Andros, Fondateur de la SPD


    Zurcliptor
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 995
    Date d'inscription : 27/09/2014

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Zurcliptor le Mar 5 Juin - 16:28

    Rhalala, je suis bien loin de la réalité je suppose^^. Nous verrons ça par la suite Smile

    Avec plaisir Wink
    Timered
    Timered
    Zeo Ranger
    Zeo Ranger

    Masculin Lion Dragon
    Messages : 252
    Date de naissance : 18/08/1988
    Date d'inscription : 02/04/2015
    Age : 31

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timered le Jeu 19 Juil - 1:38

    Bonjour tout le monde je suis enfin de retour et est pus rattrapé tout mon retard.

    Sur tout se que j'ai lus, j'ai surtout retenu les passages ou ont vois Zedd Scorpina Glodar Rito et Kim.

    Tout comme Zurcliptor j'ai cru que la fille que Jason reconnaissais était Émilie mais j'ai été content de voir que c'était en réalité Scorpina ^^.

    Je me demande se qui se passe entre Kim et Kat et j'ai aussi l'impression que Kim est de moins en moins amoureuse de Skull.

    J'espère qu'ont reverra Zedd et Rita ensemble et qui aideront la team des Power Rangers, et pour ma petite envie perso revoir aussi Billy avec Kim ^^.

    Gaia me soule de plus en plus et me donne envie de lui foutre des baffes mdr.

    Et pour terminé continue comme sa Timespace, tes histoires sont toujours aussi extra et je suis toujours impatient de lire le nouveau chapitre pour savoir qui est de retour Smile.
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Jeu 19 Juil - 23:33

    Salut, Timered. Content de te retrouver.
    Merci de ta fidélité et de ton enthousiasme. Very Happy

    Timered a écrit:Je me demande se qui se passe entre Kim et Kat 
    Pas grand chose. C'est juste que Kat craint que Kim essaie de reprendre Tommy. Rien de bien sérieux.

    Timered a écrit:j'ai aussi l'impression que Kim est de moins en moins amoureuse de Skull.
    Ah? Shocked
    Ben, mince alors! C'est très exactement l'inverse de ce que je voulais montrer. 
    Dans le dernier chapitre, Kim a hésité entre rester auprès de Skull et suivre le cortège emmenant Tommy. Finalement, elle a décidé de rester avec Skull.
    Le but de cette scène était de montrer Kim choisir entre Skull et Tommy. Et c'est Skull qu'elle a choisi.

    Timered a écrit:J'espère qu'ont reverra Zedd et Rita ensemble et qui aideront la team des Power Rangers, et pour ma petite envie perso revoir aussi Billy avec Kim ^^.
    Je peux déjà te dire qu'on reverra Zedd. Mais, ça, j'imagine que tu t'en doutais. Pour les autres, tu verras. Rolling Eyes

    Timered a écrit:Et pour terminé continue comme sa Timespace, tes histoires sont toujours aussi extra et je suis toujours impatient de lire le nouveau chapitre pour savoir qui est de retour Smile.
    Merci. Pour le prochain chapitre, je dois avouer que j'ai un peu de mal. Mais bon... Je vais bien finir par y arriver. Y a pas de raison. J'y suis toujours arrivé. Cool


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    Timered
    Timered
    Zeo Ranger
    Zeo Ranger

    Masculin Lion Dragon
    Messages : 252
    Date de naissance : 18/08/1988
    Date d'inscription : 02/04/2015
    Age : 31

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timered le Ven 20 Juil - 9:41

    Ah ba si c'est tout le contraire entre Kim et Skull ça deviens encore plus intéressant ^^.

    Cool si Zedd reviens, mais oui je m'en doutais tu lui donne un super beau rôle et j'adore ça Smile.

    Ah ok pour Kat, a mon avis sa ira mieux par la suite et j'imagine qu'on verra une sorte de duo entre Kim et elle Smile.

    Je t'envoie du courage alors ^^.
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Ven 20 Juil - 23:26

    Merci.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    Timered
    Timered
    Zeo Ranger
    Zeo Ranger

    Masculin Lion Dragon
    Messages : 252
    Date de naissance : 18/08/1988
    Date d'inscription : 02/04/2015
    Age : 31

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timered le Ven 20 Juil - 23:45

    Il y a pas de quoi c'est normal Smile
    Alpha 5
    Alpha 5
    Mighty Morphin Ranger
    Mighty Morphin Ranger

    Masculin Lion Singe
    Messages : 42
    Date de naissance : 21/08/1992
    Date d'inscription : 05/02/2015
    Age : 27

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Alpha 5 le Mar 22 Jan - 18:31

    Je vais rattrapper les chapitres que je n'ai pas lu et je te dirai :p
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 21 Avr - 12:36

    Joyeuses Pâques, tout le monde! Very Happy
    Voici enfin le chapitre 59 d'Andros, Fondateur de la SPD.
    Cela aura pris du temps. Comme à chaque fois d'ailleurs. Comme vous le savez, j'ai des soucis à mon boulot et je n'ai pas forcément le réflexe de me dégager du temps pour écrire.
    J'ai cependant été surpris de constater à quel point le fait d'écrire ce chapitre m'a fait du bien. Il faudra que je m'efforce d'être plus assidu dans mon écriture. Cela m'aidera peut-être à garder le moral. Bref...
    C'est surtout un chapitre d'action. J'espère qu'il vous plaira. Bonne lecture.




    Planète Triforia. Palais de Trifos.
    Une salle de commandes. Cinq habitants de Triforia (logiquement, leur nom doit être « Triforiéens ») vont et viennent dans la salle. L’un d’entre eux est penché sur un radar.


    Le Triforiéen penché sur le radar : Hé, venez voir ça.

    Les autres s’approchent.

    Un Triforiéen : Qu’est-ce que c’est que ça ?

    Sur le radar, on peut voir cinq points lumineux se déplacer.
     
     
    L’espace. Cinq vaisseaux foncent vers la planète Triforia. Ces cinq vaisseaux ressemblent en tous points aux cinq Zords Omega de Lightspeed Rescue. A l’intérieur du rouge, Argus est aux commandes. Dans les autres, ce sont simplement des glums.
     
     
    La salle de réunion où se trouvent Mavro, Damaras et Vrak. Quelques zombats sont également présents.

    Vrak : Ça va être le moment. J’y vais.

    Mavro : J’espère pour toi que tu sais ce que tu fais.

    Vrak : Vous me connaissez.

    Vrak sort de la pièce. En sortant, il croise Dimitria.

    Dimitria (à Vrak) : Altesse, savez-vous où est Damaras ?

    Vrak (indiquant la pièce d’où il vient de sortir) : Il est là, avec mon père.

    Dimitria entre alors dans la pièce.

    Dimitria : Damaras, qu’es-tu en train de faire ?

    Damaras (étonné) : De quoi parles-tu ?

    Dimitria : Est-ce vrai que tu retiens les invités prisonniers dans la cour ?

    Damaras : Prisonniers est un grand mot. Ils sont momentanément retenus pour les besoins de l’enquête.

    Dimitria : Et quelle est la différence ?

    Mavro (s’immisçant dans la conversation) : La différence, chère Madame, c’est qu’on a essayé de tuer mon fils et que j’ai bien l’intention de découvrir et de liquider tous ceux qui sont impliqués. Et, si les méthodes employées vous déplaisent, tant pis pour vous.

    Dimitria semble étonnée de cette intervention et regarde Mavro sans rien répondre.
     
     
    La cour intérieure où sont toujours retenus la plupart des invités.
    Plusieurs groupes de personnes sont dispersés dans la cour :
    -Léo, Laïos, Cassie, Pâris, Albee et Sylvie,
    -Charlie et ses parents,
    -Kimberly, Skull, Trifos et Delphine,
    -Vekar, Sneuriabaha et Redker,
    -Aradon, sa femme, Gasket et Archerina.


    Kimberly regarde autour d’elle, parcourant la cour du regard.

    Delphine : Tu cherches quelque chose ?

    Kimberly : Non. Enfin… Oui. Ce n’est surement pas important. C’est juste que je ne vois nulle part la serveuse que Jason avait cru reconnaître tout à l’heure.

    Skull : Elle est entrée dans le bâtiment pendant que tu étais dans la tourelle. Donc avant que les agents de la SPD bouclent l’accès.

    Kimberly : Ah.
     
     
    La salle d’attente de l’infirmerie.
    Kat H et Jason sont toujours en train d’attendre des nouvelles de Tommy. Soudain, un chirurgien entre dans la salle.


    Kat H : Comment va-t-il ?

    Le chirurgien : Son état est stable. On a fait tout ce qu’on pouvait. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre.

    Jason : Il va s’en sortir ?

    Le chirurgien : Disons qu’il ses chances. Je ne peux rien affirmer de plus.

    Kat H : Est-ce qu’on peut aller le voir ?

    Le chirurgien : Oui, bien sûr.

    Derrière la porte d’entrée de la salle d’attente, Scorpina n’a pas perdu une miette de la conversation.
     
     
    Salle de commandes. 
    Les cinq Triforiéens regardent maintenant non plus un simple radar mais un écran de contrôle sur lequel on peut clairement voir les cinq vaisseaux, désormais suffisamment proches pour être filmés.

    Un Triforiéen : Mais qu’est-ce que c’est que ces vaisseaux ?

    Vrak entre à ce moment dans la salle.

    Vrak : Moi, je sais.

    Les cinq Triforiéens se tournent vers lui.

    Vrak : Ce sont les Zords Omega des power rangers de Sauvetage Eclair.

    Un Triforiéen : Quoi ? Des power rangers ?

    Vrak : Il semble que les rangers terriens nous réservent quelques surprises. En tout cas, il faut sonner l’alarme tout de suite. Allez-y.
      

    Quelques secondes plus tard, une alarme se met à retentir dans tout le palais.
    On voit alors réagir les différentes personnes présentes dans les différentes zones du palais.

     
     
    La cour intérieure où sont retenus la plupart des invités. 
    Trifos s’avance vers les deux gardes qui bloquent toujours l’issue.


    Trifos : Qu’est-ce qu’il se passe ? Pourquoi l’alarme a-t-elle été déclenchée ?

    Un garde : J’en sais rien, moi.

    Trifos : Il faut que vous nous laissiez sortir.

    L’autre garde : Pas question. Nos ordres sont clairs.
     
     
    La chambre de Tommy.
    Kat H et Jason sont présents, au chevet de Tommy.


    Kat H : Qu’est-ce qu’il se passe ?

    Jason : Aucune idée. Ecoute. Toi, reste ici et veille sur Tommy. Je vais voir ce qui a déclenché cette alarme.
     
     
    Le couloir où sont Andros et Gaïa.

    Gaïa : Tu crois que c’est une véritable alerte ?

    Andros : Va savoir. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas un hasard si cette alarme est déclenchée maintenant, juste après ce qui est arrivé avec Tommy.
     
     
    La salle de réunion où sont toujours Dimitria, Damaras, Mavro et les zombats.

    Dimitria (à Mavro) : Est-ce encore une de vos manipulations, par hasard ?

    Mavro : Bien sûr que non. C’est une vraie alerte.

    Damaras : Il faut aller rejoindre les invités dans la cour.

    Mavro : Allez-y. Moi, je vais plutôt à l’infirmerie.

    Dimitria : Pourquoi faire ?

    Mavro : Pour surveiller Tommy Oliver, bien sûr. Pas question qu’il en profite pour s’enfuir.

    Dimitria : Etes-vous sérieux ?

    Mavro : On-ne-peut-plus sérieux.

    Damaras : Allons-y, Dimitria.

    Damaras sort de la salle, suivi par Dimitria qui lance un dernier regard suspicieux à Mavro en sortant. Mavro se tourne vers les zombats.

    Mavro : Conduisez-moi à Gaïa.

      
    Cour intérieure du palais. Les cinq vaisseaux peuvent maintenant être vus à l’œil nu.

    Léo : On dirait… les Zords Omega. Ce n’est pas possible pourtant.
     
     
    Poste de pilotage du vaisseau rouge.

    Argus : FEU.

    Aussitôt, les cinq vaisseaux tirent des rayons laser qui s’abattent sur le palais.
     
     
    Cour intérieure du palais.
    Trifos s’avance à nouveau vers les gardes.


    Trifos : Alors ? Vous allez nous laisser sortir, maintenant ?

    Un garde : Euh… Ben…
      
    C’est alors que l’un des vaisseaux, le vert, passe au-dessus du palais. Une porte du vaisseau s’ouvre et une nuée de glums s’abat sur la palais. Ainsi, des dizaines d’entre eux atterrissent dans la cour.
    Vekar, l’air terrifié, s’accroche à sa mère.


    Sneuriabaha : Chhh… N’aie pas peur, mon chéri. Maman est là.

    Bien sûr, les rangers présents se mettent en position face aux glums.

    Trifos : RANGER DORÉ. TRANSMUTATION.

    Delphine : TRANSMUTATION DEMANDÉE.

    Léo : POUVOIR GALACTIQUE.

    Cassie, Albee, Sylvie et Pâris : TRANSMUTATION DEMANDÉE.

    Kimberly : TRANSMUTATION DEMANDÉE. PTÉRODACTYLE.

    Laïos : TRANSMUTATION.

    Tous se transmutent : Trifos en ranger doré zéo, Delphine en ranger blanche d’Aquitar, Léo en ranger rouge de l’autre galaxie, Cassie, Albee, Sylvie et Pâris en rangers blanche, jaune, bleue et noir Force du Ciel (les jetmen, donc), Kimberly en ranger rose Mighty Morphin et Laïos en ranger fantôme.

    Trifos : Attention. Il faut protéger les non-combattants et, surtout, empêcher ces créatures d’approcher la porte vers l’intérieur du bâtiment.

    Le combat commence contre les glums. 
    Charlie, d’un geste machinal, tend la main vers l’endroit où, d’ordinaire, se trouve la poche dans laquelle elle range son morpher. Néanmoins, la réalité se rappelle brutalement à elle : sa robe provocante n’a justement pas de poche et son morpher se trouve dans son manteau, qu’elle a laissé à l’autre bout de la cour.
    Charlie se tourne vers ses parents qui ont l’air paniqué.


    Charlie : Surtout, ne bougez pas de là.

    Charlie bondit sur une longue table et court vers son extrémité, se rapprochant ainsi de la chaise où elle a posé son manteau. Une fois l’extrémité de la table atteinte, elle effectue un grand saut périlleux par-dessus les glums. Pendant un bref instant, toute l’assistance peut observer son entrejambe, dépourvu de culotte. 
    Gros plan sur le visage choqué de sa mère. 
    Charlie atterrit juste à côté de son manteau et prend son morpher.


    Charlie : SPD. L’ARME DE LA LOI.

    Charlie se transmute en ranger rouge SPD unité B et commence à affronter les glums. Ses parents ont bien sûr les yeux rivés sur elle. La mère semble particulièrement horrifiée et se blottit dans les bras du père.
    Un peu plus loin, les robots de l’Empire des Machines ont aussi pris part au combat. Archerina abat deux glums avec ses flèches tandis que Gasket et transperce un de son épée. Aradon, lui, lève les yeux vers le ciel.
    L’un des cinq vaisseaux, le bleu, redescend vers le palais. Il tire alors un rayon laser. Aradon tend la main vers le ciel et lance lui aussi un rayon qui vient percuter celui du vaisseau. La collision des deux rayons provoque une explosion au-dessus du palais.
    Pendant ce temps, un glum a profité du fait qu’Aradon soit concentré sur le ciel pour s’approcher de lui par derrière. Le glum brandit une épée pour frapper Aradon. A ce moment, une langue préhensible saisit le glum par la taille, le soulève et le jette contre un mur. Aradon se tourne vers Dimitria et Damaras qui viennent d’entrer dans la cour.


    Aradon (à Dimitria) : Merci.

    Damaras brandit son épée qui devient lumineuse. Puis, il lance la lumière de l’épée sur un groupe de glums qui sont balayés.

    Cassie : PÂRIS, ALBEE, SYLVIE. Il faut qu’on s’occupe des vaisseaux.

    Pâris, Albee et Sylvie s’approchent de Cassie.

    Cassie : ESPRIT DU CYGNE.

    Pâris : ESPRIT DU CONDOR.

    Albee : ESPRIT DU HIBOU.

    Sylvie : ESPRIT DE L’ALOUETTE.

    Ils font apparaître leurs esprits animaux sous forme de zords. Tous les quatre s’envolent et chacun entre dans son zord.
    La bataille aérienne peut commencer.
     
     
    A l’intérieur, Andros et Gaïa regardent par une baie vitrée et observent les quatre zords commencer à voler autour du palais et à échanger des tirs de rayons laser avec les vaisseaux ennemis.

    Andros : J’y vais.

    Sans rien répondre, Gaïa se contente d’acquiescer d’un signe de tête.

    Andros : TRANSMUTATION DEMANDÉE.

    Andros se transmute en ranger rouge Force de Ciel, ouvre la baie vitrée et s’envole.

    Andros : ESPRIT DU FAUCON.

    Il fait apparaître le Zord Faucon et entre à l’intérieur.
    Gaïa reste seule et referme la baie vitrée.

    Gaïa : Mavro. Je sais que tu es là.

    Mavro et les zombats se montrent, sortant d’un détour du couloir.

    Mavro : Eh bien… Après tout ce temps, nous voilà de nouveau face-à-face.


    Dans le ciel, le combat fait rage.
    Le vaisseau vert poursuit le Zord Cygne, piloté par Cassie, et tire plusieurs rayons lasers que Cassie peine à esquiver. Soudain, elle fait remonter subitement son zord et effectue un looping pour passer derrière son assaillant ce qui lui permet de lui tirer dessus à son tour. Touché, le vaisseau vert perd de l’altitude, jusqu'à s’écraser. 
    C’est alors que le vaisseau rose, que Cassie n’avait pas vu approcher, lui tire dessus à son tour. Heureusement, un autre laser vient s’entrechoquer avec celui du vaisseau rose, empêchant le tir d’atteindre le Zord Cygne. Cet autre laser vient du Zord Faucon, piloté par Andros, qui tire ensuite un second laser sur le vaisseau rose, obligeant ce dernier à redescendre pour esquiver.


    Andros (à Cassie) : Alors, chérie, on se laisse surprendre ?

    Cassie : Oh, ça va…

    Pendant ce temps, le vaisseau bleu esquive les tirs du Zord Alouette, piloté par Sylvie, mais il est agrippé par la pince du Zord Hibou, piloté par Albee. Le vaisseau rouge, piloté par Argus, percute alors le câble reliant le Zord Hibou à la pince et fonce vers le palais, entraînant dans sa course, grâce au dit câble, le Zord Hibou et le vaisseau bleu. A quelques mètres à peine du palais, il change de direction mais le Zord Hibou, emporté par son élan, percute le palais tandis que le vaisseau bleu se libère de la pince.

    Sylvie : ALBEE !

    Albee : C’est bon. Je suis entier.

    Le vaisseau bleu reprend de l’altitude.

    Sylvie : Attends, mon coco. Je n’en ai pas fini avec toi.

    Le Zord Alouette remonte à son tour, poursuivant le vaisseau bleu. Néanmoins, une nuée de rayons laser vient s’abattre sur le vaisseau bleu. Ce dernier, touché en plusieurs endroits, explose.
    Sylvie tourne la tête vers l’endroit d’où sont venus les tirs et découvre le Zord Condor, piloté par Pâris.
    Pendant ce temps, le vaisseau jaune a réussi à s’approcher du palais et tire un rayon laser sur un mur, y perçant un énorme trou. Une nuée de glums sort alors du vaisseau et pénètre dans le palais par cette ouverture.
    Depuis le Zord Faucon, Andros voit la scène. Il appuie alors sur un bouton pour activer un appareil de communication.


    Andros : Léo. Léo. Tu m’entends ?

    Léo (toujours dans la cour en train d’affronter les glums) : Cinq sur cinq.

    Andros : Il y en a qui ont réussi à entrer dans le bâtiment. Ils ont percé un trou dans un mur et sont entrés par là.

    Léo : Ok. Je m’en occupe.

    Léo transperce un glum avec son sabre quasar, puis accourt vers Trifos qui vient d’envoyer au tapis quatre glums d’un coup, avec les lasers de son sceptre.

    Léo : Trifos, des glums sont dans le palais. Je vais aller m’en occuper. Tu viens avec moi ?

    Trifos tourne la tête, en direction de Delphine qui se trouve à quelques mètres de là. Elle aussi vient d’abattre un glum d’un coup d’épée.

    Trifos : DELPHINE. JE DOIS PARTIR. TU PEUX GÉRER ICI ?

    Delphine : SANS PROBLÈME.

    Trifos (à Léo) : Allons-y.

    Léo et Trifos foncent alors vers la porte et entrent dans le bâtiment. Gasket les observe, puis part après eux et entre à son tour dans le bâtiment.
     
     
    La couloir où Gaïa et Mavro se font face, avec les zombats voltigeant au-dessus d’eux.

    Mavro : Tu sais, j’aurais cru que tu aurais déjà fait publier ce que tu sais sur moi dans tous les journaux de l’univers.

    Gaïa : Où veux-tu en venir ?

    Mavro : Qu’est-ce qui a bien pu te retenir ? Est-ce que, par hasard, tu aurais trop honte de ton passé ?

    Gaïa : C’est pour me demander ça que tu es là ?

    Mavro : Bien sûr que non. Tu n’as peut-être pas encore parlé mais je vais m’assurer que tu ne le fasses jamais.

    Mavro sort son épée. 
    Gaïa sort alors un petit appareil d’une de ses poches.

    Gaïa : TRANSMUTATION.

    Gaïa se transmute en power ranger rouge supersonique, c’est-à-dire en fiveman rouge.

    Mavro : Tiens, tiens… Tu as donc encore ce vieux bibelot. Et maintenant ? Tu comptes te battre contre moi ?

    Gaïa : Evidemment.

    Mavro : Ah, ah… Eh bien, voyons ça.

    Gaïa dégaine son épée. Mavro, nullement impressionné, s’avance doucement vers Gaïa. Cette dernière se tient en garde.
    Une fois assez près, Mavro se met en position d’attaque, mais tout doucement. Il sait qu’un geste trop brusque briserait le climat d’angoisse qu’il tente d’instaurer. Soudain, il donne un rapide coup d’épée que Gaïa bloque avec sa propre épée. Mavro s’arrête alors dans son geste.

    Mavro : Tu as peut-être pris l’habitude de porter une tenue de power ranger mais ça ne pourra jamais changer ce que tu es vraiment.

    Gaïa ne répond pas et reste immobile, attendant le prochain assaut de Mavro.

    Mavro : Tu ne dis rien ? De toute façon, tu sais que j’ai raison. Une femme comme toi n’aurait jamais dû porter ce costume.

    Gaïa : Si tu savais le nombre de fois où j’ai entendu ça de la part de mes propres équipiers. Même de Laïos.

    Mavro : Et donc ?

    Gaïa : Et donc rien. Tout ce que j’ai fait, c’était pour survivre.

    Mavro : Donc, tu n’en as pas honte ? Dans ce cas, pourquoi tu ne dis pas la vérité à l’univers entier ?

    Gaïa : Quelle importance ? De toute façon, l’un de nous deux va mourir ici et maintenant.

    Mavro : Voyez-vous ça… Tu as l’intention de me tuer, peut-être ?

    Gaïa : Exactement.

    Mavro écarte les bras, comme pour laisser à Gaïa le champ libre pour le frapper.

    Mavro : Alors, vas-y. Qu’est-ce que tu attends ? Tue-moi.

    Gaïa reste immobile, n’osant visiblement pas frapper.

    Mavro : J’en étais sûr.

    Brusquement, Mavro donne un coup d’épée dans le vide, faisant apparaître une lame lumineuse qui vient frapper Gaïa de plein fouet, la projetant au sol et lui faisant lâcher son épée.
    Mavro s’approche de Gaïa qui gît au sol.

    Mavro : Ça aura été encore plus rapide que ce que je pensais.

    Mavro lève son épée pour achever Gaïa. Néanmoins, cette dernière tend le bras vers son épée qui se trouve à quelques mètres de là. Par télékinésie, elle récupère l’épée et s’en sert pour bloquer le coup de Mavro. Elle donne ensuite un coup de pied dans les jambes de Mavro, le faisant tomber à son tour. Gaïa en profite pour se relever mais Mavro ne lui laisse pas le temps d’attaquer à nouveau et lance un laser qui frappe Gaïa et la propulse à une vingtaine de mètres tandis que Mavro se relève à son tour. Mavro lance ensuite une nouvelle lame lumineuse sur Gaïa mais cette dernière esquive le coup en bondissant au dessus la trajectoire de la lame.

    Mavro : Sale petite

    Gaïa (le coupant) : TAIS-TOI ! NE PRONONCE PAS CE MOT.

    Sous le coup de la colère, Gaïa fonce vers Mavro et lui donne un coup d’épée. Cependant, Mavro bloque le coup avec sa propre épée et, plus vif que Gaïa, il lui assène à son tour un coup d’épée dans le torse. Protégée par sa combinaison, Gaïa encaisse le choc mais chancelle tandis que Mavro lève de nouveau son épée très haut pour la frapper de toutes ses forces et en finir. Néanmoins, avant que le coup terrible s’abatte sur elle, Gaïa profite de ce que Mavro ait les bras levés pour le frapper dans le ventre, lui transperçant le corps de sa lame.

    Mavro : Uh… Quoi ?

    De sa main gauche, Mavro saisit le poignet droit de Gaïa, celui qui tient l’épée toujours plantée dans son ventre. De sa main droite, il lève à nouveau son épée pour frapper Gaïa mais cette dernière, de sa main gauche encore libre, lui donne un coup de poing en plein visage. Affaibli par sa blessure, Mavro lâche à la fois son épée et le poignet de Gaïa et recule sous l’effet du choc, l’épée de Gaïa toujours plantée dans son ventre.
    Gaïa tend la main vers Mavro et, par télékinésie, elle arrache son épée du ventre où elle est plantée.


    Mavro : AAAAH…

    L’épée revient dans la main droite de Gaïa.

    Gaïa : Cette fois, c’est terminé, Mavro.

    Mavro regarde autour de lui et se jette dans la baie vitrée, la brisant et passant à travers.

    Gaïa : Quoi ?

    Gaïa se précipite vers l’ouverture et regarde Mavro tomber dans le vide.

    Mavro : ZOMBATS.

    Aussitôt, les zombats fondent sur Mavro et le rattrapent avant qu’il atteigne le sol, ralentissant sa chute, puis la bloquant et enfin le soulevant dans les airs.

    Gaïa : Dites-moi que je rêve.

    C’est alors qu’elle voit l’épée de Mavro, soulevée par les zombats qui restaient dans le couloir, passer juste à côté d’elle pour aller rejoindre son propriétaire.

    Gaïa : Voilà une occasion unique de ratée…
     
     
    Vrak avance dans un couloir, seul. Il lance la carte des glums devant lui. Sept glums sortent de la carte.

    Vrak : Votre mission est simple. Vous devez tuer Tommy Oliver et, surtout, faire disparaître le corps. Que personne ne retrouve jamais la moindre trace de lui. Ainsi, il sera facile de faire croire qu’il s’est échappé.

    Les glums partent alors vers leur mission, laissant Vrak seul.

    Vrak : Tommy Oliver… Aujourd’hui la légende vivante des power rangers va devenir une légende morte.

    Une voix : Ah oui ?

    Arrivant de derrière Vrak, Gasket place son épée juste sous la gorge de Vrak, prêt à le décapiter.

    Gasket : Maintenant, tu vas me dire ce que c’est que tout ce cirque. 


    Un couloir du palais. Jason se tient face aux glums qui sont entrés par le trou dans le mur.

    Jason : Bon.

    Il sort son transmutateur.

    Jason : TRANSMUTATION DEMANDÉE. TYRANNOSAURE.

    Il se transmute en ranger rouge Mighty Morphin et sort son épée, puis il fonce sur les glums pour commencer le combat.
    Néanmoins, avant même qu’il les ait atteints, deux attaques surgissent de derrière lui, l’une à sa droite, l’autre à sa gauche. Celle de droite est une gerbe de feu. Celle de gauche est une nuée de rayons lasers. Ces deux attaques viennent frapper les glums, en tuant certains. Jason se retourne et voit Léo et Trifos accourir vers lui. Soulagé de ne pas avoir à combattre seul, Jason se retourne vers les glums. Le combat à proprement parler s’engage entre les trois rangers et les glums.
     
     
    La chambre de Tommy.
    Kat H est toujours au chevet de Tommy. Des visiteurs indésirables se présentent alors à la porte : les sept glums que Vrak vient d’invoquer.


    Kat H : Bon. TRANSMUTATION DEMANDÉE. ZÉO RANGER I ROSE.

    Un glum donne un coup de poing à Kat H mais cette dernière esquive, attrape le glum par la tête et lui tord le cou au sens propre. Il s’écroule, mort. Elle fait ensuite apparaître le disque de force et s’en sert pour couper un autre glum en deux.
     
     
    Au-dessus du palais, la bataille aérienne n’est pas terminée.

    Andros : Attention, c’est le moment de s’assembler.

    Les cinq zords s’assemblent, formant un megazord sous forme d’oiseau.

    Andros : MEGAZORD FORCE DU CIEL! MODE OISEAU !

    Le megazord s’enflamme et vient transpercer successivement le vaisseau jaune et le vaisseau rose, les faisant tous deux exploser.
    Dans le vaisseau rouge, Argus ne peut qu’observer la scène impuissant. Voyant que les quatre autres vaisseaux ont tous été abattus, il renonce au combat et fonce vers le ciel afin de quitter la planète.

    Albee : Il faut le rattraper.

    Cassie : Non ! Regardez là-bas.

    Cassie indique une fenêtre du palais. Kat H et deux glums viennent de traverser la fenêtre.


    Flashback.
    Quelques secondes plus tôt, à l’intérieur de la chambre de Tommy, deux glums ont foncé tête baissée sur Kat H, l’entraînant avec eux dans leur course tout droit vers la fenêtre et se défenestrant avec elle.
    Fin du flashback.


    Cassie : C'est elle qu'il faut rattraper.

    Andros : On y va.

    Kat H tire avec son pistolet sur un des deux glums, le tuant sur le coup. L’autre glum lui saisit alors le poignet, l’empêchant d’utiliser à nouveau son pistolet. De son autre main, elle lui donne alors un coup de poing magistral. Sur le coup, il lâche Kat H et essaie de s’envoler mais Kat H, tombant, l’attrape par la cheville.
    Le megazord oiseau se place alors juste en dessous d’eux. Voyant cela, Kat H abat le glum d’un coup de pistolet. Elle retombe alors sans mal sur le dos du megazord.
    Le megazord remonte ensuite jusqu'à la fenêtre d’où Kat H vient de tomber, lui permettant de retourner à l’intérieur de la chambre.


    Kat H (étonnée) : Quoi ?
     
     
    Dans la cour intérieure, le dernier glum debout est décapité par Delphine d’un coup d’épée. 


    Pendant ce temps, à l’intérieur du bâtiment, Léo, Jason et Trifos font face aux quelques glums restant.

    Léo : POUVOIR DU FEU.

    Léo lance une boule de feu qui carbonise les derniers glums.
     
     
    Le couloir où Gasket menace toujours Vrak, tenant encore son épée sous sa gorge.

    Gasket : C’est à prendre ou à laisser.

    Vrak : Tu es vraiment une crapule.

    Gasket : Pas tant que toi.

    Vrak : Non, bien sûr. Mais tout de même.

    Gasket : Alors ? Marché conclu ?

    Vrak : Marché conclu.

    Gasket retire son épée de la gorge de Vrak.
     
     
    Dans la chambre de Tommy, Kat H est face à cinq glums morts (dont un coupé en deux, donc) étendus sur le sol de la pièce et, surtout, à un lit vide. Tommy n’est plus là.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    Zurcliptor
    Zurcliptor
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Poissons Serpent
    Messages : 995
    Date de naissance : 25/02/1989
    Date d'inscription : 27/09/2014
    Age : 30
    Localisation : Belgique (province de Liège)

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Zurcliptor le Mer 1 Mai - 10:19

    Désolé pour le temps de réaction Timespace, mais j'ai préféré relire l'avant dernier épisode pour me rafraîchir la mémoire avant de m'attaquer au dernier^^


    Un épisode plein d'action comme on les aime, mais qui garde malgré tout une place pour les intrigues. C'est parfait^^

    Plus le temps passe et plus j'ai envie de secouer Dimitria qui ne comprend vraiment rien au double jeu de Damaras. Pourtant, il semble qu'elle se méfie de Mavro. Mais bon, il est vrai qu'à cette époque, les événements de "Mégaforce" n'ont pas eu lieu. Puis l'amour rend aveugle, donc je peux comprendre^^

    Alors comme ça Gaïa fait partie des Power Rangers Supersonique? C'est une bonne idée de faire intervenir un membre de cette équipe désormais officielle. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit autant redoutable au combat. Quand on voit toutes les attaques qu'il aura fallu aux ranger pour éliminer Mavro (dans la version longue -_- ), la puissance de Gaïa m'a bluffé. Décidément, Karone et Andros descendent de redoutable guerriers.

    Je me demande bien quel genre de marché Vrak a t'il conclu avec Gasket...Et surtout, si ils vont s'y tenir car, ces deux là ne sont pas vraiment les plus loyaux que je connaisse. 

    Et pendant ce temps, aucune nouvelle de Tommy. Le suspense demeure donc entier, bien joué Wink
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mer 1 Mai - 12:39

    Zurcliptor a écrit:Désolé pour le temps de réaction Timespace, mais j'ai préféré relire l'avant dernier épisode pour me rafraîchir la mémoire avant de m'attaquer au dernier^^
    Ne sois pas désolé.
    Comme je te l’ai déjà dit, tu n’as pas de devoir de commentaire de mes fanfics.
    Je sais, de toute façon, que tu es mon plus fidèle commentateur depuis le chapitre 6. Merci pour cela.

    Zurcliptor a écrit:Un épisode plein d'action comme on les aime, mais qui garde malgré tout une place pour les intrigues. C'est parfait^^
    Merci pour cela aussi.

    Zurcliptor a écrit:Plus le temps passe et plus j'ai envie de secouer Dimitria qui ne comprend vraiment rien au double jeu de Damaras. Pourtant, il semble qu'elle se méfie de Mavro. Mais bon, il est vrai qu'à cette époque, les événements de "Mégaforce" n'ont pas eu lieu. Puis l'amour rend aveugle, donc je peux comprendre^^
    Il faut dire aussi que Damaras lui-même est pas mal aveugle au sujet de Mavro. Ce n’est pas comme si Damaras était un gros méchant irrécupérable comme Vrak. Le problème avec lui est son absolue dévotion à Mavro, dévotion que Dimitria désapprouve comme tu peux le voir.

    Zurcliptor a écrit:Alors comme ça Gaïa fait partie des Power Rangers Supersonique? C'est une bonne idée de faire intervenir un membre de cette équipe désormais officielle. 
    En fait, cela fait bien longtemps que j’ai introduit l’idée que Gaïa était la ranger rouge d’une équipe de power rangers portant les costumes de Fiveman. Cela date de bien avant Super Megaforce et l’officialisation de cette équipe.
    Dans le chapitre 14, Sky et Charlie regardent une photo de l’équipe de rangers en tenue de Fiveman. La description précise que c’est Laïos qui est en ranger noir et que le ranger rouge est une femme (je n’avais pas encore introduit le personnage de Gaïa à ce stade de l’histoire, sauf dans un bref flashback montrant sa mort dans le chapitre 4).
    Un peu plus tard, dans le chapitre 22, celui où Andros est dans les grottes de la désillusion, l’une des illusions créées par la grotte représente une femme en fiveman rouge (sans le casque) et Andros appelle cette femme « Maman ».
    Je sais. C’est très loin tout cela. Je ne suis donc pas étonné que tu ne t’en souviennes pas.
    Bon… Après, je tiens à dire qu’à part pour le nom de « power rangers supersoniques » que j’ai repris, ma version n’a rien à voir avec l’officielle. Je sais que les power rangers supersoniques officiels sont apparus dans un comics où
    Spoiler:
    ils viennent de la planète Xybria (la planète de Trip) et n’ont bien sûr rien à voir avec les parents d’Andros et Karone. Le ranger rouge est d’ailleurs un homme. Si j’ai bien compris, il y a une histoire à propos d’un ranger vert (qui n’existe pas dans Fiveman) qui changerait de camp et deviendrait le premier psycho ranger.
    N’ayant pas lu ce comics et ne sachant où me le procurer, je ne peux pas vraiment essayer de faire coller mon histoire à cette version officielle. De toute façon, avec tous les comics sortis ces derniers temps, je sais bien que jamais je n’arriverai à faire en sorte que ma fic soit conforme à la continuité officielle. Autant Megaforce et Super Megaforce m’avaient beaucoup inspiré, autant les récents développements (notamment l’épisode spécial 25 ans) rendent impossible la cohérence entre ma version et l’officielle.
    Tant pis.
    De toute façon, Shattered Grid a introduit le concept du multivers qui permet de faire n’importe quoi. C’est un concept trop facile à mon goût mais, vu que ce sont les scénaristes officiels eux-mêmes qui l’ont incorporé à Power Rangers

    Zurcliptor a écrit:Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit autant redoutable au combat. Quand on voit toutes les attaques qu'il aura fallu aux ranger pour éliminer Mavro (dans la version longue -_- ), la puissance de Gaïa m'a bluffé. 
    Mavro ne s’y attendait pas non plus. C’est pour cela qu’il n’a pas fait attention et s’est mis dans une position où Gaïa pouvait facilement lui porter un coup décisif. S’il l’avait moins sous-estimée et s’était montré plus prudent, il aurait gagné.
    Mais, oui, Gaïa est forte. C’est une très grande ranger rouge jouant dans la même cour que Jason ou Tommy.

    Zurcliptor a écrit:Décidément, Karone et Andros descendent de redoutable guerriers.
    Gaïa est forte mais Laïos pas tellement. Le fait de pouvoir se rendre invisible lui donne un avantage mais, pour le combat à proprement parler, il n’est pas très fort. Dans l’épisode 11 d’In Space, Ecliptor lui administre une vraie raclée. Et très facilement en plus.
    Mais bon… Laïos arrive quand même à se débrouiller et, surtout, il sera toujours le lien unissant Andros et Karone à Zordon.

    Zurcliptor a écrit:Je me demande bien quel genre de marché Vrak a t'il conclu avec Gasket...Et surtout, si ils vont s'y tenir car, ces deux là ne sont pas vraiment les plus loyaux que je connaisse. 
    Hé hé hé… Un beau duo de scélérats sans foi ni loi. Twisted Evil Twisted Evil

    Zurcliptor a écrit:Et pendant ce temps, aucune nouvelle de Tommy. Le suspense demeure donc entier, bien joué Wink
     Merci.

     

    Au fait, dis-moi, qu’as-tu pensé de la bataille aérienne ? Question


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    Zurcliptor
    Zurcliptor
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Poissons Serpent
    Messages : 995
    Date de naissance : 25/02/1989
    Date d'inscription : 27/09/2014
    Age : 30
    Localisation : Belgique (province de Liège)

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Zurcliptor le Sam 18 Mai - 15:16

    Effectivement, concernant Gaïa, j'avais oublie ce détail, mais j'adore ce genre de "foreshadowing" ^^


    En ce qui concerne la bataille aérienne, même si j'éprouve des difficultés à me la visualiser, j'aime bien ce genre de bataille et j'aimerais qu'il y en ait plus souvent dans la série. Ca manque pas mal ces dernière années. 

    D'ailleurs, cette partie du plan de Vrak est risquée car Argus pourrait être découvert facilement dans le cas où son vaisseau s'écraserait. Mais en connaissant Vrak, il ne prend sûrement pas ce genre de risque pour rien^^
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 19 Mai - 18:34

    Zurcliptor a écrit:En ce qui concerne la bataille aérienne, même si j'éprouve des difficultés à me la visualiser, j'aime bien ce genre de bataille et j'aimerais qu'il y en ait plus souvent dans la série. Ca manque pas mal ces dernière années. 
    Oui. Le plus souvent, dans Power Rangers, on a juste des duels monstre/megazord. Et c'est ainsi depuis le début.
    En fait, je ne me souviens que de très peu de batailles de ce style dans la série.
    Il y a, dans Zeo, l'épisode d'introduction des Super Zeo Zords.
    In Space nous donne quelques combats de vaisseaux spatiaux.
    Là, à chaud, je n'en vois pas d'autres mais je dois très probablement en oublier.

    Zurcliptor a écrit:D'ailleurs, cette partie du plan de Vrak est risquée car Argus pourrait être découvert facilement dans le cas où son vaisseau s'écraserait. Mais en connaissant Vrak, il ne prend sûrement pas ce genre de risque pour rien^^
    Eh bien... Là, je dois avouer que c'est surtout moi qui n'avais pas pensé à cette possibilité. Embarassed
    Bon, on va dire que c'est un risque que Vrak a accepté de prendre.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 21 Juil - 17:43

    Bonjour tout le monde.
    Voici le chapitre 60.
    Après la grosse bataille du chapitre 59, l'heure est au bilan.
    Bonne lecture.



    Planète Triforia. Palais de Trifos.
    Les glums qui avaient attaqué le palais ont été vaincus.
    Le Megazord Force du Ciel mode Oiseau se pose à côté du palais, puis il reprend sa forme d’esprits animaux pour retouner à l’intérieur des cinq rangers : Andros, Cassie, Pâris, Albee et Sylvie. 

     
    Tous les cinq s’approchent du vaisseau ennemi vert, qui s’est écrasé pendant la bataille. Une fois qu’ils sont assez proches, Andros tend sa main droite vers l’entrée du cockpit et l’ouvre par télékinésie.
    Le glum pilote bondit alors du cockpit, son épée en main, et se jette sur Andros. Néamoins, avant qu’il ait eu le temps de frapper, il est abattu par Pâris avec un seul tir de pistolet.


    Andros : Il ne faut pas laisser Mavro et Vrak s’emparer de ce vaisseau. Albee, Sylvie, amenez-le sur Mirinoï. Damon l’examinera. Il faut savoir si c’est bien un vrai zord et, surtout, d’où il vient.

    Sylvie : Ok. On s’en occupe.

    Albee : ESPRIT DU HIBOU.

    Sylvie : ESPRIT DE L’ALOUETTE.

    Les Zords Hibou et Alouette réapparaissent. Sylvie et Albee montent à l’intérieur. Le Zord Hibou agrippe le vaisseau avec sa pince et le soulève. Les deux zords s’éloignent en emmenant le vaisseau.
    Andros se tourne vers le palais.


    Andros : Bon… Maintenant, allons voir ce qu’il se trame là-dedans.
     
     
    Infirmerie du palais. Chambre de Tommy.
    Kat H est assise sur une chaise, à côté du lit vide et des cinq cadavres de glums. Elle semble prostrée.
    Jason, Trifos et Léo entrent alors dans la pièce.


    Jason : Kat ? Qu’est-ce qu’il s’est passé, ici ? Où est Tommy ?

    Kat H : Ces créatures sont venues et m’ont attaquée. J’ai été projetée par la fenêtre et, quand je suis revenue, Tommy avait disparu.

    Jason : Disparu ?

    Kat H : Disparu.

    A ce moment, trois agents de la SPD entrent dans l’infirmerie. Deux d’entre eux soutiennent Mavro blessé.

    Mavro : Tommy Oliver a disparu, hein ? Bizarrement, ça ne m’étonne pas.
     
     
    Cour intérieure du palais.
    Tous les glums sont vaincus. Les différentes personnes présentes semblent toutes indemnes : Kimberly, Skull, Vekar, Sneuriabaha, Archérina, Aradon et sa femme, Laïos, Cassie, Charlie et ses parents, Damaras, Dimitria et d’autres personnes non identifiées dont plusieurs agents de la SPD. Vekar est blotti dans les bras de sa mère.
    Charlie, toujours transmutée, se rapproche de ses parents.


    Charlie : Rétromutation.

    Elle rétromute.

    Charlie : Ça va ? Vous n’avez rien ?

    Le père de Charlie : Non, rien.

    La mère de Charlie (balbutiant) : Tu… Tu aurais pu te faire tuer.

    Charlie : Quoi, là ? Aucun risque. Une petite bagarre comme ça, j’en fais deux ou trois par mois.

    Gros plan sur le visage choqué de la mère.

    Pendant ce temps, Damaras s’adresse à un agent de la SPD.

    Damaras : Savons-nous qui sont ces créatures ?

    L’agent : Aucune idée.

    Une voix venue d’en haut : Moi, je sais.

    Andros, Cassie et Pâris descendent du ciel en volant avec les ailes de leurs tenues de rangers et se posent à côté de Damaras. Au même moment, Gaïa, venue de l’intérieur du palais, entre elle aussi dans la cour.

    Andros : Ils s’appellent des « glums ». Ce sont les soldats d’une armée de démons qui a essayé de conquérir la Terre il y a… Eh bien, il y a presque quinze ans maintenant.

    Damaras : Vous voulez dire que ce sont des Terriens ?

    Andros : Ah, ça, je ne sais pas.

    Cassie : Ce qui est sûr, c’est qu’ils vivaient sur Terre depuis plusieurs milliers d’années.

    Damaras : Et que font-ils ici ?

    Cassie : Aucune idée.

    Damaras : Voyez-vous ça… N’êtes-vous pas une Terrienne, vous aussi ?

    Andros (se plaçant entre Damaras et Cassie) : Qu’est-ce que ça veut dire, ça ?

    Damaras : Devinez.

    Dimitria (à Damaras) : Où veux-tu en venir ?

    Damaras : Nulle part. Je trouve juste ça étrange que des démons terriens se retrouvent ainsi sur Triforia à nous attaquer.

    Tandis qu’ils disait cela, Vrak et Gasket sont sortis du bâtiment et entrés dans la cour.

    Vrak (à Damaras) : Et encore, ce n’est pas ça le plus étrange.

    Damaras (à Vrak) : Que voulez-vous dire ?

    Vrak : Les vaisseaux spatiaux à bord desquels ils sont arrivés… Ce sont des zords appartenant aux power rangers Sauvetage Eclair.

    Damaras : Quoi ? Vous voulez dire que ces power rangers seraient leurs complices ?

    Andros : Attendez, vous allez beaucoup trop vite en besogne, là.

    Vrak : Ça, c’est vous qui le dites.

    Pendant ce temps, un agent de la SPD, l’un des deux qui soutenaient Mavro à l’infirmerie, s’approche de Sneuriabaha et Vekar.

    L’agent de la SPD (à Sneuriabaha) : Votre Majesté, votre mari a été trouvé à quelques dizaines de mètres du palais, blessé.

    Vekar : Quoi ?

    Sneuriabaha : Que voulez-vous dire par blessé ? Et où est-il ?

    L’agent de la SPD : N’ayez crainte, sa blessure est plutôt sérieuse mais pas mortelle. Il se remettra. Nous l’avons amené à l’infirmerie du palais.

    Vrak : Qu’est-ce que j’entends ? Mon père a été blessé ?

    L’agent de la SPD (à Vrak) : Oui, Altesse. On lui a enfoncé une épée dans le ventre. Heureusement, aucun organe vital n’a été touché.

    Vrak : Je veux le voir tout de suite.

    Damaras : Je viens aussi.

    Damaras, Vrak, Sneuriabaha et Vekar suivent l’agent à l’intérieur du bâtiment.
    Damaras se retourne quelques secondes vers Dimitria.


    Damaras : Dimitria ? Tu ne viens pas ?

    Dimitria se contente de tourner la tête sans répondre et Damaras rejoint les autres.

    Pendant ce temps, Gasket rejoint Archérina et ses parents.

    Aradon : Où étais-tu ? Pourquoi es-tu revenu avec le Prince Vrak ?

    Gasket : Je suis juste tombé sur lui dans le palais. Rien de plus.
     
     
    Infirmerie du palais.
    Mavro a été installé dans une chambre voisine de celle de Tommy. Les deux autres agents de la SPD qui l'avaient amené à l’infirmerie sont présents. Jason, Trifos, Léo et Kat H sont toujours dans la chambre de Tommy et observent Mavro à travers une baie vitrée, d’un air plus ou moins soupçonneux.
    Damaras, Sneuriabaha, Vekar, Vrak et le troisième agent de la SPD entrent dans la chambre. Aussitôt, Vekar se précipite vers Mavro et s’agenouille à côté de lui en lui prenant la main.


    Vekar : Papa…

    Damaras : Votre Majesté, que vous est-il arrivé ?

    Mavro : Avant de t’occuper de ça, tu ferais bien d’aller jeter un coup d’œil à côté.

    Obéissant à Mavro, Damaras se rend dans la chambre voisine et interpelle Jason, Trifos, Léo et Kat H.

    Damaras : Que s’est-il passé, ici ?

    Léo : Il s’est passé que Tommy Oliver a disparu.

    Damaras : Qu’est-ce que ça veut dire ? Comment est-il censé avoir disparu ?

    Kat H : J’étais seule dans la pièce avec lui. Des glums sont arrivés et m’ont attaquée. Deux se sont jetés sur moi et m’ont faite passer par la fenêtre. Le Megazord Force du Ciel m’a rattrapée et m’a ramenée ici. Tommy n’était plus là.

    Damaras : Et c’est tout ?

    Kat H : C’est tout.

    Damaras : Est-ce que quelqu’un peut confirmer ce que vous dites ?

    Jason (à Damaras) : Eh, une minute. Vous mettez sa parole en doute ?

    Damaras : Mais bien sûr.

    Damaras repose son regard sur Kat H.

    Damaras : Alors ?

    Kat H : Eh bien, pour ce qui est du fait que des glums m’ont faite passer par la fenêtre, il y a les rangers Force du Ciel puisqu’ils m’ont rattrapée avec leur mégazord.

    Damaras : Ce qui m’intéresse, ce n’est pas ça. C’est de savoir si Tommy Oliver n’était vraiment plus dans la pièce quand vous y êtes revenue.

    Kat H : Pour ça, personne d’autre que moi ne l’a vu.

    Damaras : Très bien. Dans ce cas, vous êtes placée en garde à vue.

    Jason : Quoi ?

    Léo : C’est hors de question.

    Damaras : Je suis le Commandant Suprême de la SPD. C’est mon devoir de faire tout ce qui est nécessaire à la résolution de cette affaire.

    Léo : Quelle affaire, exactement ? Le coup de feu sur Vekar ? L’attaque des glums ? La disparition de Tommy ?

    Damaras : Toutes les trois.

    Trifos : Il est proprement ridicule de soupçonner Katherine de quoi que ce soit.

    Damaras : Vraiment ? Son mari est accusé de meurtre, il disparaît mystérieusement alors qu’elle est la seule à être auprès de lui et il serait ridicule de la soupçonner ? Vous n’avez pas l’air de savoir ce que le mot « ridicule » veut dire.

    Jason : On ne vous laissera pas l’emmener.

    Damaras : Dans ce cas, je vous placerai en garde à vue, vous aussi.

    Léo : Et moi ? Vous comptez me placer aussi en garde à vue ?

    Damaras : Pourquoi pas ?

    Léo : C’est impossible. Je fais partie du conseil d’administration de la SPD. Commandant Suprême ou pas, vous n’avez pas le droit de me placer en détention.

    Damaras : Très bien. Il ne me reste donc plus qu’à utiliser une méthode plus directe.

    Damaras saisit Léo par ses vêtements, le soulève et le jette violemment à l’autre bout de la pièce.

    Trifos : LÉO !

    Jason (sortant son transmutateur) : TRANSMU

    Avant que Jason ait pu finir sa phrase, Damaras lui donne un coup de pied magistral qui le propulse sur le mur derrière lui, lui faisant lâcher son transmutateur au passage.
    Damaras sort son épée qu’il pointe sur Trifos.

    Damaras (à Trifos) : Je ne vous conseille pas de vous interposer aussi.

    Kat H : C’est bon Trifos. Nous n’avons pas le choix de toute façon.

    Damaras : En voilà au moins une de raisonnable.

    Damaras saisit le bras droit de Kat H et la traîne hors de la pièce, sous les yeux de Trifos, immobile mais serrant les dents, ainsi que de Jason et Léo qui se relèvent péniblement. 
     
     
    Cour intérieure du palais.
    Andros, Cassie, Laïos et Gaïa sont regroupés dans un coin.


    Laïos (à Andros) : Alors ? Qu’est-ce que c’était, cette attaque ?

    Andros : Eh bien, crois-le ou non mais je n’en ai aucune idée. Ce qui est sûr, c’est que c’est lié à ce qu’il s’est passé avec Tommy. Si nous savions pourquoi il a tiré sur Vekar, tout deviendrait sans doute immédiatement beaucoup plus clair.

    Gaïa (à Andros) : Dis-moi, Andros, est-ce que tu as parlé à Cassie de ce dont nous avons discuté tout à l’heure ?

    Andros (l’air agacé) : Maman, s’il te plaît, ne recommence pas.

    Gaïa : Je recommencerai autant de fois qu’il le faudra.

    Cassie : De quoi est-ce que vous parlez ?

    Andros : De rien du tout.

    Gaïa (à Andros) : Si tu ne lui dis pas, c’est moi qui le ferai.

    Andros pousse un soupir.

    Cassie : Qu’est-ce qu’il y a ? Dis-moi.

    Andros : Elle veut que je fasse un test ADN pour vérifier que je suis bien le père de King.

    Cassie : Quoi ?

    Laïos (à Gaïa) : Ce n’est pas sérieux ?

    Gaïa : Bien sûr que si.

    Laïos : Qui voudrais-tu que ce soit si ce n’est pas lui ?

    Gaïa : Tu veux que je te fasse un dessin ?

    Laïos (semblant comprendre) : Tu n’es quand même pas en train d’imaginer que…

    Andros : Bon, oubliez ça. Nous savons tous que ça n’a pas de sens.

    Cassie : C’est une bonne idée.

    Andros et Laïos la fixent alors du même air stupéfait.

    Cassie (à Gaïa) : Si ça peut vous rassurer, allons-y. Comme ça, vous aurez une preuve indiscutable. On est d’accord ?

    Gaïa : On est d’accord.

    Andros (à Cassie) : Tu es sérieuse ?

    Cassie : Bien sûr que oui.

    Andros : Mais… Tu n’es pas vexée ?

    Cassie : J’ai passé l’âge de me vexer pour ce genre de choses.
     

    Cour intérieure du palais.
    Damaras entre dans la cour, traînant toujours Kat H derrière lui. Puis, sous les yeux de toutes les personnes présentes, il la jette violemment aux pieds de deux agents de la SPD.
     

    Damaras (aux deux agents) : Enfermez-la.

    Les deux agents relèvent Kat H en la tenant chacun par un bras.
    Kimberly et Dimitria s’avancent vers eux.


    Dimitria (à Damaras) : Qu’est-ce que tu fais ?

    Damaras : Elle est placée en garde à vue.

    Kimberly : En garde à vue ? Pourquoi ?

    Damaras : Elle est soupçonnée d’avoir aidé Tommy Oliver à s’enfuir.

    Kimberly : Quoi ? Comment ça à s’enfuir ? Il n’est plus là ?

    Damaras : Non.

    Gros plan sur le visage intéressé d’Andros.

    Damaras se tourne vers Kat H et les deux agents qui la tiennent toujours.

    Damaras : Allez, emmenez-la.

    Les deux agents emmènent Kat H.

    Kimberly : Méfiez-vous. Vous avez intérêt à la libérer sitôt la durée de la garde à vue écoulée.

    Damaras : Mais bien sûr. Au fait, j’y pense.

    Damaras se tourne vers Andros.

    Damaras (à Andros) : Vous. J’ai oublié de vous demander tout à l’heure. Que sont devenus les cinq zords qui nous ont attaqués ?

    Andros : Il est très prématuré d’affirmer que ce sont bien des zords mais trois ont été complètement détruits et les deux autres se sont enfuis.

    Damaras : Ah oui ?

    Andros : Oui.

    Damaras : Dommage. Ça aurait pu nous aider de mettre la main sur l’un d’eux en un seul morceau.

    Andros : Sans doute. Malheureusement, ça n’a pas pu se faire.

    Damaras : Bon.
     
     
    Infirmerie du palais. Chambre de Mavro.
    Un médecin est en train de recoudre la blessure au ventre de Mavro. Vrak, Vekar et Sneuriabaha sont toujours dans la pièce.
     

    Le médecin : C’est une bien vilaine blessure. Heureusement, avec votre constitution, vous serez vite remis.

    Vrak (au médecin) : Et ses autres blessures ?

    Le médecin (étonné) : Ses autres blessures ?

    Mavro : Vrak, je n’ai pas d’autres blessures.

    Vrak : Oh mais si. C’est pourquoi nous allons au plus vite en informer tous les média. Que l’univers tout entier sache avec quel héroïsme vous avez combattu les power rangers de Sauvetage Eclair qui ont attaqué ce palais.

    Mavro : Qu’est-ce que tu racontes ?

    Vekar (à Vrak, moqueur) : Ce ne serait pas toi, par hasard, qui aurait une blessure quelque part ? A la tête par exemple ?

    Vrak (à Vekar) : Pas du tout. Voilà ce qu’il s’est passé. Les power rangers de Sauvetage Eclair ont attaqué le palais avec leurs zords, accompagnés d’une horde de glums qui s’étaient rebellés contre la Reine Bansheera et s’étaient rangés de leur côté il y a quatorze ans. Ensemble, avec la complicité d’autres rangers terriens, ils ont aidé à l’évasion du terroriste qui a essayé de t’assassiner. Notre père les a combattus vaillamment mais ils se sont avérés trop forts pour lui et il a survécu de justesse, au prix de blessures terribles.

    Mavro : Vrak, je crois que  je vois où tu veux en venir.

    Vrak (au médecin) : Quant à vous…

    Vrak fait alors apparaître sa tenue de combat, avec les griffes. Il place ensuite ses griffes sur le cou du médecin.

    Vrak (au médecin) : Si vous tenez à votre peau, vous tiendrez votre langue. C’est clair ?

    Le médecin (tremblant) : T… Très clair.

    Vrak : Bien. Maintenant, mettez-lui un pansement au niveau de la tête. Il lui faudra aussi un plâtre pour un bras. Et un fauteuil roulant. Qu’il ait l’air le plus mal en point possible. Il faut qu’il soit présentable pour sa prochaine allocution télévisée.

    Le médecin : Tout de suite.
     
     
    Cour intérieure du palais.
    Jason, Trifos et Léo sont revenus dans la cour. Ils sont rassemblés dans un groupe comprenant aussi Kimberly, Skull, Dimitria, Andros, Cassie, Laïos, Gaïa et Charlie. Les parents de Charlie se tiennent un peu plus loin, observant d’un œil aussi curieux qu’inquiet le comportement de leur fille.

    Jason : Bon. Récapitulons. Tommy tire sur Vekar depuis une tourelle où il se trouvait avec Vrak. Il est blessé par Damaras. Des vaisseaux spatiaux à l’image des zords omega attaquent le palais en déversant une horde de glums. Tommy disparaît pendant l’attaque sans avoir repris connaissance pour raconter sa version. Pour finir, Damaras accuse Katherine de l’avoir aidé à fuir et il la place en garde à vue.

    Cassie : Tout ça n’a aucune logique.

    Andros : Si pourtant. Les glums qui ont attaqué Katherine dans la chambre de Tommy ne sont surement pas arrivés là par hasard. C’était sans doute Tommy leur cible.

    Kimberly : Tu penses qu’ils sont venus exprès pour le tuer ?

    Andros : Exactement. Si Tommy s’était réveillé et avait pu nous raconter ce qu’il s’était passé avec Vekar et Vrak, nous saurions sans doute à quoi rime toute cette histoire. Les glums voulaient s’assurer qu’il ne parlerai pas.

    Léo : Tu penses qu’ils l’ont tué ?

    Andros : Non. En revenant dans la chambre, Katherine a retrouvé les corps de tous les glums qui l’avaient attaquée. Sauf des deux qui étaient tombés par la fenêtre avec elle bien sûr. Ça veut dire que quelqu’un d’autre est intervenu. Quelqu’un qui a empêché les glums de tuer Tommy et qui l’a emmené.

    Jason : Donc, ça veut dire que Tommy est toujours vivant.

    Andros : Peut-être.

    Charlie (prenant bien soin de mettre son décolleté sous le nez d’Andros) : Mais les glums sont censés avoir disparu avec la Reine Bansheera il y a quatorze ans. Alors d’où viennent ceux qui nous ont attaqués aujourd’hui ?

    Andros (l’air troublé par le décolleté de Charlie) : Je… Je ne sais pas.

    Trifos : Si nous voulons en savoir plus, il faut retrouver Tommy. Il pourra nous dire ce qu’il s’est passé.

    Andros : A condition qu’il se réveille.
     
     
    Lieu non identifié. Une pièce ressemblant à une chambre d’hôpital.
    Tommy est allongé dans un lit. Un vieil homme portant une blouse d’hôpital est penché sur lui, en train de l’ausculter. Zedd entre alors dans la pièce.


    Zedd : Alors, Finster ?

    Le vieil homme se tourne vers Zedd.

    Flashback.
    On voit la vague d’énergie de Zordon s’abattre sur un groupe de monstres parmi lesquels se trouve Finster. Une fois la vague passée, les monstres sont réduits en poussière, sauf Finster : il est transformé en humain, sous l’apparence du vieil homme que nous venons de voir.
    Fin du flashback.


    Finster (à Zedd) : Il est mal en point. Je ne suis pas sûr qu’il survive.

    Zedd : Je vois.

    Zedd reporte alors son regard sur Tommy.

    Flashback.
    On revoit la chambre de Tommy dans le palais de Trifos. Kat H est aux prises avec des glums. Deux glums gisent déjà morts sur le sol, un le cou tordu, l’autre coupé en deux. Face à Kat H se tiennent cinq glums encore vivants. Deux d’entre eux foncent sur elle, se jettant avec elle par la fenêtre.
    Les trois glums toujours en vie et présents dans la pièce s’approchent de Tommy inconscient. L’un d’eux brandit une épée pour frapper Tommy avec. C’est alors qu’un boomerang fend les airs et vient frapper successivement les trois glums, les tuant tous les trois. Puis, le boomerang revient dans la main droite de sa propriétaire : Scorpina.
    Cette dernière se tient à l’entrée de la chambre. A son tour, elle approche de Tommy. Elle tend alors sa main gauche et y fait apparaître une gerbe de flammes qui se dissipe rapidement pour faire place à l’épée de Goldar. Scorpina frappe alors le sol avec cette épée, faisant apparaître une nouvelle gerbe de flammes qui l’enveloppe ainsi que Tommy. Une fois la gerbe dissipée, Scorpina et Tommy ont tous deux disparu.
    Fin du flashback.


    On retrouve Zedd et Finster en train de regarder intensément Tommy, puis on a un gros plan sur Tommy lui-même, désespérément immobile.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Mer 25 Déc - 11:41

    Snif…
    Je n'ai pas eu un seul commentaire pour le chapitre 60. Sad
    Enfin bon...
    Voici le chapitre 61.
    Et joyeux Noël.
    santa 



    Planète Terre.
    Ecole des Ninjas du Vent.
    Une sorte de grande salle de détente, dans laquelle se trouvent des ordinateurs, une télévision, un flipper et un billard.
    Une demi-douzaine d’élèves regarde la télévision. On peut y voir Cassidy en train de présenter les informations. Ou, pour être précis, une information particulièrement sensationnelle.


    Cassidy : Des évènements extrêmement graves viennent de se produire. Le château du Seigneur Trifos a été attaqué par une force armée inconnue. Notre correspondant Devin est sur Triforia. Devin, est-ce que tu m’entends ?

    L’image change pour montrer Devin.

    Devin : Oui, Cassidy. Je me trouve devant le château du Seigneur Trifos. Je suis avec le Prince Vrak, le fils de l’empereur des Eltariens.

    L’image se décale vers la gauche pour montrer Vrak, à côté de Devin.

    Devin (à Vrak) : Votre Altesse, pouvez-vous nous raconter ce qu’il s’est passé ?

    Vrak : C’était terrible. La réception se passait normalement et puis, tout d’un coup, il a essayé de tuer mon frère. Il lui a tiré dessus. Heureusement, il l’a raté.

    Devin : De qui parlez-vous ? Qui a essayé de tuer votre frère ?

    Vrak : Tommy Oliver.

    Devin reste un instant sans voix, stupéfait de cette nouvelle.

    Devin : Excusez-moi, Votre Altesse. Sans doute ai-je mal compris.

    Vrak : Vous avez parfaitement compris. Tommy Oliver, la « légende » des power rangers terriens, a essayé d’assassiner mon frère, le Prince Vekar, d’un coup de pistolet laser.

    Devin : Tommy Oliver ?

    Vrak : Oui. Bien sûr, il a été tout de suite maîtrisé. Mais le plus grave est arrivé ensuite. Alors que Tommy était retenu prisonnier, une attaque terrible a été lancée. Cinq zords sont arrivés et ont commencé à bombarder le château. Puis, ils ont lâché des glums.

    Devin : Des quoi ?

    Vrak : Des glums. Ce sont les soldats d’une ancienne reine terrienne appelée Bansheera. Quant aux zords, ce sont les zords omega des power rangers Sauvetage Eclair.

    Devin : Attendez, vous êtes en train de me dire que ce sont des zords de Sauvetage Eclair qui ont attaqué le château ?

    Vrak : Exactement. L’attaque a pu être repoussée mais les combats ont été affreux. Mon père… Mon père bien-aimé… L’Empereur Mavro… Il a été blessé. Il se trouve en ce moment même entre la vie et la mort. Et Tommy Oliver en a profité pour s’enfuir. Ce qui était sans doute le but même de cette attaque.

    Devin : Je ne vous suis plus.

    Devin : C’est pourtant simple. Tommy Oliver est un Terrien. Il vient même du pays qui a créé les rangers de Sauvetage Eclair. Et les glums sont terriens eux aussi, comme par hasard. Vous voulez savoir ce qu’il s’est vraiment passé ? Je vais vous le dire. Il y a quatorze ans, des glums se sont rebellés contre la Reine Bansheera et se sont mis au service des chefs d’Etat terriens. Et Tommy Oliver aussi travaille pour eux. Ce sont eux qui ont envoyé Tommy pour assassiner mon frère et, après son échec, ils ont envoyé les glums pour le faire évader.

    Devin : Vous croyez vraiment ce que vous dites ?

    Vrak : C’est la stricte vérité et vous le savez très bien. Après tout, votre réaction n’a rien d’étonnant. Vous êtes un des leurs, vous aussi.

    Devin : Un des leurs ? Mais de qui parlez-vous ?

    Vrak (pointant Devin du doigt d’un air accusateur): Des Terriens. Vous êtes un Terrien. Comme Tommy. Comme les glums. Comme les colons qui envahis Mirinoï et réduit ses habitants en esclavage.

    Devin : Je.. Euh… Je… Cassidy, je rends l’antenne.

    L’image change et on revient à Cassidy.

    Cassidy : Bien. Merci, Devin. Nous pouvons nous attendre à ce que la Super Police Delta mette tous les moyens en œuvre pour faire la lumière sur ces évènements. Maintenant, une page de publicité.

    On cesse de se concentrer sur la télévision et on revient aux élèves.

    Un élève : C’est quoi cette histoire ?

    Une autre élève : Va savoir. De toute façon… Mavro, Tommy, Andros… On sait qu’ils se détestent tous.

    Sans rien dire, l’un des élèves se dirige vers la sortie de la pièce. Il est alors interpellé par l’élève qui vient de parler.

    L’élève qui vient de parler : JB ? Où est-ce que tu vas ?

    JB : Il faut que je parle au directeur.
     
     
    Planète Kadix.
    Palais de Trill.
    Trill est assise dans un fauteuil face à une télévision et deux krybots orange sont debout à côté d’elle. Trill éteint la télévision avec une télécommande.


    Trill : Il faut que je parle à l’Empereur Gruumm.
     
     
    L’espace.
    Le vaisseau de Gruumm. L’antre d’Omni.
    Gruumm est agenouillé devant Omni.


    Omni : Et tu ne sais pas ce qu’il s’est passé ?

    Gruumm : Non, Maître Omni. Peut-être Tommy Oliver a-t-il vraiment voulu tuer le Prince Vekar. Néanmoins, j’ai du mal à voir l’intérêt. Ce prince n’est qu’un personnage ridicule et insignifiant.

    Omni : Ça, ce n’est pas si important. Ce qui compte, c’est la bataille qui a suivi. Qui a attaqué le château de Triforia ?

    Gruumm : Je le découvrirai, Maître. J’en fais le serment.

    Omni : Tu as intérêt. Maintenant, tu peux disposer.

    Gruumm : A vos ordres, Maître.

    Gruumm se lève et sort de la pièce. Il se rend ensuite dans sa salle du trône où l’attend Mora.

    Mora : On a la Reine Trill en ligne.

    Gruumm : Ah. Qu’est-ce qu’elle veut encore, celle-là ? C’est bon. Je veux bien prendre l’appel.

    Gruumm s’assied sur son trône et le visage de Trill apparaît sur un écran.

    Trill : Grand empereur…

    Gruumm : Trill, mon amie. Que me vaut ce plaisir ?

    Trill : J’imagine que vous êtes au courant de ce qui est arrivé sur Triforia.

    Gruumm : Comme tout le reste de l’univers, oui. Malheureusement, je n’en sais surement pas plus que vous.

    Trill : Ah. A vrai dire, je pensais que c’était vous qui en y étiez à l’origine.

    Gruumm : Moi ? Absolument pas.

    Trill : Croyez-vous que cette attaque était dirigée contre Mavro ? Que quelqu’un veut nous aider à le combattre ?

    Gruumm : Qui sait ? Je n’y aurais pas pensé mais c’est une hypothèse possible.

    Trill : Sinon…

    Gruumm : Oui ?

    Trill : Avez-vous des nouvelles du Général Benaag ? Quand j’essaie de le contacter, il ne me répond pas. Je ne sais même pas comment se passe la guerre civile alors qu’elle a lieu sur mon propre territoire.

    Gruumm : Que voulez-vous ? Benaag est sur le terrain. Il a une guerre à gagner et ne peut prendre le temps d’informer tout le monde des moindres détails. Ne vous inquiétez pas. Il a la situation en mains.
     
     
    Planète Kadix.
    Un champ de bataille. Le sol est jonché de restes de krybots, plus des cadavres d’insectoïdes mais en nombre très inférieur à celui des krybots. Des milliers d’insectoïdes exultent de joie tandis qu’ils mettent en pièces les quelques krybots encore en état de marche.
    Parmi les insectoïdes se trouvent Malkor et Creepox. Malkor se penche sur un krybot bleu endommagé mais qui fonctionne encore.


    Le krybot bleu : Tu n’es qu’un traitre.

    Pour toute réponse, Malkor le fracasse d’un coup de hache.
     
     
    Planète Terre.
    Ecole des Ninjas du Vent. Bureau de Carlos.
    Carlos se tient debout devant une fenêtre et tient un communicateur dans sa main droite.


    Carlos (au communicateur) : Je comprends. En fait, on ne sait pas grand-chose.

    C’est alors que JB entre dans la pièce sans même prendre la peine de frapper.

    JB : Carlos, il faut que je vous parle.

    Carlos : Ah. JB. Ça ne m’étonne pas de te voir.

    Carlos tend alors le communicateur à JB.

    Carlos : Tu peux t’adresser directement à Andros. Il saura répondre à tes questions mieux que moi.

    JB prend le communicateur.  

    JB (au communicateur) : Andros ? C’est JB.

    Andros : Ah. Je devine dans quel état tu dois être.

    JB : Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

    Andros : A vrai dire, je ne pourrai surement pas beaucoup t’éclairer. Pendant la réception, Tommy a tiré un coup de laser qui a détruit le verre que Vekar tenant en main. Ensuite, Vrak l’a attaqué mais c’est Damaras qui l’a blessé sérieusement.

    JB : Quoi ? Il est blessé ? A quel point ?

    Andros (d’une voix gênée) : Oui, il est blessé. Il a été emmené à l’infirmerie du château. Ensuite, les zords omega de Sauvetage Eclair, ou tout du moins cinq vaisseaux spatiaux ressemblant aux zords omega de Sauvetage Eclair, ont attaqué le château et ont lâché des glums. On a pu repousser l’attaque mais Tommy n’était plus là.

    JB : Comment ça « plus là » ?

    Andros : Quelqu’un a dû l’emmener. Je pense que ce « quelqu’un » voulait le protéger.

    JB : Le protéger de quoi ?

    Andros : Je n’en suis pas sûr mais, à mon avis, les glums étaient là pour s’assurer qu’il ne pourrait pas révéler ce qu’il s’était vraiment passé avec Vekar. Je pense que quelqu’un est intervenu et l’a emmené dans un endroit plus sûr. Maintenant, qui a fait ça et où l’a-t-il emmené ? Je n’en sais rien.

    JB : Attends. Tu dis qu’on voulait l’empêcher de parler ? Mais si j’ai bien compris, il s’est passé du temps entre le moment où il a été interpelé et le moment où il a disparu. Il n’a rien dit ?

    Andros (semblant hésiter à parler) : Eh bien… En fait, comme je te l’ai dit, il a été blessé par Damaras.

    JB : Et ?

    Andros : Et il est resté sans connaissance entre ce moment et sa disparition. C’est pour ça qu’il n’a pas pu être interrogé.

    JB reste un instant sans voix.

    Andros : JB ? Ça va ?

    JB : Ça ira. J’imagine que tu ne sais pas quelle est la gravité de son état.

    Andros : Non, je ne sais pas. Ecoute. Dès que j’en saurai plus, je te tiendrai au courant.

    JB : Merci.

    Andros : As-tu d’autres questions ?

    JB : Non. Je te repasse Carlos.

    JB rend le communicateur à Carlos puis sort de la pièce.

    Carlos (dans le communicateur) : Tu ne lui as pas dit que Katherine était en garde à vue.

    Andros : Bien sûr que non. Il est suffisamment inquiet comme ça.

    Carlos : Est-ce que tu sais où est JJ ?

    Andros : D’après Jason, c’est Tanya qui le garde pour l’instant.
     
     
    Planète KO 35.
    Le toit d’un immeuble.
    Un vaisseau spatial est posé sur le toit. Charlie et ses parents sont à côté.


    La mère de Charlie : Il faut vraiment que tu repartes ?

    Charlie : Je dois retourner sur Terre. Je fais partie de l’équipe officielle des power rangers SPD qui assurent la protection de la planète.

    La mère de Charlie : Et alors ? Il y a je-ne-sais-combien d’autres power rangers sur Terre. Tu pourrais rester avec nous.

    Charlie : Ecoute, à ma prochaine permission, je viendrai vous voir. C’est promis.

    Charlie embrasse sa mère sur la joue puis monte dans le vaisseau. En montant, elle se murmure à elle-même :

    Charlie : Je vais quand même faire un petit détour avant de retourner sur Terre.

    Au bout de quelques secondes, le vaisseau décolle. Les parents de Charlie restent ainsi seuls sur le toit. Le père pose alors ses mains sur les épaules de la mère.

    Le père de Charlie : Est-ce que ça va ?

    La mère de Charlie : Non. Ça ne va pas du tout.
     
     
    Planète Vietoba.
    Palais de Zordon.
    Andros est assis face à un écran sur lequel on peut voir Damon.


    Andros : Tu en es certain ?

    Damon : Sûr et certain. Au niveau de l’aspect extérieur, ce vaisseau est la copie conforme du zord omega vert mais ce n’est pas un zord. C’est juste un simple vaisseau spatial. Il ne contient aucun des mécanismes permettant l’assemblage pour former un megazord. C’était sans doute pareil pour les quatre autres vaisseaux.

    Andros : Ça veut dire que celui qui les a construits voulait les faire passer pour les zords omega.

    Damon : Exactement. Maintenant, pourquoi faire ? Ça, je n’en sais rien.

    Andros : Je ne sais pas non plus. Enfin… J’ai une petite idée mais je n’en suis pas encore sûr.
     
     
    Planète Mirinoï.
    Une ville. La même que celle qu’on a vue brièvement dans Trakeena’s Revenge.
    Dans un bar, deux hommes sont assis à une table. L’un est brun et l’autre blond.


    Le brun : Tu as vu l’interview du Prince Vrak ?

    Le blond : Oui. C’était intéressant. La fin surtout.

    Le brun (avec un petit sourire) : Tu veux dire ce qu’il a dit à propos des Terriens qui ont envahi Mirinoï ?

    Le blond : On a peut-être un allié avec lui.
     
     
    Planète Onyx.
    Une petite boutique miteuse. Charlie se tient face au marchand et lui jette une bourse.


    Charlie : Les voici tes mille zanabatars. Tu as ce que je t’ai demandé ?

    Le marchand : Bien sûr.

    Le marchand se dirige vers une étagère et y prend une fiole qu’il tend à Charlie. Charlie saisit la fiole.

    Charlie : Elle est authentique ?

    Le marchand : Je l’ai moi-même volée dans le palais du Seigneur Zedd il y a seize ans.

    Charlie : Et tu es sûr que c’est efficace ?

    Le marchand (avec un petit sourire) : Evidemment. Ce n’est pas n’importe quel filtre d’amour. C’est celui que Rita n’a pas utilisé avec le Seigneur Zedd.

    Charlie : Bon. J’espère pour toi que ça marchera.

    Sans dire un mot de plus, Charlie tourne les talons et sort de la boutique.
    Le marchand ramasse alors un petit appareil de communication.

    Le marchand (dans l’appareil de communication) : Je dois parler au Prince Vrak. J’ai une information qui l’intéressera.

     
    Planète KO 35.
    Une habitation ordinaire.
    Les parents de Charlie sont assis sur un canapé. La mère sanglote et le père la serre contre elle pour la consoler.
     


    La mère de Charlie : Pourquoi ? Pourquoi a-t-il fallu qu’elle devienne comme ça ?

    Le père de Charlie : Je ne sais pas.

    La mère de Charlie : Nous avions une petite fille de quatre ans toute mignonne et toute parfaite. Et, maintenant, elle est devenue une espèce d’amazone qui passe sa vie à se battre et qui se pavane presque nue pour attirer l’attention d’une espèce de gros riche qui a sans doute déjà tout un harem de petites pétasses.

    Le père de Charlie : On ne peut pas la juger. Elle s’est retrouvée seule alors qu’elle était toute petite et il a bien fallu qu’elle s’adapte pour survivre.

    La mère de Charlie : S’il la touche, je le tuerai, tu m’entends ?


    Planète Onyx.
    Charlie est dans une ruelle et fixe intensément la fiole de philtre d’amour qu’elle tient dans sa main.



    Planète Vietoba.
    Palais de Zordon.
    Andros et Cassie sont dans un salon. Andros tient un appareil de communication dans ses mains.


    Andros : C’est fait. Cestro nous attend demain pour faire le test ADN.

    Cassie : Parfait.

    Andros : Tu n’as pas changé d’avis ?

    Cassie : Bien sûr que non.

    Andros : Tu sais que je t’aime ?

    Cassie (esquissant un petit sourire coquin) : Eh bien, prouve-le-moi.

    Andros s’approche de Cassie, la prend dans ses bras et commence à l’embrasser.
    C’est alors que la porte s’ouvre et qu’Alpha 7/Impostra entre dans la pièce.

    Alpha 7/Impostra : Andros… Oh ! Pardon.

    Cassie : Ce n’est rien.

    Andros : Qu’est-ce que tu veux ?

    Alpha 7/Impostra : Mavro est à la télé. Il parle de l’attaque sur Triforia.

    Andros : Bon. Allons voir ça. J’imagine que ça doit donner.

    Andros et Cassie suivent Alpha 7/Impostra vers une autre pièce où se trouve Laïos, face à un écran de télévision. Cet écran montre une image de Mavro, sur un fauteuil roulant et couvert de bandages. Il est interviewé par un monstre ressemblant à un micro.

    Mavro : Les glums qui ont attaqué le palais étaient menés par les rangers de Sauvetage Eclair. Ce sont eux qui m’ont fait ça. Ils voulaient faire évader Tommy Oliver alors j’ai essayé de les en empêcher mais ils étaient trop forts pour moi. Vous voyez dans quel état ils m’ont mis. C’est un miracle que je sois encore en vie.

    Le montre-micro : Votre Majesté, comment expliquez-vous cette situation ? Les power rangers sont censés faire respecter l’ordre et la justice dans l’univers. Que s’est-il passé pour que ceux-là attaquent Triforia de la sorte ?

    Mavro : Je vous l’ai dit. Ils voulaient faire évader Tommy Oliver. Et ça n’a rien de surprenant. Les power rangers de Sauvetage Eclair travaillent pour un gouvernement terrien dont le président a autrefois été en contact avec Tommy Oliver. Avez-vous remarqué que la grande majorité des power rangers sont des Terriens ?

    Le monstre-micro : Euh… Non. Je vous avoue que je ne m’étais jamais posé la question.

    Mavro : Eh bien, c’est le cas. Même les colons de Terra Venture étaient protégés par une équipe de power rangers. C’est grâce à eux qu’ils ont pu coloniser Mirinoï. Depuis une vingtaine d’année, les Terriens étendent leur influence dans l’univers. Voulez-vous que je vous dise ce que je pense ?

    Le monstre-micro : Naturellement.

    Mavro : Ce que je pense, c’est que les chefs d’Etat terriens veulent prendre le contrôle de l’univers entier. Ils se sont débrouillés pour s’approprier la majorité des pouvoirs de rangers. La colonisation de Mirinoï faisait aussi partie de leur projet. La Reine Trill est sans doute leur complice. Souvenez-vous de ce qu’on dit à propos d’elle et du Président Chen. A présent, les Terriens veulent faire chuter l’Empire des Eltariens. C’est pour ça que Tommy Oliver a essayé d’assassiner mon fils Vekar, l’héritier du trône. Ensuite, comme il avait échoué, les rangers de Sauvetage Eclair sont venus le libérer. Tout ça est parfaitement logique. Nous devons regarder la vérité en face : notre démocratie est en danger et la menace vient de la planète Terre.

    Le monstre-micro : Ce que vous nous dites là est extrêmement grave.

    Mavro : J’en ai conscience. Mais les faits sont là. Ils ne peuvent être ignorés. A présent, il faut agir vite si nous voulons sauver la République Pangalactique.

    Le monstre-micro : Vous dites que ce sont les chefs d’Etat terriens les responsables. Avez-vous pris contact avec eux ?

    Mavro : J’ai essayé. Dès que je me suis réveillé, la première chose que j’ai faite, c’est lancer un appel vers la Maison Blanche, le siège du plus puissant pays terrien. Je n’ai eu aucune réponse. De toute évidence, ils veulent gagner du temps.

    Le monstre-micro : Votre Majesté, je n’ai plus qu’à vous remercier d’avoir accepté de faire cette déclaration malgré votre état.

    Mavro : C’est normal. Cela fait partie de mon devoir de dire la vérité aux citoyens.

    L’image change et montre un plateau télé où quelques monstres sont réunis autour d’une table, visiblement prêts à commenter ce que Mavro a dit. Laïos éteint alors la télé.

    Laïos : Eh ben… C’était quelque chose.

    Cassie : Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ? Où est-ce qu’il veut en venir ?

    Andros : Il veut la Terre.

    Cassie : Quoi ?

    Andros : Mavro veut la Terre. Il est en train de monter l’opinion publique contre les Terriens. Je ne sais pas comment Vrak s’est débrouillé mais c’est lui qui a fait en sorte que Tommy tire sur Vekar. L’attaque des glums, c’était eux aussi. Ce n’était qu’une mise en scène. Tout ça pour que Mavro puisse crier sur tous les toits que les Terriens veulent conquérir l’univers. Et Damaras va l’aider. C’est pour ça qu’il l’a fait élire commandant suprême de la SPD. Maintenant, l’escalade va aller très vite. Dans quelques semaines tout au plus, Mavro va envahir la Terre au nom de la République et de la démocratie. Avec le soutien de la SPD.

    Laïos : Tu es sérieux ?

    Andros : On-ne-peut plus sérieux.

    Cassie : Je n’aurais jamais cru que Mavro était assez futé pour mettre en place une manipulation pareille.

    Andros : Il ne l’est pas. Tout ça est l’œuvre de Vrak.

    Cassie : Bon. Regardons le bon côté des choses. Ils ne savent pas qu’on connait leur plan.

    Andros : Bien sûr que si. Vrak sait très bien que j’ai tout compris. Il me connait assez pour ça. Et, à tous les coups, il sait aussi que je sais qu’il sait que j’ai compris.

    Laïos : Tu peux répéter ?

    Avant qu’il ait répondu, Andros se met la main gauche sur le front.

    Andros : C’est lui.

    Andros retire sa main et on peut voir que le disque argenté permettant de communiquer par télépathie est apparu sur son front. 
     
     
    Planète Eltar.
    Palais de Mavro.
    Vrak est assis dans un fauteuil, un disque argenté sur le front.


    Vrak : Alors ? Qu’as-tu pensé de nos interviews à mon père et moi ?

    Andros : J’en ai pensé que vous êtes de très mauvais acteurs, l’un et l’autre. Je n’ai pas cru une seconde à vos simagrées.

    Vrak : Ah. Tant pis. D’autres y croiront et c’est tout ce qui compte.

    Andros : Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Pourquoi la Terre ? Beaucoup de planètes sont bien plus riches. Alors qu’est-ce qui vous intéresse à ce point chez elle ?

    Vrak : Ça, je te le dirai peut-être un jour. Ou peut-être pas. Tout dépendra de toi.

    Andros : Qu’est-ce que tu veux dire ?

    Vrak : Je sais que tu n’as pas plus d’estime que moi pour la démocratie et la République Pangalactique.

    Andros : Et alors ?

    Vrak : Alors, joins-toi à moi.

    Andros : Quoi ?

    Vrak : Tu m’as bien entendu. Pourquoi devrions-nous nous combattre ? Rien ne nous y oblige. Imagine. Toi et moi côte à côte. Rien ni personne ne pourrait nous résister. L’univers entier serait à nous. Nous pourrions le remodeler et le rendre meilleur. Après tout, c’est ce que tu as toujours voulu non ? Un univers où régneraient la Paix et la Justice.

    Andros : C’est ce que j’ai toujours voulu, c’est vrai. Mais, toi, non. Tu n’as que faire de la Paix et de la Justice. Ce que tu veux, c’est juste satisfaire ton propre ego.

    Vrak : Que sais-tu de ce que je veux ? Tu es bien présomptueux d’affirmer des choses pareilles.

    Andros : C’est sans doute pour la Paix et la Justice que ton père a envahi Kadix et qu’il s’apprête à en faire autant de la Terre.

    Vrak : Oublie mon père. Il ne vaut même la peine d’en parler. Quant à Kadix et à la Terre, ce ne sont que de bien petits sacrifices en comparaison de ce qui est en jeu.

    Andros : J’en ai marre des sacrifices. Autrefois, j’ai sacrifié la vie de mon propre grand-père pour venir à bout de l’armée des Forces du Mal. Ça a marché mais regarde où nous en sommes aujourd’hui. La moitié de l’univers aux mains de Gruumm. L’autre moitié empêtrée dans un système contrôlé par des canailles comme toi. Même la SPD, le joyau dont j’étais le plus fier, je l’ai perdue et elle est passée sous ta coupe. La guerre se répand de plus en plus et je n’ai pas réussi à l’empêcher. Malgré tout ce que j’ai fait. Est-ce qu’un résultat pareil valait la perte de Zordon ? Probablement pas. Tu me demandes de sacrifier la Terre ? Eh bien, la réponse est non. A l’avenir, je ne sacrifierai plus jamais rien ni personne.

    Vrak : Tu parles comme un enfant.

    Andros : J’ai peut-être eu tort le jour où j’ai cessé d’en être un.

    Vrak : Tu sais ce que ça veut dire ? Si tu te dresses contre moi, ce sera une lutte à mort. Ce serait dommage. Rien ne t’oblige à mourir.

    Andros : Moi, non. Mais, toi, si.

    Vrak : Je vois. Dans ce cas, je n’ai plus rien à ajouter.

    Vrak coupe la communication. 

    Andros : Cette fois, c'est la guerre.


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.
    lynn41
    lynn41
    Mighty Morphin Ranger
    Mighty Morphin Ranger

    Féminin Lion Chat
    Messages : 12
    Date de naissance : 18/08/1987
    Date d'inscription : 22/10/2014
    Age : 32

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par lynn41 le Sam 28 Déc - 23:29

    Encore un très bon chapitre 👍 l’histoire avance...par contre je suis un peu perdu, qui est ce jb ? est-ce que j’ai loupé quelque chose car ce nom me dis rien!
    Timespace
    Timespace
    Galaxian Ranger
    Galaxian Ranger

    Masculin Gémeaux Chat
    Messages : 522
    Date de naissance : 03/06/1987
    Date d'inscription : 05/10/2014
    Age : 32
    Localisation : Paumé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Timespace le Dim 29 Déc - 20:06

    Bonsoir lynn. Et merci de ton commentaire.
    Il est tout à fait normal que le nom de JB ne te dise rien. C'est un nouveau personnage. Enfin... Plus ou moins.
    Pour être précis, c'est un personnage déjà apparu dans la série mais dont le nom n'avait pas été précisé. Du coup, je lui en ai attribué un. Cela implique que, s'il réapparait un jour dans la série avec un nom officiel, il faudra que je change. Bien sûr, nous n'en sommes pas là.
    Patience. Les choses s'éclaireront dans la suite et tu comprendras de qui il s'agit.😉


    _________________
    Un de moins. Il n'en reste plus qu'un milliard.

    Contenu sponsorisé

    Andros, Fondateur de la SPD - Page 19 Empty Re: Andros, Fondateur de la SPD

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 17 Jan - 21:06