Le Précepteur et le Fantôme

    Partagez
    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Lun 13 Oct - 22:27

    Comme certains d’entre vous le savent, je suis un acharné de l’écriture de fanfic.
    Pour les éventuels nouveaux lecteurs, je récapitule ma situation. J’ai commencé, il a plusieurs années, une fanfic que j’ai intitulée Andros, fondateur de la SPD (l’essentiel est dans le titre). Quand les choses se sont précisées pour Super Megaforce, j’ai décidé de faire une pause dans l’écriture de cette fic et de ne reprendre qu’après avoir vu la saison pour essayer d’éviter les contradictions et de faire coller mon histoire avec la continuité officielle.
    En attendant, j’ai commencé une autre fanfic se déroulant dans la même continuité qu’Andros, fondateur de la SPD mais pouvant se lire de façon totalement indépendante et ne risquant pas de présenter des contradictions avec Super Megaforce : Le Précepteur et le Fantôme.
    Aujourd’hui, Super Megaforce est fini et, finalement, je ne vais devoir changer que très peu de choses à Andros, fondateur de la SPD. Je vais d’abord terminer le Précepteur et le Fantôme (je suis très proche de la fin) et, ensuite, je reprendrai avec joie Andros, fondateur de la SPD.
    Concernant la publication de mes œuvres, je vais essayer de mettre un chapitre chaque jour. Essayer car je ne suis pas sûr que je pourrai venir sur le forum tous les jours donc ne vous étonnez pas si, parfois, il y a un jour sans chapitre.
    Je vais commencer par mettre le Précepteur et le Fantôme. J’ai huit chapitres terminés. Ensuite, je mettrai Andros, fondateur de la SPD (quarante-cinq chapitres terminés). J’en profiterai bien sûr pour faire les modifications mineures faisant coller avec Super Megaforce. J’espère, avec ce rythme de publication, ne pas décourager les éventuels nouveaux lecteurs.
    Si tout se passe sans accro, j’aurai terminé le Précepteur et le Fantôme avant d’avoir mis tous les chapitres d’Andros, fondateur de la SPD et je pourrai enchaîner.
    Voici donc le premier chapitre du Précepteur et le Fantôme.
    Bonne lecture.


    An 1983 après Jésus-Christ. Planète Terre. Ecole des ninjas du vent.
    Kiya Watanabe vient d'être maîtrisé. Maintenu par d'autres élèves, il fait face au senseï.


    Kiya : Je porterai le nom d'un ancien guerrier des ténèbres. Oui. A partir d'aujourd'hui, je serai connu sous le nom de Lothor.




    An 1997 après Jésus-Christ. Planète Eltar.
    La planète n'est plus qu'un champ de ruines. Les soldats de Dark Specter se livrent à un pillage forcené.
    Les grandes portes du palais de Zordon s'ouvrent et Astronema en sort, l'air triomphant. Elle est suivie de plusieurs quantrons qui portent Zordon couvert de chaines.
    Un peu plus loin, le ranger fantôme est à un balcon du palais. Il a son casque sous le bras et on peut donc voir son visage. Il a les traits d'un homme d'environ quarante ans. Soudain, une voix venant de derrière lui l'interpelle par son nom.


    La voix: Laïos.

    Il se retourne et se retrouve face à Ecliptor.


    Laïos: Ah. Toi.

    Ecliptor: Qu'est-ce que ça te fait de voir ta planète tombée?

    Laïos: Ça t'intéresse vraiment de savoir ce que ça me fait?

    Ecliptor: Pas vraiment. Je suppose que tu sais ce que je fais là. Comme tu peux le voir, Astronema vient de capturer ton père.

    Laïos: Son nom est Karone, pas Astronema.

    Ecliptor: C'était vrai à une époque mais, aujourd'hui, elle est vraiment Astronema et elle le restera. De toute, façon, ce n'est pas ça qui m'amène. Comme tu le sais, Dark Specter a ordonné ta mise à mort.

    Laïos: Oui. Il l'a fait il y a plus de 10000 ans et, pourtant, je suis toujours là.

    Tout en parlant, Laïos appuie discrètement sur un bouton d'une télécommande qu'il a en main.


    Ecliptor: Tu ne seras plus là dans quelques secondes.

    Laïos: Ne sois pas si sûr de toi. J'ai vécu plus de dix millénaires. Toi, tes jours sont comptés.

    Ecliptor: C'est ce qu'on va voir.

    Ecliptor, brandissant son épée, s'élance vers Laïos mais ce dernier saute du balcon.


    Ecliptor: Quoi?


    Ecliptor se penche du balcon pour regarder vers le sol et voit s'envoler le vaisseau spatial du ranger fantôme, celui-là même qu’il avait utilisé pour se rendre sur Terre.
    Le vaisseau a tôt fait de quitter l'atmosphère d'Eltar. A bord, Laïos repense à ce qu'il vient de se passer. Oui, il a vécu plus de dix millénaires. Et il lui en est arrivé des choses.




    An 8051 avant Jésus-Christ. Planète Eltar.
    Une ville en ruines. Une équipe de power rangers portant les tenues des gorangers s’avance vers une armée composée de zolders de
    Goranger et menée par un monstre identique au Black Cross Führer (toujours de Goranger). Il tient en mains l’épée des ténèbres, celle-là même que Jason brisera plus tard pour libérer Tommy de l’emprise de Rita.

    Le monstre : A L’ATTAQUE.

    Les zolders foncent sur les rangers et le combat commence. Le goranger rouge réussit à atteindre le monstre. Chacun des deux brandit son épée et tente de frapper l’autre avec. Les deux épées s’entrechoquent.

    Le goranger rouge : Cette fois, on va en finir, Lothor. Cette bataille est la dernière.

    Lothor : La dernière pour toi, Zordon. Pour toi et ton équipe de ratés.

    Le combat se poursuit et, finalement, Zordon réussit à blesser Lothor, le faisant tomber à terre. Ses quatre équipiers, eux se sont débarrassés des zolders.

    Zordon : La guerre est finie.

    En prononçant ces mots, il ramasse l’épée des ténèbres.

    Les quatre gorangers : Rétromutation.

    Ils rétromutent.

    Zordon : Rétromutation.

    Zordon rétromute à son tour. Il est habillé comme Barza (de Zyuranger) et on constate qu’il a les traits d’un homme d’environ quarante ans.

    Une planète inconnue. Un immense volcan. Une énorme tête sort du magma en fusion. La tête de Dark Specter.

    Dark Specter: Lothor a échoué. L’épée des ténèbres est désormais aux mains de Zordon. Mais c’est peut-être une occasion à ne pas rater.






    Planète Eltar. Une sorte d’avion qui est en train de voler.
    Dans l’avion se trouvent Zordon et ses équipiers (ils ne sont pas transmutés) ainsi que Lothor qui est enchaîné.
    Le goranger bleu prend la parole.


    Le goranger bleu : Après vingt ans de guerre, c’est enfin terminé.

    La goranger rose : Ça va faire bizarre de reprendre une vie normale. Depuis qu’on est devenus des rangers, on a passé notre temps à se battre et on n’a pu voir nos familles qu’en coup de vent de temps en temps.

    Zordon : C’est le moins qu’on puisse dire. Je n’ai pas vu Zobeï depuis plus d’un an.

    Il sort alors de sa poche une photo représentant un bébé.

    Zordon : J’ai laissé Zobeï enceinte. Mon fils s’appelle Laïos. Je ne l’ai jamais vu en vrai.

    Lothor (moqueur) : Ouh, comme c’est émouvant. Je crois que je vais pleurer.

    Le goranger jaune : Toi, on ne t’a rien demandé.





    Quelques jours plus tard. Le palais de Zordon.
    Une femme est assise sur fauteuil, à côté d’un berceau. Elle fait de la broderie. Soudain, la porte s’ouvre et Zordon entre. Il tient, dans sa main droite une sorte d’étui.


    Zordon : Zobeï…

    Zobeï : Zordon…

    Zobeï se lève, accourt vers Zordon et tous deux s’embrassent tendrement.

    Zobeï : Alors, c’est fini, cette fois ? Tu ne partiras plus ?

    Zordon : Non. Lothor est vaincu.

    Le regard de Zordon se pose alors sur le berceau. Il pose l’étui par terre puis s’approche doucement du berceau dans lequel dort Laïos.

    Zobeï : Il te ressemble n’est-ce-pas ?

    Zordon : Je ne trouve pas. Il est aussi beau que toi.

    Zobeï (désignant l’étui que Zordon vient de poser) : Qu’est-ce c’est ?

    Zordon : Quoi ? Oh, c’est… un trophée.

    Zobeï ouvre l’étui et on constate que c’est l’épée des ténèbres qui se trouve à l’intérieur.





    Quelques heures plus tard, Zobeï est seule dans un salon. L’épée des ténèbres est exposée au dessus d’une cheminée. Soudain, la voix de Dark Specter s’élève.


    Dark Specter : Zobeï…

    Zobeï : Qui est là ?

    Dark Specter : Personne. Juste toi. Toi et l’épée.

    Zobeï : Quoi ? L’épée ?

    Dark Specter : Oui. L’épée que ton mari a ramenée.

    Zobeï s’approche alors de l’épée des ténèbres. Le visage de Dark Specter apparaît dans la grosse perle rouge sur le pommeau de l’épée.

    Dark Specter : Cette épée est ton avenir.                                

    Zobeï : Quoi ?

    Dark Specter : Elle n’est pas arrivée ici par hasard. Elle est là pour que tu la prennes et que tu t’en serves pour accomplir ton destin.

    Soudain, une lumière verte sort de l’épée et entre dans le corps de Zobeï. Ses yeux se mettent à luire de cette lumière verte exactement comme ceux de Tommy plus tard. Elle prend alors l’épée.

    Dark Specter : Bienvenue dans nos rangs, Zobeï. A présent, que Zordon meure par la main de son épouse.

    Zobeï sort de la pièce et traverse plusieurs couloirs. Finalement, elle arrive au même balcon dont on parlait plus haut. Zordon se trouve là, tourné vers l’extérieur. Zobeï lui lance alors l’épée dessus.

    Zobeï : MEURS, ZORDON.

    Zordon se retourne alors et on constate qu’il tient Laïos dans ses bras.

    Zobeï : LAÏOS ?

    Zobeï tend la main vers l’épée pour la bloquer dans sa course par télékinésie. L’épée s’arrête à quelques centimètres de Zordon et Laïos puis, elle repart vers Zobeï comme un boomerang. Zobeï est ainsi transpercée de part en part par l’épée des ténèbres et s’écroule, morte.

    Zordon : ZOBEÏ.

    Dark Specter : Raté.

    Dark Specter disparaît alors de la perle rouge.






    An 8039 avant Jésus-Christ. Une planète de la galaxie M51. Le palais du Master Vile.                                    
    Il y a là une jeune fille qui a l’air d’avoir dans les quinze ans et un monstre de petite taille ressemblant à un squelette. La jeune fille s’exerce à la sorcellerie tandis que le petit monstre joue aux osselets. La jeune fille est face à un crane et a allumé plusieurs bougies. Elle fait des invocations et, subitement, une grosse boule de feu sort du crane, frôle la jeune fille et tourbillonne dans la pièce.


    La fille : AAAH…

    Le petit monstre : AU SECOURS ! PAPA !

    Le Master Vile apparaît alors dans la pièce.

    Master Vile : Qu’est-ce qu’il se passe ici ?

    Il tend la main vers la boule de feu. Des éclairs sortent de sa main et viennent frapper la boule. La boule est alors attirée par Master Vile et ce dernier l’écrase quand elle arrive dans sa main.

    Master Vile : Bien. Alors, allez-vous me dire ce qu’il s’est passé ?

    Rito : C’est Rita, Papa. Elle a encore essayé de faire un tour.

    Rita (à Rito) : Espèce de salle lèche-bottes.

    Master Vile : Rita, je t’ai déjà dit que la sorcellerie n’était pas une chose que l’on pouvait prendre à la légère. Quand vas-tu te décider à m’écouter ?

    Rita : Je t’écoute, Papa. Mais il faut bien que je m’exerce.

    Master Vile : Tu as encore tout ton temps. Qu’est-ce que tu crois ? Qu’à ton âge, j’étais déjà le maître que je suis aujourd’hui ? La pratique de la sorcellerie à haut niveau exige des siècles d’apprentissage. Je croyais pourtant te l’avoir bien fait comprendre. A l’avenir, ne tente plus d’expérience sans mon autorisation. Est-ce clair ?

    Rita : Oui, Papa.

    Master Vile : Bon. N’en parlons plus. Dark Specter m’a convoqué ainsi que plusieurs autres chefs des forces du mal pour une réunion exceptionnelle. Je veux que tu viennes avec moi.

    Rito : Et moi, Papa ?

    Master Vile : Toi, tu restes ici, Rito. Tu es encore trop petit pour ce genre de choses.





    Planète Eltar. Le palais de Zordon.
    Zordon est assis à un bureau. Soudain, une femme entre avec fracas dans la pièce.


    La femme: NON! NON! CETTE FOIS, C'EST TROP!

    Zordon: Qu'est-ce qu'il se passe?

    La femme : Ce garçon est un monstre. Je démissionne.

    Zordon: Quoi? Vous ne pouvez pas faire ça.

    La femme: Oh que si je le peux. Et je le fais. Trouvez un autre souffre-douleur pour votre fils.

    Zordon: Attendez. Il a déjà fait fuir dix-sept précepteurs. Vous êtes la dix-huitième. Je ne sais pas si je pourrai trouver quelqu'un d'autre.

    La femme: Si vous trouvez un nouveau pigeon, il fera comme moi. Il souffrira deux ou trois semaines et, ensuite, il fuira le plus loin possible.

    Après avoir dit ces mots, elle sort, bien décidée à ne pas se retourner. Zordon, lui, s'effondre dans son fauteuil, l'air désespéré. Il allume alors un interphone se trouvant sur son bureau.

    Zordon : Alpha. Remets l’annonce. Pour un précepteur. On en a besoin d’un nouveau. Encore.






    Une planète inconnue.
    Au sommet d'une grande tour se tient une réunion d'individus peu recommandables. On reconnait Mama D (la mère de Divatox),Treacheron, Bansheera accompagnée de Diabolico, Vypra, Loki et Jinxer, Gruumm, le maître du mal de Force Mystique, accompagné des dix terreurs et de Morticon, Maitre Xandred et Octoroo. Il y a aussi d'autres créatures plus ou moins monstrueuses et un beau jeune homme qui semble avoir quinze ou seize ans.
    A l'entrée, un monstre annonce les noms des personnes qui arrivent.


    Le monstre qui fait les annonces: Le roi Wingnut, de l'Empire des Machines, et sa suite.

    Un robot très grand et très gros entre, suivi de Mondo, Klank et Orbus.

    Wingnut (à Mondo): N'oublie pas que, si je t'ai amené, c'est uniquement parce que ton frère est en révision. Tâche de ne pas me faire honte.

    Mondo: Oui, Père.

    Le monstre qui fait les annonces: Le Master Vile, roi de la galaxie M51 et sa suite.

    Master Vile entre, suivi de Rita et Finster. Mama D vient à leur rencontre.

    Mama D (à Master Vile): Salut, toi. Je commençais à me demander quand tu allais te montrer.

    Master Vile: Eh bien, tu vois. Je suis là.

    Mama D (désignant Rita): C'est ta fille?

    Master Vile: Eh oui. La seule et l'unique. Elle a encore du chemin à faire pour être aussi méchante que moi mais elle est en bonne voie.

    Mama D: J'aimerais pouvoir en dire autant de la mienne.

    Master Vile: Ton mari est là?

    Mama D: Non. Il est en train de nettoyer mon palais avec une brosse à dents.

    Master Vile: Quoi? Mais pourquoi?

    Mama D: Parce que je lui ai dit de le faire.

    Pendant ce temps, Mondo discute avec Octoroo.

    Mondo: Il paraît que tu t'y connais en empoisonnements.

    Octoroo : Assez, oui.

    Mondo: Est-ce que tu as quelque chose pour empoisonner un robot?

    Octoroo : Un robot?

    Mondo: Oui. Un robot très puissant qui serait le chef de beaucoup d'autres robots, y compris de son fils et dont le fils aimerait bien se débarrasser.

    Octoroo : Vous voulez tuer Wingnut?

    Mondo: Alors? Tu as ou non?

    Octoroo : J'ai.

    Octoroo sort un flacon d'une de ses poches.

    Octoroo : C'est de l’ekkrousis. Ça explose avec la chaleur. Que Wingnut ingurgite ça et la chaleur dégagée par son moteur interne le fera exploser.

    Mondo: Parfait.

    De son côté, Rita ne quitte pas des yeux le beau jeune homme. Ce dernier ne tarde pas à s'en apercevoir et lui adresse un sourire charmeur qu'elle lui rend aussitôt. Master Vile, qui a remarqué ce petit manège, s'approche du jeune homme.

    Master Vile (au jeune homme): Dis donc, petit. Je ne crois pas te connaître. Qui es-tu?

    Pour toute réponse, le jeune homme bondit et assène à Master Vile un coup de pied qui le propulse à l'autre bout de la pièce.

    Le jeune homme: Mon nom est Scorpius mais, toi, je t'autorise à m'appeler « votre grandeur ».

    Master Vile (furieux): Espèce de sale petit impertinent.

    Master Vile lance un éclair sur Scorpius mais ce dernier fait de même et les deux éclairs se bloquent l'un l'autre.
    Soudain, le tonnerre retentit
    .

    Gruumm : Il est ici.

    Dark Specter apparaît à côté de la tour et tous s'inclinent devant lui, y compris Master Vile et Scorpius
    qui ont interrompu leur combat.


    Dark Specter: Soyez les bienvenus. Je suis content de voir que vous êtes si nombreux à avoir répondu à mon appel. Comme vous le savez, les forces du bien gagnent de plus en plus de terrain dans l'univers. Ce Zordon et ses power rangers ont déjà vaincu plusieurs guerriers des ténèbres. C'est pourquoi j'ai décidé qu'il était temps de réagir. Je vous ai rassemblés ici, vous, les plus terribles représentants des forces du mal pour vous lancer un défi. Vous avez 10000 ans pour conquérir le plus de territoires possible. Le vainqueur deviendra général en chef de notre armée. C'est-à-dire qu'il au elle occupera la deuxième place après moi dans le monde des forces du mal.

    Master Vile: Je crois que nous savons déjà tous qui sera vainqueur.

    Scorpius: Oui. Je crois que ça ne fait aucun doute.

    Master Vile lui adresse un regard noir tandis que Rita continue de lui faire les yeux doux.

    Dark Specter: Nous verrons bien dans 10000 ans. Pour l'heure, voici un petit cadeau.

    Un immense brasier s'allume au milieu de la pièce.

    Klank : Quelle fournaise!

    Mondo: Fournaise...

    Comprenant que la chaleur risque de faire exploser la fiole d’Octoroo, Mondo la jette discrètement du haut de la tour.

    Mondo (murmurant): Il faudra encore trouver autre chose. Quelle poisse!

    Une forme commence à se dessiner dans les flammes. Rapidement, il devient clair qu'il s'agit d'une épée.

    Dark Specter: Voici l'épée de Damoclès, l'une des armes maléfiques les plus puissantes de l'univers. Celui ou celle d'entre vous qui aura le courage de plonger la main dans les flammes et de la saisir en deviendra le propriétaire.

    Xandred s'approche du brasier mais ne tarde pas à reculer.

    Xandred: Non. C'est impossible. C'est beaucoup trop brûlant.

    Soudain, une main métallique franchit les flammes et saisit l'épée.

    Dark Specter: Bravo, Wingnut.

    Le brasier s'éteint tandis que Wingnut brandit fièrement l'épée de Damoclès. On remarque alors que la main avec laquelle il tient l'épée, celle qui a franchi les flammes, est en partie fondue.

    Dark Specter: A présent, je me retire. Vous avez 10000 ans pour conquérir le territoire le plus vaste possible. N'oubliez pas qu'il n'y aura qu'un seul vainqueur.

    Dark Specter disparaît comme il était apparu.






    Le palais de Zordon. Bureau de Zordon.
    Ce dernier est en compagnie d’un homme qui semble avoir environ 25 ans.


    Zordon : Je vois que vous avez des diplômes impressionnants.

    L’homme : Merci.

    Zordon : Mais vous n’avez pas beaucoup d’expérience avec les enfants.

    L’homme : L’expérience, cela s’acquiert. Et j’en ai quand même un peu. J’ai déjà donné quelques cours.

    Zordon : Oui, c’est vrai. Mais, vous savez, Laïos n’est pas un enfant facile.

    L’homme : Ça ne me fait pas peur.

    Zordon : Il y a un autre petit quelque chose que je trouve étrange. C’est… votre nom.

    L’homme : Ah.

    Zordon : C’est votre vrai nom ?

    L’homme : Je ne connais pas mon vrai nom. J’ai été découvert, alors que je n’étais qu’un bébé, dans un village qui avait été dévasté par les troupes de Lothor. On n’a jamais retrouvé ma famille et on m’a donné ce nom parce que j’avais été trouvé à l’ombre des débris d’un zord.

    Zordon : Je vois. Mais, croyez-vous vraiment que je pourrais confier l’éducation de mon fils à quelqu’un qui ne connait même pas son propre nom ?

    L’homme (désappointé) : Euh…

    Zordon se met alors à sourire.

    Zordon : Eh bien, si vous le croyez, vous avez raison. Félicitations, vous êtes engagé.

    L’homme (soulagé) : Merci beaucoup. Vous verrez, vous n’aurez pas à le regretter.

    Zordon : Venez. Je vais vous présenter votre élève.

    Zordon se dirige vers la sortie, suivi de l’homme. Tous deux traversent plusieurs pièces pour arriver dans une sorte de salon. Laïos est avachi dans un canapé, en train de regarder un vista-globe faisant apparemment office de télé. Il semble avoir douze ou treize ans.

    Zordon : Laïos, voici ton nouveau précepteur.

    Laïos : Ah.

    Sans même prendre la peine de se redresser, Laïos observe l’homme et lui demande :

    Laïos : C’est quoi votre nom ?

    L’homme : Tu peux m’appeler Zedd.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Fleepyz
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Cancer Buffle
    Messages : 445
    Date de naissance : 06/07/1997
    Date d'inscription : 07/10/2014
    Age : 20

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Fleepyz le Lun 13 Oct - 22:43

    Sympa cette fanfic Wink l'idée de réunir des méchants de d'autres série est une bonne idée surtout pour grum et lothor qui sont des envahisseurs comme les méchants de l'ère zordon^^
    En tout cas j'ai hâte de lire la suite.

    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Lun 13 Oct - 23:02

    Eh bien, je ne pensais pas avoir une réponse aussi rapidement.
    Content que ça te plaise. Voilà qui me fais un nouveau lecteur. Very Happy
    Par contre, quand tu dis "grum et lothor qui sont des envahisseurs", je me permets de te signaler que le Lothor qui apparaît ici n'est pas celui de Ninja Storm mais le fameux "ancien guerrier des ténèbres" dont il a repris le nom, d'où la scène du début avec Kiya quand il choisit le nom.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Fleepyz
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Cancer Buffle
    Messages : 445
    Date de naissance : 06/07/1997
    Date d'inscription : 07/10/2014
    Age : 20

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Fleepyz le Mar 14 Oct - 9:35

    Oui je sais pou lothor pour lothor mais il fait quand même un peu référence à ninja storm^^

    avatar
    lsgf
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Sagittaire Rat
    Messages : 150
    Date de naissance : 16/12/1996
    Date d'inscription : 11/10/2014
    Age : 20

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par lsgf le Mar 14 Oct - 18:59

    Eh beh, je n'ai qu'une chose à dire: Vite la suite! Wink
    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Mar 14 Oct - 21:35

    Voilà, voilà. Smile
    Chapitre 2 donc. Bonne lecture.


    An 8039 avant Jésus Christ.
    Une planète inconnue. Une ville est en flammes. Le Sorpion-Stinger de Scorpius la survole et lance des éclairs dessus, massacrant les habitants qui tentent de fuir. Un grand palais se dresse au centre de la ville.
    A l’intérieur dudit palais, un homme portant une couronne observe la désolation par la fenêtre. Soudain, quatre hommes en armes entrent dans la pièce.


    L’un des hommes : Votre majesté, il faut fuir. Scorpius et ses hommes seront là d’une minute à l’autre.

    Le roi : Je ne peux pas partir et laisser mes sujets à la merci de fou furieux.

    L’homme : Vous ne pouvez rien faire. Si vous restez, il vous tuera et vous ne pourrez plus rien pour vos sujets de toute façon. Votre choix est simple. C’est la vie ou la mort.

    C’est alors que Scorpius entre à son tour dans la pièce, armé d’une épée et suivi de Treacheron et de quelques autres monstres.

    Scorpius : Erreur. Il n’y a plus aucun choix.

    Les quatre gardes foncent sur Scorpius. Le premier tente de lui donner un coup d’épée mais Scorpius esquive le coup et lui plante son épée dans le ventre. Les deux suivants tentent à leur tour de le frapper mais il bloque les deux coups en même temps. Il tranche la gorge de l’un des deux et bondit pour être hors d’atteinte du second. Le dernier garde bondit à son tour mais Scorpius lui lance un éclair dessus. Touché, le garde est à son tour transpercé par l’épée de Scorpius. Quand Scorpius touche terre, il tourne le dos au dernier garde survivant. Ce dernier essaie de le frapper mais Scorpius n’a même pas besoin de se retourner pour bloquer le coup et trancher la gorge du malheureux. Le roi, désormais seul, voit Scorpius s’approcher de lui l’air menaçant. Le roi sort à son tour une épée. Il essaie de frapper Scorpius avec mais ce dernier lui agrippe le poignet de la main qui tient l’épée, l’empêchant de frapper.

    Scorpius : Ne soit pas ridicule. Tu n’as rien d’un combattant.

    Sur ces mots, Scorpius décapite le roi d’un coup d’épée. Puis, il s’adresse à ses hommes.

    Scorpius : Cette planète est à nous désormais.





    Galaxie M51. Le palais du Master Vile.
    Master Vile est en pleine dispute avec Rita.


    Master Vile : NON ! NON ! OUBLIE CETTE IDEE !

    Rita : Pourquoi ? Je suis assez grande pour savoir ce que je veux.

    Master Vile : Et ce que tu veux, c’est relever le défi de Dark Specter ?

    Rita : Oui. Regarde ce Scorpius. Il n’est pas plus âgé que moi -ou à peine- et, pourtant, il est dans la course, lui.

    Master Vile : Et voilà... Ma fille est devenue folle.

    Finster entre alors dans la pièce.

    Finster : Votre monstruosité ?

    Master Vile et Rita (ensemble) : Quoi ?

    Finster : Je viens d’apprendre que Scorpius avait conquis la planète Ristercheten.

    Rita (à Master Vile) : Tu vois ? Si lui y arrive, pourquoi pas moi ?

    Master Vile : Maintenant, ça suffit. Je ne veux plus entendre parler de ces bêtises.

    Master Vile sort alors de la pièce.

    Rita : Il ne me laissera jamais grandir.

    Finster : Euh… Ma princesse. Est-il indiscret de vous demander

    Rita (le coupant) : Il refuse que je relève le défi de Dark Specter. Mais, toi, parle-moi de Scorpius. Tu dis qu’il a conquis Ristercheten?

    Finster : Oui, votre horreur. Apparemment, il s’est emparé du palais royal quasiment tout seul. Ses soldats se contentaient de le suivre alors qu’il massacrait tous ses opposants. Il a décapité le roi Tigoussuleau.

    Rita : Impressionnant… Qu’est-ce qu’il va penser de moi ?

    Finster : Pardon ?

    Rita : Lui, c’est un grand conquérant et, moi, je ne suis qu’une petite fifille à son papa. C’est pour ça que je voulais relever le défi de Dark Specter, moi aussi. Je voulais être à sa hauteur pour gagner son respect. Mais c’est peine perdue. Si je le rejoins, il me verra comme une enfant gâtée insignifiante.

    Finster : Peut-être pourriez-vous montrer votre valeur d’une autre façon.

    Rita : Peut-être, oui. Mais comment ?

    Finster : Je ne sais pas.

    Rita : Attends. Laisse-moi réfléchir.

    Rita fait les cents pas, cherchant une idée.

    Rita : Oui ! Ça, ça pourrait… Non. Non, c’est idiot.

    Elle se remet à réfléchir.

    Rita : Ça y est. Cette fois, j’ai trouvé.

    Finster : Qu’est-ce que vous avez trouvé ?

    Rita : L’épée des ténèbres.

    Finster : L’épée des ténèbres ?

    Rita : Elle appartenait autrefois à Lothor. Maintenant, c’est Zordon qui la détient et aucun agent des forces du mal n’a réussi à la récupérer. Si, moi, j’y arrive, alors tout le monde sera bien obligé de me respecter. Y compris Papa mais surtout Scorpius.

    Finster : Mais comment espérez-vous vous emparer de cette épée ?                                        

    Rita : En affrontant Zordon, bien sûr. Oh, pas toute seule évidemment. Il va falloir constituer une sorte d’équipe pour aller le combattre. Déjà, est-ce que tu es prêt à venir, toi ?

    Finster : Je vous suivrais partout, ma princesse.

    Rita : Parfait. Maintenant, il faut que je jette un coup d’œil au grimoire des monstres. Il y a une sorte de  chevalier que l’on peut invoquer avec une incantation, je crois.

    Rita se précipite vers une pièce attenante. On constate qu’il s’agit d’une bibliothèque. Rita saisit un livre et commence à le feuilleter.

    Rita : Voilà ! C’est ça qu’il me faut.

    Elle saisit son sceptre magique et commence des incantations.

    Rita : Lune d’ivoire et toile de cendre, cire de chandelle et poudre d’or, ciel de feu, vent d’enfer, faites apparaître un chevalier démoniaque.

    Le chevalier démoniaque (vu dans l’épisode 12 de Mighty Morphin Saison 1) apparaît alors.

    Rita : Bienvenue, chevalier. Maintenant, nous allons aller voir le fantôme des ténèbres.

    Finster : Le fantôme des ténèbres ?





    Planète Eltar. Palais de Zordon. Zordon est assis à son bureau. Soudain, le vista-globe posé sur le bureau s’allume. A l’intérieur se dessine le visage d’un homme qu’on reconnait comme étant le goranger jaune vu dans le chapitre précédent.

    Le goranger jaune : Zordon, j’ai une nouvelle terrible. La planète Ristercheten a été envahie.

    Zordon (très surpris) : Quoi ? Comment ça ? Par qui ?

    Le goranger jaune : Je ne sais pas exactement. Apparemment, les envahisseurs seraient menés par un jeune guerrier des forces du mal se faisant appeler Scorpius mais je ne sais rien de plus sur lui.

    Zordon : Des nouvelles du roi Tigoussuleau ?

    Le goranger jaune : Je ne suis pas sûr mais on dit qu’il a été tué.

    Zordon, accablé par cette nouvelle, s’effondre dans son fauteuil.

    Le goranger jaune : Ce n’est pas tout. Je viens de parler à mes informateurs. Ils m’ont parlé d’une réunion secrète qui aurait rassemblé la plupart des grands chefs des forces du mal. Je pense qu’on peut craindre le pire.





    Planète inconnue. Repère du fantôme des ténèbres (l’espèce de crâne vu dans l’épisode 44 de Mighty Morphin Saison 2).
    Rita, Finster et le chevalier démoniaque arrivent face au fantôme des ténèbres. Rita s’adresse alors au fantôme.


    Rita : Fantôme des ténèbres, je te salue.

    Le fantôme des ténèbres : Qui êtes-vous, jeune fille ?

    Rita : Je suis Rita Répulsa, la fille du Master Vile.

    Le fantôme des ténèbres : Ah, oui. J’ai entendu parler de vous. Qu’est-ce qui vous amène ici ?

    Rita : J’ai assisté à une réunion où Dark Specter a lancé un défi aux combattants des forces du mal. Celui ou celle qui, dans 10 000 ans, aura conquis le plus vaste territoire deviendra général en chef de son armée.

    Le fantôme des ténèbres : J’ai vaguement entendu parler de cette réunion.

    Rita : J’ai décidé de relever le défi. Et, pour être prise au sérieux, j’ai l’intention de récupérer l’épée des ténèbres dont Zordon s’est emparé. Mais, pour réussir, j’ai besoin d’alliés puissants.

    Le fantôme des ténèbres : Si vous voulez que je me joigne à votre combat, je dis non tout de suite. Je me suis retiré des affaires de ce genre.

    Rita : Ce n’est pas ce que je veux. Oh, bien sûr, j’aurais bien aimé mais je sais que tu ne te bats plus. Mais je pensais que tu pourrais m’aider à trouver des alliés.

    Le fantôme des ténèbres : Eventuellement. Mais c’est bien parce que vous êtes la fille du Master Vile. Voici le magicien de la tromperie.

    Le fantôme des ténèbres fait alors apparaître le magicien de la tromperie (vu dans le même épisode de Mighty Morphin).

    Le fantôme des ténèbres : Vous aurez aussi besoin de bons combattants. Pour cela, je vous conseille de vous rendre sur la planète Onyx. Vous trouverez là-bas toutes sortes de canailles habituées à la bagarre.

    Rita : Fantôme des ténèbres, je te remercie.

    Le fantôme des ténèbres : Attendez. Est-ce que vous savez où se trouve cette fameuse épée des ténèbres ?

    Rita : Euh… Non.

    Le fantôme des ténèbres : La première chose à faire est de la localiser. Je vais m’occuper de ça.

    Rita : Formidable.

    Finster (à Rita) : Ma princesse, votre père a déjà dû s’apercevoir de notre absence. Il vaudrait mieux rentrer.

    Rita : Qu’est-ce que tu racontes ? Tu avais dit que tu me suivrais partout.

    Finster : Oui, bien sûr, mais je préférerais vous suivre chez votre père.

    Rita : Eh bien, fais ce que tu veux. Moi, je ne rentre pas. Je vais sur Onyx.






    Planète Eltar. Le palais de Zordon.
    Zedd et Laïos sont assis à une table sur laquelle se trouvent des livres et des papiers.


    Zedd : Tu vois, ce n’est pas compliqué. Dans un triangle rectangle, quelle que soit la longueur des côté, si les angles restent constants, le quotient du côté adjacent à l’un des deux angles aigus par l’hypoténuse reste constant. Ce rapport s’appelle le cosinus de l’angle.

    Laïos : Ouais, ouais… On peut faire cours dehors ?

    Zedd : Non.

    Zedd dessine un triangle rectangle en notant les noms des angles et des côtés.

    Zedd : Ecris-moi la formule du cosinus de l’angle alpha en fonction des côtés du triangle.

    Laïos : Pourquoi ? Vous la connaissez pas ?

    Zedd : Très drôle. Maintenant, vas-y.

    Laïos : C’est vrai ? Je peux m’en aller ?

    Zedd : Bon, écoute. Si tu ne veux pas apprendre, c’est ton problème mais, le souci, c’est ce que ton père me paye pour faire rentrer quelque chose dans ta petite tête. Alors, si tu ne veux pas faire d’effort, vois ça avec lui. Mais, pour l’instant, c’est avec moi que tu es ; alors tu travailles.

    Pour toute réponse, Laïos saisit le pot d’encre à côté de lui et, d’un geste sec, lance l’encre sur la figure de Zedd. Ce dernier reste impassible. Sans dire un mot, il se lève et il donne à Laïos une gifle magistrale qui le fait tomber de sa chaise.

    Laïos : Mais vous êtes malade !

    Zedd : Peut-être mais tu devras faire avec. Alors, maintenant, je te le redis. Ecris-moi la formule du cosinus de l’angle alpha en fonction des côtés du triangle.

    Sans rien dire, Laïos remonte sur sa chaise et commence à regarder le schéma fait par Zedd.





    Planète Onyx. Le village façon Far-West que nous connaissons bien maintenant.
    Rita, Finster, le chevalier démoniaque et le magicien de la tromperie avancent dans la rue mais il semble que le village soit désert.


    Rita : Pourquoi il n’y a personne ?

    Finster : C’est peut-être un piège. Ce fantôme des ténèbres ne m’inspire pas confiance. Il vaudrait mieux partir.

    Rita : Tais-toi, Finster.

    Le magicien de la tromperie : De toute façon, le fantôme des ténèbres n’a pas besoin de vous tendre de piège. S’il avait voulu vous supprimer, il l’aurait fait directement.

    Rita : Charmant…

    Soudain, un grand filet tombe sur eux et Squatt et Baboo descendent des toits.

    Squatt : Je les ai eus.

    Baboo (à Rita et aux autres) : Qui êtes-vous et que faites-vous là ?

    Pour toute réponse, Rita brandit son sceptre. Une lumière jaunâtre en sort, se répand sur tout le filet et le fait disparaître.

    Squatt : Eh ! Mais, c’est quoi, ça ?

    Baboo : Comment vous avez fait pour vous libérer ?

    Le chevalier démoniaque sort alors son épée.

    Le chevalier démoniaque : Vous ne le saurez jamais.

    Rita (au chevalier) : Attends une minute.

    Le chevalier démoniaque : En deux secondes, je peux transpercer ces deux déchets.

    Rita : J’espère bien. Mais j’ai quelques questions à leur poser.

    Elle s’avance vers Squatt et Baboo.

    Rita : Dites donc, vous deux. Comment se fait-il qu’il n’y ait personne ici ?

    Squatt : Tout le monde est allé au colisée assister à l’exécution.

    Rita : Colisée ? Exécution ?

    Baboo : Un assassin a été condamné à mort et doit être tué par des gladiateurs dans le colisée. Tout le monde veut voir ça.

    Rita : Ah oui ? Et vous ?

    Squatt : Quoi, nous ?

    Rita : Vous ne voulez pas voir ça ?

    Squatt : Ben, euh…

    Baboo : En fait, nous… euh…

    Le chevalier démoniaque s’approche, tenant fermement son épée.

    Le chevalier démoniaque : Dites la vérité.

    Baboo : Euh… Oui. Eh bien, voilà. En fait, nous avions pensé profiter du fait que le village était désert pour… enfin…

    Rita : Pour enfin quoi ?

    Squatt : Pour le piller.

    Baboo : Voilà, c’est ça. Pour le piller.

    Rita : Je vois.

    Baboo (pris d’une idée soudaine) : Si vous nous laissez partir, on vous donnera la moitié de notre butin.

    Le magicien de la tromperie : Ou alors, on peut vous tuer et tout garder pour nous.

    Baboo : Euh… Je n’avais pas pensé à ça.

    Rita : J’ai l’impression que, l’un comme l’autre, vous ne pensez pas à grand-chose.

    Le chevalier démoniaque : Est-ce que je dois les tuer maintenant ?

    Rita : Non. Ils vous nous aider.

    Le chevalier démoniaque (incrédule): Ces deux là ?

    Squatt : Oh oui, oh oui. On va vous aider.

    Baboo : Nous sommes les meilleurs dans tous les domaines. Donnez-nous vos ordres et nous les exécuterons sans la moindre difficulté.

    Rita : Au lieu de dire des bêtises, guidez-nous.

    Baboo : Vous guider ?

    Rita : Vous allez nous conduire à ce fameux colisée. Et n’essayez pas de vous échapper. Sinon…

    Le chevalier démoniaque pointe son épée vers eux.

    Squatt : Non, non. On n’essaiera pas. Hein, Baboo ?

    Baboo : Non. On n’essaiera pas. Bien sûr que non.





    Planète Eltar. Palais de Zordon.
    Zordon et Zedd se promènent dans les jardins du palais.


    Zordon : Bravo. Ce n’est pas donné à tout le monde de réussir à faire faire des maths à Laïos. Ce que vous avez fait aujourd’hui, c’est un exploit.

    Zedd : Un exploit ? Vous êtes une vraie légende vivante. Vous avez mis fin à la guerre civile il y a douze ans. Vous êtes un héros. Sans parler de votre réussite personnelle : vous avez fait fortune à partir de rien. Et vous trouvez que c’est un exploit d’avoir fait faire un exercice de maths à un garçon de douze ans ?

    Zordon : En fait, pour ce qui est de ma fortune, je ne suis pas parti de tout à fait rien. Et pour le reste… Un héros… Je ne sais pas si j’en suis un. Mais quoiqu’il en soit, j’ai toujours été plus à mon aise quand j’avais un ennemi face à moi que quand je devais m’occuper de mon fils.

    Soudain, Zordon fait apparaître dans sa main le sceptre de Barza. Il le pointe vers Zedd et lance un rayon laser qui frôle la joue de Zedd. Ce dernier reste un moment pétrifié par la surprise puis se retourne et découvre un monstre gisant sur le sol, inconscient.

    Zordon : Les forces du mal sont très actives en ce moment. Que l’un des leurs ait réussi à s’infiltrer jusqu’ici est… inquiétant.






    Planète Onyx. Au milieu du désert se trouve un grand colisée.
    Une foule en liesse est assise dans les gradins. Dans l’arène, on reconnait Goldar. Il n’est pas vêtu de son armure dorée mais de haillons miteux. Rita, Finster, le chevalier démoniaque, le magicien de la tromperie, Squatt et Baboo arrivent dans les gradins. Dans une sorte de loge particulière, un monstre vêtu comme un Romain prend la parole.


    Le monstre : SILENCE !

    La foule se calme.

    Le monstre : GOLDAR. TU AS ETE RECONNU COUPABLE. TU VAS MAINTENANT PAYER POUR TES CRIMES.

    Il fait un signe et deux serviteurs soulèvent une grille. Plusieurs créatures habillées plus ou moins comme des gladiateurs entrent dans l’arène. Parmi eux, on reconnait Scorpina. L’un d’eux s’approche de Goldar et tente de lui donner un coup d’épée mais Goldar esquive le coup, saisit, de sa main droite, le poignet du gladiateur à qui il donne un coup de poing de sa main gauche. Le gladiateur tombe tandis que Goldar récupère son épée et attaque les autres gladiateurs. Il en pourfend un et en décapite un autre. Un troisième essaie de la frapper mais il bloque le coup, lui donne un coup de pied dans l'entrejambe, le saisit par la nuque et l’empale sur son épée. Pendant ce temps, le gladiateur à qui Goldar avait pris l’épée se relève mais Goldar le tue lui aussi en lui lançant dessus une dague que portait un autre des gladiateurs qu’il vient de tuer. Il ne reste plus, dans l’arène, que lui et Scorpina. Pensant que ce serait aussi facile avec elle qu’avec les autres, il s’avance vers elle et lui assène un coup d’épée mais elle esquive aisément et réussit à donner à Goldar un coup de son épée-boomerang dans le ventre. Blessé, Goldar s’affaisse. Scorpina tente alors de l’achever mais, même avec sa blessure, Goldar a encore la force se défendre et, d’un coup de poing, repousse Scorpina sur plusieurs mètres. Elle réussit à se maintenir debout tandis que Goldar lui fonce dessus, l’épée en mains. L’épée que tient Goldar s’abat sur Scorpina mais cette dernière bloque le coup avec son épée-boomerang. Néanmoins, moins forte que Goldar, elle finit par céder sous la pression et se retrouve au sol, lâchant son arme. Goldar lève de nouveau son épée pour la frapper mais elle roule sur le côté, esquivant de nouveau le coup. Elle se relève et donne à Goldar un coup de pied, le faisant reculer sur plusieurs mètres. Elle ramasse son épée-boomerang et se met en position de défense tandis que Goldar est déjà prêt à attaquer à nouveau.

    Rita : Bon,  ça suffit. Elle lève son sceptre et se téléporte au milieu de l’arène avec le magicien de la tromperie et le chevalier démoniaque.

    Goldar et Scorpina semblent aussi étonnés l’un que l’autre.

    Rita (à Goldar et Scorpina) : Vous deux, vous venez avec moi. Je vous engage.

    Le monstre déguisé en romain : QU’EST-CE QUE C’EST QUE ÇA ? GARDES ! SAISISSEZ-LES.

    Rita tend son sceptre vers le pseudo-romain et ce dernier est carbonisé par un rayon laser. Puis, Rita brandit son sceptre au-dessus de sa tête et elle, Goldar, Scorpina, le chevalier démoniaque et le magicien de la tromperie deviennent géants, Scorpina étant changée en monstre-scorpion pour l’occasion.

    Rita (remarquant la transformation de Scorpina) : Tiens, tiens… Intéressant.

    Voyant ça, tous les spectateurs s’enfuient dans la panique à l’exception bien sûr de Finster, Squatt et Baboo.

    Rita (à Goldar et Scorpina): Alors ? Votre réponse ?

    Goldar : Je suis d’accord.

    Scorpina : Moi aussi.

    Rita : Bien.

    Elle se penche et tend la main vers Finster, Squatt et Baboo.

    Rita : Finster.

    Finster, Squatt et Baboo montent dans la main de Rita. Puis, elle se redresse et se téléporte avec toute sa petite équipe.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    It'sMorphinCollection
    RPM Ranger
    RPM Ranger

    Masculin Sagittaire Cheval
    Messages : 1437
    Date de naissance : 26/11/1990
    Date d'inscription : 08/10/2014
    Age : 26
    Localisation : Starling City

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par It'sMorphinCollection le Mer 15 Oct - 18:29

    Plutôt sympa tous cela Wink tu as pas perdue la main Bravo Wink

    vivement la suite .


    _________________

    Vous avez trahis starling city !
    ___________________________________________________________________________________________

    Ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCucnfXSCkQAisZOQODQYMyg
    Ma Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/RangersShogun-Officiel/150267918466998
    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Mer 15 Oct - 22:52

    Merci.
    Voilà le chapitre 3.



    An 8039 avant Jésus Christ.
    Planète Eltar.
    Le palais de Zordon.
    Le monstre que Zordon a neutralisé dans le chapitre précédent s’éveille. Il regarde autour de lui et constate qu’il est enfermé dans une cellule. De l’autre côté des barreaux se trouve un robot Alpha.


    Le monstre : Où suis-je ? Et qui es-tu ?

    Le robot Alpha : Tu es en prison. Et je suis Alpha 1.

    Alpha 1 s’approche alors d’un appareil de communication.

    Alpha 1 : Zordon, il est réveillé.




    Planète inconnue. Le repaire du fantôme des ténèbres.
    Rita entre dans la salle, suivie de Finster, Squatt, Baboo, Goldar, Scoprina, le chevalier démoniaque et le magicien de la tromperie.


    Rita (à Finster): Finster, occupe-toi de la blessure de euh…

    Rita (à Goldar) : Comment tu t’appelles déjà ?

    Goldar: Goldar.

    Rita: Voilà. Goldar.

    Finster: Très bien, princesse.

    Finster et Goldar sortent.

    Le fantôme des ténèbres (à Rita) : Je vois que vous avez trouvé de nouvelles recrues.

    Rita : Oui. Et toi ? Est-ce que tu sais où est l’épée des ténèbres ?

    Le fantôme des ténèbres : Pas encore. Regardez.

    De la fumée noire sort alors du fantôme des ténèbres et se concentre, formant une sorte de nuage. Dans la fumée se forme alors une image représentant la cellule dans laquelle se trouve le monstre dans le palais de Zordon.

    Le fantôme des ténèbres : J’ai envoyé un de mes serviteurs sur Eltar. Grâce à mes pouvoirs, tout ce qu’il voit apparait directement sur ce nuage. Nous allons pouvoir voir et entendre ce qu’il se passe autour de lui.




    Planète Eltar. Le palais de Zordon. La cellule.
    Alpha ouvre la porte de la cellule et Zordon et Zedd entrent.


    Le monstre : Alors ? Le grand Zordon se déplace en personne pour venir me voir ? C’est trop d’honneur. J’aurais cru que tu me laisserais croupir dans mon trou.

    Zordon : Qui es-tu et pourquoi t’es-tu introduit ici ?

    Le monstre : Je suis venu à cause d’un pari.

    Zordon : Un pari ?

    Le monstre : J’ai parié que je réussirais à cueillir des pâquerettes de ton jardin.

    Zordon et Zedd se regardent d’un air incrédule.
    Zedd montre alors une sorte de pistolet.


    Zedd : Admettons. Dans ce cas, pourquoi tu avais ça sur toi ?

    Le monstre : Oh, ça... C’est un souvenir de famille. Je ne sais même pas m’en servir.

    Zordon : Bon, ça suffit. Réponds sérieusement et on fera preuve d’indulgence.

    Le monstre semble réfléchir quelques secondes.

    Le monstre : J’ai été envoyé pour te tuer.

    Zordon : Et qui t’a chargé de me tuer ?

    Le monstre : Le fantôme des ténèbres.

    Zedd : Qui ça ?

    Zordon : C’est un puissant guerrier des forces du mal. Mais il n’a plus fait parler de lui depuis longtemps. Il paraît qu’il s’est retiré des conflits.

    Zedd : Alors pourquoi voudrait-il vous tuer ?

    Zordon : Très bonne question.

    Il se tourne vers le monstre.

    Zordon : Alors ? Pourquoi ?

    Le monstre : Il a peur que tu essaies de lui reprendre l’épée des ténèbres.

    Zordon (très étonné) : Quoi ? L’épée des ténèbres ?

    Le monstre : Oui.

    Zordon : Comment ça la lui reprendre ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

    Le monstre : Ben… Lui reprendre. Il l’a et il a peur que tu veuilles la récupérer.

    Zordon : C’est impossible. Elle est en sécurité… là où je l’ai cachée.

    Le monstre : Oh. Ben… Désolé de te l’apprendre mais elle n’y est plus.

    Zordon se retourne.

    Zordon : Alpha.

    Alpha 1 : Oui, Zordon ?

    Zordon : Contacte les autres. En commençant par Kuaneos. De nous cinq, c’est lui qui est le plus proche de Tarmac. Il faut aller vérifier si l’épée est toujours là-bas.

    C’est alors que des griffes sortent des doigts du monstre. Ce dernier se dresse alors derrière Zordon, prêt à frapper mais Zedd brandit le pistolet et l’abat.
    Zordon se retourne et découvre le monstre raide mort.


    Zordon (à Zedd) : Pourquoi vous avez fait ça ?

    Zedd : Regardez ses doigts.

    Zordon regarde et constate la présence des griffes.

    Zedd : Il allait vous égorger. Je viens de vous sauver.

    Zordon (comprenant ce à quoi il vient d’échapper) : Ben… Euh… Merci.

    Zedd : De rien.





    Le repaire du fantôme des ténèbres. L’image dans le nuage de fumée a disparu.

    Le fantôme des ténèbres : Dommage qu’il n’ait pas réussi à tuer Zordon. En tout cas, maintenant, nous savons que l’épée des ténèbres est sur la planète Tarmac.

    Rita : Mais nous ne savons où exactement. Une planète, c’est grand.

    Le fantôme des ténèbres : Ce n’est pas grave. Nous savons que Zordon va se rendre là-bas, précédé par ce Kuaneos. Il suffit de guetter les vaisseaux qui approcheront de la planète et de suivre le guide jusqu’à l’épée.





    Une planète inconnue. Le Scorpion-Stinger de Scorpius vole dans le ciel, poursuivi par plusieurs autres petits vaisseaux qui lui tirent dessus. A l’intérieur du Scorpion-Stinger, Scorpius et Treacheron avancent péniblement. Du sang s’écoule du flanc de Scorpius qui a besoin que Treacheron le soutienne (presque le porte) pour avancer.

    Scorpius : On avait sous-estimé ces Xybrians.

    Soudain, un tir d’un vaisseau ennemi fait mouche et provoque une explosion à quelques mètres de Scorpius et Treacheron.

    Treacheron: Il faut augmenter la vitesse.

    Scorpius : Non. Il ne sera pas dit que Scorpius aura fui devant cette bande de dégénérés.

    Treacheron: Mais tu es blessé et ils ont montré qu’ils étaient plus forts que nous.

    Scorpius : Conduis-moi au cocon.

    Treacheron: Le cocon ? Celui que ton père a tissé ? Tu es sûr ?

    Scorpius : Oui. Sûr et certain. Je ne subirai pas l’humiliation d’une défaite.





    A l’extérieur, le Scorpion-Stinger a gagné l’espace mais est toujours talonné par les vaisseaux xybrians. L’un de ces derniers réussit à harponner le Scorpion-Stinger. Des Xybrians (avec des cristaux incrustés dans le front comme Trip) s’introduisent ainsi à l’intérieur du Scorpion-Stinger.

    Scorpius et Treacheron arrivent face à un cocon en tous points identique à celui que Scorpius tissera plus tard pour Trakeena.

    Scorpius : Lâche-moi, maintenant. Je veux franchir seul les derniers mètres.

    Treacheron lâche donc Scorpius qui se dirige en titubant vers le cocon et plonge à l’intérieur.





    L’espace. On voit une planète inconnue d’où un vaisseau spatial s’envole. A l’intérieur du vaisseau se trouve un homme que l’on reconnait comme étant le goranger bleu.
    Il allume un appareil de communication.


    Le goranger bleu : Alpha. Ici, Kuaneos. Je suis en route.

    Alpha 1 : Zordon est parti aussi. Et Rodea, Dzantos et Clôros sont prévenus. Ils te rejoignent le plus vite possible.

    Kuaneos: Bien.





    Le Scorpion-Stinger.
    Cinq Xybrians armés d’épées font irruption dans la pièce du cocon, se retrouvant face à Treacheron.


    Un Xybrian : Où se trouve Scorpius ?

    Treacheron: Je ne vous le dirai pas.

    Le Xybrian : Vraiment ? Eh bien, moi, je crois que tu vas nous le dire une fois qu’on en aura fini avec toi.

    La voix de Scorpius s’élève alors du cocon.

    Scorpius : Je suis ici.

    Scorpius jaillit alors du cocon. Il n’a plus rien du beau jeune homme qui avait fait fondre Rita. Il est désormais tel qu’on peut le voir dans la série.
    Il bondit à la gorge d’un Xybrian et l’y mort, lui sectionnant la carotide. L’un de ses tentacules saisit un autre Xybrian et lui brise le cou. L’un des trois autres frappe Scorpius de son épée mais il constate que la nouvelle peau de Scorpius est bien trop épaisse pour être percée par une telle lame. Scorpius lui lance un éclair qui le carbonise en un instant. Les deux derniers semblent hésiter à attaquer mais Scorpius ne leur laisse pas vraiment le temps de méditer sur la question. Il les attrape tous les deux avec ses tentacules et broie leur corps par la seule force de ses nouveaux membres. Treacheron, hésitant, s’avance vers Scorpius.


    Treacheron: Scorpius ?

    Scorpius : Oui, Treacheron. C’est bien moi.

    Sans ajouter un mot, Treacheron se prosterne devant son maître.





    Planète Tarmac.
    Kuaneos arrive devant une espèce de mausolée. Il s’en approche et semble l’examiner.


    Kuaneos: Mais non. Les sceaux sont toujours bien en place.

    Une voix derrière lui : Plus pour longtemps.

    Kuaneos se retourne et découvre le chevalier démoniaque.

    Kuaneos: Qui es-tu ? Et pourquoi dis-tu ça ?

    Le chevalier démoniaque : L’épée des ténèbres est bien enfermée là-dedans, non ?

    Kuaneos (se mettant en position de combat) : Comment es-tu au courant de ça ?

    Le chevalier démoniaque : Ce serait trop long à expliquer. Maintenant, ouvre ce mausolée.

    Kuaneos: Tu ne penses pas sérieusement que je vais t’obéir ?

    Le chevalier démoniaque : Si tu refuses, je vais simplement t’y forcer.

    Le chevalier démoniaque, brandissant son épée, s’élance vers Kuaneos.

    Kuaneos: TRANSMUTATION.

    Kuaneos se transmute en goranger bleu. Le chevalier démoniaque essaie de le frapper avec son épée mais Kuaneos bloque le coup avec son arc. Le chevalier tente de donner un nouveau coup mais Kuaneos esquive en bondissant en arrière. Kuaneos brandit son arc et tire une flèche sur le chevalier qui la bloque avec son bouclier. Kuaneos a déjà sorti trois autres flèches et les tire à leur tour. Le chevalier esquive la première et bloque la deuxième mais la troisième vient se planter dans son épaule.

    Le chevalier démoniaque : Pas mal.

    Il saisit la flèche et l’arrache de son épaule,  semblant ne ressentir aucune douleur.

    Kuaneos: Mmmh… Tu n’es pas une créature normale, on dirait.

    Le chevalier démoniaque fonce à nouveau vers Kuaneos mais il est coupé dans son élan quand un boomerang fend les airs, juste devant lui. Le boomerang voltige jusqu’à arriver dans la main d’un homme qu’on reconnait comme étant le goranger vert (non transmuté). Zordon et les gorangers jaune et rose (eux aussi non transmutés) sont avec lui. Le jaune brandit une hache et attaque le chevalier. On reconnait alors la scène de flashback vue dans Joyeux anniversaire, Zack et dans Rencontre avec le ranger vert. Le chevalier démoniaque donne un coup de pied à son adversaire, le projetant plusieurs mètres plus loin. Le goranger rose bondit et donne un coup de pied au chevalier qui se protège avec son bouclier mais, en même temps, Zordon utilise un fouet pour l’attraper à la cheville et le faire tomber. Les cinq gorangers se regroupent.

    Zordon : TRANSMUTATION.

    Il se transmute, de même que les gorangers jaune, vert et rose. Tous les cinq sont désormais en tenue.

    Le chevalier démoniaque : Alors vous voilà finalement au complet. Après tout, tant mieux. Comme ça, j’aurais le privilège de tous vous vaincre en même temps.

    Les cinq gorangers foncent vers le chevalier et reprennent le combat. Hélas, le chevalier s’avère être un combattant hors pair. Il saisit le goranger vert et le jette sur la rose. Il assomme le jaune en lui assénant un coup avec le manche de son épée. Zordon tend les mains vers lui.

    Zordon : RADII NOTORIA

    Une espèce de rayon laser sort des mains de Zordon mais le chevalier le bloque avec son bouclier.

    Le chevalier démoniaque : Ce n’est pas avec de la magie que l’on peut vaincre un guerrier digne de ce nom.

    Il bondit et frappe Zordon d’un coup de genou en pleine figure (enfin… en pleine figure… façon de parler ; Zordon a quand même son casque).
    Kuaneos tire une nouvelle flèche sur le chevalier. Ce dernier la bloque avec son épée. Il s’élance vers Kuaneos, brandissant son épée et frappe. Il perfore le casque de Kuaneos ainsi que… sa tète. Le cerveau du brave ranger bleu, réduit en charpie, s’écoule de ce qu’il reste de son crâne et de son casque.


    Zordon : KUANEOS!

    Le chevalier démoniaque s’approche alors du goranger jaune, toujours inconscient, le ramasse et pointe son épée sur lui.

    Le chevalier démoniaque : Maintenant, vous avez le choix. Soit vous ouvrez le mausolée et vous me donnez l’épée des ténèbres, soit celui-là ira rejoindre son collègue.

    Les gorangers vert et rose s’approchent de Zordon.

    Le goranger vert : Zordon, qu’est-ce qu’il faut faire ?

    La goranger rose : On ne peut pas lui donner l’épée. Mais on ne peut pas non plus…

    Zordon s’approche du mausolée.

    Zordon : Aperuit.

    Le mausolée s’ouvre, laissant apparaître l’épée des ténèbres. Elle se met à léviter et se dirige vers le chevalier démoniaque. Ce dernier la saisit après avoir lâché sa propre épée. Il lance ensuite le goranger jaune aux pieds des trois autres.

    Le chevalier démoniaque : RITA ! VOUS AVEZ VU ?

    Rita apparaît alors dans un éclair, suivie du magicien de la tromperie, de Goldar et de Scorpina. Tous les quatre s’approchent du chevalier démoniaque. Ce dernier s’incline devant Rita et lui tend l’épée des ténèbres. Rita l’empoigne.

    Rita : Eh bien, la voilà finalement. En fin de compte, ça n’a pas été si difficile que ça.

    Le chevalier démoniaque (désignant Zordon et les autres gorangers) : Que faisons-nous de ceux-là ?

    Rita : Mmh… Tant qu’on y est, autant s’en débarrasser.

    C’est alors que les espèces de serpents sur les épaules de Master Vile apparaissent et entourent Rita et sa bande, les téléportant.





    L’espace. En orbite autour de la planète Tarmac se trouve le Craneronef de Master Vile. Ce dernier est à l’intérieur. Ses serpents apparaissent devant lui et révèlent Rita, Goldar, Scorpina, le magicien de la tromperie et le chevalier démoniaque.


    Master Vile : Enfin je te retrouve.

    Rita : Papa ? Mais qu’est-ce que ça veut dire ? J’étais à deux doigts de tuer Zordon et…

    Master Vile : SILENCE ! Comment ça « qu’est-ce que ça veut dire ? ». Ce serait plutôt à moi de te demander ça. A quoi est-ce que tu joues ? J’ai dû parcourir la moitié de l’univers pour te retrouver.

    Rita : Je t’avais dit que je voulais relever le défi de Dark Specter. C’est ce que je suis en train de faire.

    Master Vile : Et, moi, je t’avais dit non. Encore heureux que j’ai réussi à te retrouver avant que tu ne te fourres dans je ne sais quel pétrin. Qui sont ces guignols qui t’accompagnent et que  faisais-tu sur cette planète ?

    Rita (lui montrant l’épée des ténèbres) : Je récupérais l’épée des ténèbres. Voilà ce que je faisais.

    Master Vile marque un temps d’arrêt.

    Master Vile : L’épée des ténèbres…

    Rita : Oui. L’épée des ténèbres.

    Master vile s’approche de Rita et lui prend l’épée des mains.

    Master Vile : C’est… la véritable épée des ténèbres ?

    Rita : Oui.

    Master Vile : J’ai récupéré l’épée des ténèbres. Dark Specter ne va pas en revenir.

    Rita : Excuse-moi ?

    Elle lui reprend l’épée.

    Rita : J’ai récupéré l’épée des ténèbres.

    Master Vile : Allons, je t’en prie, Rita. Il ne s’agit plus  de t’amuser avec des sortilèges, là. Cette épée, c’est quelque chose de sérieux.

    Rita : Je le sais bien que c’est sérieux. Sinon, je n’aurais pas pris la peine de la récupérer.

    Master Vile : Maintenant, ça suffit. Rends-moi cette épée tout de suite.

    Rita : Non. C’est moi qui l’ai reprise à Zordon. Il n’y a pas de raison que je te la donne.

    Le chevalier démoniaque : En fait, c’est moi qui l’ai reprise.

    Rita (au chevalier): La ferme, toi.

    Master Vile : Je vois. Tout ça est la faute de ce sale petit morveux de Scorpius. Je le réduirai en bouillie.

    Rita : Tu ne le réduiras en rien du tout. Et il m’aimera quand je lui offrirai l’épée des ténèbres.

    Master Vile : DONNE-MOI CETTE EPEE.

    Il s’avance vers Rita mais le magicien de la tromperie se met en travers de son chemin et brandit son sceptre vers lui. Master Vile s’arrête alors dans son élan.

    Rita : C’est moi qui vais gagner le défi de Dark Specter. Je serai général en chef de l’armée du mal.

    Rita, Glodar, Scorpina, le magicien de la tromperie et le chevalier démoniaque se téléportent.

    Master Vile : LOKAR !

    Une boule de lumière rouge fonce alors vers le Craneronef et s’arrête juste à côté, prenant l’apparence de Lokar.

    Lokar : Vous m’avez appelé ?

    Master Vile : J’ai une mission pour toi.




    L’espace. Le Scorpion-Stinger.
    Scorpius est sur le socle qu’on lui connait. Treacheron entre dans la pièce.


    Treacheron : Un vaisseau est en approche.

    Scorpius : Voyons ça.

    Un écran s’allume et montre un vaisseau spatial qui s’approche du Scorpion-Stinger.

    Scorpius : Je le reconnais. C’est celui du fantôme des ténèbres.

    Treacheron : Le fantôme des ténèbres ? Je croyais qu’il ne s’était plus manifesté depuis des années ?

    Scorpius : C’est le cas.

    Un appareil de communication sonne. Scorpius tend un de ses tentacules et décroche. La voix de Rita s’élève alors dans la pièce.

    Rita : Je souhaiterais une audience avec le puissant Scorpius. Je suis la princesse Rita Repulsa. Nous nous sommes rencontrés à la réunion de Dark Specter et je souhaiterais lui offrir un cadeau.

    Scorpius : Tiens, tiens… Quelle agréable surprise. Audience accordée avec grand plaisir. Treacheron, va l’accueillir.

    Treacheron : Tout de suite.

    Treacheron sort de la pièce tandis que le vaisseau du fantôme des ténèbres s’arrime au Scorpion-Stinger.




    Quelques minutes plus tard, Rita et Treacheron entrent dans la pièce d’où Scorpius n’a pas bougé.


    Trakearon : Princesse, conformément à votre souhait, le seigneur Scorpius vous reçoit.

    Rita : Euh… Et où est-il ?

    Scorpius : Je suis ici.

    Rita marque un temps d’arrêt puis esquisse un sourire.

    Rita : Très amusant. Bon, où est le vrai Scorpius ?

    Scorpius : Treacheron, laisse-nous.

    Treacheron sort. Rita et Scorpius sont maintenant seuls.

    Scorpius : Je suis le vrai Scorpius.

    Rita : Bon, écoutez. Comme je vous l’ai dit, j’ai déjà rencontré Scorpius. Et, quand je l’ai vu, il ne vous ressemblait en rien. Alors à moins que ça ait un imposteur,

    Elle s’interrompt, prise d’un doute.

    Rita : Attendez… Le Scorpius que j’ai vu était un imposteur ?

    Scorpius : Non. C’était bien moi. Il est vrai que j’ai changé depuis et je comprends que tu ne me reconnaisses pas.

    Rita (commençant à s’inquiéter): Mais… Qu’est ce que ça veut dire ?

    Scorpius : Quand nous nous sommes vus, j’étais encore sous ma forme larvaire.

    Rita : Pardon ?

    Scorpius : Ceux de ma race grandissent tout d’abord sous une forme larvaire puis passent un certain temps dans un cocon qui leur permet de se métamorphoser. C’est ce que j’ai fait. Aujourd’hui, j’ai atteint le stade final de mon évolution.

    Rita (l’air dégouté): Et… C’est permanent ?

    Scorpius : Bien entendu.

    Rita : Ah…

    Scorpius : Tu avais parlé d’un cadeau.

    Rita : Comment ?

    Scorpius : Tout à l’heure, tu as dit que tu voulais m’offrir un cadeau.

    Rita : Un cadeau… Euh… Tu as sans doute mal compris. En fait, je voulais te féliciter pour ta victoire sur le roi Tigoussuleau.

    Scorpius : Ah oui ? Il me semble pourtant que tu as bien prononcé le mot « cadeau ».

    Rita : Bon… Eh bien, maintenant que je t’ai félicité, je vais y aller. Au fait, j’ai décidé de relever moi aussi le défi de Dark Specter. On se recroisera sans doute un jour ou l’autre. Au revoir.

    Rita se dirige vers la sortie mais Scorpius la retient en lui attrapant le bras avec un de ses tentacules.

    Scorpius : Attends.

    Rita : Euh… Oui ? Qu’est-ce qu’il y a ?

    Scorpius : J’ai beaucoup pensé à toi, tu sais…

    Rita: Ah ?

    Scorpius étend ses tentacules autour de Rita et cette dernière commence à avoir peur.

    Scorpius : Je suis très content que tu sois venue jusqu’à moi.

    Rita : Merci. Moi aussi, j’ai été contente de te revoir. Maintenant, je dois y aller.

    Scorpius saisit fermement Rita avec ses tentacules.

    Scorpius : Tu peux bien rester encore un peu avec moi. Que l’on puisse profiter de ces retrouvailles.

    Scorpius essaie de faire passer ses tentacules sous la robe de Rita.

    Rita : NON. ARRETE.

    Rita brandit son sceptre vers Scorpius et lui lance un rayon laser dessus.

    Scorpius : AAAAH…

    Sous le choc, Scorpius relâche son étreinte et Rita s’enfuit en courant. Dans un couloir, elle croise Treacheron, alerté par le bruit.

    Treacheron: Qu’est-ce qu’il se passe ?

    Il rejoint Scorpius et le découvre furieux.

    Scorpius : Cette petite idiote a osé me frapper. Tue-la.

    Treacheron: Quoi ?

    Scorpius : Tu m’a bien entendu. Tue-la.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    lsgf
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Sagittaire Rat
    Messages : 150
    Date de naissance : 16/12/1996
    Date d'inscription : 11/10/2014
    Age : 20

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par lsgf le Jeu 16 Oct - 18:31

    Ouah!!! Bravo toujours aussi bien Smile
    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Jeu 16 Oct - 22:59

    Merci.
    Voilà le chapitre 4.


    L’espace. Le vaisseau du fantôme des ténèbres est toujours arrimé au Scorpion-Stinger de Scorpius.
    Le vaisseau du fantôme.
    Rita entre en trombe dans le poste de pilotage où se trouvent le fantôme des ténèbres, Goldar, Scorpina, Finster, Squatt, Baboo, le Chevalier Démoniaque et le Magicien de la Tromperie.


    Rita : Vite. Il faut partir.

    Baboo : Les choses ne se sont pas passées comme vous le souhaitiez ?

    Rita : J’ai dit « Il faut partir ».

    C’est alors que le Scorpion-Stinger se détache et envoie un éclair sur le vaisseau du fantôme.

    Le Fantôme des Ténèbres (à Rita) : Qu’est-ce que vous avez fait exactement ?

    Le Scorpion-Stinger tire de nouveau. Ce second éclair n’atteint pas le vaisseau car il est intercepté par un autre éclair.
    L’intérieur du Scorpion-Stinger. Scorpius est avec Treacheron.


    Scorpius : Qu’est-ce que c’est que ça ?

    Une boule de lumière rouge arrive alors à toute vitesse, vient s’arrêter entre les deux vaisseaux et fait place à Lokar.
    Le vaisseau du Fantôme des Ténèbres.


    Scorpina : Qui est-ce ?

    Finster : C’est Lokar.

    Rita : Que vient-il faire ici ?


    Le Scorpion-Stinger.

    Scorpius : Tiens, tiens… Regardez qui voilà.

    Treacheron: Tu connais cette… tête ?

    Scorpius : Non. Mais j’en ai entendu parler.

    Scorpius tend un de ses tentacules et attrape un appareil. Il appuie sur quelques boutons et des flashes lumineux sortent du Scorpion-Stinger. Les yeux de Lokar se mettent alors à s’allumer et à s’éteindre de la même façon.

    Rita : Qu’est-ce qu’il se passe ?

    Le Magicien de la Tromperie : C’est du morse. Il n’y a pas d’air dans l’espace donc pas de son. Alors ils communiquent comme ça.

    Rita : Qu’est-ce qu’ils disent ?

    Le Magicien de la Tromperie : Que fais-tu ici ? Je suis le plus fort. Blablabla… Ah. Apparemment, Lokar a été envoyé par votre père pour vous protéger.

    Rita : Je n’ai pas besoin d’être protégée.

    Finster : Vous en êtes sure ?

    Rita : Toi, tais-toi.

    Le Fantôme des Ténèbres : Si ce Lokar nous offre son aide, je ne la refuse pas.

    Rita : Mais c’est moi qui décide, ici.

    Le Fantôme des Ténèbres : Seulement tant que je le veux bien.

    Soudain, le Scorpion Stinger lance un rayon laser sur Lokar. Ce dernier semble souffrir du coup. Le Scorpion Stinger fonce alors sur lui et s’enroule autour de lui à la manière d’un boa constrictor. Lokar lance alors une décharge d’électricité.
    A l’intérieur du Scorpion Stinger.


    Treacheron : Scorpius. On ne pourra pas tenir. Tous les instruments sont dans le rouge. Si on ne lâche pas prise, ils vont lâcher.

    Scorpius : Ils tiendront. Il le faut.

    Lokar souffle alors sur le Scorpion Stinger qui finit par lâcher prise, emporté par le souffle. Lokar lance à son tour un éclair qui vient frapper le Scorpion Stinger.

    Treacheron: Scorpius…

    Scorpius : Je sais. On se replie.

    Le Scorpion Stinger se retourne et s’éloigne. Scorpius prend la fuite.
    Lokar se retourne alors vers le vaisseau du Fantôme des Ténèbres.


    Rita : Je veux lui parler.

    Le Magicien de la Tromperie : Je puis lui parler en utilisant moi aussi le morse si vous voulez.

    Rita : Alors vas-y.

    Le Magicien de la Tromperie : Qu’est-ce que je lui dis ?

    Rita : Dis-lui… Dis-lui « Merci de nous avoir aidés mais on aurait pu se débrouiller tout seuls ».

    Le Magicien de la Tromperie envoie des flashes de lumière avec son sceptre. Lokar répond aussitôt.

    Le Magicien de la Tromperie : Il dit « Je n’en ai pas l’impression. Votre père avait raison. Vous feriez mieux de retourner chez lui immédiatement ».

    Rita : Réponds : « Pour qu’il me bassine pendant des mois avec des « Je te l’avais bien dit » ? Hors de question ! J’ai décidé de relever le défi de Dark Specter et c’est bien ce que j’ai l’intention de faire ».

    Le magicien envoie les signaux et Lokar répond.

    Le Magicien de la Tromperie : Il dit « Je vois. Et comment comptez-vous vous y prendre exactement ? »

    Rita : Dis-lui : « Quand mon père nous a téléportés, j’étais sur le point de supprimer Zordon et sa petite équipe. Alors je vais finir le travail en attaquant son palais. Et pas la peine d’essayer de me faire changer d’avis ».

    Encore une fois, la réponse ne se fait pas attendre.

    Le Magicien de la Tromperie : Il dit « Je suppose qu’il n’y a aucun moyen de vous dissuader. Alors je pense qu’il vaut mieux que je vous aide pour que ça ne se finisse pas en catastrophe. Pour attaquer ce palais, il va vous falloir une puissance de feu toute autre que ce dont vous disposez pour l’instant ».

    Rita : Où est-ce qu’il veut en venir ?

    Lokar s’éloigne alors pour s’approcher d’une planète proche. Il descend vers le sol de la planète.

    Lokar : Parfait. Il y a ici une quantité suffisante de minerai de katchim.

    Lokar frappe le sol avec des éclairs. Le métal du sol se met alors à bouger. Il prend une forme donnée, se modelant tout seul et, finalement, le métal prend la forme de Cyclopsus.

    Lokar : Voilà. Avec ce zord, la victoire est assurée.





    Planète Eltar. Le palais de Zordon.
    Zordon et ses équipiers Rodea, Dzantos et Clôros sont regroupés dans une chambre mortuaire, autour du corps de Kuaneos et semblent se recueillir.


    Zordon : Je vais appeler la planète Triforia. Que son corps puisse être rapatrié chez lui.





    Ailleurs dans le palais, Laïos avance dans un couloir et croise Alpha 1.

    Laïos : Alpha, tu sais si Papa est revenu ?

    Alpha 1 : Oui. Il est revenu. Mais il vaut mieux ne pas le déranger. Kuaneos a été tué au combat.

    Laïos : Kuaneos? Tu es sérieux ?

    Alpha 1 : Bien sûr. Tu sais que l’humour est un concept qui m’échappe.





    Dans un salon du palais, Zedd est assis tranquillement dans un fauteuil, en train de lire un livre au titre évocateur :Lothor, sa vie, ses crimes.
    Soudain, il remarque quelque chose d’étrange en regardant par la fenêtre.


    Zedd : Qu’est-ce que c’est que ça ?





    Le vaisseau du Fantôme des Ténèbres approche du palais. Il tire alors un rayon laser qui ébranle tout le bâtiment.
    Laïos et Alpha 1 sont toujours dans le couloir.


    Laïos : QU’EST-CE QU’IL SE PASSE ?

    Une porte s’ouvre et Zordon, Rodea, Dzantos et Clôros en sortent en courant. Zordon s’arrête.

    Zordon : Alpha, tu t’occupes de Laïos. Allez vous réfugier dans le labo et n’en bougez pas.

    Il repart pour rejoindre ses trois équipiers.

    Alpha 1 (à Laïos) : Allez, viens.

    Laïos : Pas question. Je veux savoir ce qu’il se passe.

    Alpha 1 : Ton père veut qu’on se cache. Il faut faire ce qu’il dit.

    Laïos saisit alors Alpha 1 et le pousse dans la pièce d’où Zordon et les autres viennent de sortir.

    Laïos : Désolé, Alpha.

    Il appuie sur un bouton et la porte se referme.

    Alpha : LAÏOS.

    Alpha 1 se retrouve enfermé. Laïos, lui, s’éloigne, se dirigeant dans la direction empruntée par son père.
    Pendant ce temps, Zordon, Rodea, Dzantos et Clôros arrivent à l’extérieur et voient le vaisseau du Fantôme desTénèbres au-dessus du palais.


    Rodea : Qu’est-ce que c’est que ce vaisseau ?

    Zordon : Je n’en suis pas sûr mais je crois que c’est celui du Fantôme des Ténèbres.

    C’est alors que Scorpina et le Chevalier Démoniaque apparaissent à côté d’eux, accompagnés d’une vingtaine de patrouilleurs (des patrouilleurs comme ceux de Rita, bien sûr, pas comme ceux de Zedd).

    Le Chevalier Démoniaque : Bravo, Zordon. Tu as trouvé.

    Dzantos (en voyant le chevalier) : TOI !

    Dzantos s’élance vers le chevalier en criant :

    Dzantos : TRANSMUTATION.

    Dzantos se transmute en goranger jaune.

    Zordon : ATTENDS, Dzantos !

    Trop tard. Scorpina lance sa lame-boomerang qui frappe Dzantos. Ce dernier s’écroule alors au sol en hurlant.

    Dzantos : AAAH…

    Le Chevalier Démoniaque : Allez, les patrouilleurs. Allez-y.

    Les patrouilleurs s’élancent à leur tour vers les rangers.

    Zordon, Rodea et Clorôs : TRANSMUTATION.

    Tous trois se transmutent : Zordon passe en goranger rouge, Rodea en goranger rose et Clorôs en goranger vert tandis que Dzantos se relève. Le combat contre les patrouilleurs commence alors.
    Dans le vaisseau, Rita, le Fantôme des Ténèbres, Finster, Squatt, Baboo et le Magicien de la Tromperie observent la scène de combat.


    Rita (au Magicien de la Tromperie) : Vas-y.

    Le magicien s’enveloppe d’une boule lumière orange et s’envole hors de la pièce.
    Rita s’approche d’un appareil de communication.


    Rita : A toi, Goldar.

    Une trappe s’ouvre alors sous le vaisseau et Cyclopsus en sort.

    Goldar (dans le poste de pilotage de Cyclopsus) : C’est parti.

    Clorôs (désignant Cyclopsus) : C’est quoi, ça ?

    Zordon : De gros problèmes.

    Zordon sort un appareil de communication.

    Zordon (dans l’appareil de communication) : MEGAZORD SUPERSONIQUE.

    Une grande porte s’ouvre dans le palais et on constate que le Faibu Robo (de Fiveman) est à l’intérieur.

    Zordon (à ses équipiers) : Je peux vous laisser ?

    Rodea : oui, vas-y.

    Zordon bondit alors vers le Megazord supersonique.

    Scorpina : Pas si vite.

    Elle bondit à son tour pour rattraper Zordon mais Clorôs lui lance son boomerang dessus, la faisant tomber.

    Scorpina (se relevant) : Tu oses m’attaquer avec un boomerang, moi ?

    Clorôs : Oh, que oui. Et je suis sûr qu’il est plus puissant que le tien.

    Scorpina : C’est que qu’on va voir.

    Pendant ce temps, Zordon a atteint le poste de pilotage du Megazord supersonique.

    Zordon : Megazord supersonique en marche.

    Dans le palais, Zedd observe la scène par une fenêtre. Il voit alors une boule lumineuse orange se poser sur un balcon du palais et le Magicien de la Tromperie en sortir.

    Zedd : C’est pas vrai !

    Il sort de la pièce en courant.





    Laïos avance dans les couloirs du palais. Il se retrouve alors nez à nez avec le Magicien de la Tromperie.


    Le Magicien de la Tromperie : Tiens, tiens… Qu’est-ce que nous avons là ?

    Laïos : Qui êtes-vous ? Qu’est-ce que vous faites ici ?

    Le Magicien de la Tromperie : Je suppose que tu es le fils de Zordon, c’est ça ?

    Laïos : Répondez à ma question.

    Le Magicien de la Tromperie : J’ai entendu dire que ton père faisait des expériences sur des morphers. Je cherche son labo.

    Laïos : Je ne sais pas où il est.

    Le Magicien de la Tromperie : Quoi ? Tu te moques de moi ? Tu habites ici et tu voudrais me faire croire que tu ne sais pas où est le labo de ton père ?

    Laïos : C’est la vérité. Je ne me suis jamais intéressé à ce genre de choses. Je ne suis jamais descendu dans les pièces des sous-sols.

    Le Magicien de la Tromperie : Tiens. C’est donc dans un sous-sol. C’est déjà ça. Si tu n’en sais pas plus, tu ne m’es plus utile. Je vais t’envoyer faire un grand voyage dans le temps.

    Laïos : Dans le temps ?

    Le Magicien de la Tromperie tend son sceptre vers Laïos. Soudain, Zedd surgit et donne un coup de pied dans le bras du magicien, lui faisant lâcher le sceptre.

    Laïos : ZEDD !

    Zedd enchaîne avec des coups de poings qui font tomber le magicien.

    Zedd (à Laïos) : VA-T-EN.

    Le Magicien de la Tromperie se jette sur son sceptre, le saisit et lance un jet de lumière sur Laïos. Zedd s’interpose et se place devant Laïos pour le protéger. Résultat : ils disparaissent tous les deux dans une gerbe de lumière.

    Le Magicien de la Tromperie (se relevant) : Bon voyage dans les confins du temps.





    Cyclopsus, piloté par Goldar, et le Megazord supersonique, piloté par Zordon, sont en plein affrontement. Au sol, Clorôs et Scorpina s’affrontent en duel, utilisant leurs boomerangs respectifs comme des épées. Rodea et Dzantos se sont débarrassés des patrouilleurs et ont commencé le combat contre le Chevalier Démoniaque.


    Dans le vaisseau du Fantôme des Ténèbres.


    Rita : Maintenant, on va passer aux choses sérieuses. LOKAR !

    Lokar apparaît dans le ciel et lance des éclairs sur le Megazord supersonique.





    Les sous-sols du palais.
    Le Magicien de la Tromperie est dans un couloir avec plusieurs portes. Il tend son sceptre et en fait sortir des rayons laser qui démolissent toutes les portes. Le magicien trouve ainsi l’endroit qu’il cherchait.
    Il entre dans une pièce remplie d’ordinateurs, d’appareils étranges et, surtout, de papiers très en désordre éparpillés un peu partout sur des tables. On peut voir des plans de zords que l’on connait bien, notamment du Delta Megazord, du Tonnerre Megazord ou encore du Rescue Megazord. On observe aussi des croquis des tenues des Bioman, des Fiveman et des Megaranger (ou plutôt des rangers de l’espace). Le Magicien de la Tromperie s’approche et regarde.


    Le Magicien de la Tromperie : Eh bien, voilà. Ce n’était pas si difficile. Avec ça, Rita va pouvoir doubler sa puissance de feu.

    Soudain, un vortex spatio-temporel s’ouvre à côté de lui. Le ranger bleu Time Force en sort et tend un badge de la Time Force vers le magicien.

    Lucas : Time Force. Tu es en état d’arrestation.





    A l’extérieur, le combat continue.
    Cyclopsus assène un coup au Megazord supersonique qui s’écroule sous le choc. Dans le vaisseau, Rita, le Fantôme des Ténèbres, Finster, Squatt et Baboo observent la scène.


    Rita : Ah, ah, ah… Cette fois, c’est la fin.

    C’est alors qu’un vortex spatio-temporel s’ouvre dans le ciel. Le Time Force Megazord Mode Jet en sort. Il tire des rayons lasers sur Cyclopsus, le faisant tomber au sol.
    Vue sur le cockpit du Time Force Megazord. Les rangers Time Force rose, jaune et vert sont aux commandes. Avec eux se trouvent Zedd et Laïos.


    Jen : TROMBE FATALE.

    Le Time Force Megazord forme une tornade qui s’abat sur Lokar, l’envoyant à terre à son tour.

    Jen : Trip, prends les commandes.

    Trip : D’accord.

    Jen bondit hors du Time Force Megazord, droit vers le Chevalier Démoniaque.

    Jen : CHRONO-FRAPPE.

    Jen frappe le Chevalier Démoniaque avec la chrono-frappe. Sous la violence du coup, il s’écroule au sol. Scorpina se jette alors sur Jen et un combat d’épée commence entre elles.
    Pendant ce temps, Katie saute à son tour du Time Force Megazord, en portant Zedd et Laïos.
    Elle touche le sol tandis que Jen réussit à désarmer Scorpina. Le Chevalier Démoniaque se relève mais Katie le saisit, le soulève sans effort et le jette sur Scorpina.


    Zedd (à Laïos) : Laïos,

    Laïos (le coupant) : Je sais. Il faut que je me mette à l'abri.

    Laïos rentre alors dans le palais.
    L’intérieur du vaisseau du Fantôme des Ténèbres.


    Rita : NON MAIS C’EST QUOI CE BINZ ? FINSTER ! ENVOIE D’AUTRES PATROUILLEURS !

    Aussitôt, une nuée de patrouilleurs sort du vaisseau pour atterrir autour du petit groupe constitué à présent de Zedd, Jen , Katie, Rodea, Dzantos et Clorôs.
    Dans le cockpit du Megazord supersonique, Zordon voit ça. Sa voix s’élève alors du Megazord supersonique.


    Zordon : Zedd ! Attrapez.

    Un petit objet est alors lancé depuis le cockpit du Megazord supersonique en direction de Zedd. Ce dernier l’attrape et constate qu’il s’agit d’un morpher.

    Zedd : TRANSMUTATION.

    Zedd se transmute alors en goranger bleu.
    Pendant ce temps, le Time Force Megazord tire des rayons laser vers le vaisseau du Fantôme des Ténèbres.


    Le Fantôme des Ténèbres : FEU !

    Le vaisseau riposte mais le Time Force Megazord esquive le tir sans difficulté.
    Cyclopsus s’est relevé et se propulse vers le Time Force Megazord mais le Megazord supersonique lui saisit la jambe, le retenant au sol. Cyclopsus donne un nouveau coup au Megazord supersonique.


    Trip : Time Force Megazord Mode Rouge.

    Le Time Force Megazord passé en Mode Rouge et donne un coup d’épée au vaisseau avant de retomber au sol pour se retrouver face à Cyclopsus.

    Trip : SABRE TIME FORCE MEGAZORD PUISSANCE MAXIMALE.

    Cyclopsus reçoit le coup de plein fouet et s’affaisse.
    Lokar, de son côté, s’est remis de la trombe fatale infligée par Jen et lance une gerbe d’éclairs sur le Time Force Megazord mais un vortex spatio-temporel s’ouvre sur le torse du megazord et aspire les éclairs.


    Trip : SABRE TIME FORCE MEGAZORD PUISSANCE MAXIMALE.

    Il frappe alors Lokar du sabre Time Force Megazord. Lokar s’enveloppe alors d’une boule de lumière rouge et s’enfuit.

    Rita : LOKAR ! REVIENS, ESPÈCE DE LÂCHE !

    En bas, les patrouilleurs tombent un à un. Zedd tire une flèche qui transperce le poignet droit de Scorpina.

    Scorpina : AAAAAAH…

    Katie se retrouve face au Chevalier Démoniaque.

    Katie : V4.

    Katie tire sur le Chevalier Démoniaque. Ce dernier s’écroule.
    Dans le vaisseau du Fantôme des Ténèbres, des explosions se produisent de partout, conséquence des dommages infligés par le Time Force Megazord.


    Le Fantôme des Ténèbres : On se replie.

    Rita : Quoi ? On avait ce vaisseau flambant neuf, on avait Lokar, on avait Cyclopsus et on se retrouverait à s’enfuir comme des poltrons ?

    Le Fantôme des Ténèbres : Ecoutez, Rita. Lokar a déjà filé et Cyclopsus sera bientôt bon à servir de pièces détachées. Quant au vaisseau, c’est déjà une chance qu’il puisse encore voler. Alors on s’en va.

    Rita s’approche alors d’un appareil de communication.

    Rita (faisant la grimace) : Goldar, on se replie. Récupère Scorpina et le chevalier.

    Cyclopsus s’approche de Scorpina et du Chevalier Démoniaque et ouvre une entrée dans sa carlingue pour leur permettre de monter à bord. Scorpina doit soutenir le chevalier qui ne tient plus debout suite au tir de Katie.
    Pendant ce temps, Zedd, Jen, Katie, Rodea, Dzantos et Clorôs sont toujours aux prises avec les patrouilleurs.


    Zedd (voyant que Scorpina et le Chevalier Démoniaque sont en train de monter dans Cyclopsus) : Pas si vite.

    Zedd bondit et a juste le temps d’entrer dans Cyclopsus avant que l’entrée se referme.

    Jen : ZEDD !

    Cyclopsus décolle et entre dans le vaisseau qui s’envole aussitôt.

    Jen (dans son communicateur): Trip, rattrape-les.

    Trip : Time Force Megazord Mode Jet.

    Le Time Force Megazord passe en mode Jet et part à la poursuite du vaisseau tandis qu’au sol, le dernier patrouilleur est vaincu.





    A l’intérieur de Cyclopsus, Zedd se retrouve face à Scorpina et au Chevalier Démoniaque. Ce dernier est en fort mauvais état. Scorpina le laisse et attaque Zedd en tenant son épée-boomerang de sa seule main valide. Zedd bloque le coup avec son arc, bondit et assène à Scorpina un coup de pied qui la propulse à l’autre bout de la pièce, l’assommant sur le coup. Le Chevalier Démoniaque se relève et s’approche de Zedd mais il suffit à ce dernier d’un seul coup de poing pour l’envoyer au tapis. Le chevalier disparaît alors dans une gerbe de lumière.
    Pendant ce temps, sur le livre que Rita avait utilisé pour invoquer le Chevalier Démoniaque, l’image de ce dernier réapparaît à la page où elle se trouvait avant.
    De son côté, Zedd rouvre la porte par laquelle il est entré dans Cyclopsus et en ressort, arrivant dans un grand hangar. Il regarde autour de lui et voit une issue qu’il s’empresse d’emprunter. Dans le cockpit de Cyclopsus, Goldar voit Zedd.


    Goldar : Qu’est-ce qu’il fait là, celui-là ?

    Goldar sort à son tour de Cyclopsus et s’envole à la poursuite de Zedd. Ce dernier se retourne alors, brandit son arc et tire trois flèches en direction de Goldar. Goldar réussit à esquiver les deux premières flèches mais la troisième lui transperce une aile avant de se ficher dans le plafond. En d’autres termes, Goldar se retrouve cloué au plafond. Zedd reprend alors sa course.





    Les sous-sols du palais de Zordon.
    Lucas est aux prises avec le Magicien de la Tromperie. Le magicien lance un rayon laser que Lucas bloque avec son chrono-sabre.


    Lucas : ACCELERATION TEMPORELLE !

    Lucas se met à tournoyer comme une toupie, frappant le magicien de plusieurs coups de chrono-sabres. Le magicien se retrouve bien vite au tapis.
    Le communicateur de Lucas se met à bipper. Il répond. La voix de Jen s’élève.


    Jen : Lucas, dehors, on a réussi à les repousser. Et toi, tu t’en sors ?

    Lucas : Aucun problème. Tout est sous contrôle.

    Il raccroche.

    Lucas (au Magicien de la Tromperie) : Mauvaise nouvelle pour toi. Tes amis ont perdu.

    Le Magicien de la Tromperie : Quoi ?

    Le magicien pose alors sa main sur son front, comme s’il se concentrait intensément. Il a alors une vision de la surface où les rangers se sont débarrassés de leurs adversaires.

    Le Magicien de la Tromperie : C’est vrai. Ils sont partis sans moi.

    Lucas : Allez, rends-toi. Ce sera plus simple pour tout le monde.

    Le Magicien de la Tromperie : Et puis quoi encore ? Je n’ai besoin de personne pour tous vous supprimer.

    Il se téléporte alors et réapparaît à l’intérieur du cockpit du Megazord supersonique, derrière Zordon.

    Zordon : Qu’est-ce que

    Le Magicien de la Tromperie : Ligaveris.

    Des espèces de lianes apparaissent de nulle part et ligotent Zordon.

    Zordon : Comment tu as fait ça ?

    Le Magicien de la Tromperie : Très bien. D’après ce que je vois, ce petit joujou est dans un sale état. Il a dû bien déguster pendant le combat, non ? Enfin… Il reste assez de puissance pour supprimer tous tes petits camarades.

    En disant cela, le magicien s’assied aux commandes.





    Le vaisseau du Fantôme des Ténèbres. Rita, le Fantôme des Ténèbres et Finster sont dans la salle de commande. Soudain, Squatt et Baboo sont propulsés à l’intérieur de la salle comme de vulgaires sacs. Zedd entre alors tandis que Squatt et Baboo se relèvent et vont se cacher derrière Rita.


    Zedd : Alors, c’est vous qui êtes derrière tout ça ?

    Rita : C’est moi. Mais, pour l’instant, le plus important, c’est toi. Tu dois vraiment être stupide pour t’aventurer jusqu’ici.

    Zedd (incrédule): Ah oui ?

    Rita tire un rayon laser avec son sceptre mais Zedd esquive en se jetant à terre et tire une flèche qui transperce l’épaule droite de Rita, lui faisant lâcher le sceptre.

    Rita : AAAAAH…

    Finster : Oh, Satan tout-puissant… Il va tous nous tuer.

    Le Fantôme des Ténèbres (à Rita) : Eh bien, ma chère… Si vous n’arrivez même pas à vaincre un adversaire de rien du tout comme lui, cela va être difficile de réaliser votre projet de devenir général en chef.

    Zedd : Devenir général en chef ?

    Rita (au fantôme) : Tu penses pouvoir faire mieux, peut-être ?

    Le Fantôme des Ténèbres : Cela va sans dire. Je souhaitais ne plus me battre mais je n’ai plus le choix.

    Des éclairs se mettent alors à parcourir la salle tandis que Finster, Squatt et Baboo courent dans tous les sens pour essayer de trouver une cachette. Les éclairs se concentrent sur le Fantôme des Ténèbres. Le crâne se soulève alors et les éclairs font apparaître un corps en dessous. Un corps très imposant.

    Le Fantôme des Ténèbres : Je suis prêt.

    Zedd sort une autre flèche pour tirer mais le fantôme a déjà bondit sur lui et lui assène un terrible coup de poing en plein dans le ventre et l’envoie au tapis. Zedd est au sol. Le Fantôme des Ténèbres le saisit par la jambe et le lance à l’autre bout de la salle.

    Finster : Il est impressionnant.

    Rita (émerveillée) : Oui.

    Le Fantôme des Ténèbres : Bon, finissons-en.

    Il lance un éclair sur Zedd mais ce dernier l’esquive, se jette sur son arc et tire une flèche sur le fantôme. Ce dernier reçoit la flèche en plein ventre. Néanmoins, ça ne semble pas l’incommoder. Il saisit la flèche et la retire de son ventre sans ressentir aucune douleur.

    Le Fantôme des Ténèbres (à Zedd) : Tu as autre chose ?

    Zedd regarde autour de lui et remarque le sceptre de Rita, toujours au sol.

    Zedd : En fait, oui.

    Il tire une autre flèche, cette fois sur Rita.

    Rita : AAAH !

    Elle s’effraie pour rien car le Fantôme des Ténèbres s’interpose et bloque la flèche avec son bras. Pendant ce temps, Zedd profite de cette diversion pour aller ramasser le sceptre.

    Le Fantôme des Ténèbres (à Zedd) : Mais qu’est-ce que tu fais ?

    Zedd : Voyons voir ce que vaut ce petit joujou.

    Zedd tend le sceptre vers le Fantôme des Ténèbres et envoie un rayon laser qui transperce de part en part le corps du fantôme.

    Le Fantôme des Ténèbres : AAAAH…

    Le fantôme s’écroule et son corps se dissout pour ne laisser que le crâne.
    Zedd regarde par un hublot et voit que le Time Force Megazord Mode Jet est juste à côté du vaisseau.


    Zedd (dans un communicateur) : Trip ? Tu peux me récupérer ?

    Trip : Je t’attends.

    Zedd : Très bien. Et maintenant…

    Zedd envoie d’autres rayons laser un peu partout dans la salle, transperçant les murs et faisant des dégâts dans tout le vaisseau.

    Rita : ARRÊTE, IMBECILE. TU VAS TOUT DETRUIRE.

    Zedd envoie un rayon qui perce le hublot, provoquant un appel d’air. Il jette le sceptre et plonge dans le hublot. Se retrouvant ainsi à l’extérieur, il atterrit pile sur le Time Force Megazord Mode Jet.

    Zedd : Eh, Trip. Merci d’être venu me chercher.

    Trip : De rien.

    Trip allume un communicateur.

    Trip : Jen ? C’est bon. Je l’ai récupéré. On rentre.

    Pendant ce temps, le vaisseau du Fantôme des Ténèbres subit des explosions de toutes parts et va s’écraser sur une planète proche.





    Planète Eltar. Le cockpit du Megazord supersonique.
    Le Magicien de la Tromperie est aux commandes.


    Le Magicien de la Tromperie : Voyons ça.

    Zordon (murmurant) : Obturans.

    Le magicien appuie sur un bouton mais rien ne bouge.

    Le Magicien de la Tromperie : C’est pas là ?

    Il essaye d’autres boutons mais rien ne se passe.

    Le Magicien de la Tromperie : MAIS QU’EST-CE QU’IL SE PASSE ?

    Zordon : C’est pourtant évident.

    Le Magicien de la Tromperie : Quoi ?

    Zordon : Je viens de lancer un sort qui empêcher les commandes de réagir. Tu ne pourras rien faire de ce Megazord tant que je n’aurai pas levé le sort.

    Le Magicien de la Tromperie : Tu te moques de moi ?

    Zordon : Absolument pas. Et, si tu t’imagines que je suis ton prisonnier, alors tu es vraiment idiot. Je peux me libérer facilement de ces liens. Regarde. Libero.

    Zordon : Aussitôt, les lianes disparaissent.

    Le Magicien de la Tromperie : Comment tu as fait ça ?

    Zordon : Maintenant, je vais te montrer ce que c’est qu’un vrai magicien. RADIATIO !

    Une lumière dorée sort des mains de Zordon et va frapper le Magicien de la Tromperie.

    Le Magicien de la Tromperie : AAAH…

    Pris en plein dans le faisceau de lumière de Zordon, le Magicien de la Tromperie s’enfuit en se téléportant.

    Zordon : Mmmh… Ce n’est que partie remise. On se retrouvera.






    Une planète non identifiée. Les restes du vaisseau du Fantôme des Ténèbres. Rita sort des décombres. Squatt, Baboo et Finster en font autant. Puis, Goldar et Scorpina les rejoignent.

    Rita : Vous êtes tous vivants ?

    Soudain, le crâne du Fantôme des Ténèbres apparaît, en lévitation.

    Le Fantôme des Ténèbres : C’est moi qui ai utilisé mes pouvoirs pour tous nous protéger du crash.

    Le Magicien de Tromperie se téléporte à côté d’eux.

    Le Fantôme des Ténèbres : Tiens. Alors ? As-tu réussi ta mission ?

    Le Magicien de la Tromperie : Euh… Eh bien, en fait, non. Il y avait un autre ranger bleu beaucoup trop fort pour moi. Ensuite, j’ai essayé d’attaquer Zordon mais

    Le Fantôme des Ténèbres (le coupant): Mais il t’a battu.

    Le Magicien de la Tromperie : C’est ça.

    Le Fantôme des Ténèbres : En tout cas, j’en ai marre de cette histoire. Je m’en vais.

    Rita : Quoi ? Tu ne peux pas m’abandonner maintenant.

    Le Fantôme des Ténèbres : Non seulement je le peux mais je le dois. Regardez où vous nous avez conduits. Mon vaisseau est détruit par votre faute. J’ai dû me battre à nouveau et l’un de mes corps de réserve est dans un état encore pire que celui du vaisseau. Finster avait raison. Vous feriez mieux de rentrer chez votre père.

    Sur ces mots, le Fantôme des Ténèbres se téléporte.

    Le Magicien de la Tromperie : Attendez. Je vous suis.

    Le Magicien de la Tromperie se téléporte à son tour.

    Rita : Bien, bien, bien… Je crois qu’il faudra se débrouiller sans ces lâcheurs.

    Finster : Ma princesse. Est-ce que, maintenant, vous allez accepter que nous rentrions ?

    Rita : Bien sûr que non.

    Finster : Mais, enfin, vous avez bien entendu. Le Fantôme des Ténèbres est d’accord avec moi.

    Rita : Pour cette fois, j’ai peut-être eu les yeux plus gros que le ventre. A l’avenir, nous nous attaquerons à des cibles plus faciles. Nous chercherons d’autres alliés et, le moment venu, c’est moi que Dark Specter choisira comme général en chef.





    Le palais de Zordon.
    Zordon, Rodea, Dzantos, Clorôs, Alpha 1, Laïos, Jen, Katie et Lucas sont dans un salon.


    Clorôs : Quoi, du futur ?

    Jen : De 11000 ans dans le futur. Environ.

    Laïos : Quand le magicien nous a fait voyager dans le temps, Zedd et moi, on s’est retrouvés dans le futur et il nous est arrivé pas mal de choses. Finalement, on est arrivé à leur époque et ils ont accepté de nous ramener et de nous aider à vaincre les ennemis.

    Par la fenêtre, on peut voir le Time Force Megazord Mode Jet descendre.

    Jen : Bon. Je crois qu’il est temps qu’on y aille.

    Tout ce petit monde sort du palais et se retrouve devant le Time Force Megazord, maintenant posé. Une porte s’ouvre dans le megazord et Zedd en sort.

    Zedd : Tout s’est bien passé. Je crois qu’on en est débarrassé pour de bon.

    Zordon : Ce que vous avez fait était très risqué.

    Zedd : Mais pas trop risqué puisque je m’en suis sorti sans problème.

    Zordon : Je… suppose que vous avez raison.

    Jen : Bon, on y va.

    Zedd : Vous partez déjà ?

    Katie : N’oubliez pas qu’on a nos propres vies et notre propre travail à notre époque.

    Zedd : C’est vrai.

    Jen, Katie et Lucas s’avancent vers la porte.

    Zordon : On se reverra ?

    Jen : Je ne pense pas. Quand nous serons revenus à notre époque, on modifiera nos souvenirs pour qu’on oublie ce voyage.

    Zordon : Quoi ?

    Jen : C’est la procédure.

    Zordon : Bon… Adieu, alors.

    Jen : Adieu.

    La porte se referme, le Time Force Megazord décolle, un vortex spatio-temporel s’ouvre, le Time Force Megazord disparaît dedans et le vortex se referme.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Ven 17 Oct - 23:23

    Voici le chapitre 5.



    Un endroit inconnu. Le lieu est plongé dans l’obscurité mais on peut distinguer un couloir entouré de cellules équipées de barreaux avec des prisonniers enfermés.
    Soudain, un grand tumulte se fait entendre. Des hommes en armes et en uniforme accourent dans le couloir. Après avoir parcouru une centaine de mètres, ils arrivent devant une cellule dont les barreaux ont été arrachés. Sur le sol se trouvent étendu des corps d’hommes portant les mêmes uniformes qu’eux ainsi que ceux de maggots (vus dans
    Masked Rider).

    L’un des hommes : Trop tard.




    Planète Eltar.
    Palais de Zordon.
    Zedd et Laïos sont dans une bibliothèque. Laïos est assis face à une copie qu’il peine à remplir. Il est plus grand que la dernière fois qu’on l’a vu, signe qu’un laps de temps important s’est écoulé. Il semble néanmoins en être encore au stade de l’adolescence et ne doit avoir que 14 ou 15 ans.


    Zedd : Allez, c’est l’heure.

    Laïos : Non, j’ai pas fini.

    Zedd : Oui, et depuis dix minutes, tu n’as pas écrit un mot alors te donner plus de temps ne te servirait à rien.

    Zedd prend alors la copie des mains de Laïos.

    Zedd : Voyons ça.






    Bureau de Zordon.
    Zordon est en compagnie de Rodea. Face à eux, un écran sur lequel on peut voir un jeune homme d’une trentaine d’années avec qui ils sont en communication.


    L’homme: On vient tout juste de m’avertir.

    Zordon : Et ça s’est passé cette nuit ?

    L’homme : D’après ce qu’on m’a dit, oui. Plusieurs gardiens ont été tués et il s’est évadé.

    Rodea : J’y vais.

    Zordon : Pas toute seule. Emmène Zedd avec toi.

    L’homme : J’y vais aussi. On se rejoindra là-bas.

    Il coupe la communication.





    Un endroit inconnu. L’homme qu’on vient de voir semble réfléchir quand il est interpellé.

    Une voix : Basilikos.

    Basilikos se tourne vers celui qui vient de l’appeler, un homme qui semble avoir quelques années de moins que lui.

    Basilikos : Oui, Dregon ?

    Dregon : Cette histoire d’évasion, c’est vrai ?

    Basilikos : Oui, c’est vrai.

    Dregon : J’imagine que Père ne doit pas être content.

    Basilikos : Pas vraiment. Je vais aller à la prison. Rodea doit m’y retrouver.

    Sur ces mots, il s’éloigne tandis que Dregon esquisse un petit sourire.





    Planète Eltar.
    Zedd et Laïos n’ont pas bougé de la pièce où ils étaient tout à l’heure. Zedd explique ses erreurs à Laïos.


    Zedd : Le logarithme népérien est la bijection de l’exponentielle réelle, pas complexe. Pour que tu puisse écrire exp(ln(Z))=Z, il faut que la partie imaginaire de Z soit nulle et que sa partie réelle soit strictement positive. Sinon, tu ne peux pas appliquer le logarithme.

    Soudain, on frappe à la porte.

    Zedd : Entrez.

    Rodea entre.

    Rodea : Salut. Zedd, quand vous aurez terminé, toi et moi, on devra partir pour Edenoï.

    Zedd : Pour Edenoï ? Pourquoi faire ?

    Rodea : Zordon nous envoie à la prison Desmoterion. Lothor vient de s’en évader.





    Planète Edenoï.
    La fameuse prison Desmoterion.
    Basilikos est face à la cellule vide et sans barreaux de Lothor. Plusieurs gardes sont avec lui. Un autre garde arrive alors sur les lieux.


    L’autre garde (à Basilikos) : Votre altesse, les envoyés de Zordon sont là.

    Basilikos : Parfait. Qu’ils viennent.

    Le garde se dirige vers la porte d’entrée et appelle les nouveaux venus.

    Le garde : Vous pouvez entrer.

    Zedd et Rodea franchissent la porte et se dirigent vers Basilikos.

    Basilikos : Rodea… Toujours aussi belle à ce que je vois.

    Rodea : Allons, votre altesse…

    Basilikos (regardant Zedd) : Et je suppose que voici Zedd.

    Rodea : Oui. C’est bien lui.

    Basilikos (à Zedd) : Je suis le Prince Basilikos, aîné des trois fils du Roi Lexus et futur roi d’Edenoï.

    Zedd (s’inclinant) : Votre altesse…

    Basilikos : Vous avez fait vite. Tant mieux.

    Il désigne la cellule vide.

    Basilikos : Voilà. Il était enfermé là. Un groupe armé a pénétré dans l’enceinte de la prison, est arrivé jusqu’ici en tuant plusieurs gardes et ont libéré Lothor.

    Zedd : Je croyais que cette prison était la plus sécurisée de toutes les galaxies connues. Comment se fait-il qu’un groupe armé ait pu pénétrer ici comme ça ?

    Un des gardes : C’est justement ça le plus étonnant. Il n’y a pas eu d’effraction. Quelqu’un leur a ouvert. Quelqu’un qui avait un niveau d’accréditation suffisamment élevé.

    Rodea : Et qui est dans ce cas ?

    Basilikos : Seulement les gardes et quelques hauts fonctionnaires édenoïtes.

    Zedd : Donc il y a un traitre.

    Basilikos : Je n’arrive pas à croire qu’un Edenoïte ait pu pactiser avec Lothor.

    Soudain, un bruit métallique se fait entendre.
    Les personnes présentes se tournent vers l’endroit d’où vient le bruit, c'est-à-dire vers une cellule voisine de celle de Lothor. A l’intérieur se trouve une créature monstrueuse que l’on peut reconnaitre comme étant Dischordia, le monstre de l’épisode 32 de la saison 3 de
    Mighty Morphin. Elle porte une sorte de bâillon en plastique sur sa bouche et a frappé sur les barreaux pour attirer l’attention des personnes présentes.

    Un garde (à Dischordia) : Qu’est-ce que tu veux, toi ?

    Zedd : Qui est-ce ?

    Le garde : Dischordia. Elle a le pouvoir de contrôler les gens en chantant. C’est pour ça qu’on a dû la bâillonner. On communique avec elle par le langage des signes.

    Rodea : Et comment vous faîtes pour la faire manger ?

    Le garde : On la nourrit par perfusion.

    Dischordia commence à faire des mouvements avec ses mains.

    Le garde : Elle dit que nous nous trompons complètement. Que Lothor ne s’est pas évadé.

    Zedd : Quoi ? C’est une blague ? Sa cellule n’est pas vide, peut-être ?

    Le garde (à Zedd) : Attendez.

    Dischordia continue à faire des signes.

    Le garde : D’après elle, Lothor aurait été emmené contre sa volonté. Il aurait été enlevé.

    Zedd : Enlevé ?

    Basilikos (à Rodea) : Ça vous paraît crédible ?

    Rodea : Je ne sais pas. Pourquoi pas ?

    Le garde : Elle dit qu’elle sait où il est. Que ses ravisseurs l’ont dit quand ils l’ont emmené.

    Zedd : Où ça ? Qu’elle le dise.

    Le garde : Elle refuse de parler comme ça. Elle a des conditions.

    Basilikos : Si c’est qu’on la libère ou même qu’on réduise sa peine, c’est hors de question.

    Dischordia fait encore des signes.

    Le garde (visiblement très étonné) : Quoi ? Tu te moques de nous, ou quoi ?

    Dischordia fait non de la tête.

    Zedd : Qu’est qu’elle a dit ?

    Le garde : Euh… Elle veut un baiser. De vous.

    Zedd : Quoi ?

    Il se tourne vers Dischordia.

    Zedd (à Dischordia) : C’est vrai ?

    Dischordia acquiesce de la tête.

    Basilikos (à Zedd) : Qu’est-ce que vous en pensez ?

    Zedd semble hésiter quelques secondes puis finit par répondre.

    Zedd : J’accepte.

    Le garde : Euh… Donc, vous allez l’embrasser ?

    Zedd : Oui.

    Le garde : Ce n’est pas possible. Il faudrait lui enlever son bâillon et elle pourrait utiliser sa voix pour nous forcer à la libérer. D’ailleurs, c’est sans doute pour ça qu’elle a formulé cette exigence bizarroïde.

    Basilikos : Il y a une solution. Comment fait-on pour ouvrir sa cellule et pour lui enlever le bâillon?

    Le garde sort une télécommande de sa poche.

    Le garde (désignant deux boutons de la télécommande) : Il faut appuyer ici et ici.

    Basilikos (prenant la télécommande des mains du garde): Bien. Que tout le monde sorte à part Zedd et moi. Même vous, Rodea. Mais n’allez pas trop loin. Je veux pouvoir vite vous retrouver.

    Rodea esquisse un sourire amusé et sort en compagnie des gardes.

    Basilikos : ECTOPHASE ACTIVEE.

    Basilikos se transmute en Masked Rider.

    Basilikos : Electro-sabre activé.

    Il sort l’électro-sabre.

    Baslikos : Je vais désactiver les capteurs auditifs de mon casque. Comme ça, je n’entendrai pas sa voix. Ensuite, je lui enlèverai son bâillon et j’ouvrirai sa cellule. Dés qu’elle vous aura tout dit, on lui remettra son bâillon, vous sortirez de la cellule et on la refermera. Si elle essaie de nous doubler, je lui coupe la tête.

    Il se tourne vers Dischordia.

    Basilikos (à Dischordia) : Tu as compris ?

    Dischordia acquiesce de la tête.

    Basilikos : Capteurs auditifs désactivés.

    Zedd s’avance vers la cellule. Basilikos appuie sur les deux boutons. La porte de la cellule s’ouvre, le bâillon se déverrouille et Dischordia l’enlève.

    Dischordia : Ah. Ça fait du bien.

    Zedd entre dans la cellule et s’avance vers elle.

    Dischordia : Viens là, mon beau.

    Zedd et Dischordia s’embrassent longuement. Puis, Zedd recule.

    Zedd : Maintenant, parle. Où est Lothor ?

    Dischordia : Oh, je suis déçue. Je pensais qu’après ce baiser, tu n’aurais plus la tête à ça.

    Zedd : Eh bien, tu avais tort. Parle.

    Dischordia : Il est au Temple des Anciens Riders.

    Zedd : Le Temple des Anciens Riders ?

    Dischordia : Oui. C’est un temple qui date des débuts de la Civilisation Edénoïte. Le prince sait forcément où c’est.

    Zedd ramasse le bâillon et le remet sur le visage de Dischordia. Basilikos appuie sur le bouton pour reverrouiller le bâillon, Zedd sort de la cellule et Basilikos la referme.

    Basilikos : Capteurs auditifs réactivés.

    Zedd : Elle a dit qu’ils étaient au Temple des Anciens Riders.

    Basilikos : Au Temple des Anciens Riders ?

    Zedd : Vous savez où c’est ?

    Basilikos : Oui. C’est de l’autre côté de la planète. Il vaut mieux partir tout de suite.

    Zedd et Basilikos se dirigent vers la sortie.

    Basilikos (plaisantant) : Au fait, elle embrasse bien ?

    Zedd : Ben… En fait, oui.





    Quelques minutes plus tard, Rodea, Zedd et Basilikos sont dans un vaisseau survolant les paysages d’Edenoï. Rodea pilote. Zedd semble perdu dans ses pensées.

    Flashback.

    On voit un village dévasté, les maisons toutes défoncées et en ruines. Il y a aussi des débris de zords. La végétation a envahi les rues, signes que les lieux sont inoccupés de puis longtemps. Deux personnes avancent doucement. Un adulte et un petit garçon de sept ou huit ans.


    L’adulte : C’est ici que tu as été découvert.

    Le petit garçon : C’est ce fameux Lothor qui a fait ça, n’est-ce pas ?

    L’adulte : Oui.

    Le petit garçon : Il n’y a vraiment aucun indice sur ma famille ?

    L’adulte : Non.

    Le petit garçon : Bah… De toute façon, il suffit de regarder cet endroit pour savoir. C’est déjà miraculeux que, moi, j’ai survécu. Mais un jour, Lothor le paiera. Je fais le serment, qu’un jour, je le ferrai payer.

    Fin du flashback.

    Zedd (murmurant) : Lothor…





    La prison Desmoterion.
    Dischordia est dans sa cellule. Elle s’approche de son lit, se baisse, fait passer sa main sous le lit et en sort un pistolet laser.

    Flashback.

    Le même endroit. Lothor est encore dans sa cellule. Des maggots se battent contre des gardes. L’un des gardes fait tomber son pistolet laser qui tombe sur le sol, juste devant la cellule de Dischordia. Cette dernière passe le bras entre les barreaux et ramasse le pistolet laser.

    Fin du flashback.

    Dischordia tire au pistolet laser sur son bâillon, le faisant sauter.


    Dischordia : Aaah… Bien. Il est temps de quitter cet hôtel. Yohohoho.

    Elle tire sur les barreaux de sa cellule et, ainsi, les brise. Puis, elle sort.
    Ailleurs dans la prison, un garde voit la scène sur un écran de contrôle.


    Le garde : Oh non !

    Il appuie sur un bouton et une alerte retentit dans toute la prison.

    Dischordia : Bon… Je vais avoir besoin d’aide pour sortir d’ici.

    Elle utilise alors le pistolet laser pour briser les barreaux des autres cellules et libérer les autres prisonniers.





    Une construction grandiose, présentant des statues des différents Kamen Riders. A l'intérieur, dans une salle aux allures solennelles, Lothor est étendu sur le sol,  mains et pieds liés. Autour de lui se trouvent plusieurs maggots, un monstre et, surtout, Double-Face (de
    Masked Rider).

    Double-Face: Alors? Tu vas te décider à parler, oui ou non?

    Lothor: Non.

    Double-Face: Mauvaise réponse.

    Double-Face fait un signe de tête et les maggots se ruent sur Lothor. On ne voit pas ce qu'ils lui font mais cela n'est surement pas très plaisant.

    Lothor: AAAAH...







    A l'extérieur, le vaisseau amenant Rodea, Zedd et Basilikos se pose. Tout trois en descendent.

    Zedd: Alors, c'est là?

    Basilikos: Oui. C'est un temple sacré érigé pour célébrer les Masked Riders. Si ces... kidnappeurs utilisent vraiment cet endroit comme retraite, ils ne manquent pas de toupet.

    Rodea: Allons-y. Mais soyons prudents. S'ils sont bien là, ils peuvent surgir à tout moment.

    Tous trois franchissent le seuil de l'entrée et s'enfoncent dans des couloirs souterrains. Au bout de quelques minutes, ils commencent à entendre les cris de Lothor.

    Lothor: AAAAAH...

    Double-Face: Arrêtez.

    Les maggots s'arrêtent.

    Double-Face (à Lothor): Alors? Tu vas parler, maintenant?

    Lothor: Je ne sais pas où est le cocon, je t'assure.

    Double-Face: Ne me prends pour un idiot. Je sais pertinemment que c'est toi qui l'as pris. Il n'est plus dans la cachette d’Entomo et tu es le seul à avoir pu l'en sortir.

    Lothor: Tu te trompes.

    Double-Face: A ta guise. Allez, les maggots, reprenez.

    Lothor: NON. NON. D'accord. Je vais parler. Il est sur la planète Calderon, dans une grotte au pied du plus grand volcan de la planète.

    Double-Face: Au pied d'un volcan?

    Basilikos: Bon, on y va.

    Basilikos, Zedd et Rodea s'élancent vers l'avant et arrivent dans la salle où se trouvent Double-Face, Lothor et les maggots.

    Basilikos: PLUS UN GESTE.

    Double-Face: Comment nous avez-vous trouvé? Bah... Peu importe après tout. MAGGOTS. A L'ATTAQUE.

    Basilikos: ECTOPHASE ACTIVEE.

    Rodea: TRANSMUTATION.

    Zedd: TRANSMUTATION.

    Tous trois se transmutent, Basilikos en Masked Rider, Rodea en goranger rose et Zedd en goranger bleu. Le combat commence avec les maggots mais ces derniers ont vite l'air dépassé.

    Double-Face (au monstre): Va les aider.

    Le monstre fonce alors sur Basilikos.

    Basilikos : Electro-sabre activé.

    Basilikos sort son électro-sabre et commence le combat avec le monstre.

    Zedd bondit au dessus de la mêlée et tire une flèche sur Double-Face. Ce dernier parvient à esquiver de justesse. Zedd lui assène alors un coup de pied qu'il parvient à bloquer avant de sortir son épée. Il tente de frapper Zedd avec mais ce dernier bloque le coup avec son arc. Zedd donne un coup dans le bras de Double-Face, lui faisant lâcher son épée, puis le propulse au sol d'un coup de pied. Double-Face choisit alors de battre en retraite et se téléporte.
    Pendant ce temps, Rodea se débarrasse du dernier maggot tandis que le monstre se retrouve avec l’électro-sabre de Basilikos sous la gorge.


    Basilikos: Le combat est terminé.

    Zedd bande alors son arc, visant Lothor, toujours ligoté au sol.

    Basilikos: NON.

    Basilikos fait bouger le bras de Zedd, si bien que la flèche va se ficher dans un mur. En bougeant ainsi, Basilikos cesse une seconde de tenir le monstre en respect. Ce dernier en profite pour se ruer sur lui et sur Zedd, les faisant tomber à la renverse. Rodea lui lance des shurikens en forme de coeur. Il réussit à les éviter et l'un d'eux vient se planter juste à côté de Lothor. Ce dernier en profite. Il tend les mains vers le shuriken et s'en sert pour couper les liens de ses poignets. Une fois les mains libres, il prend le shuriken et coupe les liens de ses chevilles avec. Basilikos, Zedd et Rodea continuent de se battre contre le monstre. Ce dernier réussit à immobiliser Zedd et Rodea à l'aide de deux tentacules mais Basilikos lui plante l’électro-sabre dans le ventre. Néanmoins, ça ne semble pas suffire à le mettre hors d'état de nuire. Il lâche Zedd et Rodea et abat ses tentacules sur Basilikos. Rodea lui lance d'autres shurikens tandis que Zedd lui tire une flèche. Finalement, Basilikos réussit à lui dépecer le corps avec l’électro-sabre.

    Rodea (à Basilikos): Vous allez bien?

    Basilikos : Oui, merci. Masked Rider désactivé.

    Zedd et Rodea : Rétromutation.

    Tous trois rétromutent. Basilikos se tourne vers Zedd.

    Basilikos (à Zedd): Je peux savoir ce qui vous a pris?

    Zedd: Quoi?

    Basilikos: Pourquoi avec-vous tiré sur Lothor?

    Zedd: On est venu pour lui, je vous rappelle.

    Basilikos: Oui. Pour le ramener prisonnier. Pas pour le tuer.

    Rodea: Euh... Les gars...

    Ils se tournent vers elle et elle indique l'endroit où se trouvait Lothor. Se trouvait car il a profité du combat pour s'enfuir.

    Basilikos (à Zedd): Vous voyez. Il s'est enfui à cause de vous.

    Zedd: De moi? C'est vous qui m'avez empêché de le tuer.

    Basilikos: Bon, on verra ça plus tard. Pour l'instant, il faut aller sur Calderon.

    Zedd: Quoi?

    Basilikos: Tout à l'heure, Lothor a dit que c'était là que se trouvait le cocon d’Entomo. Le type qui l'avait enlevé va surement aller là-bas. Il faut qu'on l'arrête avant qu'il s'empare du cocon.

    Rodea: Le cocon?

    Zedd: Et Lothor?

    Basilikos: Vous savez où il est parti, vous?

    Zedd ne répond pas. Basilikos se dirige vers la sortie. Rodea, puis Zedd, le suivent.

    Rodea (à Basilikos): Votre Altesse, qu'est-ce que c'est, cette histoire de cocon?

    Basilikos répond tout en continuant d'avancer.

    Basilikos: Vous savez que nous autres Edenoïtes descendons des insectes?

    Rodea: Oui. Et alors?

    Basilikos: Autrefois, nos ancêtres se transformaient en créatures insectoïdes très puissantes en entrant dans des cocons tissés par leurs parents. Une fois transformés, ils pouvaient à leur tour tisser des cocons pour leurs propres enfants. A cette époque, ils étaient constamment en guerre. Contre d'autres peuples et entre eux. Finalement, ils ont fini par se rendre compte que c'était la transformation en insectoïdes qui les rendait agressifs. Il y a eu débat puis conflit pour savoir s'il fallait continuer à se transformer ou passer toute sa vie sous forme humanoïde. Les opposants à la transformation ont créé les pouvoirs des Masked Riders et ont fini par gagner. Ils ont interdit l'usage des cocons, ont mis fin aux luttes de clans, ont unifié la planète et ont commencé le développement de la civilisation edenoïte sous la tutelle du tout premier Roi d'Edenoï.

    Zedd: Votre ancêtre.

    Basilikos: Oui. Quant-à ceux qui refusaient de renoncer aux cocons, ils ont fui la planète. Il reste encore quelques uns de leurs descendants aujourd'hui. Scorpius, par exemple.

    Rodea: Et qu'est-ce que c'est le cocon de... euh... Comment déjà?

    Basilikos: D’Entomo. C'était le plus puissant guerrier insectoïde de l'époque. Et sans doute même de toutes les époques. Il a quand même été vaincu et tué. Son fils a subi le même sort et n'a jamais pu utiliser le cocon qu’il lui avait préparé. Cocon qui n'a jamais été retrouvé. Du moins, c'est ce que je croyais.

    Rodea: Donc ce serait ce cocon qui serait sur Calderon ? Mais pourquoi cette espèce de ... de je-ne-sais-trop-quoi le veut?

    Basilikos: Ce cocon a été tissé par le plus puissant insectoïde de l'Histoire. Si un Edenoïte y entre, il se transformera sans doute en une créature d'une force phénoménale.

    Tout en parlant, ils ont avancé, sont sortis du Temple et arrivent maintenant devant le vaisseau qui les a amenés. C'est alors qu'une silhouette fantomatique apparait devant eux. La silhouette est celle d'un homme mûr, pas encore un vieillard. Il porte un petit disque de métal argenté sur son front.

    Basilikos: Père.

    Rodea: Votre Majesté.

    Lexus : Avez-vous retrouvé Lothor?

    Basilikos: Oui. Mais il s'est échappé. Et, pire encore, il a révélé à son kidnappeur où trouver le cocon d’Entomo.

    Lexus : Le cocon d’Entomo? Voilà qui est des plus inquiétants.

    Basilikos: Nous allions nous y rendre pour essayer de récupérer le cocon les premiers.

    Lexus: Malheureusement, ta présence est requise ailleurs. Il y a une émeute à la prison Desmoterion. Des prisonniers se sont libérés et ont attaqué les gardes.

    Zedd: Un des prisonniers est enlevé et, juste après, il y a une insurrection à la prison? Ce n'est pas un hasard.

    Basilikos: Sans doute pas. Je retourne à la prison. Rodea, Zedd, allez sur Calderon et récupérez ce cocon. Détruisez-le si vous le pouvez.

    Rodea: D'accord.

    Lexus : Nous comptons sur vous.

    La silhouette de Lexus se dissipe.

    Basilikos: Avant de vous laisser, il y a un petit quelque chose que je veux faire.
    Il s'approche de Rodea, lui saisit la tête avec ses mains et l'embrasse. Le baiser dure plusieurs secondes avant que Basilikos y mette fin.

    Basilikos: A très bientôt j'espère.

    Une boule de lumière orange enveloppe Basilikos et s'envole en l'emportant.

    Zedd (à Rodea): Bon. On y va?

    Rodea (un grand sourire sur le visage): Oui, oui.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    Fleepyz
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Cancer Buffle
    Messages : 445
    Date de naissance : 06/07/1997
    Date d'inscription : 07/10/2014
    Age : 20

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Fleepyz le Ven 17 Oct - 23:53

    Toujours aussi passionnant Wink

    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Sam 18 Oct - 22:36

    Merci.
    Voici le chapitre 6.



    Planète Calderon.
    On peut voir on immense volcan qu’on reconnait comme celui qu’on a vu dans l’épisode 6 de
    Power Rangers In Space.
    Un vaisseau spatial descend du ciel. Il se pose à côté du volcan et Zedd et Rodea en sortent (du vaisseau, pas du volcan).


    Rodea (désignant le volcan): C’est celui-là ?

    Zedd : Ben, ouais. Sans doute. Lothor a dit le plus grand. Ça a l’air d’être celui-là.

    Rodea : Bon. Cherchons cette fameuse grotte alors.

    Zedd et Rodea se déplacent autour du volcan. Au bout de quelques minutes, Zedd s’arrête.

    Zedd : RODEA. J’ai trouvé.

    Rodea rejoint Zedd. Effectivement, une cavité s’enfonce dans le flanc du volcan.

    Zedd: Allons-y.

    Zedd s'enfonce dans la cavité, suivi de Rodea.

    Rodea: Il fait de plus en plus chaud. Le volcan doit être encore actif.

    Zedd: On dirait bien. J'espère qu'on va vite le trouver, ce fameux cocon. Je n'ai pas très envie de m'éterniser ici.

    Soudain, ils aperçoivent une lumière au bout de la galerie.

    Zedd: Ah. Voilà une sortie, on dirait.

    Une fois arrivés au bout, Zedd et Rodea entrent dans une gigantesque grotte. Le plafond est ouvert, d'où la lumière.

    Rodea: Ça alors. Je n'aurais pas cru qu'il pouvait y avoir une sorte de grande antichambre comme ça juste à côté d'un volcan.

    C'est alors qu'une secousse sismique se fait ressentir.

    Zedd: Le volcan fait des siennes apparemment.

    Rodea: Tu penses que cette grotte communique avec le cratère?

    Zedd: Pourquoi pas? Regarde là-bas.

    Zedd désigne un grand passage dans la roche.

    Zedd: Peut-être que ça mène au cratère. Ou peut-être pas. En tout cas, il vaut mieux se dépêcher.

    Rodea: Ça risque d'être difficile de trouver le cocon. Cette grotte est vraiment immense.

    C'est alors que se produit une nouvelle secousse sismique.

    Zedd: Il faut vraiment se dépêcher.

    Mais une troisième secousse se fait ressentir, puis une quatrième, puis une cinquième et ainsi de suite.

    Rodea: Qu'est-ce qu'il se passe? Ça ne ressemble pas à un tremblement de terre ou une éruption volcanique.

    Zedd: Non. Les secousses sont régulières. Comme si c'était... des pas.

    Zedd et Rodea regardent alors le grand passage qu'ils ont vus tout à l'heure et le monstre géant de l'épisode 6 de Power Rangers In Space en sort.

    Rodea: Oh, oh...

    Le monstre essaie de frapper Zedd et Rodea d'une de ses pinces mais ils esquivent en bondissant chacun d'un côté.

    Rodea: TRANSMUTATION.

    Zedd : TRANSMUTATION.

    Ils se transmutent en gorangers rose et bleu.
    Zedd tire plusieurs flèches en plein dans le visage du monstre, le faisant reculer. Rodea enlève une de ses boucles d'oreilles. Elle la lance sur le monstre et la boucle d'oreille explose.


    Rodea: VITE.

    Rodea et Zedd s'élancent vers la cavité par laquelle ils sont arrivés et s'y engouffrent à nouveau.
    Le monstre, une fois remis de ses émotions, veut les rattraper mais en est réduit à s'agiter devant l'entrée de la cavité, incapable de s'engouffrer dans un passage aussi étroit.


    Zedd: C'est quoi, cette chose?

    Rodea: J'en sais rien mais ça va être vraiment dur de récupérer le cocon.

    Zedd: En supposant qu'il y soit.

    Rodea: Quoi?

    Zedd: Lothor a parlé sous la torture. Il a très bien pu mentir. S'il savait que ce monstre vivait là, il a peut-être même fait exprès de désigner sa tanière pour envoyer son kidnappeur au casse-pipe.

    Rodea: Peut-être. Mais peut-être pas. D'un autre côté, si le cocon est vraiment là, c'est une bonne nouvelle. Ce monstre fait un très bon gardien.

    Zedd: Sans doute. Alors, qu'est-ce qu'on fait? On repart simplement en laissant les choses en l'état?

    Rodea: On va quand même attendre un peu pour voir si l'autre type se pointe. Sinon, oui. Je ne vois pas ce qu'on pourra faire d'autre que repartir.





    Le ciel. Un vaisseau spatial est en vol stationnaire exactement au dessus de la grotte. Double-Face a assisté à toute la scène par l'ouverture dans le plafond de la grotte. La silhouette fantomatique de Dregon, avec un disque argenté sur le front, est à ses côtés.

    Double-Face: C'est bien ce que nous pensions. Lothor a essayé de m'envoyer dans un piège.

    Dregon: Oui. Le cocon n'est surement pas là. Et ses deux imbéciles sont allés se jeter tout droit dans la gueule du monstre. Dommage qu'ils s'en soient sortis.

    Double-Face: Et nous ne savons toujours pas où se trouve le cocon.

    Dregon: Non. Lothor nous a échappé et nous ne sommes pas plus avancés. Cette opération a été un échec total.

    Double-Face: Tout n'est pas terminé. Les Power Rangers ne vont pas laisser Lothor se promener en liberté. Ils feront tout pour le retrouver et, quand ce sera chose faite, je serai là.

    Dregon: Tâche de ne pas me décevoir, cette fois.





    Planète Edenoï. La prison Desmoterion.
    Basilikos est aux prises avec un monstre.


    Basilikos: Electro-sabre activé.

    Basilikos dégaine l’électro-sabre et frappe son adversaire. Le monstre s'écroule, inanimé (ou peut-être mort; on ne sait pas).
    Plusieurs gardes s'approchent de Basilikos.


    Basilikos: C'était le dernier ?

    Un garde: Oui, Votre Altesse. Merci beaucoup. Sans vous, on n'aurait jamais réussi à les contenir.

    Basilikos: Combien d'évasions ?

    Un autre garde: Une douzaine. Aucun prisonnier très dangereux. Que du menu fretin.

    Basilikos: On sait comment c'est arrivé ?

    Le garde: Apparemment, ce serait Dischordia qui aurait réussi à se procurer une arme. Elle s'en est servie pour se libérer et libérer les autres.

    Basilikos: Où est-elle ?

    Le garde: Euh... Elle fait partie des évadés. Mais, comme je vous l'ai dit, ce n'est pas quelqu'un de très dangereux.

    Basilikos: Suffisamment pour semer une belle pagaille ici, quand même.





    Planète Eltar. Palais de Zordon. Bureau de Zordon.
    Zordon est entouré de Dzantos et de Clôros. Sur un écran, trois fenêtres sont ouvertes. L'une d'elles présente Zedd et Rodea apparemment dans leur vaisseau spatial. Les deux autres fenêtres présentent respectivement Lexus et Basilikos.


    Rodea: Et on n'a pas vu la moindre trace du gars qui avait enlevé Lothor. Apparemment, il a été plus intelligent que nous et il a compris que c'était un piège.

    Basilikos: Ici, la situation est sous contrôle mais quelques prisonniers ont réussi à s'échapper. Aucun de très dangereux d'après les archives les concernant.

    Lexus: En tout cas, nous ne savons pas où se trouve le cocon et, si quelqu'un s'en sert, je n'ose pas imaginer les conséquences.

    Zedd: Lothor est la clé. Il sait où est le cocon.

    Basilikos: Ce n'est pas sûr. Et, de toute façon, nous ne savons pas où est Lothor.

    Rodea: La bonne nouvelle, c'est que ceux qui veulent le cocon ne le savent pas non plus.

    Zordon: En tout cas, ce qui est sûr, c'est que Lothor lui-même est une grande menace et qu'il faut le retrouver, cocon ou pas.

    Zedd: Je suis d'accord.

    Basilikos: Malheureusement, nous ne pouvons pas faire grand chose à part attendre qu'il se manifeste.

    Zedd: Et s'il ne se manifeste pas?

    Basilikos: Dans ce cas... Tant mieux, non?





    Planète inconnue.
    Une île au milieu d'un océan.
    Un grand palais se trouve sur l'île. Sur la plage, on peut voir plusieurs sous-marins et/ou vaisseaux spatiaux avec des chromites et des piranhatrons qui s'affairent.
    A l'intérieur du palais, Mama D et Havoc sont assis autour d'une table et jouent aux cartes.


    Mama D (en abattant son jeu): Deux zanabas.

    Havoc (abattant son jeu à son tour): Trois zanabas.

    Mama D: Bon... Je crois que je ne serais jamais à ta hauteur.

    Havoc: Allons, Maman, n'oublie pas que c'est toi qui m'a appris à jouer.

    Mama D: Et tu es devenu meilleur que moi. Enfin bon... J'imagine que ça prouve que je suis un bon professeur.

    Divatox entre alors dans la pièce. Elle est plus jeune que dans la série mais elle est néanmoins adulte.

    Mama D (à Divatox): Où étais-tu?

    Divatox: J'étais allée attaquer un vaisseau marchand.

    Mama D: Ah oui? Et quel butin as-tu ramené?

    Divatox: Aucun. Ils se doutaient qu'ils allaient être attaqués alors ils ont transféré tout ce qu'ils avaient de précieux par un autre moyen. Ce vaisseau n'était qu'un leurre.

    Mama D se lève et s'approche de Divatox.

    Mama D: Je ne te crois pas.

    Divatox (commençant à s'énerver): Pourquoi tu me fais jamais confiance?

    Mama D renifle alors bruyamment.

    Mama D: Mais tu as fumé.

    Divatox: Quoi? Pas du tout.

    Mama D: Mais bien sûr que si. Dis-moi où tu étais.

    Havoc (à Divatox): Tu sais, sœurette, je crois que tu ferais mieux de dire la vérité.

    Divatox (se résignant): Bon... D'accord. J'étais sur Terre. A l'enterrement de vie de jeune fille de Bansheera.

    Mama D: Bansheera n'a jamais mené la vie d'une jeune fille. Je n'ose même pas imaginer le tableau.

    Divatox: Oh, ça va... A mon âge, je peux bien

    Mama D: Tu pourrais avoir 200000 ans, ce serait pareil. Tu es aussi immature qu'une gamine de 500 ans.

    Rigog entre alors dans la pièce.

    Rigog : Euh…

    Mama D (à Rigog) : Qu’est-ce que tu veux ?

    Rigog : Porto est là.

    Mama D : Porto ? Je croyais qu’il était en prison.

    Rigog : Il n’est l’est plus, on dirait.

    Mama D : Fais-le entrer.

    Elle se tourne alors vers Divatox.

    Mama D (à Divatox) : Toi, va dans ta chambre.

    Divatox s’éloigne en maugréant. Elle sort de la pièce en claquant la porte. Elle la claque d’ailleurs si fort que la porte se brise sous le choc.
    Mama D lève les yeux au ciel tandis que Porto entre dans la pièce.


    Porto : Oh, ma reine, enfin je te retrouve.

    Mama D : Oui, oui… Comment se fait-il que tu sois libre ?

    Porto : Il s’est passé des choses à la prison. Lothor s’est évadé. Ou alors il a été enlevé. Tout le monde n’est pas d’accord sur ce qu’il s’est vraiment passé.

    Mama D : Lothor ?

    Porto : Oui. Et, ensuite, Dishcordia s’est procuré une arme et elle a libéré les autres prisonniers. Il y a eu une bataille avec les gardes mais j’ai réussi à m’échapper.

    Flashback.
    On voit Porto dans une cellule et Dischordia le libère d’un coup de pistolet-laser.
    Fin du flashback.


    Mama D : Qui est Dischordia ?

    Porto : Oh. Juste une autre prisonnière. Elle n’est pas très importante.

    Mama D : Et tu dis que Lothor s’est évadé aussi ?

    Porto : Oui. Enfin… Il y a une histoire comme quoi il aurait été enlevé mais ce n’est pas très clair.

    Mama D : Enlevé par qui ?

    Porto : Je n’en sais rien.

    Mama D : Voyons voir… il y a une de ses bases secrètes qui n’a jamais été découverte par les Power Rangers. S’il est libre, il est surement retourné là-bas.





    Planète Eltar. Palais de Zordon.
    Zedd entre dans sa chambre (oui, il a une chambre sur place; son contrat de précepteur impliquait qu'il était nourri/logé). Il a alors la surprise de découvrir une invitée surprise assise sur son lit: Dischordia.


    Dischordia: Salut, chéri.

    Zedd (stupéfait): Qu'est-ce que tu fais là?

    Dischordia: Je viens te voir.

    Zedd: Tu devrais être derrière des barreaux.

    Dischordia: J'ai eu une remise de peine.

    Zedd: Qu'est-ce que tu racontes? Tu t'es évadée.

    Dischordia: Allons... Ne joue pas sur les mots.

    Zedd: TRANSMUTATION.

    Il se transmute en goranger bleu et menace Dischordia de son arc.

    Dischordia: Qu'est-ce que tu fais? Range ce joujou. Tu vas te faire mal.

    Zedd: Comment tu es entrée?

    Dischordia: Par le passage secret.

    Zedd: Le passage secret?

    Dischordia: Oui. D'ailleurs, tu devrais conseiller à Zordon de le faire murer. Quand on connait son existence, on peut entrer ici comme dans un moulin.

    Zedd: Je ne sais pas ce que tu as dans la tête mais, quoique ce soit, ça fonctionne très mal. Tu vas retourner dans ta cellule en vitesse.

    Dischordia: Oh, ne sois pas si agressif. Tu n'es pas content de me voir?

    Zedd: Arrête de te moquer de moi.

    Dischordia se lève alors et s'approche de Zedd.

    Dischordia: Je ne me moque pas du tout. Pourquoi veux-tu être mon ennemi?

    Zedd: Tu es une criminelle.

    Dischordia: Et alors? Qu'est-ce que ça peut faire? Tu ne sais même pas ce que j'ai fait.

    Zedd: Euh... Non mais...

    Dischordia: Nous sommes seuls tous les deux. Dans une chambre à coucher. Tu me plais beaucoup et je sais que moi aussi je te plais.





    Lieu inconnu. L'endroit ressemble à une sorte de base militaire. Lothor se promène à l'intérieur.

    Lothor: Ah, ah, ah... Après toutes ces années de captivité, je suis enfin libre. Je vais pouvoir repartir à l'assaut. Gare à toi, Zordon. On n'en a pas encore fini. Et, ensuite, ce sera le tour de Dark Specter. Il n'a pas levé la petite griffe pour me libérer et, Grand Monarque du Mal ou pas, il va le regretter. Et, pour commencer, je vais me refaire une armée. Et puis... J'ai un atout dans mon jeu.

    Il se tourne alors vers un cocon semblable à celui que Scorpius tissera plus tard pour Trakeena.

    Tandis qu’il est dans son délire, un petit périscope sort d’une flaque d’eau.
    Chez Mama D, Havoc regarde par le périscope.


    Havoc : Tu avais raison, Maman. Lothor est bien là. Et tu ne sais pas la meilleure ? Cet imbécile veut s’attaquer à Dark Specter parce qu’il lui en veut de ne pas l’avoir fait évader.

    Mama D : Tiens, tiens… Si nous l’éliminons, Dark Specter sera reconnaissant. RIGOG.

    Rigog : Oui ?

    Mama D : Rassemble un régiment. Nous partons pour la base de Lothor.

    Havoc : Une minute, Maman. Je pense avoir une bien meilleure idée.

    Mama D : Laquelle ?

    Havoc : Nous pourrions dire aux power rangers où trouver Lothor. Ils se chargeraient de le mettre hors d’état de nuire à notre place.

    Mama D esquisse un sourire.





    Planète Eltar. Palais de Zordon. Labo de Zordon (celui que le Magicien de la Tromperie avait trouvé).
    Zordon est affairé à une table de travail. Il est penché sur différents papiers remplis de croquis et d'équations. On reconnait notamment un croquis du Mega Voyager.
    Soudain, son ordinateur émet un bip. Zordon regarde l'écran et un message s'affiche dessus. Le message stipule « Vous avez du courrier ».





    Planète Eltar. Palais de Zordon. Chambre de Zedd.
    Zedd et Dischordia sont au lit. Soudain, le communicateur de Zedd, posé sur la table de nuit, sonne.


    Dischordia : Qu’est-ce que c’est ?

    Zedd : Mon communicateur. Surtout reste silencieuse. Il ne faut pas qu’on t’entende.

    Zedd prend le communicateur et répond.

    Zedd : Ici Zedd.

    Zordon : Zedd, rejoignez-moi au plus vite dans le hangar 7.

    Zedd : D’accord. J’arrive.





    Palais de Zordon. Le fameux hangar 7, quelques minutes plus tard.
    Zordon, Dzantos, Clôros et Rodea sont déjà là. Zedd arrive à son tour.


    Zordon: Bien. Maintenant, nous sommes tous là.

    Clôros : Alors? Tu vas nous dire ce qu'il se passe?

    Zordon: J'ai reçu un message anonyme qui indique où se trouve Lothor.

    Rodea: Un message anonyme?

    Zordon: Oui. Je n'ai pas la moindre idée de qui a pu l'envoyer. Il est simplement signé « quelqu'un qui a envie de voir Lothor hors d'état de nuire ».

    Dzantos : C'est sans doute un piège.

    Zordon: Il y a des chances.

    Zedd: Mais ça ne l'est peut-être pas.

    Clôros : Je pense qu'il faut prendre le risque. Une telle opportunité ne se représentera peut-être pas.

    Rodea: De toute façon, si on avait reculé à chaque fois qu'il y avait un risque, on n'aurait pas fait grand chose.

    Zordon : Dzantos, tu es d'accord?

    Dzantos : Je ne suis pas très confiant mais je dois bien admettre que Rodea a raison.

    Zordon: Zedd?

    Zedd: Je suis d'accord, moi aussi.

    Zordon: Dans ce cas, nous y allons.

    Clôros : Où est-ce?

    Zordon: Sur la planète Claydoious. J'ai les coordonnées exactes dans l'ordinateur central.

    Zordon sort une télécommande et appuie sur un bouton. Des lampes s'allument dans le hangar, faisant la lumière sur l'Astro Megaship.

    Zordon : Je vous présente l’Astro Megaship. C’est lui qui nous conduira là-bas.

    La porte de l'Astro Megaship s'ouvre et Zordon s'y engouffre, suivi des quatre autres rangers.





    L'Astro Megaship décolle tandis que le toit s'ouvre, permettant au megaship de sortir.
    Le megaship s'élève dans le ciel jusqu'à quitter l'atmosphère d'Eltar et se lance vers sa destination.
    A une faible distance de là, un petit vaisseau s'élance à son tour dans la même direction. Un vaisseau piloté par Double-Face.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    avatar
    jaydenshiba730
    Turbo Ranger
    Turbo Ranger

    Masculin Lion Chat
    Messages : 352
    Date de naissance : 30/07/1999
    Date d'inscription : 18/10/2014
    Age : 18
    Localisation : Vendée

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par jaydenshiba730 le Dim 19 Oct - 0:16

    Géniale cette histoire !


    _________________
    ''It' s Morphin Time '' 
    avatar
    Timespace
    Space Ranger
    Space Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 405
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 30
    Localisation : Paumé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Timespace le Dim 19 Oct - 22:29

    Merci. C'est parti pour le chapitre 7.
    Bonne lecture.






    Planète Claydoious. 
    L'Astro Megaship descend du ciel et se dirige vers un grand bâtiment fortifié. On peut notamment voir, sur le toit, une aire de décollage.
    Le poste de pilotage de l'Astro Megaship.
    Zordon, Zedd, Rodea, Dzantos et Clôros observent le bâtiment sur l'écran de contrôle.

    Zordon: Nous y voilà.

    Clôros: Ça n'a pas l'air d'être quelque chose d'imprenable.

    Dzantos: Le plus simple est encore de détruire une partie de la structure avec les mega-lasers et d'entrer par les ouvertures occasionnées.

    Zordon: Ça m'a l'air d'une bonne idée. On fait ça. Tu as compris D.E.C.A.?

    D.E.C.A.: Affirmatif, Zordon.

    Zordon: Suivez-moi.

    Zordon sort de la pièce, suive de Zedd, Rodea, Dzantos et Clôros. Ils avancent dans les couloirs du megaship jusqu'à atteindre les fameux tubes de lancement que nous connaissons bien.

    Zordon: D.E.C.A., c'est le moment. Feu.

    D.E.C.A. ajuste les mega-lasers et tire sur le bâtiment, en détruisant une partie. 
    A l'intérieur du bâtiment, Lothor est pris de court.

    Lothor: Qu'est-ce qu'il se passe ?

    L'Astro Megaship.

    Zordon: TRANSMUTATION.

    Zordon, Zedd, Rodea, Dzantos et Clôros se transmutent puis sautent dans les tubes de lancement et aterrissent dans la base de Lothor, au milieu des décombres occasionnées par le tir de D.E.C.A..

    Zordon: Maintenant il faut trouver Lothor.






    Plus loin, un autre vaisseau est en vol stationnaire en vue de la base.
    A l'intérieur, Double-Face observe avec une longue-vue.

    Double-Face: On dirait que les rangers ne perdent pas de temps.

    Il se tourne alors vers les maggots qui l'accompagnent.

    Double-Face: A nous d'en faire autant. Il faut découvrir où se trouve ce cocon.


     
     
    L'intérieur de la base. Les rangers affrontent des zolders et n'ont aucun mal à les dominer. Lothor assiste aux combats via des caméras de surveillance.

    Lothor: MAIS C'EST PAS VRAI. MAIS C'EST PAS VRAI. Comment m'ont-ils trouvé? Je ne suis pas encore prêt à les affronter.
     
    Il appuie alors sur quelques boutons.

    Lothor: Bon. On va voir ce que ça va donner, ça.

    Dans un couloir, les rangers viennent de battre un groupe de zolders.

    Zedd: On avance mais on ne sait toujours pas où se trouve Lothor.

    Rodea: Cette base est grande. Ça ne va pas être facile de s'y retrouver.

    Zordon: Chut. Ecoutez.

    Une espèce de bruit métallique se fait entendre. 

    Dzantos: Qu'est-ce que c'est que ça?

    Un grand robot arrive alors face aux rangers.

    Clôros: Ah. Après les amuse-gueules, voilà quelque chose d'un peu plus consistant.

    Le robot fonce sur Zordon et, d'un coup d'épaule, le propulse au sol.
    Clôros lance son boomerang mais ce dernier ne peut que ricocher sur la cuirasse du robot.

    Clôros: Oh, oh...

    Le robot envoie un petit missile sur Clôros mais ce dernier réussit à esquiver et le missile va détruire le mur derrière lui.
    Rodea enlève une de ses boucles d'oreilles et la lance sur le robot. La boucle d'oreille explose.

    Rodea: OUAIS!

    Hélas, quand la fumée se dissipe, on constate que le robot n'a subi aucun dégât.

    Rodea: C'est pas possible. En quoi est-ce qu'il est fait?

    Zedd se jette alors sur le robot et l'attrape par derrière, se cramponnant à ce qui lui tient lieu de cou. Le robot essaie de l'attraper mais ses bras sont trop courts pour arriver jusque dans son dos. Le robot se jette alors sur le mur derrière eux afin que Zedd soit pris en sandwich entre sa cuirasse et le mur mais Zedd a la vivacité suffisante pour bondir hors de la trajectoire avant d'arriver au mur que le robot percute alors violemment. Pourtant, encore une fois, ça ne semble pas l'avoir affecté et il se relève sans la moindre difficulté.

    Zordon: RADIATIO.

    Zordon envoie une lumière dorée sur le robot (la même que celle qu'il avait envoyée sur le Magicien de la Tromperie). Toujours aucun résultat.

    Clôros: C'est pas croyable.

    Le robot se prépare à envoyer un autre missile, visant Zordon cette fois. Soudain, il s'arrête dans son mouvement. Les rangers restent un moment immobiles eux aussi, attendant une réaction, mais rien ne vient.

    Dzantos: Il ne bouge plus.

    Zordon: RADIATIO.

    Zordon relance sa lumière dorée et le robot est simplement poussé vers l'arrière et va percuter le mur derrière lui avant de s'écrouler.

    Clôros: Qu'est-ce qu'il s'est passé?

    Prudemment, Zedd s'approche du robot et essaie de le secouer un peu. Toujours aucune réaction.

    Zedd: Je n'en suis pas sûr mais je crois qu'il n'a plus de batterie.

    Rodea: Sérieusement?

    Zedd: Oui.

    Clôros: Il faut que Lothor soit vraiment idiot pour nous envoyer un robot avec si peu d'autonomie.

    Zordon: Idiot ou pas du tout prêt à nous affronter.

    Zedd: Bien vu. Il a pu l'envoyer juste pour gagner du temps.

    Dzantos: Gagner du temps pour quoi?

    Zedd: Que fait-on quand on est attaqué et qu'on n’est pas en mesure de lutter?

    Dzantos: On s'enfuit.

    Rodea: Quand on est arrivés, on a vu une aire de décollage sur le toit. S'il essaie de fuir, ce sera surement par là.

    Zordon: Dépêchons. Il faut arriver là-bas avant qu'il soit parti.


     
     
    L'aire de décollage.
    Lothor et quelques zolders se dirigent vers un vaisseau. Soudain, le tarmac devant eux expose et les cinq rangers bondissent devant eux depuis l'étage du dessous.

    Zordon: Tu allais quelque part?

    Lothor: Comment avez-vous trouvé cette base?

    Zordon: Devine.

    Lothor: ZOLDERS! A L’ATTAQUE!

    Les zolders se ruent sur les rangers. Cependant, Zordon ne tarde pas à se frayer un chemin jusqu’à Lothor et le combat s’engage entre eux. Zordon essaie de donner un coup de pied à Lothor mais ce dernier l’évite et donne un coup de poing à Zordon qui réussit à le bloquer. Lothor bondit en arrière et dégaine un pistolet laser avec lequel il tire sur Zordon. Zordon brandit alors son fouet et le tir de Lothor vient s’écraser sur le pommeau. Zordon utilise alors le fouet pour attraper le pistolet de Lothor et le lui arracher des mains. Zordon utilise à nouveau son fouet pour attraper, cette fois, l’avant-bras de Lothor et essaie de le tirer à lui mais Zordon avait sous-estimé la force de son adversaire et, finalement, c’est Lothor qui tire Zordon vers lui et lui assène un coup de poing qui, d’une part, lui fait lâcher le fouet, d’autre part, le propulse à l’autre bout de la piste de décollage. Lothor tente alors de frapper Zordon avec le fouet mais Clôros lance son boomerang qui vient frapper la main de Lothor, l’obligeant à lâcher le fouet.
    Tandis que Zordon se relève péniblement, Zedd bondit devant Lothor et lui assène un coup de pied en pleine tête. Lothor tombe au sol. Alors qu'il se relève, Zedd dégaine son arc et envoie une première flèche qui vient se ficher dans la cuisse droite de Lothor, puis une seconde qui vient se ficher dans son épaule  gauche.

    Lothor: AAAAAH!

    Pendant ce temps, Rodea, Dzantos et Clôros envoient à terre les derniers zolders. 
    Zedd sort une troisième flèche et s'apprête à tirer encore.

    Zordon: Ça suffit.

    Zedd: Quoi?

    Zordon: Inutile de continuer. Vous voyez bien qu'il est vaincu. Il ne reste qu'à le ramener dans sa prison.

    Zedd: Pour qu'il s'évade encore?

    Zordon: Techniquement, il ne s'est pas évadé.

    Zedd: Bon... Pour qu'il soit encore enlevé et qu'il s'enfuit encore?

    Zordon: Que voudriez-vous? L'achever? Alors qu'il est à terre couvert de blessures?

    Zedd semble hésiter quelques secondes et répond finalement.

    Zedd: Oui.

    Dzantos: Ce serait indigne de nous. On ne vaudrait pas mieux que lui.

    Zedd: Et on vaudra mieux si on le laisse vivre, s'il ressort de prison et s'il reprend ses vieilles habitudes ?

    Zordon: Baissez votre arme.

    Après quelques secondes d'hésitation, Zedd se remet en position et bande son arc.

    Zordon: NON!

    Zordon fait bouger le bras de Zedd et la flèche part vers le ciel au lieu d'aller frapper Lothor.
    Zordon, Rodea, Dzantos et Clôros regardent Zedd, l'air à la fois étonné et désapprobateur. Zedd soutient leur regard sans afficher une once de regret. Zordon finit par rompre le silence.

    Zordon: Rendez-moi votre morpher.

    Zedd: Quoi?

    Zordon: De toute évidence, vous avez besoin de réfléchir à certaines choses et de vous remettre les idées en place. Rendez-moi votre morpher et prenez quelques vacances. On verra plus tard si je vous le rends ou pas.

    Zedd: Pff… Rétromutation.

    Il rétromute et donne son morpher à Zordon. Puis, il s'éloigne en tournant les talons.

    Clôros: Où est-ce que tu vas?

    Pour toute réponse, Zedd s'approche d'un des vaisseaux de Lothor et monte à l'intérieur.

    Rodea: Zedd...

    Zordon tend alors le bras devant Rodea pour l'empêcher d'avancer.

    Zordon: Laisse. 

    Zedd fait décoller le vaisseau qui s'éloigne rapidement.

    Rodea: On ne peut pas le laisser s'en aller comme ça.

    Zordon: Il va finir par se calmer. Là, il est juste un peu en colère parce qu'il rêve de se venger de Lothor.

    Zordon se tourne alors vers Lothor, toujours à terre.

    Zordon (à Lothor): D'ailleurs, je le comprends tout à fait. Franchement ça me fait mal de penser que je t'ai sauvé la vie. Prêt à retrouver ta cellule?

    Lothor ne répond pas, se contentant de lancer un regard haineux à Zordon.
     


    Gros plan sur un petit périscope qui dépasse d'une flaque d'eau.
    Palais de Mama D.
    Mama D a observé toute la scène. 

    Mama D: Ça a parfaitement marché. Dark Specter sera content.



     
     
    A l'intérieur de la base, Double-Face et quelques maggots ont, eux aussi, observé la scène par une fenêtre.

    Double-Face: Nous arrivons trop tard. Les rangers ont déjà capturé Lothor.

    Il pose alors la main sur le pommeau de son épée.

    Double-Face: Il va falloir les combattre pour le récupérer et le faire parler.

    Soudain un maggot qui n'était pas dans la pièce les rejoint, s'approche de Double-Face et formule quelques bruits incompréhensibles.

    Double-Face: Quoi? Bravo. Montre-nous le chemin.

    Ce maggot conduit ses pareils et Double-Face jusqu'à une autre pièce où se trouve le cocon d’Entemo.

    Double-Face: Le voilà finalement. Je n'aurais jamais pensé qu'il était tout simplement ici. Le Comte va être content.


     
     
    L'espace.
    Le vaisseau spatial dans lequel Zedd est parti bouder. Le vaisseau est immobile.
    A l'intérieur, Zedd est assis devant les commandes. Il parle dans un appareil de communication.

    Zedd: J'y étais presque. Si Zordon m'avait laissé faire, Lothor serait mort.

    Dischordia: Cela te met en colère?

    Zedd: Bien sur que oui. Toute ma vie, j'ai pensé à cette guerre civile. A Lothor qui avait détruit mon village et ma famille. A Zordon qui l'avait vaincu et qui avait mis fin à ses horreurs. Zordon était un héros pour moi. Et maintenant... 

    Dischordia: Maintenant, tu constate que, non seulement il n'achève pas le travail lui-même mais qu'en plus, il t'empêche de le faire à sa place.

    Zedd: Exactement.

    Dischordia: Tu sais... Tu n'as pas besoin de la permission de Zordon. Si tu veux vraiment tuer Lothor, fais-le.

    Zedd reste silecieux une seconde, étonné par ce que Dischordia vient de dire.

    Zedd: Zordon et les autres sont surement déjà en route pour Edenoï afin de ramener Lothor dans sa cellule. Je ne vais pas attaquer la prison Desmoterion pour le tuer.

    Dischordia: Pourquoi pas?

    Zedd: Ben... Déjà parce qu'il y a des gardes et qu'ils ne vont pas me laisser faire.

    Dischordia: Tu penses que tu n'es pas à la hauteur?

    Zedd: Franchement... Oui.

    Dischordia: Si tu veux, je connais quelqu'un qui pourrait t'aider. Quelqu'un qui pourrait de donner les moyens d'atteindre Lothor.

    Zedd: De qui tu parles?

    Dischordia: Il s'appelle Dark Specter.

    Zedd: Dark Specter ?

    Dischordia: C'est celui que l'on appelle le Grand Monarque du Mal.

    Zedd: Du Mal?

    Dischordia: Exactement. Tu peux le trouver sur la planète Cimmarian, au fond du canyon Rogmos. S'il t'aide, tu ne feras qu'une bouchée de Lothor.

    Zedd: Non. Je ne veux pas.

    Dischordia: C'est toi qui vois, chéri. Je te donne une solution. Tu en fais ce que tu en veux.


    Gros plan sur le visage de Zedd.
     


     
    Palais de Mama D. 
    Mama D et Havoc sont face à un écran sur lequel on peut voir Dark Specter.

    Mama D: Et c'est ainsi que les rangers ont recapturé Lothor.

    Dark Specter: Vous êtes allés un peu vite en besogne. Vous auriez pu me prévenir avant de livrer un de mes généraux aux power rangers.

    Mama D: C'est à dire que... Nous pensions bien faire.

    Havoc: Si nous avions attendu, il aurait eu le temps de se préparer et cela aurait pu être difficile d'en venir à bout.

    Dark Specter: Oui. C'est un point de vue qui se tient. De toute façon, Lothor ne valait plus grand chose. Et s''il comptait vraiment nous trahir, vous avez bien sûr eu raison. 


    Cachée derrière un angle de mur, Divatox, observe la scène.


     
     
    L'espace. Le vaisseau où se trouve Zedd.
    Le vaisseau est toujours immobile et Zedd, qui n'a pas bougé, semble pensif.
    Flashback. 
    On revoit Zedd enfant au milieu des ruines du village où il a été découvert.

    Zedd: C’est ce fameux Lothor qui a fait ça, n’est-ce pas ?

    Autre Flashback
    On revoit Zordon essayer de convaincre Zedd de ne pas tuer Lothor.

    Zordon: Inutile de continuer. Vous voyez bien qu'il est vaincu. Il ne reste qu'à le ramener dans sa prison.

    Encore un autre flashback.
    On revoit Zedd dans le vaisseau à discuter avec Dischordia.

    Dischordia: C'est toi qui vois, chéri. Je te donne une solution. Tu en fais ce que tu en veux.

    Fin des flashbacks.

    Le visage de Zedd se fait alors plus dur et déterminé. Il a pris une décision. 


     
     
    Planète Edenoï.
    Une grande ville. 
    Une silhouette encapuchonnée entre dans un immeuble luxueux. A l'intérieur, la silhouette a vite fait de gravir des escaliers puis de franchir une porte le menant à un salon où l'attendent Double-Face et Nefaria. Le cocon d’Entomo est exposé au milieu de la pièce.
    La silhouette révèle alors son visage, celui de Dregon. Dregon s'approche alors du cocon.

    Dregon: Magnifique... Tu as fait du beau travail, Double-Face.

    Double-Face: Merci.

    Dregon: Nefaria? Où en sont nos affaires?

    Nefaria: Tout se passe comme prévu. Avec nos menaces, nos pots-de-vin et surtout les candidats bidons permettant de disperser les voix des fidèles du roi, nos candidats gagnent un peu partout. Les résultats ne sont pas encore tous connus mais, parti comme c'est, au moins les trois-quarts des députés seront avec nous. Je fais partie de ceux qui sont déjà élus.

    Dregon: Parfait. Quelle chose merveilleuse que le scrutin majoritaire à un tour... Les Etats Généraux prononceront la déchéance de mon père et me donneront le pouvoir. Alors, j'entrerai dans le cocon et je prendrai d'assaut le palais.
     


     
    Planète Cimmarian. 
    Le vaisseau pris par Zedd vole dans le ciel de la planète et commence à ralentir et à descendre en approchant d'un large canyon. Le vaisseau finit par se poser à côté du canyon. La porte s'ouvre et Zedd en sort.
    Il s'approche du canyon mais, soudain, des tenga apparaissent tout autour de lui.

    Zedd: Mmh... Voilà le comité d'accueil, j'imagine. 

    Zedd commence le combat contre les tenga. Bien vite, ces derniers se révèlent incapables de faire face et disparaissent.
    Une grande voix s'élève alors du canyon.

    La voix: Eh bien, eh bien... On dirait que notre visiteur n'est pas n'importe qui. 

    En entendant cette voix, Zedd sent comme une sorte d'étrange sensation l'envahir. Comme si un vent froid l'avait traversé et que ses entrailles avaient pris feu simultanément. Une grande masse sombre parcourue de fissures de lave commence à s'élever du canyon. Zedd sent soudainement la peur l'envahir mais il sait qu'il ne peut plus faire machine arrière. L'immense et monstrueux Dark Specter se tient désormais face à lui.

    Dark Specter: Qui es-tu?

    Zedd: On m'appelle Zedd. Je suis un power ranger.

    Dark Specter: Un power ranger? Que fais-tu ici ?

    Zedd: Je suis venu vous rencontrer.

    Dark Specter: Tu sais sans doute que je pourrais te réduire en cendres en une seconde rien qu'en te soufflant dessus.

    Zedd: Je... Je m'en doute, oui.

    Dark Specter: Alors pourquoi voulais-tu me voir?

    Zedd se prosterne alors.

    Zedd: Je suis là pour vous supplier de me venir en aide.              

    Dark Specter: Un power ranger qui me demande de l'aide? Voilà qui est inattendu. En quoi as-tu besoin d'aide?

    Zedd: Il y a un... individu du nom de Lothor qui a autrefois déclenché une guerre civile sur ma planète et qui est aujourd'hui retenu prisonnier dans la prison Desmoterion, sur Edenoï.

    Dark Specter: Lothor? Ah oui.

    Zedd: Vous avez entendu parler de lui?

    Dark Specter: Oh... Vaguement. Très vaguement.

    Zedd: Lothor a massacré ma famille juste après ma naissance. Il y a peu, j'ai eu l'occasion de le tuer mais Zordon, le chef de mon équipe, m'en a empêché.

    Dark Specter: Et tu comptes sur moi pour t'aider à te venger, c'est ça?

    Zedd: Exactement.

    Dark Specter: Comment m'as-tu trouvé?

    Zedd: On m'a dit où vous étiez.

    Dark Specter: Qui ça?

    Zedd semble hésiter à répondre. Voyant cela, Dark Specter se met à rire. Zedd, étonné, le regarde sans rien dire. Puis, Dark Specter reprend la parole.

    Dark Specter: Je vois. Tu as peur que je m'en prenne à la personne qui t'a renseigné. Bah... Après tout, peu importe. Si ce Lothor est dans la prison Desmoterion, tu devras la prendre d'assaut pour le supprimer.

    Zedd: J'en suis conscient. Et je ne suis pas assez puissant pour ça.

    Dark Specter: Et tu espères de moi que je te donne le pouvoir dont tu as besoin. Je le pourrais, c'est sûr. Par contre, je ne vois pas vraiment pourquoi je le ferais. Tu es un power ranger. Il faudrait que je sois bien stupide pour te donner des pouvoirs que tu utiliseras ensuite contre moi.

    Zedd: Je n'en ai pas l'intention.

    Dark Specter: Ben voyons... Donne-moi une seule raison de ne pas te tuer sur le champ.

    Zedd: Je... Je suis prêt à faire tout ce que vous me demanderez.

    Dark Specter: Tu aurais pu trouver plus original. Mais... J'avoue qu'au fond, cette idée ne me déplaît pas. Si je te donne le surplus de pouvoir dont tu as besoin, il te faudra obéir au moindre de mes ordres. 

    Zedd reste silencieux une seconde durant laquelle il pense à Lothor et l'imagine bien au chaud dans sa cellule. 

    Zedd: Je vous obéirez quoi que vous m'ordonniez.

    Des éclairs sortent alors des yeux de Dark Specter, se rassemblent quelques mètres devant lui et font apparaître le fameux sceptre qui va bientôt devenir celui de Zedd. Le sceptre se met alors à descendre jusqu'à Zedd, en lévitation. 

    Dark Specter: Ce sceptre te permettra de canaliser le pouvoir que je vais te donner. Prends-le. 

    Zedd obéit et saisit le sceptre.

    Dark Specter: A présent, tu es à moi.

    De nouveau éclairs sortent des yeux de Dark Specter et viennent, cette fois, frapper Zedd. Cependant, ce dernier n'en ressent aucune gêne. En fait, c'est plutôt le contraire. Il sent un immense pouvoir s'insinuer en lui et trouver refuge au plus profond de ses os. Quand les éclairs se calment, Zedd n'a pas bougé d'un millimètre. Son apparence n'a pas changé non plus. Pourtant, il se sent différent. Très différent. 

    Dark Specter: Je t'ai donné ce que tu voulais. J'attends désormais de toi une fidélité absolue. Jusqu'à la mort.

    Zedd: Je vous fais serment de vous servir toute la durée de ma vie.

    Dark Specter: Dans ce cas, tu peux t'en aller. Fais ce que tu veux de ton Lothor. Je te recontacterai quand j'aurais besoin de toi.

    Zedd: A vos ordres.

    Zedd s'éloigne, se dirige vers le vaisseau, y monte et ferme la porte. Quelques secondes après, le vaisseau décolle. Dark Specter reste seul.

    Dark Specter: Je sais très bien que tu ne pensais pas un mot de ton serment. Pourtant, tu l'honoreras. Crois-moi.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le Précepteur et le Fantôme

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 13:36