le labo de Kat M. Cette dernière arrive.


    Kat M : Les zords sont quasiment prêts maintenant.

    Angela : Ah. Très bien.

    Kat M : Dites-moi. Vous comptez rester encore combien de temps ici ?

    Angela : Je resterai tant qu'on aura besoin de moi.

    Kat M : On n'a jamais eu besoin de vous. Et vous êtes venue soi-disant pour m'aider à réparer les zords. Maintenant qu'ils le sont, vous pourriez penser à repartir.

    Soudain, elle s'arrête en regardant une table où se trouvent plusieurs appareils.

    Kat M : Vous avez touché à quelque chose sur cette table ?

    Angela : Non, pourquoi ?

    Kat M : C'est là que j'avais laissé le nouveau morpher rouge. Et il n'y est plus. Vous êtes là depuis combien de temps ?

    Angela (faisant semblant de ne pas comprendre): D'après vous, trop longtemps.

    Kat M
    : Oh, arrêtez. C'est très sérieux. Un morpher expérimental a été volé.

    Angela : Ou vous l'avez simplement perdu.

    Kat M : Je ne perds jamais rien. Et surtout pas quelque chose qui m'a demandé autant de travail. Vous êtes là, dans le labo, depuis combien de temps ?

    Angela : Environ une demi-heure.



    Galaxie du Grand Chien. Andros vient d'arriver dans l'Astro Megaship Mark II. Il entre dans le poste de pilotage où se trouvent Maya, Damon et Alpha 7.

    Damon : Andros. Tu t'en es sorti.

    Andros : Evidemment, qu'est-ce que tu crois ?

    Maya : Est-ce que tu as trouvé ce que tu entendais ?

    Andros : Oui. C'était un homme, prisonnier des Troobians apparemment. Mais je n'ai pas pu l'aider. Je me suis retrouvé face à Omni.

    Maya : Omni ? Le dieu des Troobians ?

    Damon : Alors il existe vraiment ?

    Andros : De toute évidence, oui. Mais il y a des choses plus urgentes dont on doit s'occuper. (à Alpha 7) Alpha, tu as réussi à ramener l'armure ?

    Alpha 7 : Oui. Elle est en sécurité dans la soute. Et elle n'a subi aucun dommage.

    Andros : Bon, très bien.

    Andros s'assied devant les commandes et allume l'ordinateur.

    Andros : J'ai trouvé pas mal de trucs intéressants dans l'ordi de Gruumm. Mais le plus important, c'est ce logiciel.

    Damon : Quel logiciel ?

    Andros : Un logiciel qui lui permet de repérer chaque vaisseau troobian. Comme ça, il peut constamment savoir ce que ses soldats sont en train de faire. Apparemment, cet idiot n'avait pas pensé que ça pouvait nous servir à nous aussi.

    Maya : Mais, attends. Tu veux dire que tu as récupéré ce logiciel ?

    Andros : Oui. Je l'ai mis sur Internet et, maintenant, je n'ai plus qu'à le télécharger depuis mon site.

    Damon : Ton site ? Tu as un site internet ?

    Andros : Ben, oui. Pas toi ?



    La Terre. Eglise de Reefside.
    La cérémonie du baptême est déjà bien avancée. Le prêtre verse l'eau bénite sur le front d'Emma.
    Dans l'assistance, Will entend quelque chose.


    Will (à Rose qui est à côté de lui) : Il y a un problème.

    Rose : Quoi ?

    A ce moment précis, plusieurs monstres pénètrent dans l'église en perçant des trous dans les murs. Aussitôt, la plupart des gens présents commencent à paniquer.

    L'un des monstres : Désolé d'interrompre votre petite cérémonie mais on doit tuer quelques uns d'entre vous. Ce monstre scrute la salle et voit Tommy.

    Le monstre : Ah. Il est là.

    Trent (à Tommy) : Dans quoi vous vous êtes encore fourré ?

    Tommy : TRANSMUTATION DEMANDEE.

    Xander : ATTENDEZ.

    Tout le monde le regarde. Il s'approche du chef des monstres.

    Xander : Ecoutez. C'est peut-être pas la peine de mettre tout ce bazar. On doit pouvoir trouver un terrain d'entente. Je m'appelle Xander.

    Sans même lui répondre, son interlocuteur lui assène un violent coup de pied qui le propulse de l'autre côté de la nef. C'est alors qu'une sorte de tourbillon vient frapper le monstre et l'envoie à terre. Les autres monstres se tournent vers celui qui vient d'attaquer leur chef, c'est-à-dire vers Shane.

    L'un des monstres : A L'ATTAQUE.

    Tommy : TRANSMUTATION DEMANDEE. ZEO RANGER V ROUGE.

    Adam : TRANSMUTATION DEMANDEE. MASTODONTE.

    Tommy et Adam se transmutent. Ils se jettent ensuite dans la bagarre. Shane, Cam, Connor, Ethan et Trent, bien qu'ils n'aient plus de morphers, font de même.

    Will : Bon sang, si seulement on avait nos morphers.

    Rose : Il nous reste nos pouvoirs.

    Elle devient invisible.
    Kira fait apparaitre son morpher à son poignet mais Anton lui saisit l'avant-bras.

    Anton : Ne faites pas ça.

    Kira : Anton, je suis la seule à avoir retrouvé mes pouvoirs.

    Anton : Je sais mais, si vous les utilisez ici, vous dévoilez à tous les invités que vous êtes une ranger.

    Plus loin, Xander se remet.

    Xander : Il faudrait vraiment que j'arrête avec mon "plan Xander", moi.

    Il sort son morpher.

    Xander : POUVOIR MAGIQUE. FORCE MYSTIQUE.

    Xander se transmute.





    Base terrestre de la SPD. Salle de commandement. Wes, Aïsha, Kat H et Rocky sont là. Kat M arrive.


    Kat M : Commandant, le nouveau morpher rouge a été volé.

    Wes : Quoi ? Comment ça volé ?

    Kat M : Je l'avais laissé dans mon labo et il n'y est plus.

    Kat H : Et les quatre autres morphers ? Vous pouvez les terminer ?

    Kat M : Pas sans le rouge. Avec cette histoire de zords sabotés, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'en occuper.

    Le communicateur de Wes bippe. Il répond.

    Wes : Oui ?

    Tommy : Wes, j'ai besoin d'aide, ici. On est attaqués.

    Wes : Mais où tu es ?

    Tommy : Toujours au baptême, dans l'église de Reefside.

    Wes : Bon, on arrive.

    Il raccroche.

    Wes (à Kat M) : On verra cette histoire de morpher plus tard.

    Wes, Aïsha, Kat H et Rocky quittent la pièce en courant.
    Quelques secondes plus tard, ils quittent la base dans un vaisseau spatial. Merrick les regarde s'éloigner depuis la fenêtre de sa chambre. Il sourit et ouvre une valise dans laquelle il prend un coquillage identique à celui que Toxica utilisait pour invoquer les putrids. Puis, la valise se transforme en monstre.


    Le monstre : Alors, ça y est ? C'est le moment ? Je commençais à trouver le temps long, moi.

    Merrick : Désolé. Maintenant, ils sont partis. Mais il reste les rangers de la Time Force. Il faudra faire avec.

    Merrick prend le coquillage et fait apparaitre des putrids.



    Galaxie du Grand Chien. Poste de pilotage de l'Astro Megaship Mark II.
    Andros, Maya, Damon et Alpha 7 regardent l'écran de contrôle où on peut voir plusieurs points lumineux sur fond noir.


    Andros : Vous voyez, la majorité des vaisseaux sont dans cette galaxie. Il y en a aussi dans le système solaire. Mais, ce qui m'étonne, c'est celui-là.

    Il désigne l'un des points lumineux.

    Andros : Tout à l'heure, il était sur la planète Calderon. Je ne vois pas ce qu'il a pu aller faire là-bas.

    Maya : Qu'est-ce qu'il y a sur cette planète ?

    Andros : Rien. Cette planète est entièrement déserte.

    Damon : Donc, tu ne sais pas ce qui aurait pu intéresser Gruumm là-bas ?

    Andros : Je n'en ai aucune idée.

    Il observe l'écran.

    Andros : Si le vaisseau poursuit sa trajectoire, il devrait passer près d'Eltar. Je vais prévenir Birdie.



    La Terre. Base de la SPD terrestre.
    Le monstre et les putrids sont passés à l'attaque. Les agents de la SPD se défendent bien et les combats sont assez équilibrés. Tout à coup, Jen, Trip, Katie et Lucas apparaissent et font face au monstre.


    Jen : Bon, la fête est finie.

    Elle montre son badge de la Time Force.

    Jen : Time Force. Tu es en état d'arrestation.

    Le monstre (moqueur): Vous êtes sûr que vous avez l'autorité nécessaire pour intervenir à cette époque ?

    Lucas : On s'en fiche. Toi, tu ne l'as pas.

    Le monstre : Si tu le dis.

    Il attaque.

    Jen, Trip, Katie et Lucas : TEMPS POUR TIME FORCE.

    Ils se transmutent. Le combat commence.

    Lucas : CHRONO-SABRES.

    Il donne un coup de sabre au monstre mais ce dernier le bloque sans problème et met Lucas au tapis d'un coup de cornes.

    Katie (sortant son blaster): V4.

    Trip (sortant lui aussi son blaster): V3

    Ils tirent mais le monstre encaisse le choc à nouveau sans le moindre dommage.

    Jen : ACCELERATION TEMPORELLE.

    Jen se met à tournoyer telle une toupie et donne ainsi au monstre plusieurs coups de chrono-sabres. Cette fois, le monstre semble touché.
    Karone observe la scène de loin. Merrick arrive derrière elle.


    Merrick : Alors, comme on se retrouve.

    Karone : C'est toi qui a fait entrer ce monstre ? C'est un Org, je suppose.

    Merrick : Eh oui. Et, cette fois, tu ne pourras pas t'en sortir.

    Karone se retourne alors que Merrick fait de nouveau apparaitre des putrids grâce au coquillage de Toxica.

    Merrick (aux putrids) : Saisissez-là.

    Les putrids attaquent Karone mais cette dernière sait se défendre.
    Pendant ce temps, les rangers Time Force continuent d'affronter l'Org. Jen voit que les putrids attaquent Karone.


    Jen (désignant Karone) : Trip, va l'aider.

    Trip : D'accord.

    Trip se précipite vers Karone et les putrids, laissant ses trois équipiers s'occuper de l'Org. Ce dernier réussit à mettre Lucas et Katie à terre. Il tend alors la main vers Jen et cette main se transforme en canon. Soudain, deux rayons laser viennent le frapper, le faisant tomber et l'empêchant d'attaquer Jen. Le ranger rouge SPD surgit alors, venant aider les rangers Time Force.

    Lucas: Qui c'est celui-là?

    Katie: J'en sais rien.

    De leur côté, Trip et Karone ont le dessus sur les putrids. Merrick sort son morpher.

    Merrick : FORCE ANIM

    Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase. Karone a bondi et lui a asséné un magistral coup de pied en plein visage, lui faisant lâcher son morpher. Elle s'empare du morpher grâce à sa télékinésie mais les putrids se jettent sur elle. Elle les bloque dans leur course en faisant apparaître un champ de force mais Merrick profite de ce répit pour s’enfuir en courant.

    Trip : Il s'enfuit.

    Jen : Rattrapez-le.

    Le ranger rouge SPD : Je m'en occupe.

    Il part à la poursuite de Merrick, laissant les autres rangers aux prises avec le Org et les putrids.



    Planète Eltar. Base de la SPD d'Eltar.
    Fowler Birdie est assis devant un bureau. Une sonnerie retentit alors. Birdie allume l'écran de son ordinateur et Andros apparait dessus.


    Andros : Bonjour, Commandant Birdie.

    Birdie : Tiens, tiens... Qu'est-ce que vous voulez, vous ?

    Andros : Un vaisseau troobians va bientôt passer à proximité d'Eltar.

    Birdie : Ah oui ?

    Andros : je voudrais que vous l'interceptiez.

    Birdie : Attendez une minute. J'ai peut-être raté un épisode mais il me semblait que vous n'étiez plus commandant suprême de la SPD.

    Andros : Et alors ?

    Birdie : Alors, je ne vois pas pourquoi je devrais encore suivre vos ordres.

    Andros (se contenant pour ne pas s'énerver): Ce que je vous demande, c'est de faire votre travail. Ce vaisseau est particulièrement suspect. Il vient de la planète Calderon.

    Birdie : Qu'est-ce que ça peut faire ? Il n'y a rien sur Calderon.

    Andros : Justement. Je ne vois pas ce que ce vaisseau est allé y faire. Il y a quelque chose de louche là-dessous.

    Birdie : Je vais demander l'avis du commandant suprême.

    Birdie coupe la communication.



    La Terre, base de la SPD terrestre.
    Merrick est seul dans un coin isolé de la base. Il regarde son reflet dans une vitre. C'est de nouveau Zen Aku qui apparaît. Mais, à côté de lui, on peut également voir l'image de Merrick lui-même. Mais c'est l'image de Zen Aku qui est le reflet de Merrick et l'image de Merrick n’est le reflet de rien. Alex est caché dans un coin et regarde Merrick. Il semble hésiter à se montrer. Le ranger rouge SPD arrive alors.


    Le ranger rouge SPD (pointant ses pistolets - qui ne sont pas les mêmes que ceux de Jack - sur Merrick): Tu es en état d'arrestation.

    Merrick : Et toi, tu es qui pour prétendre m'arrêter ?

    Le ranger rouge SPD : Je suis le ranger rouge SPD.

    Merrick : Ben voyons.

    Les yeux de Merrick changent alors de couleur pour devenir entièrement noirs.

    Merrick : Allez, calme toi. Je ne suis pas ton ennemi. Pose ces pistolets.

    Le ranger rouge SPD : Je...

    Il lâche ses pistolets.

    Merrick : Voilà, c'est bien.

    Le ranger rouge s'écroule sur le sol et rétromute mais l'image change trop vite pour qu'on ait le temps de voir de qui il s'agit. Gros plan sur le visage de Merrick.

    Merrick : Alors ça, c'est une surprise. Je n'aurais jamais pensé que c'était toi.

    Soudain, Alex se montre.

    Alex : Laisse-le.

    Alex remonte sa manche, laissant apparaitre un chronomorpher.

    Alex : TEMPS POUR TIME FORCE.

    Alex se transmute alors. Il porte un costume au design identique aux autres costumes des rangers Time Force mais les couleurs et la façon dont elles sont réparties sur le costume rappellent plutôt la tenue de Shadow ranger de Doggie Crugger.

    Alex : Time Force Shadow ranger, prêt.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.

    Contenu sponsorisé

    Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 16:24